Mon mariage ludique et romantique : nos préparatifs du jour J

Maintenant que je t’ai parlé de nos prestataires, du choix de la salle et de notre décoration, je peux reprendre le fil du récit de notre mariage et aborder le jour J. Tu t’en souviens peut-être, la veille s’était déroulée dans une ambiance tendue et avait fini très tard dans les pleurs (surtout les miens). Autant te dire que la nuit a donc été courte et plutôt mauvaise…

Le samedi matin, je me suis réveillée beaucoup trop tôt avec un mal de tête épouvantable. Au bout d’un moment, j’ai compris que le bruit persistant que j’entendais était causé par la pluie. De quoi bien démarrer la journée !

Au bout de ce qui m’a paru une éternité, ma mère et mes sœurs se sont levées à leur tour. J’ai grignoté un bout, j’ai pris des cachets anti-douleur, et j’ai patienté jusqu’à l’arrivée du photographe pour débuter mes préparatifs.

Ma coiffure…

J’avais décidé de me coiffer moi-même, un peu par souci d’économie mais aussi parce que je porte les cheveux longs depuis longtemps et que je commence à avoir un peu d’expérience. Je me faisais confiance pour réaliser quelque chose qui me plaise et qui plaise à mon futur mari.

De son côté, il apprécie que mes cheveux soient un minimum lâchés ; quant à moi, j’aime me coiffer sur le côté. J’avais donc mis au point une coiffure qui combine ces deux idées avec quelques tresses.

Il restait à accessoiriser tout ça : normalement, ma marraine devait me confectionner une petite parure de perles. En définitive, elle n’a pas pu le faire, tout comme elle n’a pas pu être présente à mon mariage. À quelques mois de ce dernier, je me suis donc mise en quête d’un plan B, que j’ai trouvé chez Nuage Coloré : j’ai demandé une mini-personnalisation pour me procurer trois épingles fleurs, deux blanches à cœur turquoise et une turquoise à cœur blanc. J’ai beaucoup hésité avec les couronnes, toutes superbes, mais j’ai estimé que les épingles seraient plus faciles à reporter. En tout cas, si ça te tente, fonce : la qualité est au rendez-vous, même si j’aurais préféré que les épingles soient d’une couleur qui se fonde plus facilement dans les cheveux (en l’occurrence, elles sont argentées).

J’avais fait plusieurs essais avant le jour J donc je n’avais pas trop peur de rater ma coiffure, mais j’avoue que la présence de l’objectif, concentré sur moi seule, m’a un peu troublée. Je te conseille donc, si tu es un peu timide, de rester accompagnée même si tu te coiffes ou te maquilles toute seule : c’est toujours plus sympa de pouvoir discuter, et ça évite d’être trop consciente du photographe dans ton dos…

Voilà en tout cas un aperçu du résultat :

01 - Préparatifs 007

Crédits photo : Freddy Frémond

01 - Préparatifs 006

Crédits photo : Freddy Frémond

01 - Préparatifs 096

Crédits photo : Freddy Frémond

… et mon maquillage fait-maison

Tout comme pour la coiffure, j’avais prévu de me débrouiller plus ou moins seule, mais avec un peu moins d’assurance… Il faut dire que je ne me maquille quasiment jamais et que je possède donc très peu de matériel. Deux raisons à ça : 1) Monsieur Glenn n’aime pas du tout le maquillage et ne jure que par le naturel ; 2) ça ne me tente pas de me maquiller au quotidien, même si le faire pour des occasions peut m’amuser.

De ce fait, il était hors de question de dépenser des sous chez une maquilleuse professionnelle qui risquait de surcharger le trait et de me rendre méconnaissable (et repoussante) aux yeux de mon futur mari. En revanche, je n’osais pas non plus m’abstenir de tout maquillage car j’avais peur de ne pas me trouver mise en valeur sur les photos (oui, j’étais à peu près sûre de m’en moquer le jour J, mais j’aurais eu mal au cœur de découvrir des gros cernes et de tout petits yeux sur toutes les images du mariage…).

C’est là qu’est intervenue ma témoin-amie (mes autres témoins étant mes sœurs), A., qui m’a proposé de s’en charger, car elle a beaucoup plus d’expérience et surtout beaucoup plus de matériel que moi. Tu t’en doutes, j’ai accepté sa proposition avec plaisir. Nous avons procédé à trois essais en tout pour aboutir à une version validée par Monsieur Glenn. Le résultat est donc très léger, sans doute invisible sur les photos, mais ça nous convenait bien comme ça.

01 - Préparatifs 059

Crédits photo : Freddy Frémond

01 - Préparatifs 056

Crédits photo : Freddy Frémond

Je ne regrette en tout cas pas ce moment entre copines (et soyons franches, l’anti-cernes n’était pas du luxe, ce matin-là…). Petit à petit, je me suis détendue… alors qu’on prenait de plus en plus de retard dans les préparatifs ! En effet, A. était légèrement en retard. Puis il a fallu attendre aussi la sœur de Monsieur Glenn qui devait l’aider à s’habiller. Tout ça repoussait le moment où j’allais enfin revêtir ma robe, car le photographe ne pouvait bien sûr pas se dédoubler !

L’habillage du futur marié

Heureusement, la sœur de Monsieur Glenn a fini par arriver. J’ai profité qu’ils soient occupés dans une chambre pour me faufiler en bas pour manger quelques pâtes (et reprendre des cachets, j’étais une future mariée droguée). Car oui, à ce stade de la journée, Monsieur Glenn et moi ne nous étions toujours pas vus.

Tout ce que je savais, c’était que mon fiancé était au comble du stress… Apparemment, il a eu bien du mal à se détendre pour les photos ! Par chance, le vendeur de la boutique où nous avions acheté son costume avait déjà fait le nœud de la cravate, et il n’a donc eu qu’à le resserrer. Je pense que ça lui a évité une angoisse supplémentaire ! En revanche, il a totalement oublié de mettre la boutonnière que je lui avais confectionnée avec amour… Mais ça, nous en reparlerons.

01 - Préparatifs 067

Crédits photo : Freddy Frémond

(Cette photo-là, c’est pour la blague : le porte-manteau accroché à la porte s’est effondré quand ma sœur y a suspendu le costume du marié. Ma mère a donc sorti le tournevis pour réparer tout ça…) !

01 - Préparatifs 075

Crédits photo : Freddy Frémond

01 - Préparatifs 077

Crédits photo : Freddy Frémond

L’habillage de la future mariée

Cette fois, c’était mon tour. Nous étions définitivement en retard (et là, je remercie le photographe qui m’avait incitée en amont à prévoir plus de marge de manœuvre… Toute mon avance s’est faite grignotée de petit retard en petit retard… Je ne sais pas comment nous aurions fait si nous nous en étions tenus au planning initial).

Petit moment de flottement au moment de plonger dans la robe, entourée de ma mère, de ma témoin A. et de ma petite sœur : je ne savais plus comment la mettre. À la boutique, je l’avais toujours enfilée par le bas, les bras au-dessus de la tête, tandis que la vendeuse la faisait glisser sur moi.

Mais, au moment de l’emporter, elle m’a conseillée de faire l’inverse et de l’enfiler par le haut. Finalement, et sur les conseils du photographe qui avait vu plus de robes de mariée que nous, nous avons procédé comme en boutique sans trop de souci.

01 - Préparatifs 086

Crédits photo : Freddy Frémond

Il a fallu ensuite lacer le dos, ce que ma mère a fait avec patience. Ma sœur l’a ensuite aidée à arranger le ruban pour qu’ils ne se tordent pas (tu noteras le vernis assorti aux couleurs du mariage : heureusement qu’il n’a pas déteint sur la robe…).

01 - Préparatifs 105

Crédits photo : Freddy Frémond

Nouveau moment de flottement une fois le lacet noué : fallait-il laisser le nœud dehors ou le dissimuler dedans ? Là encore, le photographe a fini par intervenir et même plonger dans le tulle de mon jupon pour nous aider à trouver une solution !

Enfin, ça y était. La robe était en place et mes témoins se sont jetées à mes pieds pour me mettre mes chaussures (je n’y avais pas réfléchi, mais ça aurait été un peu compliqué de me débrouiller toute seule avec l’épaisseur du jupon…).

01 - Préparatifs 107-b

Crédits photo : Freddy Frémond

J’ai ensuite enfilé mes bijoux : le pendentif que Monsieur Glenn m’avait offert pour mes vingt ans et des boucles d’oreille assorties achetées par ma mère.

01 - Préparatifs 109

Crédits photo : Freddy Frémond

Il ne me restait plus qu’à prendre mon bouquet fait-main et à enfiler mon gilet… Mon futur mari m’attendait dehors et j’avais vraiment hâte de le retrouver.

Mais au fait, je ne t’ai pas montré mon bouquet ! Le voici :

01 - Préparatifs 008

Crédits photo : Freddy Frémond

La prochaine fois, je te raconterai nos retrouvailles et je te montrerai nos photos de couple, faites en vingt minutes montre en main !

Et toi ? Prévois-tu de te coiffer et/ou maquiller toute seule ? As-tu prévu un planning assez large pour pallier aux éventuels retards de tes préparatifs ? Raconte !



12 commentaires sur “Mon mariage ludique et romantique : nos préparatifs du jour J”

  • J’adore ta coiffure ! Et je suis bien incapable de faire pareil… Je suis donc fort admirative.
    Pour le maquillage, comme toi je cherche plus un “cache misère” discret qu’autre chose.
    Et effectivement ton fiancé avait l’air un peu stresse !

    • Ce n’est pas aussi compliqué que cela en a l’air ! (Je me dis d’ailleurs que quelques tutos coiffures pourraient peut-être en intéresser… Mais bon, on en trouve déjà de très bien un peu partout).
      Oui, tout le monde me disait qu’il était très tendu, alors j’avais hâte de le retrouver pour essayer de le réconforter un peu…

  • Quelles photos superbes ! Je recherche désespérément des chaussures comme celles-ci pour mon mariage (je porte des semelles orthopédiques..il me faut donc de belles chaussures fermées)…celles que vous portez sont vraiment sublimes ! Où les avez-vous achetées svp 🙂 ? Merci beaucoup !! Sarah

  • Re-bonjour,

    J’ai laissé un commentaire sur votre blog et je vous ai demandé un renseignement… où avez-vous acheté vos chaussures svp ? Je cherche le même genre de chaussure pour mon mariage et les vôtres sont très belles.

    Merci d’avance,

    Sarah

    • Je suis désolée de ne pas avoir répondu, je pense que votre commentaire n’avait pas encore été modéré car il n’apparaissait pas (il peut y avoir un petit délai quand il s’agit du premier commentaire sur le blog).
      J’ai acheté mes chaussures chez la Halle aux Chaussures, tout simplement. Ce sont des Carla Selvone. Je ne sais pas si elles se font toujours, mais j’espère que vous en trouverez à votre goût !

  • C’est génial les photographes qui donnent de bons conseils ! La nôtre était tellement zen, ça nous a fait beaucoup de bien tout au long de la journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *