Nos premières idées pour le mariage de nos rêves

Peu après la demande de M. Redingote (dès le lendemain en réalité), je me suis lancée à la recherche de ma robe, le lieu, le photographe… Bref, j’ai passé un temps incalculable sur les blogs de mariage (ma journée en réalité… Je te rassure, je n’étais pas au travail). Je t’avoue que mon mariage est un rêve de petite fille, je rêve de cette journée depuis tellement longtemps ! J’avais donc déjà quelques idées qu’il a juste fallu remettre au goût du jour. C’est aussi le moment où j’ai commencé à avoir quelques lubies : des chaussures à paillettes, un long voile…

J’ai également essayé d’établir un budget prévisionnel grâce aux budgets présentés par les chroniqueuses sur Mademoiselle Dentelle. J’ai aussi commencé à imaginer la liste d’invités (pour moi, on serait environ 120 personnes, et je pensais voir large…).

Mariage civil

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

C’est l’image que l’on avait en tête pour notre mariage civil !

Un mariage, ça s’imagine à deux…

Bref, j’ai imaginé le mariage de mes rêves (et j’ai été hyper efficace). Le soir venu, j’ai dû confronter mes rêves à ceux de M. Redingote (oui, après tout, c’était notre mariage). Et voilà ce à quoi nous pensions aboutir :

  • On voulait se marier en été, en 2017 (2016 nous paraissait trop court, avec M. Redingote qui venait de reprendre ses études, on savait que l’on voulait un peu de marge(s), financière et temporelle !)
  • On séparerait les deux cérémonies : je voulais absolument porter un bibi à voilette pour la Mairie (oui, oui, j’ai des obsessions parfois), il fallait donc deux moments bien distincts. On avait donc choisi de faire notre mariage civil dans notre « grande » ville, avec son bel Hôtel de Ville, en mai. On terminerait par un apéritif dînatoire dans un cloître que je trouvais magnifique, avec juste les oncles/tantes et les cousins. La cérémonie religieuse aurait lieu en été, dans le village de mes parents, avec plus d’invités (on partait du principe que c’était aussi la fête de nos parents, et que l’on les laisserait inviter leurs amis et/ou des gens de la famille éloignée). On était donc partis pour organiser une grosse fête en juillet, et un « petit truc » en mai.
  • On a tout de suite craqué sur des lieux avec des pierres apparentes, des poutres, et un bel extérieur (j’ai été stagiaire dans un magnifique château en Bourgogne qui organisait des mariages tous les samedis, et je suis restée « bloquée » sur les apéritifs en extérieur). J’ai dans la foulée demandé plusieurs devis, dans tous les lieux qui nous plaisaient, à moins d’une heure de chez mes parents, qui pouvaient accueillir au moins 120 personnes. Spoiler : on avait déjà un véritable coup de cœur en photo.
  • On a trouvé une photographe, la seule et l’unique que nous voulions pour immortaliser notre mariage (on a tout de suite adoré son style). Je lui ai également écrit rapidement pour lui demander un devis et surtout à partir de quand il fallait la contacter pour un mariage plus de deux ans plus tard…
  • On savait l’un comme l’autre qui seraient nos témoins (je crois qu’on le savait même avant la demande). De mon côté, mon frère et ma meilleure amie. De son côté, son frère et son meilleur ami. J’ai eu beaucoup de « frustration » puisque la demande a eu lieu en mars et que je n’ai revu ma meilleure amie « en vrai » seulement en juillet. Je te laisse imaginer la difficulté à ne rien lui dire par texto, mais à en brûler d’envie ! Je voulais sincèrement lui faire cette demande en face.
  • J’ai proposé plusieurs camaïeux de couleurs à Monsieur : il a refusé le rose (et je crois qu’il a bien fait, j’adore finalement nos couleurs) et on s’est mis d’accord sur du pêche, du corail, du doré et des matières naturelles comme le lin et le kraft. Je n’avais pas encore découvert Pinterest et je faisais des captures d’écran à tout-va avec ma tablette…
  • On a revu la liste d’invités, et nous étions plutôt vers 130 (et oui, j’avais oublié certains amis de Monsieur Redingote, honte sur moi !).

Salle de réception

Crédits photo (creative commons) : Sweet Ice Cream Photography

 On se voyait bien faire la fête sous ce genre de décor !

… Mais ça se prépare aussi à 6 !

Suite à toutes nos réflexions d’amoureux, nous en avons rapidement fait part à nos parents. Nous avions notamment besoin qu’ils nous donnent également leur liste d’invités, pour ne viser que les lieux adaptés. Comme tu le sais, la demande ayant eu lieu devant nos parents et mon frère, il y avait une vraie attente de leur part d’en savoir plus.

Ils nous ont juste finalement rallongé la liste d’invités à 160 personnes (ahhh, 160, encore maintenant, ça me fait paniquer…) et ont vraiment tiqué sur le mariage civil en mai. Nous avions également prévu de fêter nos 30 ans en mars, et pour eux, 3 fêtes la même année, ça faisait beaucoup à organiser. Nous sommes restés sur notre position pour le mariage civil, tout en sachant qu’il allait falloir « lutter » (et tu verras qu’on n’a pas été très bons, ou alors que nos parents ont su donner de bons arguments, puisqu’on s’est finalement laissé convaincre pour le fêter en mars, je te raconte ça très vite).

J’ai donc éliminé les salles qui ne pouvaient pas accueillir plus de 160 invités et j’ai pris rendez-vous avec toutes celles qui entraient dans nos critères pour une visite. Nous étions en avril, nous voulions nous marier en juillet (soit plus de deux ans plus tard), nous étions larges ! Heureusement, les propriétaires des salles ont été tous adorables et nous ont laissé visiter rapidement, sans stress. Nous avons donc pu étaler nos visites de salles sur un mois, ce qui était super de ne pas stresser avec ça (à chaque appel, on me disait que j’étais la première à appeler pour 2017). Nous avions bien conscience qu’il s’agissait du poste à traiter en priorité avant d’avancer sur le reste.

Je me suis aussi munie d’un petit cahier, toujours dans mon sac, qui sert à noter toutes nos idées/remarques/envies sur le mariage. J’ai aussi mis tous mes documents sur Google Drive, une astuce bien pratique pour avoir toujours la liste d’invités ou le budget à portée de main, lorsqu’on est en grande discussion avec nos parents ! J’utilise toujours ce petit cahier et nos fiches Google Drive, et à 5 mois des festivités, j’ai l’impression qu’ils sont parfois l’extension de mon cerveau !

Et toi, est-ce que tu as très vite imaginé ton mariage ? Avec ton futur mari ou aussi avec tes parents ? Est-ce que tu as des astuces pour ne rien oublier ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “Nos premières idées pour le mariage de nos rêves”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *