J’ai fait très peu de DIY

Ouaip. Très très peu.

Je n’ai pas coulé de bougies ou fabriqué de baumes à lèvres pour les cadeaux d’invités. Je n’ai pas mangé des yaourts/pots pour bébé/confitures pendant des mois pour garder les bocaux et en faire des photophores/vases/récipients à dragées. Je n’ai pas fabriqué mes porte-nom, je n’ai pas cousu de banderole, je n’ai pas découpé des confettis dans du papier de soie. Je n’ai pas fabriqué/personnalisé de Livre d’Or, je n’ai pas plié/coupé/collé de faire-part.

Pas de DIY pour mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Je n’ai rien fait de tout ça, mais ça ne veut pas dire pour autant que mon mariage ne me ressemblait pas, qu’il était impersonnel ! J’ai choisi chacun des éléments de mon mariage, chaque pièce de ma déco et son emplacement.

Je n’ai pas bricolé pour deux raisons :

  • Ça ne me ressemble pas beaucoup. Entendons-nous bien, j’adore les travaux manuels, je tricote et je couds, notamment. Mais pour moi, et à relativement petite échelle. Et surtout, j’avais envie d’un fini léché pour la déco du mariage, et je ne suis pas sûre d’être capable de faire des finitions suffisamment fines pour avoir un résultat qui me plaise à 100% (on ne m’appelle pas « le Grizzly » pour rien…).
  • Je n’ai pas voulu me créer une charge de travail supplémentaire, et surtout m’obliger à réaliser un nombre important de pièces dans un laps de temps limité. Je suis quelqu’un de nerveux de nature, et je savais d’emblée que je n’aurais ni la patience, ni surtout l’énergie et la disponibilité mentale pour y arriver sereinement. Et, sérieux, j’ai déjà dépensé tellement d’énergie sur le mariage que je n’aurais pas pu faire plus… Mine de rien, j’ai passé énormément de temps à construire ce mariage, que ce soit la déco, l’organisation, la logistique, l’écriture de la cérémonie… et j’ai déjà failli devenir chèvre en cours de route !

Allez, soyons quand même un peu honnête : je n’ai pas fait de DIY, mais mes proches en ont fait pour moi. Ça compte, non ?

Ma maman m’a cousu la cape que j’ai portée le jour du mariage, elle a mis en page mes livrets de cérémonie et elle a peint mon urne (j’ai piqué l’idée de Mme Salade de Fruit, en prenant pour base une caisse à vins). Une très bonne amie de la famille, la maman de ma témoin Mme Heden, m’a fait les couronnes de succulentes qui servaient à la déco des tables, et les couronnes de mes petites nièces.

Ce travail qu’elles ont fait m’a été très précieux, que ce soit parce que je n’aurais pas été capable de le faire moi-même ou parce qu’il m’a soulagée dans la dernière ligne droite avant le mariage, quand j’avais trop de choses à gérer. Sans elles, les choses auraient été vraiment différentes, et je les en remercie du fond du cœur.

Cape de mariage DIY

Crédits photo : Photo personnelle

La fameuse cape

Ce que moi j’ai fait, en revanche, c’est le design de ma papeterie. Mais je ne le compte pas exactement comme un DIY, puisque je n’ai pas passé des heures à bricoler des trucs – même si concrètement, j’ai passé des heures à bricoler des trucs sur mon ordinateur !

En plus de mes faire-part, j’ai designé les menus, les pages de garde des livrets de cérémonie, les étiquettes « merci » agrafées aux cadeaux d’invités, mes menus, mon plan de table et les noms de tables, les modes d’emploi pour les polaroids et les cartes postales de la table Livre d’Or, plus un jeu pour le photobooth, le tout dans les deux langues.

Ça m’a pris du temps, mais j’ai adoré ça (tu te souviens, je suis amoureuse de mon outil de design trop facile à utiliser !). Et une fois fait, hop, chez l’imprimeur, et après, c’est fini, je n’ai presque plus de travail manuel (quelques agrafes, un grand cadre et plusieurs petits à remplir).

Et puis finalement…

Dans le dernier mois avant le mariage, je me suis enfin intéressée à cette histoire d’arche pour la cérémonie d’engagement, qui me trottait dans la tête depuis déjà un moment. J’ai finalement trouvé une arche, et j’ai rapidement décidé de la déco que je voulais. Je te raconte ça en détail dans ma prochaine chronique !

Ce que je veux surtout te dire ici, c’est que ne pas baser ta déco sur du DIY, ça n’empêche pas d’avoir une belle déco qui te ressemble ! Et que le plus important, c’est ta santé mentale à la fin de ce marathon de préparatifs.

Et toi ? As-tu fait des tas de DIY ? Si non, pourquoi ? Tes proches t’ont-ils aidée ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “J’ai fait très peu de DIY”

  • Je te comprends! Et tu as bien raison car je pense que le résultat était vraiment léché 😉
    Tu as quand même fait énormément de choses quand on voit ta liste! Pour ma part j’ai fait quelques DIY mais pas non plus pour tout, je vais surtout détourner pas mal d’objets donc ça fera l’affaire!

  • J’en ai réalisé pas mal mais bon c’est parce que je ne trouvais pas ce que je voulais et j’y ai pris plaisir. Cela n’empêche que tu peux avoir un joli mariage même sans! Tu as réalisé quand même des choses et je trouve sympa l’idée que tes proches aient participé en réalisant certains éléments!

  • C’est vrai qu’on peut vite tomber dans l’excès de DIY, soit parce qu’on ne trouve pas exactement ce qu’on cherche dans le commerce, soit par souci d’économie (parfois trompeur d’ailleurs !), soit parce qu’on est une manuelle-née…
    Mais aussi, ne l’oublions pas, parce que c’est la « mode » sur les blogs, on en voit partout et on a l’impression que vu que c’est NOTRE mariage, on doit réaliser nous-même NOTRE déco, sinon c’en est presque impersonnel…
    Mais je suis 100% d’accord avec toi, tu as pris une sage décision de ne pas te surcharger inutilement avec ça, et mine de rien tu as fait beaucoup de choses par toi-même : le design, ça compte !
    Moi j’ai croulé sous les DIY, même si au début je les faisais avec plaisir, à la fin ça a été une énorme corvée, source de plus de stress qu’autre chose…
    Tu as été plus sage que moi ^_^

  • haaaaan elle a pas fait de di aïe ouaille! 😀
    c’est fou comme la tendance peut nous mettre la pression quand même. Effectivement il vaut mieux pas faire de bricolage plutôt que de s’y obliger, sous prétexte que tout le monde le fait. Et au final, tu dis que tu n’en as pas fait, mais tu as fait beaucoup de choses!

    • « han la hoooonte » 😀 c’est vrai que ça nous met une sacré pression ! Je me suis remise en question à un moment à cause de ça… mais c’est passé vite !

  • Tu as quand même finalement fait pas mal de choses 😉

    Moi je m’étonnes à faire plein de choses moi même, alors que je pensais ne pas être douée de mes 10 doigts ! Et comme toi, je délègue pas mal, vive l’entourage impliqué 😀

    Hâte de voir ta déco en tous cas : )

    • Vive l’entourage impliqué c’est clair ! Heureusement que j’avais mes 2 bonnes fées avec moi 🙂 Mais a vrai dire, je ne l’aurai pas fait si je n’avais pas eu quelqu’un pour le faire, alors j’aurais surement choisi une autre solution

  • Comme on dit les autres avant, tu as quand même réalisé pas mal de choses, peut-être pas du DIY comme on l’entend habituellement mais quand même !!!!
    J’ai la chance de mon côté que ma tante m’ait proposé sa très précieuse aide pour gérer la déco. Bon je garde un (gros) oeil dessus parce que ça me tient à coeur de faire un maximum de choses moi-même aussi, mais je lui ai délégué certaines tâches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *