Ma demande en mariage à Paris

Parenthèse 3 : ma demande en mariage attendue mais magnifique !

C’est le moment des paillettes, des cœurs tout chamallows et des soupirs nostalgiques ! Accroche-toi à ta licorne, et tiens-toi prête, car je vais te raconter un des meilleurs souvenirs de ma vie !

Heureusement, je tiens un petit carnet de mariage dans lequel je consigne notre histoire au fur et à mesure. J’ai donc une réaction presque “à chaud” du jour de nos fiançailles !

Ah, pour les besoins de l’histoire, tu dois savoir que nous ne fêtons pas la Saint Valentin ! Nous lui préférons la Sainte Aimée, le 20 février. Le nom est, selon moi, plus évocateur.

Au commencement était l’envie…

Du côté de Mademoiselle Parenthèses uniquement. Eh oui, souviens-toi que dans ma parenthèse n°2, j’évoquais (rapidement) le fait que Monsieur Fernand avait mis longtemps à comprendre ma vision du mariage. Il lui a également fallu beaucoup de temps pour se sentir prêt.

Ce n’est pas qu’il ne voulait pas se marier, mais il ne voulait juste pas se marier “maintenant”. Pour de nombreuses raisons, évidemment justifiées. Mais bon, ces raisons me paraissaient totalement fallacieuses à l’époque.

Pour moi, nous n’avions que des arguments en faveur du mariage :

  • Nous avions surmonté la distance (Bourges-Paris pendant trois ans, le Canada pendant un mois).
  • Nous étions ensemble depuis plus de cinq ans.
  • Nous vivions ensemble depuis plusieurs mois, et tout allait bien.
  • Nous avions eu quelques soucis et obstacles, mais nous les avions surmontés ensemble.
  • Nous nous aimions et nous voulions tout faire pour continuer à nous aimer le plus longtemps possible.

Alors pourquoi attendre ?

Nous en avons discuté ensemble, beaucoup, plusieurs fois. Je ne comprenais pas son point de vue, il avait du mal à percevoir l’importance de ce sujet pour moi. Mon côté “Princesse Disney” se réveillait, et rendait parfois la conversation assez pénible (je le suppose !). Finalement, j’ai écrit ce que je ressentais, parce que c’est plus facile pour moi de m’exprimer ainsi. C’est comme ça que j’ai réussi à mettre le doigt sur ce qui faisait que j’avais envie de me marier.

Monsieur Fernand était d’accord avec tous ces points, mais il n’osait pas faire le grand pas. Pour lui, l’étape du mariage représentait vraiment un passage vers l’âge adulte, comme un point de non-retour. Le “statut” attaché au fait d’être marié ne le séduisait pas vraiment. J’ai mieux compris ses hésitations et ai pris mon mal en patience.

Et un beau jour…

Mon téléphone a sonné. Au bout du fil, Monsieur Fernand, un peu embarrassé :

« Dis-moi, Mademoiselle Parenthèses, ça s’appelle comment cet endroit que tu adores plus que tout dans Paris, déjà ?
– 
Euh…
– Mais si, tu sais, dans le treizième arrondissement… Tout calme, et tout…
– Ah ! Le square des peupliers ?
– Ah, oui, c’est ça ! Merci !
– Pourquoi veux-tu savoir le nom de cet endroit que je préfère plus que tout dans Paris, à un mois de la Sainte Aimée ?
– Oh, ben, c’est ma collègue… J’en discutais avec elle et, ben, je ne me souvenais plus du nom…
– Aah, d’accord… »

Inutile de te dire que je n’ai PAS oublié cette conversation (en même temps, quand on me connaît un peu, on sait qu’il n’y a aucune chance pour que ce genre de discussion me sorte de l’esprit). Le jour de la Sainte Aimée, Monsieur Fernand aurait couru un gros risque si rien ne s’était produit…

Ma demande en mariage à Paris

Crédits photo (creative commons) : Jean-François Gornet

La Sainte Aimée 2016, un de mes meilleurs souvenirs

Pour la Sainte Aimée, nous avons chacun préparé une “sortie surprise” à l’autre. Connaissant l’amour de Monsieur Fernand pour l’astronomie, je l’emmène à la Villette !

Au Planétarium, nous assistons à la projection d’un film sur le sujet, très intéressant. Ensuite, nous nous baladons dans une exposition consacrée à l’âge de l’Univers, où nous pouvons toucher des roches ! J’aime beaucoup ce côté interactif de la Cité des Sciences : je ne peux que te recommander d’y faire un tour, à l’occasion. Les enfants adorent (et les grands aussi) !

Nous mangeons sur place et déambulons dans les diverses sections qui nous attirent. Électricité, sons, mécanismes à mouvement perpétuel… Nous nous amusons beaucoup. Je me souviens que Monsieur Fernand a essayé de m’expliquer quelque chose en rapport avec la géométrie… Impossible de me souvenir de ce que c’était, en revanche ! Après une petite pause sur un banc qui surplombe le grand hall, nous décidons de nous rendre vers la “sortie surprise” de Monsieur.

Dès le trajet du matin, mes soupçons s’étaient vus confirmés par la petite remarque anodine de Monsieur : “Ah, on prend cette ligne, ça tombe bien.” Tiens, tiens, dirais-tu ça parce que la station qui permet d’accéder à mon endroit préféré de Paris est sur cette ligne ? Monsieur Fernand confirme donc que c’est bien à cette station que nous descendons. Nous arrivons au square, et là… tout Paris semble avoir décidé de se donner rendez-vous là-bas !!

J’exagère (ah oui ?), mais il se trouve que cet endroit est particulièrement mignon, et apparemment idéal pour faire des photos. Nous croisons au moins deux ou trois couples qui se baladent, appareil photo à la main. La lumière est effectivement très belle (pour autant que mon œil non averti puisse en juger), et le temps très clément. Nous faisons deux ou trois tours du pâté de maisons, en repérons une qui semble inhabitée, nous éloignons et y revenons.

Puis, Monsieur Fernand sort un petit rouleau de papier de sa poche et me le tend. Dessus, des événements qui se sont produits dans le lieu où nous sommes. Je lis avec attention les premières lignes, pensant qu’il a vraiment dû avoir beaucoup de mal à trouver des faits historiques concernant cet endroit en particulier. Quand j’arrive à “– 50 av. J.C. : Astérix et Obélix y font un passage lors de leur visite de Lutèce”, je revois ma position (mais je ris beaucoup plus) !

Mon préféré reste le dernier…

“20 février 2016 : Monsieur Fernand demande sa main à Mademoiselle Parenthèses”

À très vite pour une nouvelle chronique !

Et toi, où as-tu reçu ta demande ? Aimes-tu l’astronomie ? Connais-tu le square des Peupliers ? Dis-nous tout !

Coucou ! Je suis Madame Parenthèses : j'ai épousé Monsieur Fernand le 12 mai 2018 ! Nous nous sommes mariés dans les Côtes d'Armor (Bretagne), bien entourés (de 160, on est descendu à 120, youhou !). Il n'a pas fait beau, mais nous avons eu une journée merveilleuse ! A très vite pour une nouvelle chronique !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Néfertiti
    Répondre
    2 février 2018

    Ce square à l’air très mignon mais tu nous laisses comme ça ?? On veut savoir la suite nous, bague, genou à terre? En tout cas trop mignon ce début de demande 😉

  • Avatar
    Nala
    Répondre
    2 février 2018

    Oh ! comme c’est mignon tout plein cette demande !!! J’adore l’idée de Monsieur Fernand, mon cœur-chamallow n’a fait qu’un tour dans ma poitrine en lisant son petit mot… <3
    Tout en romantisme, c'est très touchant.

    Je ne connais pas ce quartier de Paris en revanche, tu as éveillé ma curiosité 🙂

      • Avatar
        Nala
        Répondre
        2 février 2018

        J’avoue que j’évite Paris autant que possible mais il faut avouer que certains quartiers valent le détour – il faut bien connaître 😉

  • Avatar
    Madame Biche
    Répondre
    2 février 2018

    Oh mais c’est mignon tout plein tout plein tout plein !!!! C’est trooooop chouuuuuu ! J’adore ! Mais comme Madame Néfertiti, je suis frustrée : que s’est-il passé ensuite ?!? Enfin bon on imagine quand même aisément les effusions de joie et d’amour qui ont suivis 😉

  • Avatar
    Mademoiselle Impatiente
    Répondre
    2 février 2018

    Wahou, mais quel romantique ton futur mari !!! Il a carrément assuré, même s’il t’avait mis la puce à l’oreille, il a quand même réussi à te surprendre !

    Moi aussi j’aimerais bien savoir la suite *Team curieuses* !!

  • Avatar
    Madame Gypsophile
    Répondre
    2 février 2018

    Quoiiii tu nous laisses comme ça ??? c’est trop mignon en tout cas ce début de demande 😉

  • Avatar
    Mademoiselle Claddagh
    Répondre
    3 février 2018

    Ooh c’est trop mignon !! Mais trop de suspense !! (Et tu viens de me faire penser qu’il faut que j’emmene mon amoureux irlandais à la Cité des sciences, je n’y ai jamais pensé !)

  • Avatar
    Monsieur Fernand
    Répondre
    19 avril 2018

    Coucou 🙂
    Je me permets une petite intervention !
    Je dois avouer que même moi, je me suis dit « hé ! mais c’est quoi la suite ? »… (bon, après, je la connais donc ça va… :p )
    Du coup, pour celles qui se demandaient, la suite en résumé :
    Effectivement, il y a eu le genou à terre pour Mlle Néfertiti qui se posait la question ! Puis le restaurant, et en sortant les copains qui passent un coup de fil : « Alors, elle a dit oui ? WOOOOOOH !! »
    Voilààà !
    (oui, je passe bien tard, désolé !!)

Poster une réponse