coiffure mariée

Mon mariage aux couleurs de l’hiver : où les préparatifs sont teintés de panique !

Après une nuit moyennement reposante, j’ai du mal à me lever. Je traîne au lit, il est 8h passées… J’ai rendez-vous à 9h au salon de beauté, pourtant.

Je fais encore quelques câlins à mon chéri, puis aux chats auxquels on a permis de venir nous rejoindre. Ils sont un peu perturbés par tout ce remue-ménage, j’essaie de les rassurer : « non, on ne part pas en vacances ne vous inquiétez pas, on revient ! ».

Je prends une douche rapide, et avale un thé à la cuisine à la va-vite. Il est 8h50. Oups ! Ma témoin me rejoint. Elle a dormi là, la veille, avec son copain. Mais ce soir ils dorment à l’hôtel, nous serons seuls.

Nous filons toutes les deux à l’institut de beauté pour le maquillage. Bon, il pluviote, mais à ce stade, je ne le remarque presque pas. Je mets juste ma capuche pour protéger mes cheveux.

Nous arrivons. Pas de photographe. Bon, je n’ai pas le temps de me lamenter… Nous commençons le maquillage, chacune dans une pièce différente.

La photographe arrive enfin, elle n’avait pas trouvé le salon… Et elle est… malade ! C’est-à-dire, pas un peu malade, non non, elle vomit toutes les 2 à 3 minutes. Non je n’exagère pas, je n’ai jamais vu ça. Elle lève son appareil pour me photographier, je me dis à chaque fois « cool, elle va quand même me prendre » et « euh excusez-moi, je retourne vomir ». Elle lâche tout et court aux toilettes.

Elle est vraiment au plus mal. Je suis effondrée. Je sais bien que ça n’est pas sa faute. Mais je ne peux m’empêcher d’être déçue. Je comprends petit à petit que je n’aurai aucune photo de mes préparatifs… (En fait si, j’en ai un peu de ma témoin, comme ça je peux te montrer. Bon d’accord, ce n’est pas de la qualité pro mais c’est déjà bien !)

J’appelle mon papa, qui est médecin. Mais qui a aussi des problèmes de santé, ainsi que ma maman (qui s’est fait opérer 10 jours après mon mariage). Dans ma panique, je leur crie de venir soigner la photographe et je ne me maîtrise plus bien. Je ne veux pas gérer ça moi-même, je ne maîtrise plus grand-chose et mon stress monte à son point culminant (heureusement que j’étais calme les jours précédents !).

Je dis à la maquilleuse d’arrêter car je vais pleurer. Et j’explose en sanglots. Une catastrophe, toutes les autres employées courent avec des mouchoirs pour m’éponger. J’arrive un peu à me calmer, mais je suis toujours très angoissée à l’idée de ne pas avoir de photos des mes préparatifs. J’ai l’impression que toute ma zénitude du jour J n’était que le calme avant la tempête, et que là tout explose d’un coup !

Mes parents arrivent au salon à 10H30, l’heure où je dois être au salon de coiffure, à 10 minutes d’ici… J’attends un peu, car la photographe a réussi à venir le matin avec son cousin, mais n’a pas de voiture personnelle. Je dois donc l’attendre pour l’emmener chez le coiffeur.

Mon père me dit au bout de quelques minutes que « ce n’est pas la peine, elle ne peut pas travailler comme ça ». Je m’en doutais… Je pars avec ma témoin au salon de coiffure, laissant la pauvre photographe avec mes parents. Je m’en veux terriblement de tous les laisser mais je suis déjà tellement en retard !

Au salon de coiffure (avec 30 minutes de retard), je reçois un appel de la photographe. Elle m’informe qu’elle a appelé un confrère pour prendre la relève. Cela me rassure. C’est d’ailleurs le seul autre que nous avions consulté à l’époque, donc on le connait. Elle me dit qu’il sera là dans 20 minutes. Parfait, il arrivera peut-être à avoir la fin de mes préparatifs de coiffure et l’habillage de mon fiancé ! Ça va déjà un peu mieux.

coiffure mariée

coiffure mariée

30 minutes après, le photographe de remplacement m’appelle… pour me dire qu’il sera là dans 45 minutes. Bon. Le stress remonte ! J’appelle mon fiancé, on appelle le copain de sa sœur qui est photographe amateur, il fera les photos de l’habillage.

Par contre, pour le maquillage et la coiffure, eh bien… C’est fichu. Je suis assez déçue, j’aime beaucoup les photos des préparatifs dans les reportages de mariage. Mais bon, le destin en a décidé autrement. Et ce n’est pas ça qui m’empêchera de me marier !

coiffure mariée

La coiffeuse me demande alors ma fleur pour les cheveux, que j’avais déjà emmenée à l’essai chignon, pour me la piquer dans les cheveux. La fleur ? Quelle fleur ? Oh oh… Euh, je crois que j’ai oublié la fleur… Oups.

Ma témoin sauveuse ne me laisse pas le temps de paniquer. La fleur étant montée sur une épingle, elle dit à la coiffeuse de me piquer une épingle simple là où il faut la placer, et elle me la placera à la maison. (Note de l’auteure : cette fleur, je l’ai également oubliée lorsque je me suis refaite coiffer pour mon Day After…). Et voilà le résultat (sans ma fleur) :

coiffure mariée

coiffure mariée

Là je me regarde, et je vois que mon maquillage et mon chignon sont magnifiques, comme je le souhaitais. Je me rends compte qu’à cause de toute cette pagaille et des coups de fils incessants que j’ai passés et reçus, je n’ai pas profité un seul instant de ma transformation en mariée. Je suis ultra déçue.

Je me dis que la photographe aurait dû appeler quelqu’un dès le matin, car elle était déjà malade durant la nuit. Du coup, le remplaçant n’aurait peut-être raté que le maquillage. Je suis aussi fâchée contre moi-même d’avoir bousculé mes parents ce matin-là. Là je n’ai qu’une envie, c’est de pleurer et d’enfouir mon nez dans le cou de mon amoureux.

De plus, j’apprends  que l’une de mes cousines (âgée quand même de 53 ans) est restée coincée la veille dans l’ascenseur de l’hôtel et est tombée malade. OK, et alors me diras-tu? Et alors? Ben son mari n’a rien trouvé de mieux que d’appeler mes parents (oui, ma famille se permet d’appeler les parents de la mariée le samedi matin du mariage de leur fille…) pour leur demander de faire une ordonnance et d’aller chercher les médicaments à la pharmacie.

Je ne l’ai su qu’après, mais ça m’a énervée. Je comprends pour l’ordonnance : elle était malade et avait besoin d’une prescription. Mais son mari, lui, pouvait aller à la pharmacie une fois que mon père avait fait l’ordonnance ! Cela aurait évité que mes parents, à courir partout ce samedi matin et fragiles de santé, ne tombent tous les deux malades et soient bien mal en point le dimanche… Et ma maman est arrivée en retard pour mon habillage à cause de ça !

Bref, nous rentrons à la maison en faisant un petit crochet chez le fleuriste. Il devait me déposer mon bouquet au salon de coiffure, mais je ne l’ai pas vu là-bas. Je stresse à nouveau !

Nous arrivons, il est en train de décorer la voiture des mariés avec le chauffeur, un vieil ami de ma famille. Ça me remet un peu de baume au cœur. Puis il me donne mon bouquet et le bracelet de ma témoin. Magnifiques ! Et là, il me montre les photos de la décoration de l’église, qu’il a faite la veille. J’en reste bouche bée, c’est splendide ! Ça ressemble à ce qu’on voulait, mais en mille fois mieux. C’est tellement beau!

Ca y est, ça va mieux! Enfin ! Je le remercie un million de fois en lui disant qu’il a rattrapé ma matinée, et que je suis bien contente de l’avoir choisi!

Nous filons à la maison, suivies par la voiture des mariés. Nous croisons des invités dans la rue qui me font coucou. Ça va de mieux en mieux. J’ai hâte de revoir mon amoureux.

Je te montre un petit aperçu de la voiture, avant de revenir bien vite te conter la suite (et une jolie photo cette fois, faite par mon beau-frère) :

voiture des mariés

Crédits photo : AntoineB Photos

Et toi ? Tu connais un fleuriste de génie ? Tu as une solution de secours si un prestataire tombe en rade ? Comment aurais-tu réagi à ma place ? Dis-moi !

J'ai 27 ans et je me suis mariée en février 2013, en Alsace. 90 invités étaient prévus au repas et 250 au vin d'honneur, ce qui représentait une sacrée organisation ! Surtout quand on est nulle en travaux manuels... Nous adorons tous deux la neige et le froid et donc notre mariage fut sur le thème de l'hiver (évidemment !) en bleu, blanc et argent. Nous aimons les chats, la musique, la moto et surtout, la bonne gastronomie. En clair, un mariage de bons vivants !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Givrée
    Répondre
    22 mars 2013

    Oh quel stress Madame Flocon! J’en ai eu le coeur serré pour toi à la lecture…

    Ici on avait quelqu’un de secours pour les photos, mais pas pour le traiteur, et je dois avouer que ça a été source de cauchemars pour moi les mois qui ont précédé le mariage.

  • Avatar
    virginie
    Répondre
    22 mars 2013

    c’est l’horreur !
    je veux pas trop penser à ça … je suis déjà suffisamment angoissée !
    je croise les doigts et reste positive …
    en tout cas tu étais très belle …même sans fleurs !

  • Avatar
    Myrabelle
    Répondre
    22 mars 2013

    ohlala, mais quelle POISSE, c’ets pas possible!!!! sans déconner!! la photographe malade?! (elle avait quoi au final? un bébé? ^^) heureusement qu’elle a apeplé quelqu’un d’autre, que tu n’aie pas à gérer ça au dernier moment non plus, mais ca craint….

  • Avatar
    Madame Tango
    Répondre
    22 mars 2013

    Pour ma part, même si je comprends ton stress, je dois t’avouer que dans ton récit, ce sont tous ces gens malades qui m’ont fait le plus de peine… Chapeau à ta photographe, qui a tenté d’assurer jusqu’au dernier moment malgré son état pitoyable !

  • Avatar
    strawberry
    Répondre
    22 mars 2013

    Oh mon dieu, quelle horreur !!!

    Mais cette coiffure………… Magnifique !!! J’aurai aimé la voir avant de me marier pour m’en inspirer.

  • Avatar
    Madame Croco
    Répondre
    22 mars 2013

    Oh la la, quel stress ! J’imagine ton désarroi face à tout ça !
    Nous c’est la baby sitter « pro » qui nous a lâché la veille ! Hospitalisée la pauvre ! Elle est spécialisée dans les organisations de gouters d’anniversaire et devait assurer de super animations pour les enfants avec son assistante. Heureusement la commerciale du traiteur avait d’autres contacts sous le coude et a pu la faire remplacer au pied levé. Ça m’a retiré une sacré épine du pied parce que je voyais mal ce que j’allais faire de tous les enfants après avoir dit au parents « oui, oui, amenez les, il y aura des baby sitters » Gloups !
    Vivement la suite !

  • Avatar
    Melle coquelicot
    Répondre
    22 mars 2013

    Quel matinée …
    je comprends ta déception de ne pas avoir de photos retravaillées mais celles que tu montres, au naturel, sont très jolies…
    Enfin c’est surtout toi qui est très jolie.
    superbe coiffure.
    Vivement la suite du récit

    Et quand au craquage, je suis à deux doigts de faire de même…

    Demain répétition générale chez le coiffeur, la maquilleuse, la fleuriste et la vendeuse de robe : les retouches ne sont pas encore faite à J-7 !!!
    Cette répétition va me permettre d’être plus zen le jour même, si je dois craquer ce sera demain matin, je le sens…
    Dans une semaine ce sera à cause de l’émotion plus que du ras le bol que j’espère avoir dépassé…
    Je stress à fond car je n’arrive pas encore à choisir tous mes accessoires…
    Enfin c’est peut être plutôt le stress général qui fait que je n’arrive plus à gérer et donc à choisir 😉

      • Avatar
        Melle coquelicot
        Répondre
        22 mars 2013

        Oui, je vais essayer demain.
        j’aurai ma cousine, une de mes témoins, d’un grand calme avec moi le matin du jour J.
        Je n’oserai pas faire de scandale devant elle… je resterai zen, promis !
        Elle vient d’être maman et ce moment entre filles va lui faire du bien à elle aussi ! Je lui offre la séance coiffeur pour qu’elle prenne du plaisir et ne soit pas juste à me regarder.
        Elle ne se l’était pas offert, ni le maquillage, pour son mariage.
        vivement les photos et la suite de ton récit 🙂

  • Avatar
    Bourgue Mickaelle
    Répondre
    22 mars 2013

    Quel stress, je te comprends, je me suis mariée l’année dernière et mes prestataires étaient toutes à 5minutes à pied mais j’étais bien seule, personne pour m’accompagner chez le coiffeur ou maquilleuse ; heureusement que nous avons bien sympatisé ce qui a bien détendu l’atmosphère.
    Pour ce qui est dés larmes, c’est en pleine séance de coiffure que j’ai appris que la femme qui m’a élevée depuis mes 3mois ne viendrait pas ; quel courage, elle n’a même pas téléphoné elle-même, ni envoyé de carte par la suite! quelle déception.
    Mes larmes elles, sont restées en moi mais ont explosé en rentrant le soir!
    Allez, le fleuriste t’a apporté un coin de ciel bleu et tt va bien se passer et tu es magnifique!

      • Avatar
        Mickaelle Bourgue
        Répondre
        22 mars 2013

        Je crois que le plus dur est de réaliser combien les gens sont égoïstes.
        On leur demande juste de venir partager notre bonheur en toute simplicité et on se les retrouve nombrilistes à penser à leur confort (je pense à tes invités désireux d’avoir une ordonnance et aux miens qui n’ont même pas voulu tenter de le faire plaisir)
        Enfin. Oui on est à fleur de peau dans ces moments la mais il n’empêche qu’avec ou sans mariage le respect perdure!
        Avec tout ça pour ma part j’ai vu ou étaient mes amis et ma famille les vrais! Et grâce à eux j’ai passe le plus beau jour de ma vie.

  • Avatar
    Aourell
    Répondre
    22 mars 2013

    Le stress!!!!

    Je vais déjà des cauchemars de ce genre la nuit alors que je ne me marie qu’en mai, et j’espère que ce qui t’est arrivé restera à l’état de cauchemars.

    Bon déjà pas de coiffeuse pour moi et un couple de photographes prévu, donc si l’un des 2 est malade j’espère que le deuxième ira bien 🙂

    Je comprends ton agacement aussi vis à vis des gens qui ont préféré leur petit confort à la santé de tes parents.

    • Avatar
      Melle coquelicot
      Répondre
      22 mars 2013

      Je pense qu’il y a aussi des gens qui ne réalisent absolument pas tout ce que nous et nos proches avons à gérer ce jour là…
      Moi la première quand j’étais invitée aux mariages avant de me lancer dans les préparatifs…je n’aurais jamais imaginé tout ce que cela demande.

  • Avatar
    Madame Feliner
    Répondre
    22 mars 2013

    Ooooooooh quel stress! Je crois que j’aurais fondu en larmes aussi… heureusement, vous avez pu avoir un photographe pour le reste de la journée! J’ai hâte de lire la suite en tous cas!!!

  • Avatar
    Valoute67
    Répondre
    22 mars 2013

    Hello Madame Flocon 😉 je suis Alsacienne moi aussi et franchement respect de pas avoir complètement éclater et tout lacher en ce si beau jour. Je me marie en Alsace en Février 2014 je suis impatiente de lire la suite 🙂
    Ta coiffure est sympa 🙂

  • Avatar
    Répondre
    23 mars 2013

    Ohhh ma pauvre, moi qui suis de nature assez stressée je pense que j’aurais eu vraiment du mal à gérer!! Je pense que ta photographe aurait du dès le départ appeler son remplaçant… C’est pas très pro quand même… En tout cas, tu as raison et je suivrai ton conseil: quoi qu’il arrive il faut arriver à relativiser pour profiter de ces moments qui passent tellement (trop) vite!!
    Ta coiffure était superbe!! Hâte de voir la suite!!

  • Avatar
    Répondre
    23 mars 2013

    OMF*G !!!!! j’ai eu des frissons à la lecture de ton récit de début de Jour J !!!!
    Courageuse ta photographe mais en effet, si elle était malade dès la veille, n’aurait il pas été plus judicieux d’appeler un confrère avant? et puis risque aussi de contagion?!
    mais bon… quoi qu’il arrive tes photos sont malgré tout jolies ! 🙂
    je suis admirative de ton courage quand même, je crois que j’aurais péter un plomb si il m’était arrivé autant de mésaventures !

    ll me tarde de lire la suite en tout cas !

  • Avatar
    Mademoiselle Pivoine
    Répondre
    24 mars 2013

    Quel stress… !!!
    je ne sais pas comment je réagirais s’il m’arrivait la meme chose, mais surement avec beaucoup de larmes aussi !!

  • Avatar
    Melle Julie
    Répondre
    28 mars 2013

    Très jolie coiffure ! J’espère que le reste de la journée n’a été que du bonheur !

  • Avatar
    Mademoiselle Gourmande
    Répondre
    25 août 2013

    Comme je te comprend et quelles panique tu a du avoir !
    Tout comme toi, je n’ai pas de photos coté preparatifs coiffeur car le photographe trouvait que ça faisait trop tôt !!
    Mais j’ai réussi à profiter quand même car mes témoins et maman étaient présentes et cela m’a fait du bien.
    En tout cas, à part le photographe j’ai eu des prestataires au top, coiffeuse, maquilleuse, fleuriste…

    En tout cas tu avais une magnifique coiffure, je suis fan

  • Avatar
    Mademoiselle virginie
    Répondre
    24 avril 2014

    On a un couples de photographes qui ont des remplaçant au cas ou, ta coiffure magnifique ce ne sera pas pour moi j’ai les cheveux beaucoup plus court, pour moi tout sera a domicile , c’est une très bonne amie marraine de mon fils qui me coiffe maquille épilé fais les ongles et elle sera me rassurer

Poster une réponse