Mais pourquoi se marier sur deux jours ?

Ces dernières semaines, je t’ai raconté mon mariage civil. J’avais promis de commencer à te raconter mon mariage religieux… mais, au vu de certains commentaires sur mes articles, j’ai envie d’aborder un autre sujet : l’intérêt de se marier en deux fois (le mariage civil d’abord, le mariage religieux ou laïc ensuite). En effet, toi qui est en pleine préparation ou réflexion, ça peut peut-être t’intéresser.

Plusieurs autres Dentelles se sont mariées en deux fois avant moi. Je pense notamment à Madame Blizzard et Madame Suzette et leurs sublimes robes rouges, Madame Gezellig et sa robe à poids ou encore le mariage civil improvisé de Madame Paris-Paris ou parisien de Madame Sunshine, sans oublier Madame Pipelette. Bien entendu, nombreuses Dentelles ont, au contraire, décidé de se marier en un jour. Si tu te demandes quel est l’intérêt de se marier en deux jours, cet article est fait pour toi !

Mais pourquoi se marier sur deux jours ?

Crédits photo (creative commons) : Takmeomeo

Les avantages de se marier en deux fois

Commençons d’abord par les avantages. Se marier en deux fois c’est…

  • … deux fois plus de bonheur. Ben oui, ce sont deux raisons de faire la fête et de t’entourer des gens que tu aimes. Toutes les mariées te le diront, un mariage ça passe trop vite. Alors si on étale ça sur deux jours, ça fait deux fois plus de plaisir et de bonheur.
  • … deux robes de mariées. Quel est le plus grand plaisir lors de la préparation de son mariage que de choisir sa robe ? Alors si en plus tu peux en choisir deux gniiiiiiiiiiiiii ! Bon après, tu peux aussi prévoir deux robes différentes même si tu te maries le même jour, comme Madame EbichuMadame Étoffes ou encore Madame Sucrée.
  • … un programme moins chargé le jour du mariage. À vrai dire, c’est la raison principale pour laquelle nous avons choisi de nous marier en deux fois. La préparation des mariés chacun chez nos parents, la cérémonie civile dans la commune où nous habitons, la cérémonie religieuse dans l’église du centre de Bruxelles où nous avons été baptisés tous les deux, la suite des festivités dans une salle à 30 minutes de notre église… ça fait beaucoup d’évènements mais surtout de déplacements sur une journée. On risquait de perdre des invités en cours de route, mais surtout beaucoup de temps durant nos déplacements.
  • … une manière d’éviter des creux dans la journée. La cérémonie civile a souvent lieu le matin alors que, dans notre cas, la cérémonie religieuse avait lieu dans l’après-midi. Il risquait donc d’y avoir un creux entre les deux. Même s’il y a une infinité de manière de combler des creux (par exemple, manger des sushis comme Madame Sakura !), on a préféré l’éviter. Ensuite, devoir être prête pour sa cérémonie civile le matin signifie aussi qu’il faut se lever très tôt pour commencer les préparatifs. D’autant plus que pour un mariage orthodoxe grec, il y a tout un rituel à suivre durant les préparatifs. N’étant vraiment pas du matin en temps normal (on n’ouvre généralement jamais les yeux avant le lever du jour, même en hiver pour aller travailler !), l’idée de devoir me lever à l’aube pour me marier ne me tentait vraiment pas.
  • … la possibilité d’avoir deux mariages totalement différents. Il n’est pas toujours facile de faire des choix pour son mariage. On peut en effet avoir plusieurs envies qui sont difficilement conciliables. Si on se marie en deux fois, on peut se permettre de faire des choix totalement différents pour ses deux mariages. On peut d’ailleurs, comme certaines Dentelles (Madame GezelligMadame Roudoudou ou encore Madame Sunshine) se marier en deux fois, dans deux pays différents.
  • … pouvoir profiter pleinement de ses proches. En se mariant en deux fois, le programme est moins chargé, on peut davantage prendre le temps pour soi et pour ses proches et on peut aussi choisir de fêter son union civile en plus petit comité. Ça permet d’éviter (en partie) ce sentiment d’être passée à côté de ses invités le jour du mariage.
  • … pouvoir inviter des personnes différentes à ses deux mariages. Dans notre cas, nous avons choisi de fêter notre union civile avec nos très proches. Ils étaient bien entendu également présents au mariage religieux. Mais il est tout à fait envisageable d’inviter d’autres personnes à son mariage civil, par exemple des collègues ou des amis moins proches, et réserver son “grand” mariage et la fête pour les plus proches. Bref, deux mariages et une infinité de possibilités.

Les désavantages de se marier en deux fois

À côté de ça, il y a également des désavantages de se marier en deux fois. Se marier en deux fois implique…

  • … deux fois plus de dépenses. Ben oui, deux robes de mariées, deux costumes, deux salles, deux traiteurs, deux photographes, et j’en passe… même si tu peux choisir d’éviter certains frais, comme par exemple nous l’avons fait pour le photographe (avec un peu de regrets), tu ne pourras pas éviter certains coûts supplémentaires.
  • … deux fois plus de préparatifs. Il faut trouver deux robes, deux salles, deux traiteurs, etc. Bref, deux fois plus de choix à poser et donc deux fois plus de prises de tête. Dans notre cas, nous avons beaucoup moins réfléchi au déroulement de notre mariage civil et ne l’avons pas organisé à la minute près (au contraire du mariage religieux). Nous n’avions pas le temps ni l’énergie de le faire. Au final, notre mariage civil était quand même une réussite.
  • … d’étaler les plaisirs. Oui, on a deux jours de bonheur mais, finalement, on n’a pas ce fameux jour J unique où nous sommes passées de Mademoiselle à Madame aux yeux de la loi, de nos familles et de la religion. Nous avons également deux jours de mariage à se remémorer ce qui réduit peut-être le symbole de l’anniversaire de mariage.

Voilà ce que sont d’après moi les principaux avantages et désavantages de se marier en deux fois. Comme tu le vois, je considère qu’il y a plus d’avantages que de désavantages… mais mon avis est peut-être biaisé. Après, tout est une question de moyens, de choix et d’envies.

Mais peut-être as-tu un autre avis sur le sujet ? Raconte-moi !



20 commentaires sur “Mais pourquoi se marier sur deux jours ?”

  • Si je n’avais pas eu que la mairie, j’aurais aimé faire la mairie sur Paris avec que des proches et pouvoir invité quelques personnes supplémentaires comme mes collègues ou certains amis.

  • Je rajouterai quelques points :
    – il y a deux façons de faire quand on se marie en deux fois, soit deux fois très espacées dans le calendrier, soit deux jours à suivre (c’est ce que nous avons fait) et dans ce deuxième cas … On a les avantages, tout en groupant les évènements pour avoir quand même l’impression de passer de mademoiselle à madame en une seule fois.
    – pour les frais ce n’est pas forcément un inconvénient et in gros budget. Nous nous sommes mariés à la mairie le vendredi matin, et nous avons déjeuner avec nos très proches (34 personnes) chez mes beaux parents, on avait fait simple (aperitf très garni/ barbecue et café gourmand avec pleins de desserts différents) et nous avons embauché tout le monde après le repas en milieu d’après midi pour décorer la salle pour le lendemain (200 personnes pour ce jour là)
    En soit, le repas ne nous a pas coûté trop cher (200/300 euros en tout et pour tout pour le repas, je m’étais cousu une robe pour moins de 30e et mon mari a mis un costume qu’il avait déjà) … Et les proches seraient de toute façon arrivés la veille pour nous aider donc il aurai fallu les nourrir dans les deux cas 😉
    – un autre avantage : justement le fait de ne pas en faire trop niveau budget, le fait qu’une grosse journée nous attendait le lendemain (et que nous savions que nous aurions le gros repas/la belle robe/la elle salle … ) nous a permis de nous recentrer sur l’essentiel. Nous n’avions pas de photographe, pas de salle magnifique ou de décoration particulière, juste des proches, du bon vin et beaucoup beaucoup d’émotions. Cette journée était magique car ca a été une pause dans les préparatifs, tout en étant un avant goût de la journée du lendemain et des instants précieux avec nos proches sans prise de tête ! Nous nous sommes couchés ce soir là détendus, mariés, et avec déjà plein d’amour de nos proches : fin prêts pour le lendemain !

    • Nous nous sommes aussi mariés civilement la veille du mariage religieux, et notre photographe a accepté de couvrir le mariage civil pour le même prix, sachant que du coup elle ne venait qu’en début d’après-midi le lendemain (elle n’était pas chez le coiffeur le matin, elle n’a photographié que le maquillage et l’habillage chez mes grand-parents). Je pense que ça vaut le coup d’essayer de négocier (évidement, il ne faut pas que le photographe ait un autre mariage la veille, mais au mois de mars il y avait peu de risque !).

  • je trouve les deux solution forts sympathique. Par contre je rajouterai un désavantage c’est que pour un mariage sur deux jours différents les invités doivent faire le déplacement deux fois et ce n’est pas toujours évident quand on se marie loin… Pour une journée on a déjà eu 20% d’annulation à cause notamment de la distance (600 km du lieu du mariage) alors si ça avait été sur deux jours différents ça aurait la cata…

  • Nous aussi, ce sera deux jours séparés… et ce pour plusieurs raisons:
    – la hâte: oui, j’ai VRAIMENT envie d’épouser M…. et comme pour le mariage religieux on voulait faire ça bien (prendre le temps de préparer la cérémonie, économiser un peu plus..) au moins, mariée avant l’été!
    – le côté pratique: refus absolu de se prendre la tête sur le civil, nous serons accueillis par mes beaux parents, famille proche et témoins uniquement et le soir peut être irons nous boire un verre avec des amis pour fêter ça. Une célébration au calme!
    – pratique aussi: comme je tiens à mettre ma vraie robe juste pour l’église, il aurait fallu trouver une autre tenue juste pour quelques heures… dommage!

    Je plussoie aussi sur le rush et les creux possibles dans la journée quand tout est sur le même jour… Après, c’est chouette de tout faire en une fois!

  • Nous aussi, nous avions fait ça sur deux jours:
    – la commune au mois d’octobre (tout petit comité, cérémonie hyper intime et on partait en week-end directement après)
    – l’église et la fête en mars: on a invité la famille et les amis
    Et c’était vraiment parfait. La cérémonie à la commune, nous a permis de ne penser qu’à nous, à notre union et, en mars, c’était un partage et on a beaucoup moins de temps pour respirer et vivre le moment.
    Si c’était à refaire, je referais tout pareil!!
    P.S.: financièrement,ça aurait coûté quasi la même chose si tout avait été groupé sur le même jour donc tout va bien 🙂

  • Nous aussi nous avons choisi de nous marier en deux temps mais nous avons opté pr une version encore moins conventionnelle : nous avons choisi de faire une cérémonie laïque, ce qui nous donne une liberté totale, et pour nous c’est le plus important, donc on a décidé de faire la cérémonie en premier… nous irons à la mairie la semaine suivante. On y a beaucoup réfléchi et ça nous semble vraiment étrange d’arriver au laïc en étant déjà mariés officiellement… alors que signer un contrat devant l’état qui confirme l’engagement spirituel et symbolique qu’on aura pris avant nous semble beaucoup plus logique… comme quoi, il n’y a aucune règle en la matière!

  • Céline, c’est une idée très originale que tu décris… et je comprends très bien ce que tu veux dire. En y repensant, dans l’idéal de l’idéal, j’aurais fait un peu comme vous: cérémonie laïque (“échanges de voeux”) et mairie dans la foulée, comme pour “terminer” ce qu’on avait commencé. Mais bon, niveau logistique, ce ne serait pas simple 🙂 (et la simplicité était notre fil conducteur !!)

  • Madame Nuage : c’est drôle, je voudrais moi aussi faire une chronique sur ce même sujet … mais je citerais encore d’autres raisons ! comme quoi, c’est un sujet fécond 🙂

  • Pour donner des idées supplémentaires : nous avons fait notre mariage en deux fois: mariage civil un samedi matin avec déjeuner avec les super proches à midi et soirée dansante dans un bar avec les amis/collègues qu on aurait invités au vin d honneur traditionnellement. Puis 3 mois plus tard mariage religieux avec toute la famille et les amis proches où tout le monde était invité à tout. Pas de vin d honneur. L avantage c est qu on a pu profiter vraiment des gens dans les deux fêtes , et c était plus gérable au niveau financier. Et ça permettait de ne pas avoir à faire le tri parmi les collègues!
    Les retours étaient bons!

  • Très bon article, très complet ! Je me suis mariée cet été en deux fois également (à une semaine d’intervalle). Comme toi, je ne suis pas du matin, et les prestataires pas forcément disponibles très tôt. Par exemple, je me suis préparée au château (pour plus de calme et un meilleur cadre) dès 8h. La commerciale s’était faite violence pour arriver aussi tôt. Qu’est ce que cela aurait été si la journée devait commencer à 5h comme pour beaucoup de mariées qui enchaînent cérémonies civile et religieuse? Se marier en 2 fois, c’était aussi la possibilité d’avoir deux styles : un asiatique et un français, tout ce qui nous ressemble. C’est effectivement énormément de travail (merci à belle-maman qui s’est occupée de tout le buffet asiatique et à tous les proches qui ont aidé sur tout l’aménagement du jardin). Ce furent deux inoubliables journées ! 2 styles différents, 2 budgets radicalement opposés, et pourtant autant de bonheur aux 2 mariages.

  • Nous nous marions en deux fois. Civilement en avril 2017 et la cérémonie laïque en Italie en août 2018 (on profite d’une semaine de vacances avec nos proches)… Je sèche complètement sur quoi faire lors de la cérémonique civile. Nous serons 15. J’ai l’impression que nos proches s’attendent à une méga fête alors que nous ne voulons rien faire de particulier. A part un restaurant après la cérémonie…. En plus je trouve que la cérémonie civile n’est pas un joli moment. c’est plus une formalité. je ne sais pas quoi faire du tout :/ si vous avez des idées suggestions conseils je suis preneuse ! D’avance Merci

    • Un restaurant après la cérémonie civile me semble plus qu approprier 🙂 Vos invités savent-ils qu’il y a une cérémonie laïque prévue en août 2018? De ce que je vois autour de moi, 2 mariages = civil souvent plus réduit/tranquille donc il n’y a pas de raison. Dans le pire des cas/si les invités viennent de loin, préparez une liste de choses a faire/voir dans les environs et laissez leur le choix de s’organiser un weekend etc. Mais mairie + restaurant = standard selon moi ! Au pire retrouvez les plus jeunes dans un bar quelconque le soir si l’envie vous en dit !

  • Bonjour, la question du mariage en 2fois se pose chez nous, car MR étant militaire il doit s’absenter plusieurs mois cet été. Ne sachant jamais réelement ni bien à l’avance les dates exactes c’est très dur d’organiser un grand mariage surtout que la priorité actuelle est plutot d’acheter une maison pour notre petite famille. Mais la statut de conjointe n’étant pas ou très peu reconnu dans son métier nous aimerions au moins faire la cérémonie civile avec le strict minimum (témoins, parents) avant son départ. Puis plus tard dans 1 ou 2 ans organiser le beau mariage que l’on désire à l’église. Qu’en pensez vous ?

  • Bonjour,
    Avec mon conjoint, on aimerait se marier le mois prochain entre 2 témoins et avec les parents. Mariage civil et restô. Et mariage religieux avec famille, amis, robe. … dans 1 an ou 2.
    Mais j’ai peur que le mariage religieux soit moins émouvant vu qu’on sera deja mariés. Qu’en pensez-vous ? Merci!

  • Dans mon cas, c’est une nécessité! Je suis italienne et la plus part de ma famille ne pourrait pas être présente à la cérémonie civile; de plus le deux familles sont trèèèèès religieuses et donc nous sommes obligés à faire une cérémonie en italie aussi!
    –> ma question est: comment le communiquer dans les faire-parts? c’est mon casse-tête 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *