Ce que je pense du mariage… maintenant que je suis mariée

Aujourd’hui, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

  • La mauvaise, c’est que me voici arrivée au bout de tout ce que je voulais te raconter, et que cette chronique sera probablement la dernière que je publierai (oui, pour moi, c’est plutôt triste de penser ça…).
  • La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, je vais t’envoyer une méga-tonne de paillettes ! Car aujourd’hui, je vais le crier haut et fort : oui, le mariage, ça sert à quelque chose ! Et comme tu en es convaincue toi aussi, on va toutes les deux danser sur un nuage de paillettes au milieu des petites licornes qui bondissent et des petits chats qui ronronnent !

Bon, plus sérieusement : pourquoi cet article ? Parce que je me suis rendue compte que ma vision du mariage avait pas mal évolué depuis que nous nous sommes dit “oui” devant Madame l’adjointe au maire, en mars 2015. Et, d’ailleurs, je dois la remercier, car c’est elle qui a fait germer ce début de changement dans mon esprit.

Ce que je pense du mariage maintenant  // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Le discours de Madame l’adjointe

Dans sa petite allocution avant de passer à l’échange des consentements, Madame l’adjointe nous a dit : “En vous mariant, vous demandez à la société de vous reconnaître en tant que couple, mais vous vous engagez aussi, devant la société, à agir comme un couple”.

J’ai été émue jusqu’au larmes en entendant ça, mais, en toute honnêteté, j’ai eu envie de pleurer tout au long de cette cérémonie, y compris pendant la lecture des articles de loi, alors ça ne veut pas dire grand chose !

Ce que je pense du mariage maintenant  // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Snif, snif… Tu crois vraiment que j’étais en état de comprendre le sens profond du discours, là ?

Mais, après, j’y ai repensé. C’est carrément vrai, ce qu’elle nous a dit.

“Vous demandez à la société de vous reconnaître en tant que couple”

Dans mon cas, ça s’applique directement dans ma vie professionnelle : je suis mariée, donc, en cas de mutation, mes chefs doivent prendre ça en compte et essayer de me trouver une affectation à peu près compatible avec celle de mon mari (hihihihiiiiii ! “mon mari” – petits cœurs qui sortent des yeux). En gros, s’il ne peut pas / ne veut pas me suivre en Guadeloupe, par exemple, je n’y serai pas mutée. Ouf.

C’est vrai aussi pour MonChéri, qui peut demander une mutation pour me rejoindre ailleurs, si besoin. Le fait d’être marié rend sa demande plus “crédible” et plus prioritaire.

En gros, maintenant, pour toutes les décisions importantes me concernant, les gens sont obligés de prendre en compte mon conjoint. Non, je ne vis pas toute seule, non je ne peux pas changer de vie du jour au lendemain. Pour nous, qui avons été très nomades durant nos premières années d’adultes, c’est un vrai soulagement, un vrai plus, même si ça ne résout pas toutes les difficultés bien sûr.

“Vous vous engagez aussi, devant la société, à agir comme un couple”

En contrepartie, je m’engage aussi à ne pas prendre de décisions égoïstes sur un coup de tête… Que ce soit pour acheter un canapé, pour accepter un départ en mission, pour essayer de faire un enfant : je ne prends plus ces décisions seule dans mon coin. Ben oui, car si je fais un crédit pour acheter un superbe canapé, MonChéri en est responsable aussi ! Ça peut sembler évident, mais encore une fois, pour nous qui avons vécu de manière très (très, très) autonome pendant de longues années, c’est une sacrée évolution.

Je m’engage aussi à soutenir MonChéri d’un point de vue social et financier, si besoin… s’il perd son revenu car il a plaqué son job sur un coup de tête, je ne peux pas lui couper les vivres. Je dois assumer pour deux. Je te rassure, je l’aurais fait aussi, même sans être mariés, mais je trouve que le mariage donne encore plus de force à cette idée.

Ce que je pense du mariage maintenant  // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Voilà, maintenant, aux yeux du monde, de ma famille, de mon boulot, de mes voisins, de la loi, je suis l’épouse de MonChéri, et oui, on peut compter sur moi pour le soutenir en cas de besoin. C’est écrit, j’ai signé, même si je ne sais pas quelle forme prendra ce soutien, au jour le jour, dans le futur. C’est ça, s’engager, non ?

Une vraie reconnaissance sociale

Alors, toi, je ne sais pas, mais moi, j’ai beau avoir mon libre arbitre et avoir confiance en mon jugement, je ne peux pas m’affranchir totalement du regard des autres. Je ne peux pas dire “je m’en fous de ce qu’ils pensent”, pas complètement, en tout cas, pas pour ceux dont je suis la plus proche.

Alors, oui, leur regard compte. Et je pense que notre mariage a fait évoluer ce regard. Comme si notre couple était devenu 100% légitime, enfin.

C’est vrai, nous ne formons pas un couple très classique. Après plus de huit ans d’amour, nous n’avons vécu ensemble que 17 mois exactement (12 mois + 3 mois + 2 mois. Enfin, maintenant, on tient le bon bout, normalement). Nous nous sommes déjà séparés pendant quelques semaines. Nous n’avons pas d’enfants et ce n’est pas prévu pour tout de suite. Nos familles ne se fréquentent pas du tout. Aux yeux de certains (je l’ai déjà entendu), notre histoire ne devait pas durer longtemps.

Hé bien, voilà notre réponse : quoi que vous pensiez de notre couple, nous sommes mari et femme, et donc, aux yeux de la loi, nous sommes égaux à tous les autres couples mariés.

Le mariage, une institution très démocratique

Voilà comment a abouti ma réflexion : au final, le mariage, c’est très égalitaire. Pour un couple qui répond à toutes les “normes sociales”, le mariage ne changera peut-être pas grand chose. Mais pour ceux qui sont plus atypiques…

  • parce que les amoureux sont d’origine ou de religions différentes,
  • parce qu’ils ont une grosse différence d’âge,
  • parce qu’ils n’ont pas d’enfants,
  • parce qu’ils ne vivent pas ensemble,
  • parce qu’ils s’engueulent tout le temps et/ou se sont déjà séparés / retrouvés,
  • ou même (hé oui) parce qu’ils sont de même sexe,

… le mariage offre un statut de “vrai couple” qui coupe la chique à tous les commentaires.

** Petit aparté : c’est comme ça que j’ai compris pourquoi il était très important d’ouvrir le mariage aux couples homos. Moi qui, avant, ne m’intéressais pas à ce sujet, suis devenue depuis mon propre mariage une fervente défenseuse du mariage pour tous. **

Oui, je pense que le mariage est très démocratique, parce que chaque couple peut le vivre différemment. Non, ce n’est pas “bourgeois”, ça peut être très punk aussi ! La loi ne demande aux couples mariés que de respecter les articles de loi : assistance mutuelle, fidélité, communauté de vie (et paiement des impôts, hein, n’oublions pas les fondamentaux !). Pour le reste, chaque couple peut bien faire ce qu’il veut, s’organiser comme il le souhaite, avoir des projets un peu fous : peu importe. Un couple marié en vaut un autre.

C’est ça que je trouve génial.

Ce que je pense du mariage maintenant

Crédits photo (creative commons) : Bhakti Creative

Le mot de la fin

Et donc : comme tu as raison de vouloir épouser ton cher et tendre ! Non, ce n’est pas la fin de la liberté, bien au contraire. C’est un postulat de départ qui vous permettra ensuite de vivre comme vous l’entendez, sans qu’on remette en question la légitimité de votre couple.

Oui, le mariage a de l’avenir, oui, c’est génial de se marier, oui, oui, oui, mariez-vous !

Sur ces derniers mots, je te souhaite un magnifique wedding plein de joie et d’émotions, mais surtout, surtout, un fantastique marriage : une longue, riche et belle histoire d’amour, qui ne ressemblera qu’à vous, et qui sera le soleil de vos vies.

Vivent les mariés, vivent les licornes, vive Mademoiselle Dentelle, et vivent toutes ses lectrices ! Ciao ma belle !

Et toi, ton opinion sur le mariage a t-elle évolué entre “avant” et “après” ? As-tu trouvé que ça donnait de la légitimité à ton couple ? Est-ce que toi aussi, tu as envie de gifler ceux qui disent que le mariage, ça ne sert à rien ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



47 commentaires sur “Ce que je pense du mariage… maintenant que je suis mariée”

  • Ton article m’a émue aux larmes.
    Parce que j’ai suivi tes chroniques de la première jusqu’à la dernière, parce que j’ai ris, j’ai rêvé, j’ai pleuré et j’ai été révoltée avec toi.

    Et parce que même si j’ai toujours été convaincue du mariage, je suis confortée avec ton article que “OUI, triple OUI”, le mariage ça sert à quelque chose et ce malgré tous les commentaires habituelles “pourquoi vous vous mariez ? Vous connaissez le taux de divorce sur Paris ?”.

    Merci pour tout Madame Suzette et une très belle et longue histoire à vous 2 !

    • Merci Madame D, oui je vais essayer de continuer à écrire car ce blog m’a donné le goût de la plume (ou plutôt du clavier). Mais je ne sais pas encore où et sur quoi 🙂 à suivre !

  • Oh nooooon ! Madame Suzette s’en vaaaaaa !
    Comme Mademoiselle Teochew j’ai suivi toutes tes chroniques, ça fait donc un peu bizarre de se quitter comme ça.
    Belle et longue vie à vous deux les amoureux, vous m’avez fait rêver, merci pour ça !
    Bisette

    • Merci Emmy, c’est très gentil, mais ne t’inquiète pas il y a plein de jeunes chroniqueuses qui arrivent pour vous livrer plein d’histoires de mariage toutes fraîches !

  • Belle route Mme Suzette ! Ce fut un plaisir de te découvrir billet après billet. Merci d’être venue conclure ton récit qui m’a beaucoup aidé dans la préparation de mon mariage, merci pour tous les p’tits “trucs”, merci pour tes coups de gueules, merci pour toutes tes réflexions… Je vous souhaite plein de bonheur à toi et M. MonChéri 🙂 <3

    • Merci, ça me fait très plaisir ! A savoir que je continue à lire le blog quotidiennement car … les jeunes chroniqueuses sont carrément à la hauteur 😉 à bientôt ici !

  • Et vive Mme Suzette !!!

    Oui, marions-nous, continuons de croire qu’il est possible de construire quelque chose de durable quand de vieux aigris nous assènent qu’un mariage sur deux finit en divorce, montrons au monde entier que l’on s’aime, qu’on soit un couple avec une différence d’âge, un couple de même sexe, un couple avec deux forts caractères ou que sais-je encore ! L’amour est plus fort que les idiots… Oui, c’est si beau de se marier !!

    Madame Suzette, tu vas me manquer… Tes articles, ton style, ton humour, tes réflexions et tes nombreux conseils… Je vous souhaite à tous les deux une très belle et longue route <3

    • Merci Madame Peach ! Quant à moi je guette aussi tes articles (et tes photos … cette addiction là n’est toujours pas guérie haha).

  • Je redoutais l’arrivée de ta dernière chronique… Ce fut un plaisir de te lire pendant tout ce temps. J’ai beaucoup apprécié ta vision des choses, ta simplicité, ton recul, ta maturité. C’est toujours toi que je lisais en premier lors de l’arrivée de nouveaux articles.
    Est-il possible de continuer à te suivre sur un réseau social ?
    Bonne continuation et belle vie en couple !

    • Merci Suzanne, c’est très gentil. Non je n’écris actuellement sur aucun autre réseau ni blog, sauf un petit peu sur SNT (mais je n’ai pas le même pseudo !). J’aimerais continuer à écrire mais aucun autre sujet (ni support) ne me vient pour l’instant. Mais le goût est bien là 🙂 on verra !

  • Ton article me met les larmes aux yeux ! (ce qui est un peu gênant car je suis au travail héhé)… Nooooooooon ! La dernière chronique de Madame Suzette, je ne veux pas y croire ! Je les ai lues avec tellement de plaisir… et ton article reflète tout ce que je souhaite retrouver dans notre engagement avec Monsieur Loup, c’est dire si c’est encore plus émouvant ! Merci pour ton récit et vive votre mariage 🙂

    • Merci Mademoiselle Loup ! je suis contente si cela vous a un peu inspirés. A bientôt pour le récit de ton propre mariage (hihihihiiiiiii) !

  • Une dernière chronique superbe Mme Suzette <3 ! Je crois que y'a pas plus jolie façon de terminer, que de dire haut et fort VIVE LE MARIAGE !!
    Depuis notre union, il y a en effet quelque chose …. Tu nous fais partager en quoi le mariage à changé votre entité "couple", et je pense qu'en effet, je ressens avec Mr Montagne, le changement lié au mariage. Un changement moins porté sur la société, mais que nous ressentons plutôt au fond de nous, sans réussir à expliquer quoique ce soit, comme une infinie reconnaissance à lui, d'avoir lié son destin solidement à moi. Bref que du bonheur <3
    Belle et longue route à vous, merci pour ton témoignage touchant … et … Ciao ma belle 😉

  • Une bien belle clôture!
    Et j’adore ta référence à l’anglais qui sépare bien le jour du mariage au mariage en lui même!
    Bon vent à tous deux, que les autres années vous apportent autant de belles choses que cette première année!

    • Merci Mlle Croisé ! Je te souhaite un très joli mariage aussi, dans tous les sens du terme, et j’ai hâte de venir le lire ici !

  • Je trouve tes mots très justes. Quand j’ai décidé de me marier avec mon homme, j’avais surtout envie de faire une belle fête avec nos proches pour célébrer notre amour. Mais tu as raison, cela va bien au-delà. Je me suis engagée à être à ses côtés, à partager les doux moments comme les plus durs et j’en suis heureuse. Notre couple évolue mais on évolue ensemble vers des horizons que nous avons choisis.

    • Je suis d’accord, on a aussi été un peu surpris de la dimension qu’a pris notre mariage à nos yeux … c’est bien aussi de pouvoir évoluer je trouve.

  • Oh merci pour cet article qui met des mots sur ce que beaucoup d’entre nous ressentent.
    Après votre beau wedding day, que votre mariage s’épanouisse. Heureuse vie à vous !

  • ???. Désolé mais je ne m’en remets pas que tu aies déja fini de raconter ton mariage. C’est en partie grace a toi que j’ai eu envie de devenir chroniqueuse.

    Je vous souhaite tellement de bonheurs dans votre couple Mme Suzette ?.

  • À l’image de tes autres chroniques, je trouve que celle ci est totalement appropriée et parfaite.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire et à échanger sur le mariage.
    Je vous souhaite à tous les deux d’être très heureux et de réaliser tous vos désirs.
    J’ai un petit pincement au cœur de plus te lire. Mais j’espère que si tu écris via un autre canal, tu nous donneras la possibilité de te lire encore ❤

    • Merci madame Fleur, non je n’écris pas régulièrement ailleurs, mais fais confiance aux nouvelles génération de Dentellettes pour te faire rêver et rire à leur tour !

  • Je suis très triste de lire ta dernière chronique… Tu étais ma chroniqueuse préférée et j’ai pris énormément de plaisir à te suivre, à voir tes si belles photos, à partager les paillettes et les licornes avec toi, et puis, j’aime beaucoup ta manière de voir plus loin que la bête définition du mariage… Je te remercie encore pour ce temps que tu nous as consacré et je vous souhaite simplement de continuer à être heureux! <3
    A bientôt peut-être!

  • Madame Suzette !! Merci pour toutes tes chroniques et ta plume, je crois que je les ai toutes adorées ! Tu fais partie des chroniqueuses qui m’ont probablement rendu accro à MD et dont je n’ai pas raté une seule chronique ah ah. J’ai beaucoup aimé te suivre et suivre tes préparatifs. Je te souhaite plein de paillettes et de licornes pour la suite 🙂

    • Merci Mademoiselle Green. Ha ha alors comme ça je diffuse des ondes addictives 😀 c’est que moi même je suis tombée dans la marmite de potion “mariage”, je suis tellement imprégnée que ça transpire 😉 à mon tour d’attendre tes chroniques avec impatience ! à bientôt ici.

  • Ca me rend triste les “dernières chroniques” 🙁
    Néanmoins j’aime beaucoup ton discours de fin. Je trouve qu’il est profond et, à mon sens, rempli d’espoir. Ca fait du bien de lire ça, de voir ton évolution, c’est vraiment très très intéressant. Merci pour ça ! Je pense que tu vas me faire réfléchir à la question après le mariage justement…
    Merci aussi pour toutes tes chroniques, ta bonne humeur, ta joie de vivre ! J’ai adoré te lire 🙂
    Je te souhaite tout le bonheur possible pour la suite !

  • Oh noooooon, Madame Suzette, écris encore pour nous s’il te plaaaaiiiiiitt <3 <3
    Un grand merci à toi, tes chroniques ont été d'une grande inspiration pour me lancer dans l'aventure. Et Fiouf quelle bouffée d'amour dans ces dernières lignes ! Je te souhaite une vie remplie de paillettes, de fabuleux moments dans ton couple et auprès des gens qui te sont chers !

    • Merci Madame Cendrillon, ça me fait plaisir. Continuons à entretenir les bouffées d’amour 😀 (MD est là pour ça n’est-ce pas).

  • Bonne route madame Suzette ! Tes chroniques énergiques vont nous manquer ! Mais bon, je suis sûre que tu continueras à nous régaler de tes commentaires 🙂

  • Bien des mois que je n’ai pas commenté un article, mais voilà que je suis obligée de te dire un grand MERCI pour ces beaux conseils que tu nous as livré tout au long de tes récits.
    Une merveilleuse aventure continue pour toi, je suis triste de te voir partir mais tellement heureuse de te savoir épanouie.
    Pluie gigantesque de Paillettes !!! Coeur Coeur Coeur

  • Oh non, trop triste de savoir que c’est ta dernière chronique !
    Merci pour toutes ces chroniques qui m’ont permis parfois de changer de vision, de m’aider à me mettre à la place mon amoureux, bref, de prendre de la hauteur. Merci également d’avoir partagé avec nous toutes ces belles images !
    Ton wedding était magnifique, ça augure un marriage tout plein d’amour aussi !

    • De rien madame Bulle, si j’ai pu t’être utile, c’est super. Maintenant place à la jeune génération de mariées / futures mariées 😀 à bientôt ici.

  • Noooooooon ça ne peut pas être la dernière chronique. Je les ai toutes adorées. Merciiiiii pour tous tes conseils. Bonne route à vous 2 et soyez heureux

    • Ben si désolée mademoiselle Presque Relax :-/ fallait bien mettre un point final au bout d’un moment ! Je suis contente si j’ai pu te distraire et t’aider. Bon mariage à toi aussi et à bientôt ici !

  • Cette question de légitimer le couple… Comme je te comprends !
    Aussi 8 ans d’amour, moins de la moitié à vivre ensemble (et déjà une petite moitié dans le même pays, y’a du progrès ! lol). Des we séparés, des amis différents, une sorte d’indépendance conservée et jamais de routine en sorte, et pourtant les sentiments, pfiou, on n’économise pas !
    Au début, on me disait qu’à 20 ans, on ne devait pas avoir ce genre de fil à la patte, que je devais m’éclater plutôt que d’attendre LE we du mois où on se voyait si les finances le pouvaient… ET BEN TOC ! On est mariés main’nant !
    Ça a été un plaisir de te lire Madame Suzette (et félicitations avec un peu de retard pour ton intégration à la belle famille que sont les pompiers, si j’ai bien décodé ta dernière réponse à un de mes commentaires !), au plaisir de te relire bientôt, peut-être, j’espère. 🙂

  • Madame Pinpon je comprends très bien ce “ET TOC” 😀 oui en effet tu as bien décodé, je sers chez les pompiers de Paris actuellement. Bonne continuation à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *