Quand on court après sa robe de mariée – Partie 1 : avant la pratique, la théorie

Ça y est, je suis Madame depuis quelques jours ! Gniiiiiiiii ! Je peux donc enfin te parler d’un sujet qui, comme toute bride qui se respecte, te passionne sans doute absolument : la recherche de LA ROBE !!!

Mais avant de te perdre sous une montagne de tulle, d’organza, de mousseline, de dentelle, de strass, de paillettes, de rubans et de jolis boutons (avoue que ce serait le pied !!!), mettons un peu d’ordre dans nos idées et laisse-moi te présenter mes critères de recherche de ma précieuse !

Mes critères pour une robe de mariée style bohème

Crédits photo (creative commons) : John Hope

Pinterest et les salons du mariage…

Tu l’as bien compris si tu suis mes chroniques depuis le début (comment ça ce n’est pas le cas ? Fonce lire le reste, nom d’un chien !), Pinterest a été une presque drogue au début de mes recherches : je ne compte pas les heures que j’ai passées à admirer toutes ces belles idées. Me voici donc très rapidement à « pinter » des jolies robes dans un tableau tout dédié qui se remplit à vue d’œil…

Comme tu le vois sur cette capture d’écran de mon tableau Pinterest, je flashe principalement sur les robes de Marie Laporte dont la fluidité et le romantisme me plaisent tout particulièrement. Je ne suis pas trop attirée par les robes dont la jupe est volumineuse. La dentelle me plaît énormément et les dos travaillés et décolletés également.

A contrario, les strass et les paillettes, ce n’est pas mon truc. De base, je n’aime pas non plus les bustiers : si on peut cacher un peu mes larges épaules de camionneuse kinésithérapeute, ce n’est pas de refus (team complexée des épaules, coucou !). Mais je ne reste pas trop fermée non plus. Peut-être qu’en fait, ça me va : on verra aux essayages !

Crédits photo : Capture d'écran Pinterest

En parallèle, Monsieur Cerf et moi nous rendons à un salon du mariage en janvier 2017. Nous y allons sans idée particulière, pour flâner sur les différents stands et découvrir un peu cet univers neuf pour nous. Mais il y a bien une chose à laquelle nous tenons : assister aux défilés de robes de mariée !

Il est important pour moi que Monsieur Cerf me guide un peu vers ce qui lui plaît, parce que mes goûts et les siens en ce qui concerne les vêtements ne sont pas toujours tout à fait les mêmes… Je n’ai pas envie de me pointer le jour J dans une tenue qui ne lui plaît pas, gloups !

Malheureusement, les défilés ne nous aident pas beaucoup : les robes présentées ne sont que des robes volumineuses, strassées, un peu trop « princesse » par rapport à ce que je préfère. Nous profitons quand même des stands des différentes boutiques présentes pour feuilleter les books et échanger sur ce qui nous plaît et ce qui ne nous plaît pas sur les modèles exposés sur mannequin !

Nos critères…

Pour une fois, en matière de mode, nous tombons parfaitement d’accord ! Voici donc NOS critères pour MA robe de mariée !

Ce que nous voulons :

  • Un bas peu volumineux, fluide, qui tombe près du corps
  • De la dentelle !!!!
  • Un beau dos travaillé
  • Des manches (juste cache-épaules ou carrément de vraies manches)
  • Éventuellement une petite traîne (mais pas 3m de long !)

Ce que nous ne voulons pas :

  • Un bas trop volumineux, type princesse
  • Des strass ou des paillettes (bon, en petite quantité, ça peut passer…)
  • Un bustier
  • De la couleur

Niveau budget, je me fixe une limite de 1200€ en cas de gros coup de cœur, sinon ce sera plutôt autour de 1000€.

Je peux à présent partir paisiblement (et il m’en faudra du calme et de la sérénité) à la quête de ma précieuse, à la recherche de la robe de ma vie. Et je t’en parle tout bientôt dans ma prochaine chronique !!

Chez toi aussi, Monsieur a eu droit au chapitre ? Lui as-tu demandé son avis ? Quels ont été tes critères de recherche ? Partage ça avec nous toutes, admiratrices de jolies robes !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Quand on court après sa robe de mariée – Partie 1 : avant la pratique, la théorie”

  • Bienvenue dans la team complexée des épaules Madame Biche maintenant gniii!!!! Pour ma part Mr voulait une robe sirène moulante, bustier un peu sexy quoi mais je ne l’ai pas écouté en prenant une robe princesse avec bretelles, dentelle, tulle et un peu de strass. Je me suis fait plaisir car je ne voulais pas le regretter plus tard.

    • Monsieur Cerf a eu à cette époque parfois tendance à ne pas aimer certains vêtements qu’au contraire j’adorais… alors pour la robe de mariée, cette vieille peur est remontée et c’est pour ça que j’ai préféré qu’on choisisse le « genre » ensemble. Mais au final, au cours des « rebondissements », il m’a dit de choisir ce qui me plaisait et que le plus important était que ma robe me plaise à moi ! 🙂

  • c’est vrai que pour avoir écumer aussi pas mal de sites internet, Marie Laporte a de très jolis modèles !!! et je suis d’accord avec toi pour le bustier et j’adore les manches aussi !!! bon j’en n’ai pas eu au final j’ai opté pour les poches ahaha

    • Si ça n’avait pas été aussi long (et aussi cher également il faut l’avouer), je pense que je me serais peut-être laissée tenter par un rendez-vous chez Marie Laporte 🙂
      J’ai adoré la robe à poches !! Absolument splendide 🙂

    • J’ai très flashé sur les dos « travaillés » et je n’ai essayé que des robes ayant cette particularité d’ailleurs 🙂

    • C’est vrai que nos critères à toutes les deux sont très très très semblables ! Et j’ai adoré ton choix final de robe (les deux d’ailleurs 😉 ) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *