Quand on enterre sa vie de jeune fille… une première fois !

Eh oui, tu as bien lu ! J’ai enterré ma vie de jeune fille… deux fois ! Une première fois avec ma maman (oui, oui !). Puis une deuxième fois plus « classiquement » avec ma sœur et mes amies !

Aujourd’hui, je commence par te raconter tout d’abord ce premier EVJF mère-fille !

Ma mère, cette fan des surprises

Ma maman adore faire de grands cadeaux, de petits présents, de belles surprises ! Je m’étonne toujours de toutes les idées qu’elle a pour nous surprendre et nous faire plaisir.

C’est ainsi que, pour mon anniversaire, j’ai découvert une enveloppe contenant une jolie lettre dont les mots emplis d’amour m’ont terriblement émue. Elle m’invitait à passer quelques jours rien qu’entre mère et fille avant le grand jour. Et pas n’importe où ! À Deauville ! Et pas n’importe quand ! Pendant le festival du cinéma américain !

Il faut que tu saches que ma maman et moi sommes ce qu’on pourrait appeler des rats de cinéma : il a quelques années, il nous arrivait d’aller voir un, deux, trois, voire même quatre films de suite ! Bref, nous avons partagé beaucoup de moments ensemble dans les salles obscures. Alors cette idée d’aller participer à un festival de cinéma, c’était vraiment un très beau clin d’œil à notre passe-temps favori commun !

Deauville, here we are !

Nous sommes donc le 8 septembre dernier et nous nous rejoignons gare Saint-Lazare à Paris. Ma mère arrive d’Alsace et je reviens d’une semaine de vacances en Provence. Une fois dans le train (et même déjà avant), je passe quasiment tout le trajet à lui parler de nos derniers avancements dans les préparatifs du mariage (une vraie sale habitude !).

Arrivées à destination, nous déjeunons rapidement aux abords de la gare. Dix minutes de taxi plus tard, nous rejoignons le Airbnb réservé : un petit appartement avec un chouette balcon donnant sur le port.

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Depuis le balcon de notre chez-nous pour le weekend… La seule fois où nous en avons profité !
Ensuite, nous étions trop occupées à rester dans les salles obscures !

Après avoir déposé nos affaires, nous nous rendons avec impatience au Centre International de Deauville, le centre névralgique du festival : là où ont lieu les avant-premières en présence des équipes de films, les présentations des films en compétition, les cérémonies d’ouverture et de clôture… tout ce qui est officiel quoi (mais aussi quelques projections plus accessibles dont nous avons pu profiter !) !

Nous y retirons nos pass pour les trois prochains jours, nous jetons un coup d’œil au programme et nous filons directement dans une première salle voir notre premier film du weekend !

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Qu’est-ce qu’il y a au programme ?

Nous alternons films en compétition, file d’attente devant les salles (en croisant les doigts pour qu’il y ait assez de place et heureusement nous avons toujours de la chance, même si ça se joue vraiment à pas grand-chose une fois !), avant-premières, file d’attente à nouveau, coup de cœur cinématographique, file d’attente encore, déjeuner/dîner rapide en tête à tête, pas de file d’attente cette fois, petite sieste devant un film pas moins intéressant, file d’attente toujours, balade le long de la plage à la recherche des cabines d’acteurs connus, « oh tiens une file d’attente on y va », séance photo improvisée sur le tapis rouge (mode star activé pour quelques instants !), dernière file d’attente (youpi !!!), grande interrogation « Tiens, mais c’est Darren Aronofsky le type là-bas ou je me trompe ? »…

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Le temps n’est pas de notre côté : il pleut tout le weekend (mais ouf mini éclaircie lors de notre balade sur la plage !). Mais, en fait, ça n’a pas grande importance vu que nous passons notre temps dans les salles obscures !

Nous enchaînons ainsi trois films par jour, soit neuf au total sur ce weekend (j’ai eu ma dose pour quelques semaines jours) ! Une superbe découverte dont nous sommes ressorties émues, des films qu’on apprécie moins (voire pas) et d’autres complètement perchés mais qui ne laissent pas indifférents, mais une magnifique première expérience dans un grand festival de cinéma !!!

Nous quittons donc Deauville des étoiles plein des yeux et le cœur rempli de ces beaux moments de complicité mère-fille ! Merci ma Maman d’amour !

Un EVJF mère-fille à Deauville pendant le festival du film américain !

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi ? Tu as eu aussi plusieurs EVJF ? Quelles activités étaient au programme ? Raconte-moi tout sur ces derniers instants de mademoiselle !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Quand on enterre sa vie de jeune fille… une première fois !”

  • C’est tellement génial !!! Ta maman a eu une idée au top, franchement !
    Pour moi aussi mon EVJF était à Deauville, quelle ville magnifique !

    • C’était vraiment une idée parfaite ! Et puis je suis d’accord avec toi : Deauville est superbe, même si on en a pas vu grand chose quand même à cause du temps et des films, mais ça veut dire qu’on peut y retourner pour en découvrir plus 🙂

  • J’adooooore ! Ces moments sont précieux, même s’ils peuvent paraître banals, et de raccrocher sur une activité qui vous marque toutes les 2, c’est vraiment top ! J’aurai adoré que ma maman me demande de passer un weekend rien qu’avec elle avant le mariage (voire même n’importe quand) ! Tu as beaucoup de chance !

    • Effectivement, j’ai beaucoup de chance d’avoir une maman avec des idées aussi formidables ! Et nous retrouver autour d’une passion commune c’était vraiment une très bonne manière de marquer le coup !
      Et ce n’est pas parce que le mariage est passé que ça empêche de se faire un petit week-end mère-fille 😉

  • Que tu es chanceuse! J’aurais adoré passé un tel moment en tête a tête avec ma maman.

    C’est super de sa part d’avoir pensé a t’organiser ce week end la, un beau moment de complicité. Vivement de connaitre l’épisode EVJF copines !

    • Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle me propose ça, surtout au moment de mon anniversaire où on était encore assez loin du mariage (et où je ne pensais pas encore à mon enterrement de vie de jeune fille !) : ma maman elle a toujours des belles idées 🙂

  • Quelle super idée! Ta Maman a dû être ravie de passer ce moment avec toi, c’est vraiment génial cette passion commune. Je ne peux m’empêcher de me dire que tout à coup, ta Maman a placé la barre super haute pour tes copines ! 😉

    • Hahaha, oui elle a placé la barre haute ! En tout cas, ce week-end a donné le ton pour celui avec les copines ! Avec mes EVJF, c’était juste tooooop à chaque fois !

  • Mais c’est juste trop trop bien !

    Quelle belle attention de ta maman, la super idée, l’organisation , et tout et tout….
    Avec le temps, on ne fait jamais assez de choses avec sa maman…
    ça me donne l’idée d’organiser un truc pour son prochain

    • Je suis d’accord avec toi : on passe moins de temps ensemble alors il faut en profiter et s’organiser des petites ou des grandes sorties de temps en temps ! Ça ressource tellement !!

  • Très belle initiative que celle de ta maman, Mme Biche 🙂
    On sent votre complicité dans ton récit… c’est très touchant je trouve !

    Hâte de connaitre ton 2e EVJF, entourée de tes amies cette fois ^^

    • Merci Nala, c’est touchant que tu aies réussi à ressentir notre complicité !!
      Les deux EVJF à 1 mois et demi d’écart, ça m’a fait une telle bouffée d’air et un tel shoot d’amour : c’était juste ce qu’il fallait pour affronter les dernières semaines de préparatifs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *