Et un jour, je n’ai pas aimé les essayages de robes de mariée – Partie 2

Tu sais toi aussi maintenant vers quelles robes va ma préférence. Mais comme je te l’ai dit, savoir ce qu’on aime n’est pas toujours un gage de succès. Hum !

Quand ce que tu veux ne te va pas

Comme tu le sais, j’aime les robes fluides. J’en ai donc essayé. Des tas. Et j’ai dû poser un constat : ces robes ne me vont pas. Tous les corps ne peuvent pas porter du fluide-champêtre-romantique. Je ne dis pas qu’il faille être filiforme, du tout, mais il faut un corps qui convienne. Et le mien, manifestement, n’est pas de ce cru-là ! La faute à la physionomie. Zut !

Honnêteté oblige, j’ai dû reconnaître que, malgré mes envies et mes goûts, l’important était de trouver une robe qui me mettrait en valeur et qui me fasse me sentir belle ! Du coup, c’était un peu foutu pour les robes qui me faisaient tant rêver.

Bon, je peux t’avouer que j’ai persévéré et essayé des robes fluides jusqu’au bout, juste au cas où… Toutes les Rembo Styling que j’ai pu croiser y sont passées et j’ai continué à chercher dans ce créneau. « Elle s’arrête sur les hanches, elle ne t’ira pas » disait une petite voix. « Mais celle-là est peut-être un petit peu différente, elle ira ! » répondait l’autre. À force, les statistiques d’essais me disaient que c’était tout de même largement compromis. Du coup, j’ai essayé d’autres modèles, avec certains critères tout de même.

J’ai dit non aux strass et aux perles, oui à la dentelle. Non au volume excessif, oui aux coupes droites. Oui aux boléros et aux dos sympas, non aux bustiers. Je suis peut-être parano mais je n’aime pas mon dos avec les bustiers, ni les petits “bourrelets” qu’ils peuvent faire à hauteur des aisselles. Mais soit. Les robes se sont succédées et je n’ai pas trouvé…

Quand les professionnels te mentent

Je m’y suis prise tôt pour contacter les magasins. Sans doute trop tôt, mais j’avais vraiment trop hâte ! Et puis les vendeuses de plusieurs magasins m’avaient dit qu’une fois les collections rentrées en septembre-octobre, elles seraient de toute façon les mêmes que je vienne en octobre ou en janvier. Encouragée par cette idée, j’ai pris une série de rendez-vous en sachant bien, sur base du catalogue en ligne des boutiques, ce que je souhaitais y essayer.

Et quelque chose qui m’a rapidement fatigué. C’est la petite-manipulation-sympathique. Allez, un petit mensonge en passant, ça ne tue personne hein ? Oui sauf que quand tu te tapes des kilomètres pour aller voir une robe précise qu’ils t’ont assuré avoir en magasin, et qu’elle n’y est finalement pas « mais nous en avons plein d’autres jolies Mademoiselle », ça use. Ça use, et ça te laisse toujours le petit doute qu’une de celles pour lesquelles tu étais venue aurait été la bonne. Et ça, ce n’est pas un bon état d’esprit pour avoir un coup de cœur.

Quand tu essayes des dizaines de robes sans coups de cœur

En vrai, j’ai essayé des dizaines de robes. Sans mentir !

J’ai fait 6 magasins et j’ai essayé au moins 7 à 8 robes dans chaque. Je suis montée jusqu’à 15 robes dans un magasin. À force de désespoir, j’ai élargi mon spectre de recherche en quête d’une surprise dans d’autres collections, dont Marylise et Linea Raffaelli que j’ai un peu pisté aussi. Mais je te promets que je me suis sentie vraiment mal, mal, mal… Certaine que je ne trouverais pas la robe « Boum ! ». Que je choisirais « par dépit » une robe sympa, mais sans plus. J’avais envie de pleurer à chaque tentative. Et de laisser tomber.

Mes essayages de robes... sans coups de coeur !

Crédits photo : Photo personnelle

Pratiquement les seules photos que j’ai de moi lors d’un essayage. Comme tu vois, je souris, c’est l’éclate totale. Et, encore, c’était une de celles qui m’allait le mieux… Alors que c’est un bustier. Pouarf.

Certaines collections me plaisaient sur papier, mais pas en vrai. J’étais déçue par les matières que je trouvais trop grossières. Ou ça ne tombait pas bien sur moi. Ou ça me faisait une poitrine conique (en pointe quoi, glamour ! Mylène Farmer, bonjour !). Ou c’était beau mais il fallait que je rentre mon ventre… Et qui a envie de rentrer son ventre la journée de son mariage ? Assurément pas moi !

Une robe a pourtant failli faire mouche. La Catherine de chez Rembo Styling. Elle ne se trouve pas dans les collections mais je te promets qu’elle existe ! Elle avait une coupe droite, de la fluidité, un bustier mais qui devenait très beau avec un joli boléro et puis surtout, des volutes de voile qui s’échappaient à l’arrière… Je te laisse voir.

Mes essayages de robes... sans coups de coeur !

Crédits photo : Photo personnelle

Pourquoi je n’ai pas craqué ?

Parce que trop de choses me tracassaient pour que ce soit un vrai coup de cœur. Je préférais le bustier Lambert Création mais, du coup, deux épaisseurs de petits boutons se chevauchaient et puis son prix était conséquent. Je devais quand même un peu rentrer mon ventre. Je n’aimais pas la « coupure/couture » au niveau de la taille. De profil, elle aplatissait encore mes seins qui n’ont pas besoin de ça. Et pourtant, pourtant, j’y ai pensé longtemps. Je rêvais de ces volants s’échappant de ma robe de manière féérique… Sans toutefois sauter le pas.

Le coup fatal a été donné lorsque j’ai pu la réessayer dans le dernier magasin. Et là, le drame : si on ne les soulève pas volontairement, il s’avère que les volants ne volent pas quand on marche ! Hors de question ! (Mais quand je regarde encore la photo, même en sachant ça je rêve un peu !)

Bref, je n’ai toujours pas de robe. J’en ai bien aimé quelques-unes mais sans coup de cœur-certitude. Et quand je suis déçue et que ma persévérance ne paie pas, je ne kiffe pas… J’étais même plutôt désespérée. J’en avais marre marre marre de ces essayages de foutues robes ! (Et là je réalise que j’affronte des problèmes vraiment gravissimes dans la vie hein… Pauvre petite chérie.)

Quand ta robe de rêve vient à la rescousse

Mais ouiiiii, ta robe de rêve Mme (MADAAAAAAAAME gniiiii !) Peps ! 

Ce fut trop facile ma chère ! D’abord, la Minnelli est introuvable. Si, si, je te promets ! Bon, j’ai fini par la trouver au bout d’un millier d’appels (j’exagère à peine, ahah).

Et alors ? Déception. Totale. Irrémédiable.

Moi qui me disais tout le temps en sourdine « C’est normal que je ne trouve rien, ce sera la Minnelli », je me suis prise une grosse claque ! À sa vue, j’ai su que les matières n’étaient pas ce que j’espérais, et que je ne l’aimais déjà plus. Il fallait tout de même que je l’essaye, et je l’ai donc enfilée. J’ai affronté le miroir et là c’était criant. Ma robe ne serait pas la Minnelli. Elle l’avait été dans mes rêves pendant des mois. Mais ce n’était pas la bonne. Rien n’allait. Ni les matières, ni le tombé, ni le décolleté. Gros vent quoi. J’ai eu un peu de mal sur le coup….

Quand tu es libérée (délivrée !)

Cela dit, une fois la Minnelli hors de ma tête, étrangement (ou pas), j’ai trouvé ma robe ! C’était même l’essai suivant ! Ma Maman m’a proposé une robe. Comme je te l’ai dit, nous n’avions pas les mêmes envies… mais celle-là semblait correspondre aux nôtres à toutes les deux. Je lui ai dit qu’au point où on en était, soyons fous ! Et tu sais quoi ? C’était celle-là ! Le hasard (ou pas) a voulu que ce soit ma Maman qui mette le doigt sur MA robe et me réconcilie avec cette recherche-de-foutue-robe.

J’ai eu un petit déclic, et j’ai souri dans celle-là. Je me suis enfuie de cet affreux magasin bruxellois où je l’avais essayée, et je suis retournée dans un autre magasin toujours bruxellois mais superbe celui-là. J’ai réessayé la robe à la lumière du jour (et pas sous d’affreux néons) et, moi aussi, je l’ai ressentie. Cette certitude que c’était avec cette robe-là que j’allais m’avancer vers Monsieur Monchéri. Que même si je voulais être une fée en robe fluide, j’étais « moi » dans cette robe-là. Du coup, j’ai même essuyé une petite larme sous le regard ému de mes parents.

Ce n’est pas joli tout ça ?

Allez, je te la montre lors de l’essai de la mienne ! Et tu sais quoi ? À part 1 cm en longueur, il n’a pas fallu faire une seule retouche ! Comme quoi, elle était vraiment parfaite pour moi ! Et tu sais quoi d’autre ? C’est la seule dont j’ai trouvé qu’elle m’allait mieux qu’au mannequin du catalogue ! Ahah ! Si ce n’est pas un fameux signe ça ?!

Mes essayages de robes... avec un coup de coeur !

Crédits photo : Photo personnelle

Oui elle est de type “bustier” ! Mais il ne fait pas de bourrelet et le boléro est si joli… Oui elle a quelques perles et strass sur la ceinture ! Mais si peu à côté de son drapé de dentelle… Love is in the air !

Bon, bien sûr, j’ai eu quelques doutes par la suite. Est-ce réellement la bonne ? Aurais-je dû en prendre une autre ou persévérer encore ? L’ais-je choisi parce que je n’en pouvais plus des essayages ?

Je savais que non mais, au bout de quelques semaines ou mois, on doute toujours un peu ! Mais lorsque je suis retournée pour essayer la mienne à un mois du mariage, dans un climat total bisounours pour le coup, je t’assure que tous mes doutes se sont envolés. Et j’ai, enfin, pu arborer sereinement un immeeeeeense sourire et profiter du sentiment de me trouver belle comme je ne l’avais jamais été !

Et ça, c’était encore de la gnognotte à côté du grand jour, mais je ne le savais pas encore !

Et toi, as-tu été déçue par “la robe de tes rêves” ? Ta robe a t-elle des éléments que tu ne voulais pas au départ ? Comment as-tu su que ce serait la tienne ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



32 commentaires sur “Et un jour, je n’ai pas aimé les essayages de robes de mariée – Partie 2”

  • Pour avoir vu la mienne, tu te doutes bien que j’adore la tienne qui te va vraiment comme un gant.
    Elle est très jolie et le boléro Dentelle est vraiment splendide.
    Le seul doute (et encore léger) durant la confection de ma robe c’était le decolleté “coeur” ! Et puis en fait non ! C’est même l’un des détails de ma robe que j’adore 🙂

  • Oufffff un happy ending 🙂 Et waouh quelle belle robe <3 En tous cas elle te va à ravir, et ton sourire sur les photos en dit long aussi!!
    J'ai opté comme toi pour une robe bustier + un boléro en dentelle (et j'avais une cape en tulle aussi qui était vendue avec la robe, et que j'ai portée lors de la cérémonie religieuse, pour remplacer le voile dont je ne voulais pas).

    • Une cape en tulle! Je serais bien curieuse de voir ce que ça donne! Tu ne veux pas nous raconter ton mariage que je puisse assouvir cette soudaine curiosité? 😀 Et merci pour les compliments^^ Je l’aime d’amour ma robe!

  • C’est vraiment difficile de commencer les recherches quand on a un modèle précis en tête! Parfois, on se ferme des portes! J’adore ton choix finale, et si tu commences à voir qu’elle te va mieux qu’au mannequin, c’est que c’est vraiment la bonne!!!

    • Merci Mlle Poésie! C’est ce que je me suis dit quand cette pensée à traverser mon esprit “Mais enfin, elle me va mieux qu’à la perfect-girl-du-shooting”! D’ailleurs, je ne suis pas fan du modèle sur elle. Je n’aurais jamais pensé l’essayer en me basant sur les catalogues. Bizarre hein? 😀

  • Déjà j’ai envie de commencer en te disant que j’adore ta robe (bon je me suis mariée avec la Gomera de Pronovias, donc c’est vraiment le style que j’aime). Elle te met en valeur, elle tombe bien, vraiment, très bon choix!
    Ensuite, moi aussi, ça a été une longue croisade pour trouver ma robe. J’en rêvais depuis des années. J’ai du en essayer une dizaine par magasins et j’ai fait au moins 6 boutiques de mémoire. J’avais un style en tête, comme toi, et ça ne m’allait pas , comme toi. Je ne voulais pas de bustier, comme toi, et j’ai finalement pris un bustier, comme toi. Mais j’ai douté quasiment jusqu’au bout (j’étais au régime qui plus est, je me suis mis une pression de malade). Au final je me trouve superbe sur les photos, et je me suis sentie belle le jour J. Mais j’ai mis ma robe en vente sans aucun état d’âme, je garde toujours en tête ce stress qu’elle m’aura procurée. Dommage, sans doute, mais tant pis.

    • Eh bhe il y en a des “comme toi” dans ce petit récit 🙂 Comme quoi, on est nombreuses à se mettre beaucoup trop de pression… Et à choisir ce qu’on voulait éviter^^ Je suis triste de lire que tu gardes les mauvais souvenirs liés à ta robe. Pour moi, heureusement, elle est baignée de bons souvenirs 🙂 Les mauvais s’étant limités aux robes que je n’ai pas choisies.
      Cela dit, tu te trouves belle et c’es t le plus important, avec le regard de nos maris!

  • J’adore ta façon d’écrire et de raconter 😉 et qu’est ce que tu es jolie dans TA robe ! Et puis, je me reconnais un peu en toi… J’ai fait certainement beaucoup moins de magasins que toi, mais comme toi, j’ai cru que j’allais choisir finir par ma robe par dépit, que je n’aurais jamais de “WHAOUH” à l’essayage, et tout le reste… Et puis la semaine dernière… VICTOIRE, je l’ai trouvée !
    En tout cas je suis sûre que tu es trop dure avec toi-même, car dans toutes les robes que tu nous montres, tu es toute jolie… ahlala, les complexes de la future mariée, on en est toutes là je crois 😉
    En tout cas j’ai hâaaaaate de te voir le jour J avec ta robe, et ta coiffure, ça s’annonce canon !

    • Aaaaaaaaaaah trop bien! Félicitations Anne! TU L’AS TROUVEE! Alors, tu me racontes un peu comment elle est? 😀
      Et merci pour les compliments^^ Je pense en effet que je suis mon juge le plus sévère… Qu’est-ce qu’on peut être dure avec soi-même hein 🙂 Cela dit, même après coup, lorsque je regarde les autres photos je me dis “Naaaaaaaan c’est pas beau!”. Heureusement que j’ai essayé la robe tendue par ma Maman, nous sommes sauvées!

      • Comme quoi, la trouvaille de la robe ne tient parfois qu’à un fil, si ta maman ne s’était pas penchée dessus 🙂
        Alors oui, je te raconte comment elle est, ma petite robe 😀 avec une dentelle assez fine en haut, des petites manches courtes qui recouvrent juste l’épaule, un décollete V dans le dos, une ceinture à la taille (ni haute, ni basse) en dentelle discrète, et en bas, toute fluide, c’est une superposition de soie et de crêpe de soie, et pas de traîne. Voilà je t’ai tout dit 😀
        J’ai hâte de lire la suite de ton récit en tout cas !

        • Haaaaan mais Anne, elle doit être trop trop belle! Carrément la robe dont-je-rêvais-mais-qui-ne-m’allait-pas-du-tout! Il faudra que tu viennes nous montrer ça quand votre Joli Jour sera passé! 😀

  • Tu es très belle dans cette robe.
    Moi aussi j’avais une “robe de mes rêves”. Une Rembo aussi. Très proche de la Minelli. J’en ai rêvé et je voulais plus rien d’autre. Mais à la différence de toi, je l’ai trouvée, je l’ai essayée, et le l’ai achetée… sans en avoir essayé aucune autre. Aujourd’hui, mon seul regret est de ne pas en avoir essayé plein d’autres, de tout styles, juste pour le fun et me prendre pour une princesse !

    Hâte de te voir dans ta jolie robe le jour J !

    • Ca n’aura pas la même saveur mais mon petit doigt me dit que tu peux toujours t’offrir une aprèm délire entre copines, par hasard dans un magasin de robes 😀 Quel modèle as-tu choisi? 😀

      • Capucine chez Rembo.
        Tu as raison, j’ai déjà songé à me faire une session essayages juste pour le délire. Mais j’aurai trop mauvaise conscience de faire perdre leur temps aux vendeuses, et en plus, je ne sais pas mentir. J’espère qu’un jour j’oserai (mais pas dans 15 ans non plus – hihi)…

        • Oh Capucine! Comme je voulais qu’elle m’aille! Je l’ai essayée. Deux fois. Mais bon… :-p Je suis sûre que tu seras jolie comme un coeur! <3
          Et oui, j'aurais le même souci de conscience que toi pour le faux essayage… Peut-être que si tu t'offres ça pour ton anniversaire, ça passera mieux :-p

  • Oh Madame Peps qu’est -ce que tu es belle! Merci pour ces chouettes articles sur la sur-pression qu’on se/nous met pour trouver une robe à la hauteur….Tu me donnes un fort espoir de me réconcilier avec cette recherche qui pour l’instant me …répulse? un peu…

    • Merci Mlle Rosa! 😀
      Et courage, vraiment! Je suis sûre que tu trouveras la robe parfaite pour toi 🙂 As-tu déjà commencé les essayages ou ça te rebutes “a priori”?

      • Merci Madame Peps! J’en ai essayé une sacrée quantité mais pas de waouh pour l’instant… pas beaucoup de temps pour en essayer d’autres… et je n’arrive pas à me convaincre de mettre une somme pareille… mais bon, gardons confiance!

        • As-tu regardé les alternatives chez Naf Naf et la Redoute par exemple? Ils font de très jolies choses. Ou la seconde main? Les déstockages? Si tu fouilles, tu verras aussi que certaines chroniqueuses ont trouvé leur bonheur sur internet. Avec retouche parfois, ou des différences par rapport à la robe affichée mais elles étaient canon 🙂 Courage en tous cas… Et n’oublie pas les soldes en janvier, elles s’appliquent aussi sur les robes! 😀

  • hahaha comme je me retrouve dans ton article !!
    idem j’avais un modèle en tête, et en fait je l’ai essayé par hasard sans savoir que c’était cette robe (une rosa clara) tellement elle était éloignée de l’image catalogue !! RIen n’allait… Et j’ai choisi un modèle “trouvé par hasard” par ma maman, parcequ’une des robes sélectionnées n’était pas disponible… bref on ne choisit pas forcément celle qu’on avait en tête 😉 en tout cas très jolie robe !

    • Merci Marianne! Et oui, j’ai entendu autant d’histoire “mon premier essayage a été mon coup de coeur” que de “j’ai pris quelque chose qu’à la base je ne voulais pas” :-p Peu importe le chemin, ce qui compte c’est qu’on arrive toutes jusqu’à NOTRE robe 😀

    • Merci Mlle Saxo! Et oui hein tu vois, j’ai veillé à avoir une belle fin pour que vous n’ayez pas des photos de moi en jeans durant tout mon récit du mariage! 😀

  • Oh oui que tu es belle dans ta robe !!! J’aime beaucoup !!!!
    J’ai eu peur aussi que tu ne trouve pas ton bonheur !
    Et je crois bien que toute les futures mariées doute apres l’achat !

  • Ooooooh, ta robe te va superbement bien!
    Tu pourrais m’indiquer le nom du dernier magasin que tu as fait à Bruxelles? J’y suis aussi et je galère à trouver un bon magasin..
    Merci! 🙂

  • Ta robe est absolument superbe … Tu aurais montré toutes les photos je t’aurais dit celle-ci ! Faite pour toi, faite pour elle … Peu importe vous êtes un fantastique duo ! Et que ça soulage, j’avais de la peine pour toi en lisant tes galères !
    Quel est le nom de ce magnifique modèle alors ? Je t’avoue qu’elle m’a fiat craquer aussi …
    Merci et bisette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *