Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : l’étape de la mairie

Il est un peu plus de 15h lorsque nous arrivons à la mairie. Facile, elle est toute proche. À vrai dire, le trajet a été tellement bref que je suis incapable de te dire dans quel état d’esprit je suis à ce moment-là.

La mairie a une jolie façade côté rue. Manque de chance, la salle des mariages se situe à l’arrière et donne sur le parking. Mon papa s’y dirige et là… Surprise : TOUT LE MONDE EST LÀ !

Enfin, je crois. En fait, j’ai été très déstabilisée à ce moment-là… Nous avions donné rendez-vous aux invités à 15h15 pour un début de cérémonie à 15h30. Je pensais qu’en arrivant à 15h, il y aurait quelques personnes, histoire de dire bonjour, papoter, prendre le temps. Mais là, j’ai la sensation qu’ils sont TOUS là. Ils forment une sorte de cercle autour du parking.

Mon papa se gare, je sens tous les regards se porter sur moi, je suis super mal à l’aise. Je ne sais pas vers qui me diriger, ni par qui commencer. Je ne trouve pas Monsieur Bichon tout de suite car lui a déjà commencé son tour de bisous au sein des groupes de copains (après avoir eu, comme moi, sa minute de flottement au milieu du parking, me dira-t-il). Je suis donc un peu seule au milieu de tout ce monde.

Spontanément, le fils d’un couple d’amis court vers moi pour me faire un bisou. Ouf !

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Tu la sens, la mariée hyper relax, là ?

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

C’est alors que j’entends Monsieur Bichon rire avec des gens derrière moi. Je me dirige vers lui pour lui glisser à l’oreille : « Là, normalement, tu es censé me rejoindre pour ne pas me laisser seule… » J’ai vraiment eu du mal à me détacher des regards. Aussi bienveillants et aimants soient-ils, je ne m’y étais pas préparée.

Les gens sont invités par Madame l’adjointe au maire à rentrer dans la salle. Ouf, ce moment angoissant est bientôt terminé. Mais les gens papotent, ça traîne un peu. Je me dirige vers des amis qui réclament un selfie avec moi. Ça me détend un peu.

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Quelques minutes plus tard, les invités sont enfin à l’intérieur. 15h30, nous entrons. D’abord, ma maman au bras de mon beau-papa, suivie de Monsieur Bichon accompagné de sa maman. Et enfin, je rentre au bras de mon papa.

Nous n’avions pas prévu de musique pour notre entrée dans la mairie. Non pas que nous n’en voulions pas, mais nous avons zappé cet aspect, un peu par manque d’intérêt, je pense. Et en vrai, quand je me rappelle les applaudissements, je pense qu’on n’aurait rien entendu (enfin, je crois).

Nous arrivons devant Madame l’adjointe, qui salue la foule et invite Cécile, notre photographe officielle, à venir auprès d’elle pour capturer le maximum de clichés de nous. J’ai trouvé cette attention fort sympathique.

Après une brève introduction, elle commence à lire les textes de loi relatifs au mariage. Au début (faisant allusion à nos études réputées pour nous faire apprendre plein de choses par cœur inutilement), elle nous dit : « J’espère que vous les retiendrez. » Ça fait rire les premiers rangs.

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Il est grand temps de nous unir.

« Madame Cendrillon, consentez-vous à prendre pour époux Monsieur Bichon ici présent ? » Ce à quoi je réponds un petit « oui » timide et plein d’émotion, suivi d’une vague de buée venant humidifier mes yeux, pendant que Monsieur Bichon répond de son côté un grand « Oh bah OUI ! », qui a le mérite de faire rire.

C’est fait ! Nous sommes mari et femme.

Nous avions prévu, à l’issue de cette partie, de faire un grand check en l’air, comme Marshall et Lilly dans How I met Your Mother. Sauf que sur le coup de l’émotion, je l’oublie, et Monsieur Bichon reste un petit moment avec le bras en l’air avant que je ne m’en rende compte. Oups !

Les gens applaudissent, nous nous retournons pour les saluer. Ça en fait, du monde !

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Ensuite, Madame l’adjointe fera un petit discours personnalisé. Il faut savoir que je l’ai choisie, et non Monsieur le maire, car elle et moi, nous nous connaissons. En effet, elle était la présidente du club de gymnastique dans lequel j’ai évolué petite.

Elle en touchera un mot lors de son discours, me qualifiant de « tonique et volontaire… avec du caractère ! ». Elle fera ensuite quelques allusions à notre couple, la manière dont nous nous sommes rencontrés, nos points communs. Nous avons eu l’occasion de discuter de ceci tous les trois dans la semaine précédant le mariage.

Elle nous félicite, nous remet le livret de famille ainsi que des petits cadeaux personnalisés sur la commune de mon enfance, et invite l’assemblée à venir nous saluer.

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Certains viennent nous faire la bise, d’autres nous prennent en photo sous tous les angles. C’est un moment que j’apprécie car j’aperçois plein de gens que je n’avais pas encore vus. Des amis de fac, des cousins, des amis de mes parents. Ça me rend toute chose.

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Nous attendons patiemment que le groupe sorte de la mairie, puis nous nous engageons à notre tour dehors.

Il y a des bulles partout ! Je suis super heureuse parce que j’avais peur qu’avec le vent, ça ne fonctionne pas. Et puis, rappelle-toi, c’est une idée de toute dernière minute.

Je vois les enfants s’éclater avec, mais aussi et surtout les adultes, qui nous suivent pour nous souffler dessus !

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Notre cérémonie à la mairie // Photo : Cécile Picard

Crédits photo : Photo personnelle

Au bras l’un de l’autre, nous ne savons vers qui nous diriger. Il y a tellement de monde à aller voir. Nous avançons dans la foule, recevons les compliments… Encore une fois, ça fait bizarre d’être au centre de toutes les attentions.

Après quelques minutes à papoter ici et là, on me rappelle à l’ordre sur le timing. Et sincèrement, je n’ai aucune idée de l’heure qu’il est. On me demande à quelle heure la cérémonie laïque doit démarrer. En fait, je n’en sais plus rien ! Ma seule réponse : « On est large ! » Et ça ne va pas tarder à se confirmer.

Les invités commencent à se rendre vers leurs voitures, la foule se dissipe. Nous restons en petit comité et je respire un peu plus.

Il est temps de se rendre au château. Pour ça, nous n’avions pas prévu de voiture particulière. Un peu comme pour la musique d’entrée, nous accordions peu d’importance à notre arrivée sur place. Nous misions donc sur la vieille Golf cabossée de Monsieur Bichon. C’était sans compter mon oncle, qui avait fait le déplacement depuis chez lui avec une voiture d’un tout autre standing…

Et toi ? As-tu été surprise par le nombre de personnes présentes à ton arrivée à la mairie ? Mal à l’aise ? Avais-tu prévu une musique spéciale pour votre entrée ? Je veux tout savoir !



5 commentaires sur “Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : l’étape de la mairie”

  • Whaouu vous êtes beaux! Je ressentais ton stress en te lisant. C’est sûr ce n’est pas évident hâte de voir si par la suite tu as réussi à mieux gérer ce monde autour de vous. Pas de musique de notre côté car il fallait se charger d’emmener nous même la sono.

  • Que de belles photos, en pleine action. Ta cérémonie me rappelle beaucoup la mienne, Madame Cendrillon 🙂
    Je comprends ton malaise : ça doit faire bizarre de saisir autant de paires d’yeux sur soi, d’un seul coup…! Nous avions convié une vingtaine de proches à la mairie, donc je n’ai pas vécu cet effet là. Nous verrons lors de l’arrivée dans l’église !

    Quant à la musique d’entrée, elle n’a en effet rien de systématique. J’avais à peine entendu celle de notre sortie de la mairie, c’est dire !

    Et ce petit teasing sur la voiture… ! Raaaah, on veut savoir maintenant 😀

  • Vous êtes superbes! C’est chouette d’avoir pu avoir la personne que tu connaissais pour vous marier, au moins ça donne un côté plus personnalisé !! 🙂 ooooooh une voiture surprise ? Hâte de savoir ! Nous non plus on n’a pas pensé à la musique ni à une voiture spéciale… j’espère que la suite arrive vite! Je veux savoir !! Hihi 🙂

  • Mme Cendrillon !! J’ai ressenti exactement la même chose à mon mariage civil ! Tout le monde était là et tous les invités me regardaient de loin, sans vouloir s’approcher ! En tout cas, tu es magnifique 😉

  • Comme vous êtes beaux !!!! Décidément ta robe est vraiment magnifique et tu la portes tellement bien – oui je sais, je me répète mais bon… 😉
    J’aime beaucoup les mariages personnalisés, ça ajoute à la magie du moment je trouve. La cérémonie civile a une telle réputation expéditive, à mon humble avis chaque mariage devrait être un minimum “humanisé” 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *