Proposer une raclette comme repas de mariage

Quand on choisit le repas

Aujourd’hui, comme mon récit m’amène maintenant à te parler du choix de notre repas, je te livre la chronique écrite pour ma candidature Mademoiselle Dentelle… Elle m’a porté chance… et puis, j’ai franchement la flemme de la réécrire !

“Le sujet classique de ta recherche de robe, par exemple, tu le gardes pour plus tard…”

Mince… mince… et mince encore… Moi qui, grâce à, ou à cause de plutôt, ma “belle” désillusion lors de la quête de ma précieuse, pensais avoir trouvé le sujet parfait… Ben c’est loupé ! Flûte… flûte… et flûte encore ! Je vais encore attendre un peu (ou éternellement si ma candidature n’est pas retenue !) pour définitivement réussir à enterrer cet épisode douloureux et déchirant (oui oui, je vous fais un petit teaser, histoire de vous montrer à côté de quoi vous risquez de passer !).

Donc pour l’instant, je suis obligée de me rabattre sur la seule thérapie qui fonctionne pour moi, mais aussi pour bon nombre de brides-to-be… et de filles en général ! Celle qui me soulage que je sois contrariée, triste, énervée, irritée, déçue (là maintenant, je suis un peu tout ça…) ! Celle qui par ailleurs ne fait pas bon ménage avec mes rêves de belle robe… Je parle bien entendu de la BOUFFE ! Alors, laissez-moi vous raconter comment on a choisi notre menu de mariage (on a bien le droit, ça c’est bon ?!).

Proposer une raclette comme repas de mariage

Crédits photo (creative commons) : rawpixel.com

Alors, comment tout a commencé ?

Dès mes premières réflexions sur le mariage, bien avant la demande de Monsieur Cerf, une chose était sûre : je ne voulais pas de repas type gastronomique en deux, trois, quatre, cinq, douze, mille services.

Attention : ce n’est pas que je n’aime pas manger de superbes plats magnifiquement présentés avec des produits d’exception (je mangerais bien un magret de canard à l’orange, là, tout de suite…). Ce n’est pas non plus que je n’aime pas les repas en plusieurs services à table : la majorité des mariages auxquels j’ai eu la chance d’assister se sont déroulés sous cette forme et j’ai A-DO-RÉ !

Seulement pour notre mariage… je n’imaginais pas ce type de repas ! Ça ne nous ressemble pas réellement. J’ai tout de suite eu envie d’un repas plus CONVIVIAL, à l’image de l’ambiance qu’on voulait offrir à nos proches. Et je savais déjà, sans même lui en parler, que Monsieur Cerf serait du même avis (et heureusement, je ne me suis pas trompée !!).

Un mot d’ordre : con-vi-via-li-té !

Au départ, il faut avouer que mes premières projections de future bride-to-be (oui, rien n’était encore officiel !) se faisaient sur un mariage en été. Avec un barbecue ! De la saucisse, de la merguez, de la chipo, de la côte de bœuf (le péché mignon de Monsieur Cerf), des brochettes en tout genre, des légumes grillés, un bar à salades gargantuesque : convivial à souhait ! En plus, le barbecue est le repas systématique et obligatoire, sans négociation possible, lorsque nous recevons du monde en été, alors j’imaginais parfaitement ça à notre mariage !

Par la suite, j’ai commencé à penser qu’un mariage d’automne, ce serait tellement chouette aussi (le côté toute rouge et transpirante dans ma robe m’a vite fait oublier mes premières élucubrations). Et là, c’est un autre plat convivial qui s’est imposé : le sanglier à la broche, avec à nouveau son bar à salades gargantuesque !

Et finalement… c’est l’hiver qui aura l’honneur d’être la saison de notre mariage. Là encore, mon idée de repas a changé : plus question de faire un barbecue ou un sanglier à la broche quand le thermomètre risque d’afficher – 10.

Et puis, il faut dire que le plat qui va parfaitement avec cette période de l’année est sans doute notre plat préféré à Monsieur Cerf et moi ! Donne-nous du fromage, de la charcuterie, des patates, des oignons, des cornichons et un peu de salade verte (quand même), et tu feras de nous des êtres comblés ! Et puis, niveau convivialité, on ne peut pas faire mieux ! Oui, oui, la raclette, il n’y a qu’ça de vrai dans la vie ! Et puis, c’est fichtrement original, et ça, ça me plaît d’autant plus !

Proposer une raclette comme repas de mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Le début des négociations…

Maintenant, il restait quand même à présenter ça à Monsieur Cerf et à obtenir son approbation… Avant même de nous fiancer, nous avions déjà eu quelques discussions mariage. J’avais donc pu, dans un premier temps, négocier l’hiver comme saison. Le second temps, c’était négocier la raclette… et ça a pris un peu plus de temps !

Naturellement, en lui proposant son plat préféré comme repas de mariage, je pensais (naïve que j’étais) que c’était gagné, in the pocket, quoi ! Mais c’était sans compter sa fâcheuse tendance à trop se soucier du qu’en-dira-t-on ! “Mais c’est quand même un mariage… Ça ne fait pas trop mariage, une raclette ! C’est super, c’est convivial, mais mes grands-parents vont faire un arrêt quand ils vont savoir qu’on mange de la raclette. Les gens, ils vont penser que ce n’est pas un repas de mariage, quand même, non ?”

Voilà, voilà… finalement… ça paraissait mal barré, cette histoire de raclette !

Les hommes écoutent toujours leur mère !

Fiançailles, annonces aux proches et tutti quanti ! Quelques semaines passent et nous retrouvons la mère de Monsieur Cerf et son compagnon autour d’un bon repas (ni un barbecue, ni une raclette, un vrai repas bien cuisiné parce qu’on aime ça aussi #labouffemathérapie).

Nous avons avec eux notre “vraie” première conversation de mariage :

  • Belle-Maman : « Et pour le repas, alors ? Vous avez déjà pensé à quelque chose ? Vous voulez faire quoi? »
  • Lui : « Ben on a pensé à une raclette, mais on a peur que ça ne fasse pas assez mariage ! »
  • Belle-Maman : « Quoi ? Mais c’est trop bien, une raclette ! Et puis, c’est tellement vous !! »

Voilà, voilà… Si Maman dit que c’est une super idée, alors son fils l’écoute et ça devient vraiment une super idée ! Merci Belle-Maman d’amour !

Par la suite, nos témoins et les quelques amis qui seront dans la confidence de ce choix ne feront que nous répéter que c’est juste parfait pour notre mariage. C’est nous, tout simplement ! Il faut donc maintenant trouver la bonne logistique pour le jour J !

Que le fromage coule à flots !

D’emblée, nous voulions utiliser les VRAIS appareils à raclette : ceux à demi-meule où on racle réellement le fromage, qui coule ensuite sur des patates chaudes accompagnées d’une belle tranche de jambon fumé… (Chéri, et si on se faisait une raclette, ce soir, finalement, à la place du barbecue ?) Une raclette, OK, mais une raclette originale et traditionnelle, comme peu de nos invités en ont déjà fait : la plupart ne connaissent en effet que les appareils à caquelons classiques. Alors appareils à demi-meule, ce sera !

Proposer une raclette comme repas de mariage

Crédits photo (creative commons) : Oystein Vidnes

Bon là, ça chauffe carrément avec des braises (le rêve !), mais nous on pense à ceux électriques à résistance !

Mais étant tous les deux très réalistes (et/ou très légèrement psychorigides de l’organisation), un problème nous est apparu très vite : les appareils se branchent sur le secteur et… euh… des dizaines de câbles qui traînent par terre entre les tables… ça ne va pas le faire ! On a bien pensé à les scotcher au sol… mais comment dire, ça ne rendrait pas terrible quand même (et ce serait même potentiellement dangereux si quelqu’un se prenait les pattes dedans) !

Autre argument de taille et surtout de prix : louer une vingtaine d’appareils, ça revient cher, bien cher, très cher, trop cher. C’est à ce moment qu’on a commencé à désespérer de trouver un jour une solution pour notre raclette de mariage…

La révélation !

Nous découvrons par hasard qu’il existe des sets individuels à la bougie. Bon, en vrai, mes parents nous en ont offert à Noël, mais on n’a pas fait le rapprochement… et puis ils ne nous ont rien dit, pensant qu’on avait compris le clin d’œil et l’idée lumineuse (Maman, Papa, on n’est pas aussi intelligents que vous le pensez !) !!

Cette solution est juste parfaite ! Petite lumière d’ambiance avec les bougies, chacun a son appareil individuel, c’est original et ludique, pas de câbles, et cerise sur le gâteau : on a notre cadeau invité par la même occasion (oui, on ne va pas stocker inutilement ou chercher à revendre quatre-vingt-dix appareils à raclette) !

Sauf que je déchante vite après mes premières recherches via Amazon, Ebay, etc. : minimum 20€ la pièce… X 90… Je n’ose même pas faire le calcul ! Retour à la case départ.

Mais SuperMaman (merci Maman !)  propose de mettre les talents de bricoleur de SuperPapa à contribution. Sa mission (qu’il l’accepte ou non) : souder quatre-vingt-dix petits socles pour poser les poêlons à raclette qu’on achètera à la pièce… Ça représente beaucoup de temps et de travail, mais bon, ça ne nous reviendrait qu’à environ 5€ la pièce ! Donc ça redevient acceptable et gérable dans notre budget !

Mais au final…

C’est finalement une collègue de Monsieur Cerf (note : il faut toujours bien s’entendre avec tes collègues !) qui a “sauvé notre mariage” (ou plutôt le temps libre de mon père !). Elle lui donne le nom d’une boutique en ligne où elle a vu ces fameux appareils individuels pour pas cher !

Il n’en faut pas plus pour que je me jette sur mon ordinateur et que je file sur ce fameux site ! Avec des appareils à raclette à bougie. Pour 6,90€ pièce. Ça fait un peu plus de 600€ la solution collègue de travail contre 450€ avec la solution Papa bricoleur. Mais après quelques heures/minutes/secondes de réflexion, on décide finalement d’opter pour la collègue de travail : la tranquillité et la facilité valent bien 150€ supplémentaires !

Proposer une raclette comme repas de mariage

Crédits photo : Pearl

En exclu : nos sets individuels à raclette deux-en-un : accessoire indispensable au repas et cadeau invité !

Dernier détail : nous achetons par la même occasion des spatules en bois, que nous pyrograverons avec nos initiales et la date du mariage ! Un premier DIY : courage, plus que cinquante à faire à l’heure actuelle !

Le repas est trouvé, la logistique est réglée. Il ne reste plus qu’à trouver le traiteur qui nous suivra dans cette idée originale… et à croiser les doigts pour que je puisse quand même vous raconter l’histoire de ma robe !

Je vais donc pouvoir te raconter l’histoire de ma robe… mais seulement dans quelques semaines encore, parce que tu vas devoir attendre que le mariage soit passé pour découvrir cette histoire pleine de rebondissements !! En attendant, rendez-vous donc la prochaine fois pour notre recherche de traiteur !

Et toi ? Tu viendrais manger une raclette de mariage avec nous ? Quel type de repas as-tu prévu ? Dis tout à la grande gourmande que je suis !!!

Du bois, du sapin, de la mousse, des pommes de pin,... ponctués de touches de bordeaux. Une ambiance montagnarde et conviviale. Le tout autour d'un repas qui a fait honneur à l'hiver ! Amoureux de la nature, voilà l'atmosphère de notre mariage dans une petite vallée alsacienne en décembre 2017... par chance sous la neige ! De grands et beaux moments d'amour et de partage que j'ai eu plaisir à te partager sur Mademoiselle Dentelle !

Commentaires

  • Avatar
    Pervenche
    Répondre
    8 novembre 2017

    Je ne peux que trouverez l’idee géniale, je me marie dans dix jours, avec raclette au menu et exactement les mêmes appareils à raclette 😉
    Bons préparatifs à toi 🙂

  • Avatar
    Mlle Werther
    Répondre
    8 novembre 2017

    Super idée, c’est toujours bon et convivial une raclette, et ce qui « fait » mariage ou pas, on s’en fiche au fond, tant qu’on est à l’aise avec ce qu’on propose 😀
    (enfin je suis pas objective sur ce point puisqu’on a fait pareil – et au printemps d’ailleurs, mais tout le monde a eu l’air de trouver ça chouette ! Mon seul regret c’est de pas avoir eu le temps de goûter toutes les sortes de fromage qu’on avait haha)

  • Avatar
    Banane
    Répondre
    8 novembre 2017

    Je suis surprise que la chaleur de 3 bougies soient suffisante pour faire fondre le fromage. J’imagine que vous avez largement testé la chose, évidemment.
    Est-ce que je peux demander comment seront allumées les 270 bougies? Vous mettez une boîte d’allumettes par table?
    (c’est de la curiosité seulement, l’idée est très sympa et les appareils tous mignons)

      • Avatar
        Banane
        Répondre
        13 novembre 2017

        Super organisation!

  • Avatar
    Bulie
    Répondre
    8 novembre 2017

    Moi aussi je me marie dans 10 jours et on fait exactement pareil!!! Ca m’a trop fait plaisir de lire ton article! Nous on les a trouvé à gifi les appareils (4€!!) et je rassure avec les bougies ça chauffe parfaitement! (on adore tellement qu’on a testé plusieurs fois pour être sûrs 😉 ). Nous n’avons pas pris de traiteur on a commandé directement chez Leclerc à la coupe, le fromage est très bon!
    Nous avons aussi acheté des spatule en bois, mais flemme pour les faire graver on a tamponné le tampon personnalisé que nous avions utilisé pour notre faire part.
    Bref vive la raclette!! <3

  • Avatar
    Nala
    Répondre
    8 novembre 2017

    Aaaaaahhhhhhhh MERCI Mlle Biche !!!! MERCI ! MERCI ! Encore 1000 fois MERCI !!!!!!!!!!! C’est un article pour moi, car Chéri et moi prévoyons non seulement une réception de mariage en hiver mais en grands fervents fromagers que nous sommes, nous souhaitons également un plat unique à base de notre pêché mignon – raclette, fondue ou tartiflette, nous hésitons encore 😉

    Hâte de lire la suite de tes aventures culinaires, surtout concernant la recherche du traiteur qui m’intéresse évidemment beaucoup ! ^^
    J’avoue c’est ce qui m’effraie un peu : ne pas trouver un professionnel qui nous suive dans cette idée…

  • Avatar
    Madame Piglou
    Répondre
    8 novembre 2017

    Je plussoie ce choix c’est génial!!! Nous aussi on a pris le partie de casser les codes et de proposer un repas différent et ça a eu un franc succès! C’est top en tout cas, hâte de voir tout ça

  • Avatar
    Emma
    Répondre
    8 novembre 2017

    Le rêve… Si je me marie un jour j’aimerais que ce soit en hiver et avec une raclette ou une fondue savoyarde !
    Mais je me pose une question : comment avez-vous géré les personnes qui n’aiment pas le fromage ? Vous avez des amis/famille parfaits qui aiment tous le fromage ? Vous avez inclus une case à cocher dans le faire-part « oui j’aime le fromage » ?! Vous avez prévu un repas de substitution ?

  • Avatar
    Madame Zinzin
    Répondre
    9 novembre 2017

    Je trouve cette idée super originale ! Et j’adorerais manger une raclette à un mariage… En fait, j’adorerais manger une raclette tout court là maintenant 🙂
    Question pratique : les invités vont repartir avec leur appareil à raclette plein de fromage ? Vous leur prévoyez un sac pour partir avec ? Ou vous leur dites de le prévoir ?

  • Avatar
    Gabrielle
    Répondre
    9 novembre 2017

    Je suis méga fan ! nous ça sera raclette pour le lendemain 🙂

  • Avatar
    Madame Presque Relax
    Répondre
    9 novembre 2017

    Hooooo c’est juste trop génial comme idée, j’adore

  • Avatar
    Répondre
    9 novembre 2017

    Et voilà, ça y est, je veux me remarier, en hiver cette fois, spécialement pour la raclette 😀 En plus, on y avait pensé aussi mais comme on n’a pas choisi l’hiver au final…. Trop hâte de voir la suite alors 🙂

  • Avatar
    Adeline
    Répondre
    9 novembre 2017

    Je suis enchantée de voir un article avec la même idée que nous ! Cela finit de me convaincre que nous avons fait le bon choix !
    En revanche, étant donné le délai dans le temps (mariage en février 2020) nous n’avons pas encore entamé de grosses recherches et je suis contente de voir que tu as trouvé des appareils à bougie individuels. Seulement… Tu ne mentionnes pas sur quel site tu t’es fournie… C’est chasse-gardé ou alors tu peux dépanner une future mariée en détresse ? haha (et qui accessoirement cherche à faire des économies comme nous toutes!) D’avance merci!!

      • Avatar
        Nala
        Répondre
        10 novembre 2017

        Nala-la-fan-de-fromage… LE RETOUR !!! Gnark-gnark-gnark :p

        Pour rebondir sur l’histoire des appareils à raclette et concernant ceux que tu utiliseras, j’ai zieuté sur le site et je constate qu’il s’agit d’un appareil pour 2 personnes. Allez-vous l’utiliser comme tel ou bien avez-vous préféré un appareil par invité ? Quid des enfants ?

  • Avatar
    Madame Néfertiti
    Répondre
    13 novembre 2017

    J’adore l’idée et avec les petits appareils individuels c’est top. Ils sont trop beaux et c’est un cadeau sympa.

  • Avatar
    Madame Ophrys
    Répondre
    21 novembre 2017

    Super idée la raclette, et très bon plan de faire un deux-en-un avec le cadeau pour invités !
    Je retiens l’idée, ça a l’air top top pour un repas d’invités lors d’une quelconque occasion !

  • Avatar
    Alice
    Répondre
    26 novembre 2017

    Bonsoir, je suis séduite par l’idée et merci d’avoir partager votre trouvailles.
    Ma seule inquiétude est que certaines personnes soient déçu, ce repas n’est pas traditionnel et risque d’e offusquer plus d’un… comment ca c’est passer pour vous ?

  • Avatar
    Justine
    Répondre
    28 août 2018

    Bonjour,
    j´arrive un peu tard sur ce site qui m´a permis de trouver une solution aux questions logistiques que je me posais. Je trouve l´idée d´une raclette à un mariage simplement excellente. Nous avons prévu de nous marier en Octobre 2020 mais je commence déjà à faire mes recherches. J´ai une question concernant la décoration de la table. Est-ce que vous avez mis les petits appareils à raclette directement sur la table ou plus tard comment vous y êtes vous prise? et comment l´avez vous intégré à la déco?

    Bonne soirée,

    Justine

  • Avatar
    Léa
    Répondre
    6 septembre 2018

    Bonjour,

    Nous nous marions en octobre l’année prochaine avec un petit budget. Nous souhaitons que notre mariage nous ressemble et de ce fait il nous faut donc un repas fidèle à nous mêmes.
    Exit le repas avec 5 plats différents, foie gras et compagnie ( non pas que je n’aime pas cela, j’en raffole et j’adore aussi manger gastro) mais un repas que l’on aime se faire autant à deux qu’en famille …
    Le choix a été rapide : une raclette. Mais intervient, cette fameuse question : comment allons nous faire? appareil à chaque table ? Fils électriques ? traiteur ?? et là tadaaa je tombe sur cet article!!
    On est pas les seuls fous à faire cela : plutôt rassurant non ? Chouette ces fameux appareils ! Allez hop on commande et on test.
    Nous sommes donc en plein mois de mai : d’un coté un appareil électrique et de l’autre l’appareil à la bougie.
    Verdict : le temps pour que le fromage fonde est quasi identique à 10 secondes prêt, il est juste fondant et pas croustillant sur le dessus, est-ce dérangeant ? Pour nous non.

    On va donc partir sur cette idée, faire le tour des fromageries et charcuterie.

    Avez-vous des photos lors du repas ?

Poster une réponse