Parenthèse 2 : c’est quoi pour nous, le mariage ?

Vaste sujet… Pourquoi ai-je voulu m’y attaquer déjà ? Parce que ce n’est pas anodin pour moi ? Parce que j’ai beaucoup souffert de voir que Monsieur Fernand (il n’était pas le seul, d’ailleurs) ne comprenait pas mon point de vue pendant longtemps ? Peut-être. Il est fort possible que ça m’aide également à clore le sujet dans mon esprit. Et que ça te permette aussi d’y réfléchir, voire de trouver les mots pour décrire ton ressenti.

Avant toute chose, je rappelle qu’il s’agit ici de ma vision des choses, de mon sentiment personnel sur le sujet. Je n’ai pas la prétention de considérer que ce que je vais décrire ici doit être appliqué ainsi pour tous les couples. Tu as peut-être une vision totalement différente du mariage, ce que je peux comprendre ! Nous avons la chance d’être sur un blog où le dialogue est roi : n’hésite pas à nous livrer ta vision dans les commentaires !

Les valeurs du mariage quand on est athée

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Les piliers du mariage… chez une agnostique

Après vérification auprès de mon ami Google (et des belles chroniques de la team Dentelle sur le sujet), voici les piliers fondateurs du mariage dans diverses religions monothéistes :

  • la liberté/le consentement
  • la fidélité
  • l’indissolubilité
  • la fécondité
  • la miséricorde
  • le don mutuel de soi/l’harmonie

Bien que je ne sois pas croyante, toutes ces valeurs me parlent, car elles ont bercé mon éducation.

Oui, pour moi, le mariage, même non religieux, repose sur ces piliers. Car ce sont ceux qui permettent à un couple de durer dans le temps. Je ne peux envisager un mariage où la liberté, le don mutuel de soi, la fidélité et le pardon n’existent pas.

De même, je ne contracte pas un mariage en gardant à l’esprit qu’il peut finir en divorce : il est pour moi un engagement indissoluble, sur lequel je pourrai m’appuyer dans les pires moments, étant entendu que la réciproque est vraie également.

Quant à la fécondité, je pense qu’elle est à envisager au sens large, et pas seulement limitée à la procréation. Le mariage doit être fécond dans le sens où il doit produire quelque chose. A minima, une famille (qui peut tout à fait se constituer de deux personnes uniquement… mais avec un chat, c’est mieux (pardon si tu préfères les chiens…) !).

Je pense que les religions transmettent des valeurs universelles, sur lesquelles repose en grande partie l’humanité. Ces valeurs sont importantes et leur respect est souvent essentiel dans la vie quotidienne, pour vivre mieux, tout simplement. Mais personnellement, je ne peux envisager un mariage religieux, pas plus que Monsieur Fernand. Nous sommes tous deux agnostiques (à tendance athée pour moi), il serait très hypocrite de notre part de vouloir nous marier à l’église, juste parce que c’est beau/ça se fait/c’est plus sympa (rayer la mention inutile).

Alors, vous ne suivez pas de préparation au mariage ?

Si ! Mais à notre façon. Nous en discutons quand je lance le sujet pendant le repas régulièrement. En nous aidant de livres fournis par ma SuperMaman, et en insistant sur les passages qui nous parlent. Ou tout simplement, quand une réflexion nous vient, nous la partageons avec l’autre. C’est évidemment difficile de trouver le moment de discuter de sujets sérieux dans la vie quotidienne, mais je pense que ça vaut la peine de prendre ce temps maintenant.

Nous fonctionnons avec un “point mariage” hebdomadaire. C’est une bonne occasion pour dialoguer, à défaut d’autre chose ! Et bien que nous commencions à déborder sur les jours avant/après, ça nous a permis de ne pas nous laisser trop envahir par le sujet “mariage” !

(Psst, si tu veux d’autres idées pour que l’organisation du mariage n’empiète pas trop sur ta vie, va donc voir cet article de Madame Ebichu !)

Ce rendez-vous nous permet de varier les plaisirs ! Gestion des prestataires, des dossiers en cours, mais aussi réflexions sur notre union et son avenir ! Je te le conseille vivement, si tu ne suis pas de préparation au mariage (et même si tu en suis une, ça peut être l’occasion d’approfondir un sujet qui te tient particulièrement à coeur !).

À très vite pour une nouvelle chronique !

Et toi, tu suis une préparation au mariage ? Tu vas te marier religieusement ? Tu fais des points réguliers avec ton amoureux ou vous parlez des sujets au fur et à mesure ? Dis-moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “Parenthèse 2 : c’est quoi pour nous, le mariage ?”

  • Merci pour ce joli article Mlle Parenthèses ! Et bravo de ne s’en tenir qu’à un point mariage par semaine. Nous arrivant à bientôt 2 mois du mariage, on en parle tous les jours….

    Nous ne suivons pas non plus de préparation au mariage, mais comme toi, nous faisons notre préparation à nous 🙂

    • Nous commençons à déborder un peu aussi ^^ Mais au début, on a bien réussi à se limiter ! Et puis, comme on avait beaucoup de temps devant nous, on ne ressentait pas d’urgence !

      Ah, je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule à estimer que c’est important de se « préparer » au mariage, même quand on n’a pas prévu de cérémonie religieuse !!

  • Hello,

    c’est top de faire une preparation au mariage, votre couple sera méga soudé 😉
    Un livre peut-etre à te conseiller: « Ce que j’aurais aimé savoir avant de me marier » de Gary Chapman, qui te parle pas mal de communication, de belle-famille etc. Le type est chrétien, donc il ressort pas mal d’idées en rapport avec sa foi, mais ses conseils sont carréments valables pou tout type de personne qu’elle soit athée/agnostique/croyante mais pas chrétienne. Bons préparatifs

    • Merci Miss Romantique !
      C’est drôle, j’ai justement feuilleté (de façon assez approfondie) un livre de Gary Chapman hier soir, « Les langages de l’amour » ! Je suis d’accord avec toi, la foi de l’auteur peut se ressentir, mais les conseils sur l’humain sont universels !! Et je trouve que c’est une lecture importante, qui permet plus de compréhension et de tolérance, ce qui n’est pas du luxe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *