Pour nous marier, il nous fallait une salle – Partie 1

Après t’avoir expliqué comment nous avions décidé de nous marier et comment nos proches avaient réagi à notre annonce, voici venu le moment de te raconter comment nous avons trouvé nos différents partenaires. Je préfère les appeler partenaires plutôt que prestataires car tu verras que pour beaucoup d’entre eux, nous avons choisi de travailler avec des petits artisans plutôt que des grosses structures. Allez, viens, je te raconte.

Pour chercher une salle, il nous fallait une date

Nous avons décidé de nous marier vers la mi-juillet 2017, et nous nous étions mis d’accord pour fixer la date au 23 juin 2018.

Alors, je te l’ai dit dans ma chronique de présentation, je suis enseignante et il est vrai que pour être plus sereine, j’aurais pu me marier au mois de juillet ou au mois d’août. Mais M. Grincheux n’était pas vraiment partant pour ces deux mois-là. Il ne voulait pas « embêter » nos proches ou moins proches avec une date durant les mois de vacances scolaires, et il est vrai que comme nous n’invitons pas une centaine de personnes, nous souhaitions avoir le plus de monde possible à notre mariage.

Alors pourquoi cette date ? Nous voulions profiter du beau temps et si on prend l’exemple de l’année 2017, la fin du mois de juin a été ensoleillée à souhait et chaude (voire trop chaude, eh oui, c’est possible). Nous souhaitions également profiter des jours les plus longs pour bénéficier le plus possible d’un extérieur si nous parvenions à trouver un lieu en possédant un. Tu le vois, ici, pas d’aspect sentimental dans le choix de notre date d’union.

Pour chercher une salle, il nous fallait des critères

Comme tous futurs mariés qui se respectent, nous avons élaboré une liste de critères pour trouver une salle qui nous plaise :

  • Ayant du charme (oui, je sais, c’est vague et subjectif…)
  • Avec un extérieur, mais sans point d’eau (pour ne pas avoir à stresser de voir un enfant piquer une tête : on sera au début de l’été mais quand même, autant éviter tout danger inutile)
  • À trente minutes maximum en voiture de notre commune (nous ne voulions pas perdre trop de temps en voiture le jour de notre mariage)
  • Pouvant accueillir le vin d’honneur et le repas au même endroit
  • Une salle supplémentaire pouvant accueillir des enfants pour qu’ils puissent dormir
  • Pas de traiteur imposé
  • Pas de DJ imposé
  • Pas de limiteur sonore
  • Pouvant accueillir environ cinquante adultes et vingt-cinq enfants
  • Éventuellement avec des gîtes pouvant nous accueillir avec certains de nos invités
  • Le tout pour un prix plutôt bas, mariage petit budget oblige (merci M. Grincheux), environ 1000€
Ma recherche de salle pour 50 personnes

Crédits photo (creative commons) : Jeremy Wong

Pour chercher une salle, il nous fallait chercher, chercher et encore chercher…

Armée de ces différents critères et très, très, très rapidement (le lendemain de ma non-demande en mariage quasiment, j’aurais pu m’appeler Mademoiselle Impatiente, mais le pseudo était déjà pris par une copine Dentelle), je me suis connectée sur notre moteur de recherche préféré : le dieu Google…

Très vite, je tombe sous le charme d’un domaine situé à dix minutes de chez nous et réunissant beaucoup de nos critères. Un élément qui me fait un peu hésiter tout de même est la présence d’un point d’eau, qui apparemment est sécurisé, mais je ne vois pas bien sur les photos. Je décide de contacter le propriétaire. Rendez-vous est pris pour quelques jours plus tard.

Je trouve une autre salle, qui a l’avantage de bénéficier de gîtes (environ quinze couchages, qui permettraient de nous loger dès le vendredi soir ainsi que nos très proches) et qui se situe à environ vingt minutes en voiture. Hop, je prends mon téléphone et un nouveau rendez-vous est pris, mais un peu plus tard car le propriétaire part en vacances et nous aussi, donc nous remettons la visite à environ un mois plus tard.

Je prends aussi rendez-vous dans un autre domaine, à environ dix minutes de la maison. Ça fait trois rendez-vous de calés ! On espère qu’au moins un des trois lieux conviendra…

Je décide de regarder aussi les grands gîtes de groupe possédant des salles pouvant accueillir également des réceptions et je contacte donc plusieurs propriétaires.

Il y a notamment un gîte qui possède une grange pleine de charme et une capacité de couchage d’environ quarante personnes qui me plaît beaucoup. Par contre, il est situé à la limite de nos trente minutes de route, mais puisque l’on peut dormir sur place, ça pourrait le faire.

Allez, hop, hop, hop, j’appelle la propriétaire, charmante au demeurant, mais qui m’annonce après un bon quart d’heure au téléphone que le gîte et la grange ne sont pas équipés de lave-vaisselle. Euh, non, je ne me vois pas demander à mon traiteur de laver toute la vaisselle à la main, ni servir le repas dans des assiettes en carton. Bon bah, tant pis. Mais si toi aussi tu as besoin de logements pour accueillir tes proches, n’hésite pas à regarder du côté des gîtes de groupe, ça pourrait t’intéresser.

La plupart des grands gîtes que je trouve ont une capacité de réception d’environ cinquante personnes assises pour le repas. Ça fait trop juste pour nous car je souhaite garder un espace pour danser « until the end of the night » (admire comme je suis bilingue…). Donc, je laisse l’idée de côté et pars à la recherche d’autres lieux pour accueillir notre mariage.

Je continue mes recherches et c’est bientôt l’heure de notre premier rendez-vous dans le premier lieu de réception contacté. J’ai hâte…

Et toi, as-tu cherché longtemps ta salle de réception ? As-tu regardé du côté des gîtes ? Avais-tu un souci d’adéquation capacité/budget ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “Pour nous marier, il nous fallait une salle – Partie 1”

  • Je te comprends pour le “non point d’eau”, alors que la plupart des couples apprécient cela, De notre côté, nous avion envoyé un courriel à tous les invités, en précisant qu’il y avait u point d’eau mais que nous n’engagions pas de personne pour le surveiller… Du coup, un couple d’amis a laissé le petit dernier chez les grands-parents afin de ne pas stresser avec ça. Je me permets : le “dieu google” peut être remplacé par un autre moteur de recherche à la déontologie bien plus appréciable (par exemple Lilo)… J’espère que vous avez trouvé votre bonheur parmi ces lieux.

    • Bonjour Véronique alors ici le point d’eau était vraiment un des points noirs dont nous ne voulions absolument pas. Étant maman de 2 enfants je ne voulais pas avoir à m’inquiéter sur ce point. Il y en a tellement d’autres…
      Merci pour l’informations sur le moteur de recherche je ne connaissais pas…
      Pour voir si on a trouvé notre bonheur parmi ces salles-ci ma prochaine chronique arrive très bientôt…

  • Ahah, Madame Impatiente, présente ! Nous avions quasiment les mêmes critères, j’ai hâte de lire le récit de vos visites !!! ;D

  • Nous il n’y avait pas de lave-vaisselle et ça n’a pas posé de problème pour le traiteur, qui ramenait la vaisselle pour la laver dans ses cuisines. C’est toujours bon à savoir. Il suffit de leur demander si c’est possible pour eux. 🙂

  • Toujours très intéressant de lire le cheminement des futures mariées lors de la recherche de la salle qui saura accueillir nos invités. Ce choix est tellement important je trouve 🙂

    Le domaine que nous avons réservé, possède une piscine mais elle est sécurisée +++. J’ai veillé à ce point avec les propriétaires 😉
    Nous avions hésité avec un autre lieu (très joli au demeurant) qui disposait d’un grand étang sur la propriété… pour le coup laissé à l’état sauvage et sans protection aucune. C’est un point qui me chagrinait beaucoup, et la raison principale pour laquelle nous n’avons finalement pas retenu ce domaine.

    J’ai hâte de découvrir celui que vous avez finalement sélectionné 🙂

    • Ah finalement le point d’eau est important pour beaucoup. …
      Tu verras c’est une chronique à rebondissements… Promis la suite arrive très bientôt

  • Comme tu nous fais languir… j’ai tellement hâte de lire le descriptif des lieux que vous avez visité.
    Nous avions aussi des critères concernant les lieux : pas de traiteurs imposé, une cuisine bien équipée. Et au final, nous avons fini par faire l’inverses en raison d’un coup de cœur.
    Les préparatifs réservent bien des surprises qu’on ne saurait prévoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *