Pour nous marier, il nous fallait une salle – Partie 2

La dernière fois, je te racontais comment j’avais entamé mes recherches pour trouver une salle pour accueillir notre mariage et je t’expliquais quels étaient mes critères. Aujourd’hui, je t’embarque avec moi pour te faire visiter les différents lieux contactés…

Premier lieu, super joli mais (car oui, il y a un mais)…

Le premier lieu visité est le domaine situé à environ dix minutes de chez moi. Autant te dire que la proximité est géniale pour ne pas perdre de temps pour l’installation de la salle la veille et le jour du mariage.

Ce domaine, c’est la Ferme de l’Abbaye. C’est une grange datant du XVIIème siècle (autant te dire que mon petit cœur de prof d’histoire fait boum, boum, boum devant ces vieilles pierres), qui a été rénovée avec charme tout en gardant son cachet.

Il y a un grand extérieur permettant d’accueillir le vin d’honneur ou la cérémonie laïque (on peut aussi y placer des chapiteaux et des barnums) et il y a également deux salles (une grande et une plus petite). La grande salle a une superbe hauteur sous plafond et peut accueillir jusqu’à environ cent dix personnes assises. Tout est libre de prestataires, le mobilier est fourni (j’avoue, je craque devant les grandes tables en bois rectangulaires qui apportent un cachet fou). De plus, le propriétaire est charmant.

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Ferme de l'Abbaye

Bref, nous sommes enchantés par cette visite. Mais (puisqu’il y en a un, et même plusieurs…) :

  • Je fais une fixation sur le point d’eau qui est certes clôturé, mais la clôture me semble un peu fragile.
  • Le budget est (un peu) trop élevé pour nous.
  • La date que nous voulions n’est pas disponible : en effet, il ne reste que quelques dates en avril, septembre, octobre ou décembre 2018. Autrement dit, pas la nôtre, et Monsieur Grincheux refuse d’en changer.

Bon, allez, on passe à la suivante.

Deuxième salle, on adore

La deuxième visite se fait quelques jours après cette première salle.

Sur le papier, elle réunit énormément de critères de notre liste : du cachet, une salle supplémentaire pouvant accueillir les enfants pour des jeux ou se reposer, un chapiteau pour accueillir le vin d’honneur, un bel extérieur, deux gîtes pouvant accueillir quatorze personnes, à environ vingt minutes de la mairie.

Lors de la visite, je tombe assez vite sous le charme du lieu et je me projette assez facilement. La salle a été rénovée récemment, les gîtes sont très agréables.

Mais Monsieur n’est pas convaincu : il est vrai que la salle principale n’est pas très grande et ne permet d’accueillir qu’environ cinquante-cinq/soixante personnes assises pour garder un espace pour l’indispensable piste de danse. Or, nous prévoyons environ soixante-dix/quatre-vingt personnes, enfants compris. Bon, on pourrait faire manger les enfants sur les genoux des parents, mais ça risque de ne pas être très pratique, autant pour les parents que pour leur douce progéniture.

Sur ce, le propriétaire nous annonce que la salle ne dispose de couverts que pour quarante personnes. Et là, c’est le drame… Je me voyais déjà écumer les brocantes ou me rendre dans le centre Emmaüs le plus proche de chez moi pour trouver de la jolie vaisselle (comme mes copines Dentelle Madame Chihuahua et Madame Piglou). Mais pour Monsieur Grincheux, c’était plutôt rédhibitoire. Donc next !

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Photo personnelle

En prime, tu as le dos de mon petit loulou

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Photo personnelle

L’intérieur de la salle : l’escalier mène à une petite salle où les enfants auraient pu se reposer…

Troisième salle, jolie mais (oui, il y a encore un mais)…

D’avance, je te présente mes excuses car pour cette salle, je ne peux pas te montrer de photos. Je t’explique pourquoi tout de suite.

Alors, nous avons rendez-vous en fin d’après-midi, mais nous arrivons avec une bonne demi-heure de retard au rendez-vous… *Attention, instant glam on* En effet, mon petit loulou a été malade juste avant de partir et n’a rien trouvé de mieux à faire que me vomir dessus. J’ai donc dû consoler, nettoyer mon petit loulou et aussi me changer et surtout, me débarrasser des « petits morceaux » dans mes cheveux… *Instant glam off*

Bon, j’ai quand même pris le temps d’appeler le propriétaire pour le prévenir de notre retard. Mais à notre arrivée, ce dernier se montre très désagréable, nous annonçant qu’il n’a plus que quelques minutes à nous consacrer, et du coup, il nous fait une visite plus qu’expéditive. Je n’ai pas eu le temps de prendre de photos et pas eu l’envie de pousser plus loin avec cette agréable personne (tu la sens bien, là, mon ironie ?).

Bon, on fait quoi, on continue les recherches de domaines ?

Bon, du coup, ces trois domaines avec des salles et des extérieurs vraiment sympas ne sont pas retenus, et il faut donc prospecter vers d’autres lieux.

C’est là que M. Grincheux me demande de me tourner également vers les salles municipales des communes aux alentours. Les critères sont sensiblement les mêmes, mais en ajoutant la location possible du vendredi au lundi matin.

L’avantage principal de ces salles est qu’elles sont moins chères que des domaines. De plus, certaines ont du charme, malgré leur nom de salles communales. Alors si toi aussi, tu cherches une salle dans un budget moindre, tu peux tenter de visiter ce type de salles, tu trouveras peut-être ton bonheur. N’hésite pas !

Armée du dieu Google, je recommence mes recherches et me mets en quête de nouvelles salles, me tournant donc vers les salles communales situées à une demi-heure de chez moi.

Je décide de visiter une salle située dans un petit village à environ vingt minutes de chez nous. La salle est jolie avec une grande cheminée, assez grande, bien équipée, avec un jardin clôturé et une petite salle où les enfants pourraient dormir.

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Photo personnelle

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Photo personnelle

Mais la responsable de la salle m’annonce qu’il y a un limiteur sonore et qu’en plus, les voisins (la salle est en centre de village, à côté d’une maison de retraite) se plaignent de temps en temps du bruit, donc qu’il faut éviter de trop en faire… Bon, j’aime bien les petits vieux et les petites vieilles (oups, pardon) les personnes d’un certain âge, mais hors de question de couper le son à minuit le soir de mon mariage. Donc salle suivante.

Je te passe les trois autres salles visitées qui ne nous plaisaient pas : trop petites, un peu vieillottes, ou sans extérieur. Je suis même allée visiter un relais de chasse, situé dans la forêt à côté de chez nous, mais là, franchement, ce n’était pas possible.

Et puis, voilà que me vient une idée brillante (bah oui, il faut bien se jeter des fleurs de temps en temps).

En effet, je me souviens que lors du spectacle de clôture du centre aéré de ma fille (encore un autre merci à ma chérinounette, après le forcing auprès de son papa pour la demande en mariage l’an dernier), j’avais trouvé la salle de mon village assez jolie en ce qui concernait l’intérieur de la salle. J’appelle donc la mairie pour connaître les tarifs et savoir si on peut la visiter rapidement. Rendez-vous est pris pour la fin de semaine.

Il est vrai qu’elle est loin d’avoir le charme des domaines que j’ai pu visiter, mais elle a l’avantage d’être à cinq minutes de chez nous et surtout, juste en face de la mairie : on aurait juste à traverser la rue (pratique, non ?).

De plus, elle est assez grande pour pouvoir accueillir le vin d’honneur et le repas, donc pas de second lieu à chercher (doublement pratique, non ?), elle possède un petit extérieur clôturé pour faire jouer les enfants (triplement pratique, non ?) et, cherry on the cake, elle n’est vraiment pas chère du tout, d’autant plus que nous bénéficions d’un tarif réduit en tant qu’habitants de la commune (quadruplement pratique, non ?).

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Photo personnelle

Notre recherche de salles petit budget

Crédits photo : Photo personnelle

(Désolée pour la qualité des photos…)

Et voilà comment, à neuf mois du mariage, nous avons trouvé notre salle…

Et toi, où te maries-tu ? Dans un domaine ou une salle communale ? As-tu rencontré un propriétaire désagréable ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



2 commentaires sur “Pour nous marier, il nous fallait une salle – Partie 2”

  • Eh bien, que de péripéties !!! Le premier lieu avait l’air canon… Mais effectivement, si vous ne pouviez pas avoir votre date c’est vraiment dommage !
    J’adore la première salle communale que tu nous montres, elle est vraiment superbe ! Dommage pour les petits vieux 😉 Je te comprends…. Le fait de devoir gérer le niveau de la musique sous peine d’avoir des plaintes, c’est juste pas possible.
    En tous cas, la salle que vous avez trouvé a l’air super, grande et pratique !
    Hâte de lire la suite 😉

  • C’est notre feeeeeeeeerme
    Ah la la, que de papillons en la revoyant!
    Pas de regret pour toi cependant, on a eu quelques surprises (du genre sueurs bien froides) en arrivant et à la facturation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *