Princesse d’un jour : les premiers essayages de robes de mariée

La dernière fois, je t’ai quittée sur mes préférences de robes de mariée. Petite, j’ai du user la cassette vidéo de Cendrillon tant je l’ai regardée… alors pour mon mariage, il n’était pas question d’une robe fluide ou sans volume : je voulais être une princesse d’un jour (d’ailleurs, Monsieur Claddagh est régulièrement surnommé « Prince Charming ». Heureusement, je n’ai pas de cruelles demi-sœurs !).

Presque deux ans avant le mariage, me voilà donc partie pour mes tout premiers essayages « pour le fun », avec Madame Gezillig, à Dublin. Je savais que je ne trouverais pas ma robe en Irlande (et je ne voulais pas l’y trouver, encore moins deux ans à l’avance), mais en même temps, tu es d’accord avec moi, une fois fiancée, on veuuuut essayer des roooobes !! (Rassure-moi, y a pas que moi ?)

Afin de satisfaire mes envies, je pris donc rendez-vous dans une jolie boutique de Dublin après avoir vaguement regardé leur site Internet. Nos péripéties de princesses des temps modernes commencèrent lorsque nous ne trouvâmes point la boutique recherchée… Wexford Street dans un sens… Wexford Street dans l’autre sens… Et puis encore dans un sens… Pas de doute, cette boutique a disparu !! Je vis déjà mes espoirs s’anéantir, je dégainais alors mon portable, et après plusieurs recherches, il se trouva que la boutique avait déménagé quelques semaines plus tôt, mais que Google Maps n’était pas à jour… Ouf, nous voilà sauvées !

Accueillies par une charmante vendeuse, ma première impression fut… du strass, du strass partout !! HELP ! Mais pas de panique Mademoiselle Claddagh, tu n’es pas là pour trouver la robe de tes rêves voyons. Juste pour un petit aperçu. Un coup de baguette magique pour une petite heure, et tu retrouveras ta citrouille.

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

La vendeuse me donna alors cinq étiquettes à placer sur les cinq robes que je souhaitais essayer. Nous pouvions donc les regarder et prendre notre temps pour en choisir cinq. Forcément, quand il n’y a presqu’aucune A-line ou princesse dans la mini-boutique, le tour est vite fait. D’ailleurs, je recommençai le tour, sans avoir mis d’étiquette sur aucune robe, et commençai à m’inquiéter légèrement… “Euh, je fais comment si y en a aucune qui me plait ??”. Madame Gezillig, toujours de bon conseil : “Au pire, tu mets les cinq étiquettes sur les robes les plus moches, et on va rigoler !”. Note pour toi-même, future mariée : si aucune robe ne t’inspire, amuse-toi quand même ! Après tout, tu ne pourras essayer des robes de mariée qu’une fois dans ta vie, n’est-ce pas ?

Je finis donc par choisir cinq robes tant bien que mal, des “aucune chance, mais on va se marrer” et des “mouais bon, on peut toujours essayer”. La vendeuse m’aida à me vêtir, tout en me posant les questions traditionnelles : « How did he propose?? », « Where are you getting married? », « Can I see your ring? ». Si les questions étaient traditionnelles (bien qu’on ne me les ai pas vraiment posées en France…), les réponses, elles, étaient typiquement irlandaises : un savant mélange fort enthousiaste de « Oooooh my gosh », « WOWW » et « It’s sooooo romantic » (ces réponses fonctionnent pour la question 1, la question 2 (ben oui, se marier en France, c’est oh my god so romantiiiic) et la question 3 !

Trève de bavardage, je le sais, tu attends les photos. Et pour cela, tu peux remercier Madame Gezillig, car bien entendu, les photos étaient interdites. C’était sans compter ses talents de paparazzi qui nous valurent ces premiers essayages immortalisés. De ce fait, ne fais pas trop attention à ma tête, mais concentre-toi sur les robes ! Oh, je n’ai aucun souvenir des marques ou des modèles des robes essayées, pardonne-moi ! Voici donc la toute première, celle qui, sur le cintre, me plaisait le plus.

Robe nº1 : la « Why not »

Premières impressions : Wow ! Ca fait tout drôle de porter une robe de mariée… et c’est trooop bien !!! (Pour tout te dire, j’ai détesté renfiler mon jean après ces essayages, et j’ai demandé à la vendeuse si je ne pouvais pas partir comme ça, en robe de mariée, mais elle n’a pas voulu. Ballot !)

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

La première robe essayée : elle est jolie, elle me plait bien, mais je sais que ce n’est pas LA robe !

Robe nº2 : la Sirène-jolie-traîne

Comme je te l’ai dit dans ma dernière chronique, je suis plutôt attirée par les formes « A-line », et les robes sirènes ne m’inspirent pas vraiment… mais je veux tout de même en essayer ! Et ça tombe bien, parce qu’il y en beaucoup dans cette boutique. Du coup, tant qu’à essayer une sirène, autant ne pas faire les choses à moitié, tu en conviendras…

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Tu as vu un peu cette traine de folie ?!

La robe sirène me va mieux que ce que j’aurais imaginé (d’ailleurs la vendeuse me dit qu’avec ma morphologie en houit ma chérie, toutes les formes de robes m’iront – ce qui n’est pas forcément un avantage, crois-moi ! – Oui, je donne un accent « Cristina Cordula » à la vendeuse irlandaise, je fais ce que je veux d’abord !). Mais ma première réaction est : « Mais euuuh… je veux danser moi, le jour de mon mariage ! Et marcher ! Et bouger ! ». Bref, c’est une robe magnifique certes… si tu comptes faire la potiche le jour de ton mariage. OU en avoir une deuxième pour la soirée (conseil de la vendeuse. Of course.) Next !

Robe nº3 : la Sirène-bis

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

On continue dans la sirène (je te dis, il n’y avait presque que ça dans la boutique !), mais un chouia moins « je ne peux pas faire d’enjambée de plus de 10 cm le jour de mon mariage ». C’est un peu plus confortable, j’aime bien le résultat de dos, mais moins de face (tu vas me dire, c’est embêtant si tu veux que tes invités ne voient que de dos le jour de ton mariage, n’est-ce pas !). Next !

Robe nº4 : la Sirène-à-bretelles

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Bon, je pense que tu commences à t’habituer aux robes sirènes… mais cette fois-ci, avec des bretelles ! Je crois qu’à ce moment-là, j’ai bien tiré une croix sur les sirènes, et en plus, la dentelle me gratte ! Next !

Robe nº5 : la Bonne-Sœur

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Celle-ci est un modèle proposé par la vendeuse (qui a visiblement compris qu’il fallait me trouver une autre forme, et vite !), et comment te dire… j’ai l’impression de m’être transformée en bonne soeur ! Une bonne soeur stylée, certes, mais toute cette dentelle sur le décolleté, ça m’étouffe, c’est trop (et je m’en rendrais compte plus tard, mais je n’aime vraiment pas ce type de haut, en fait). Next !

Robe nº6 : la Cendrillon-moderne

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robes de mariée "pour le fun" en Irlande !

Crédits photo : Photo personnelle

Nous finissons sur une robe « A-line », eurêka ! C’est loin d’être un coup de cœur (elle n’a pas de dentelle !), j’aime plutôt le bas, mais pas le haut, et puis, on le voit mal sur les photos, mais elle est légèrement grisée !

Le bilan

C’est maintenant l’heure de revenir dans le monde moderne, de renfiler son jean et de quitter ses escarpins qui m’ont tué les pieds pendant tous les essayages parce que leur 38 était un 37. Oui, en Irlande, on te prête des chaussures pour les essayages. C’est O-BLI-GA-TOI-RE. ET tu sais quoi ? Elles ont toutes des strass, elles aussi !!

Bon, sans surprise, je n’aurais pas trouvé ma robe dans cette boutique, mais cela m’aura donné une première idée de ce qui me plaisait, et de ce qui ne me plaisait pas du tout. D’ailleurs, auras-tu deviner la robe que j’ai préférée parmi les six ? Si tu en as l’occasion, n’hésite pas à faire un premier essayage « sans pression », juste pour voir et sans vouloir à tout prix trouver TA robe ! Et surtout, essaie différentes formes de robes, même si a priori, tu as déjà une idée en tête ! Comme cela, aucun regret ! En plus, on aura bien ri, et j’aurais chopé le virus des essayages… Vite vite, vivement le mois d’août, je veux encore me transformer en princesse !!

Et toi, est-ce que tu as fait tes premiers essayages très en avance ? En as-tu profité pour essayer différentes formes de robes, ou seulement celles qui te plaisaient en photos ? Dis-moi tout !



9 commentaires sur “Princesse d’un jour : les premiers essayages de robes de mariée”

  • La vendeuse avait raison…. Elles te vont toutes magnifiquement bien !!! J’aime énormément la 1ère et la deuxième… Dans un style différent chacune, mais qui te vont vraiment très bien toutes les deux 🙂 On veut vite voir la suite 😀

    • Merci Madame Impatiente 🙂 A choisir la première correspondait plus à ce que je cherchais, mais oui, la suite arrive très bientôt 🙂

  • Oui elles te vont toutes super bien! Quelle chance! J’aime beaucoup la 1ere et la dernière! Elles sont plutôt très jolies, je m’attendais à largement pire au vu du début d’article lol

    • Merci Anais ! Alors disons que ce sont vraiment les seules de la boutique qui « allaient » (c’est à dire qui n’étaient pas pleines de strass ahah), et la plupart étaient des robes sirènes, sauf les 3 que j’ai essayées, donc effectivement, pour moi il y avait très peu de choix et je n’y aurais pas trouvé ma robe ! Mais en effet, ce ne sont pas les pires ahah !

  • Alors pour commencer, laisse-moi te dire que je donne 100% raison à la vendeuse de cette boutique : n’importe quelle coupe de robe te va à ravir Mme Claddagh !!! 🙂

    Personnellement j’aime toutes celles que tu as essayées (oui je sais, c’est un commentaire très constructif que j’écris là ^^), avec peut-être une préférence pour la toute première – pour autant, la dentelle de la seconde est juste wahouuuu !!! et je trouve très jolie la fluidité de la dernière. Bon ok, j’arrête 😉

    Hâte de découvrir la suite de tes essayages… à la française 😀

    • Oh merci Nala 🙂 La seconde était magnifique (si j’avais voulu une robe sirène, et si je n’avais pas voulu faire 3 pas le jour de mon mariage mdr), je me sentais très royale avec cette belle traine 😀 La fluidité de la première et dernière correspondent effectivement plutôt à ce que je cherchais ! La suite très vite 🙂

  • Waouh, c’est clair que tous les modèles te vont ! J’aime beaucoup la 1, la 3 bis et la dernière sur toi. Rien de mieux que des essayages « just for fun » pour faire le plein de souvenirs, et ne rien regretter ! Je ne peux qu’approuver, j’ai fais pareil 😉
    Mention speciale pour les photos des robes sirene prises … avec la vendeuse en plein dans le viseur du smartphone ^^

    • Oui c’était vraiment chouette de pouvoir essayer des robes sans me dire qu’il fallait trouver « la » robe ! Ahahah oui, mais la vendeuse était absorbée dans ses pensées / remarques, et Mme Gezillig est une paparazzi de choc !!

  • Je suis d’accord avec tout le monde : tu as LE physique pour TOUTES les robes !! whaou.
    Je trouve le dos de la 4e magnifique, mais il est vrai que je te préfère avec un bustier qu’avec des bretelles 😉

Commente ici !