Positiver dans la dernière ligne droite

J’avais écrit cet article une semaine environ avant le (fabuleux) jour de mon mariage. Mais voilà, à un an de mon mariage, il n’est toujours pas publié, honte à moi ! Alors je me rattrape, je le poste là, juste avant les articles que vous attendez toutes : ceux avec toutes les photos du mariage !

Voici l’article que j’avais écrit et que j’ai le réseau a gardé bien au chaud :

Je me marie dans quelques jours et, aujourd’hui, je voulais faire un petit article un peu éloigné des derniers préparatifs mais oh combien important pour moi. Je voudrais te parler du jour J, enfin du jour M comme Mariage.

Oui, tu vas te marier (ou alors tu l’es déjà, mais tu as quand même le droit de lire) et les préparatifs, la décoration, la robe, le costume de Monsieur, tout ça te paraît très important. Tout doit être parfait tu te dis. Et bien, moi aussi, c’est ce qui me stresse depuis ce dernier mois avant le jour M.

Pourtant, stresser sur ces détails, ce n’est pas le plus important. Vouloir que la décoration soit parfaite au millimètre près, ce n’est pas non plus le plus important. Vouloir que ta robe soit parfaite, bon ok celui-là est quand même un peu important, mais ce n’est pas l’essentiel. De même pour le costume de Monsieur, si la couleur de sa cravate n’est pas exactement dans le ton du rouge, vert ou bleu que vous avez choisi pour la décoration, ce n’est pas non plus le plus important.

Toutes ces petites choses sans importance

Ce qui compte à mes yeux, et qui je l’espère te permettra de déstresser un peu, c’est ce moment de partage, de joie et de bonheur que tu vas vivre et que je vais vivre dans quelques jours. Voilà l’essentiel et voilà sur quoi tu dois te (et surtout je dois me) focaliser.

Alors :

  • Les invités qui invitent d’autres personnes, oui c’est énervant, oui ça stresse, oui ça fait bouger le plan de table ; MAIS c’est parce que l’oncle Machin a des soucis de santé et qu’il a besoin de quelqu’un pour le ramener après, c’est parce que la cousine Truc voulait absolument venir vous voir heureux ce jour-là qu’elle s’est incrustée, ou alors c’est juste pour vous embêter mais justement, dans ce cas, il faut passer au dessus et leur prouver que tu es (je suis) une meilleure âme qu’eux et que vous êtes heureux quoi qu’il advienne.
  • Les pas de danses oubliés pour la chorégraphie surprise, oui c’est stressant aussi mais le maître mot pour ce moment si attendu – ou pas – qu’est l’ouverture du bal c’est : “S’AMUSER” ! Parce que tant pis si nous ne sommes pas des pros de la valse, tant pis si nous avons oublié un pas de côté dans la chorégraphie, il faut juste s’amuser… Ce sont des mariés heureux et qui s’amusent qui vont mettre le feu à la soirée.
  • Si la belle-sœur se pointe avec une robe blanche (ahhh ma hantise) et bien on relativise, peut-être qu’elle ne sait pas qu’il faut éviter de venir en blanc à un mariage sauf en cas de dress-code imposé dans cette couleur… ou peut-être qu’elle est juste tellement niaise qu’elle n’a pas fait le lien entre mariage et robe blanche. Mais, dans tous les cas, on ne va pas laisser quelqu’un vous gâcher votre joie en venant en blanc. Non ! Soit on passe au dessus, soit on la fait trébucher dans la boue si il y en a à proximité ou qu’il pleut, ou alors, dernier recours, on prévoit un vaporisateur de jus de betterave histoire de rendre la robe plus colorée ! “Tiens elle est super sympa ta robe à pois rose fushia !”
Une invitée qui vient en blanc au mariage ? J'ai la solution : une attaque de jus de betterave !! // Illustration : Mme Yeti

Crédits photo : Illustration Mme Yéti

  • Si des invités que tu voulais absolument voir n’ont pas pu venir, et bien c’est pareil, c’est triste, mais c’est tant pis pour eux ! Aujourd’hui, tu ne penses qu’à toi (enfin le jour de ton mariage, et puis tu penses à ton mari aussi !).
  • Le traiteur qui s’est planté et qui te sert des canapés à la crevette à la place du saumon fumé, bon c’est aussi très énervant, mais, à moins d’être allergique, on n’y pense pas ! Personne ne le saura en plus ! On mange, on boit, et on fait la fête !

Les petites pensées

Voyons voir, sur quoi encore je stresse ??? Sur plus rien ? Non, je mens là.

Mais j’ai décidé de profiter un maximum le jour M et, pour ça, rien de mieux que de partir avec un esprit optimiste. C’est pour ça que si quelque chose ne va pas le jour du mariage ça m’embêtera, mais j’essaierai de ne pas perdre plus de 2 minutes à y penser.

À la place, je penserais :

  • À tous ceux qui sont venus pour partager ce moment avec nous.
  • À tous ceux qui n’ont pas pu venir pour diverses raisons mais dont je sais qu’ils se réjouissent pour nous.
  • À tous ceux qu’on a perdu, qu’on aurait aimé avoir avec nous ce jour-là mais qui, pour des raisons de santé, d’âge ou de tristes accidents de la vie, ne peuvent pas être là. Je sais qu’ils seraient heureux de vivre ce moment avec nous si ils étaient encore de ce monde.
  • À tous ceux qu’on a pas encore connu, mais qui se réjouiront plus tard de voir nos belles photos de mariage, nos sourires rayonnants et la joie qui transpirera à grosse goûte à travers le papier glacé.
  • À la chance que j’ai d’épouser un homme que j’aime et qui m’aime et avec qui une vie pleine d’aventure nous attend.
  • À la joie de nos proches, à la joie des lecteurs et lectrices du blog (oui j’espère que tu seras heureuse pour moi), à la joie de mon Canadien, à ma joie à moi !
‎Etre heureux de se marier !! // Illustration : Mme Yeti

Crédits photo : Illustration Mme Yéti

C’est un jour important qui arrive pour moi, et pour toi aussi ! J’espère que tu sauras aussi positiver un maximum. Parce que des imprévus il y en aura toujours, parce que du stress il y en aura aussi, parce qu’une noce parfaite – que tu l’espères ou non – c’est très dur d’y arriver. Ce qui rendra ta journée et ton mariage parfait (et là je parle du mariage sur plusieurs années pas juste le jour M), c’est le bonheur que vous aurez partagé ce jour-là et j’espère tous les autres jours qui suivront. C’est un “OUI” qui ne se limite pas à un seul moment mais qui dure toute la vie, car, et je l’espère pour toi comme pour moi, le plus important c’est de trouver la bonne personne et de lui prouver tout au long de la vie qu’elle l’est !

Sur ce, je referme ma parenthèse fleur bleue et je reprends mes derniers préparatifs en essayant de ne pas stresser, le mariage sera parfait parce que c’est lui et parce que c’est moi, rien de plus !

Et toi ? Des sources de stress durant la dernière ligne droite ? Une obsession du mariage parfait ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



29 commentaires sur “Positiver dans la dernière ligne droite”

    • Oh désolée !!!!! ça fait plus d’un an que je devais le publier celui là ! (oui oui, je l’ai écrit deux semaines avant mon mariage…..non non je n’ai pas de retard du tout ! )

  • Merci pour cet article, il arrive à point nommé dans mes préparatifs !! En ce qui me concerne le stress est surtout provoqué par des (éventuels) problèmes de timing, mais j’essaie de relativiser, et ton article est juste ce qui me fallait ! Bravo pour ton ton très très juste – et j’adore ton illustration ^^

  • Oui bien sûr ! Je crois qu’il faut faire de son mieux dans les préparatifs, penser à plein de choses, mais lâcher prise le jour J (euh… le jour M !). En fait, c’est comme ça pour tout : un mariage, la préparation d’un concert, le travail pour un examen etc… J’étais affreusement stressée la veille de mon mariage et au début de la matinée. Et puis… j’ai tout lâché… j’étais juste heureuse. Je ne me suis pas dit “tu dois lâcher prise”, ça s’est fait naturellement (mais je reconnais que le fait de monter sur scène, de parler en public dans mon métier m’a appris cela : une fois qu’on y est, c’est parti, on ne se pose plus de question et on y va). Et heureusement, parce qu’il y en a eu des trucs imparfaits… mais je ne les ai pas vu ! C’est dans la période qui a suivi le mariage que j’ai réalisé ci ou ça…

  • Euh… je rajoute un truc : ça m’énerve le truc de “personne n’a le droit de s’habiller en blanc”. Une invitée m’avait montré sa robe (de couleur crème) quelques mois avant le mariage en me demandant si elle pourrait porter cela ou pas… je n’ai pas compris pourquoi elle me demandait ça… “ben oui, si c’est cette couleur qui te va bien, tu choisis ce que tu veux bien sûr”. Moi, j’avais un bustier vert/bleu, une jupe crème, et il y avait du rose. Je n’allais pas dire aux invités “ni crème, ni vert, ni rose” tout de même !!!

    • C’est un point de vue…
      Moi, il ne me viendra jamais à l’idée de me pointer en robe totalement blanche à un mariage (à moins que ce soit le dress code). Pas plus qu’en noir en fait !
      Et du coup, j’avoue que je prendrais mal que quelqu’un le fasse à mon mariage… Même si sur le coup hein, je ne vais pas lui faire retirer sa robe ! 😀

    • Après tout dépend des mariés. Chacun fait comme il veut. Moi j’ai eu de la chance de ce côté là, mais bon je pense que je n’y aurais pas fait tellement attention. ou peut-être que si. difficile de savoir quand ça n’a pas eu lieu 🙂
      Par contre j’ai assisté à des mariages ou j’ai entendu des témoignages où il y avait une personne qui avait une robe blanche en dentelle et pour le coup, à la mairie cela pouvait prêter à confusion vu que la mariée avait une robe toute mignonne mais courte et blanche aussi. Tout dépend des tenues des mariées. Mais je pense surtout aux mariées qui veulent une robe toute en simplicité, courte ou longue, et qui se retrouvent à avoir des invitées plus habillées qu’elles…. moi ça j’aurais pas aimé. mais c’est un point de vue hein 🙂 chacun le sien

  • (pour Justine aussi !)
    En fait, le truc de la couleur des vêtements, je crois que ça dépend du style de mariage, de l’ambiance que l’on a envie de créer. Si une amie dont je sais qu’elle aime les choses “chics” se marie, je ferai attention aux codes, je prendrai soin de m’habiller chic (bon, en restant quand même dans un style qui me convient, hein !) parce que je sais que c’est important pour elle (et on peut très bien avoir une déco, des vêtements classiques tout en créant une bonne ambiance bien sûr). Mais pour mon mari et moi, on avait dit aux invités de s’habiller comme ils le voulaient : on voulait que chacun soit à l’aise (les mariages où je me suis sentie mal, sans parler du fait que je m’ennuyais… je ne voulais pas faire vivre cela à nos invités). Du coup, certains avaient des tenues habillées, d’autres étaient en jean, une de mes témoins était en noir avec une sorte de manteau doré qu’elle a vite enlevé vu la chaleur. A un moment, j’ai eu peur que cela crée de la distance entre les gens (ceux qui ne se connaissaient pas et qui avaient des styles très différents) mais non, c’était super !

    • Alors ça, je suis tout à fait d’accord, tout dépend des mariages et des mariés. J’avoue être plutôt classique avec une petite touche de folie et de coolitude quand même… 😉 D’où mon point de vue sans doute.

  • MErci pour cet article, je devrais l’imprimer et me l’afficher partout où je passe plus de 5 minutes …
    A J-40 de mon mariage, je suis stressée pour un oui ou pour un non .. Alors je vais essayer de positiver un peu, mais j’ai du mal car je vois surtout tout le travail qu’il me reste à accomplir.
    Et finalement, il y a aussi beaucoup de choses pour lesquelles je ne stresse pas :
    – mon bouquet ne sera pas fait de pivoines comme j’en rêvais, mais je n’ai rien décidé d’autre.. Cela ne me chagrine pas encore.
    – La coiffure non plus n’est pas décidée, mais j’ai confiance en mon coiffeur…
    – La baby-sitter n’est pas bookée (bon faudrait quand même que je le fasse ça …)
    – Ma tenue du lendemain n’est pas définie.

    Voilà entre autres, la liste de ce qu’il me reste à faire ^^ Allez je file m’y mettre

  • Une belle leçon à retenir 🙂
    MAIS je vais de ce pas acheter du jus de betteraves (Au moins trois de mes jeunes femmes invitées ont acheté une robe blanche) gniark gniark gniark

  • Je suis tout à fait concernée par cet article, J – 5 !!! La météo (ma grande appréhension) a l’air bonne… tout est prêt, déco, petits fours, dessert, play liste, diaporama, ma tenue, celle de chéri …. tout, tout, tout ! un petit stress : ma coiffure (l’essais ne m’a pas convaincu !) mais je dors bien, chéri est là et on s’aime …..

  • Tu as mis longtemps à publier ton article mais c’est car il était pour moi!!!
    C’est juste ce qu’il me fallait lire moi qui vois le grand jour approcher et mon stress monter!
    J’ai adoré le passage sur les gens qui s’invitent, je trouvais qu’ils avaient du culot mais je vois que ça arrive à d’autres!
    mille merci
    Emilie

    • Pour le coup nous on a eu de la chance, on en a pas eu ! mais bon, j’ai fait une liste des problèmes qui me travaillaient le plus les jours d’avant et j’ai décidé de positiver dessus au lieu de m’en plaindre; Une fois le jour du mariage, franchement, il vaut mieux profiter que de se prendre la tête, à moins qu’il n’y ait un vrai gros problème. Ce que je ne souhaite à personne.
      Du coup : Respire, déstresse, tu vas te marier et c’est ça le plus important ! Bonne chance pour les derniers jours (ou mois) !

  • Ahaha ! J’ai beaucoup ris à l’attaque de jus de betterave 😀
    Et oui, les invités qui invitent d’autres gens, c’est vraiment ce qui m’embête le plus, en ce moment..
    En tout cas, ton article tombe à pic pour moi, il m’a fait sourire et rire, c’est tellement agréable de lire de la positivattitude =)

    • De rien !!!!! Et je souhaite à tout le monde de rire et sourire le plus durant les préparatifs et le jour du mariage ! Un mariage c’est pas un enterrement, ça doit être joyeux et positif ! Et y’a toujours une solution aux petits problèmes (faut juste la trouver et ça c’est plus compliqué hé hé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *