Quand on se fait belle

La mariée est donc habillée, ses accessoires l’attendent bien sagement… Il ne reste qu’à lui ravaler la façade faire une beauté ! Aujourd’hui donc [en direct d’une plage paradisiaque aux Seychelles… ouiiiii, on est en voyage de noces… gniiiiiiiii !], je te parle maquillage, coiffure, routine beauté pré-mariage… bref tout ce que j’avais prévu pour être la plus belle le jour J !

Ma recherche de prestataires beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Juste pour te prouver que je ne mens JAMAIS… et aussi pour crâner un peu !

Préparer le terrain

Commençons par ce qui met le plus de temps : la préparation « physique » de la tête aux pieds (ou presque !) ! À démarrer relativement tôt si, comme moi, tu as plusieurs petits points que tu souhaites grandement améliorer.

La silhouette

J’ai subi (comme beaucoup…) le combo : j’emménage avec mon homme, mais il mange comme un ogre… et moi aussi du coup + je commence à travailler, donc j’ai moins de temps pour faire du sport + ma pilule me fait grossir (« impossible » dixit la gynéco de 210kg…). Résultat : une bonne dizaine de kilos pris et une image de soi en berne.

Bien avant donc que le mariage ne soit à l’ordre du jour, j’avais lancé l’opération « on n’est plus en juillet » (dédicace à Maman Biche !!) : on recommence le sport et on ne mange plus comme un ogre ! Six mois après, OK, mon poids est stabilisé, mais c’est tout !

Seconde étape : finie la pilule ! On passe au stérilet au cuivre (merci ma nouvelle gynéco à l’écoute !). Et hop : j’ai fondu comme une glace au soleil. Moins 8kg très rapidement… impossible de retrouver le poids de mes 20 ans, c’est sûr, mais à l’exception du stockage hivernal et des excès de vacances, j’ai pu arriver à un poids de forme qui m’a redonné confiance en moi !

Le visage

En entendant de plus en plus parler des perturbateurs endocriniens, j’ai un jour décidé de vérifier la composition de tous les produits cosmétiques de ma salle de bain et d’éliminer ceux aux composés « cracra ». Ben j’ai tout jeté ! Sans exception ! Même cette soi-disant crème hydratante bio… En parallèle, Pinterest m’a fait découvrir plusieurs blogs qui prônent le « vivre autrement », avec des conseils et des recettes vraiment faciles à réaliser en cosmétique.

Après avoir étudié plusieurs recettes, je fais ma première d’une longue série de commandes chez Aroma-Zone pour me procurer les ingrédients nécessaires à mes nouveaux cosmétiques faits maison ! Depuis, je ne fonctionne (quasi) plus qu’avec eux !

Mes boutons ont diminué grâce à ma crème de jour magique, ma peau s’est assainie avec le merveilleux nettoyant au rhassoul, mes yeux sont démaquillés à l’huile végétale (de mon côté, celle de jojoba pour ses vertus rééquilibrantes et surtout parce qu’elle fait partie des ingrédients de mes autres produits !!) et mes aisselles profitent d’un déodorant à l’huile de coco et au bicarbonate.

Et franchement, je sens rapidement la différence quand j’oublie pendant quelques jours mon petit rituel ! Bref, je ne reviendrais pas en arrière !

Ma recherche de prestataires beauté

Crédits photo (creative commons) : silviarita

Les cheveux

Pour moi, ça a été le nerf de la guerre ! J’ai les cheveux fins, très fins… et cassants, très cassants ! Et par MALchance, en plus, ils sont… peu nombreux ! Au point qu’on voit par endroits mon crâne quand je fais une queue de cheval… Merci les années de gymnastique et de chignons hypra tirés !

Maman Biche m’a imposé un rendez-vous chez le dermato pour régler ce problème ! Bon en vrai, je l’aurais fait aussi, mais elle a vraiment, vraiment, vraiment insisté, à la limite de dire : « Je ne veux pas que ma fille ait besoin d’une perruque à son mariage ! » C’est te dire l’état des lieux !

À l’issue de ce rendez-vous, prescription de plusieurs produits (non remboursés évidemment !) : un traitement général par cachets et deux traitements locaux. J’ai choisi de commencer par ne faire que le traitement oral (les locaux, c’était quasi 100€ chacun… OK, ben ça sera ma seconde option au cas où…). Trois mois plus tard, plein de petits cheveux avaient poussé : bingo (et on oublie les deux autres traitements chéros !).

En parallèle, j’ai poursuivi ma chasse aux produits cracra et j’ai donc banni tous les shampoings des grandes surfaces. J’ai opté encore une fois pour le fait-maison grâce à la base lavante neutre d’Aroma-Zone en y associant les éléments qui me correspondaient (tu as toutes les informations nécessaires sur la fiche produit, c’est vraiment bien fait !).

Pour l’après-shampoing, j’ai testé et adopté le vinaigre blanc ! Oui, oui ! ¼ de vinaigre + ¾ d’eau, tu verses un petit verre sur tes cheveux après le shampoing (bon, en prenant garde de ne pas t’en foutre dans les yeux : ça pique !!!). Promis, tes cheveux ne sentiront pas le vinaigre : ça ne sent rien une fois qu’ils sont secs ! Et si tu as des peaux d’agrumes, laisse-les macérer dans le vinaigre quelques jours : ça le parfume (et tant qu’à faire, utilise-le aussi pour le ménage : c’est magique, le vinaigre blanc !).

Dernier conseil : éviter de s’attacher les cheveux ! Bien évidemment ! Ça les casse tellement. Si tu es vraiment obligée de les attacher (comme moi à cause de mon métier), varie les hauteurs, les façons et les accessoires ! Et surtout pas d’élastique avec une partie métallique !

En respectant tout ça, j’ai réussi à avoir une chevelure beaucoup plus fournie pour le jour J. Et associée à une bonne coiffeuse, des cheveux (un peu moins) peu nombreux et fins peuvent donner une superbe tignasse !!

Et pour le jour J ?

Justement ! Parlons maintenant des essais coiffure et maquillage ! Mes inspirations étaient, tu t’en doutes si je me suis depuis un moment, très naturelles, tant pour la coiffure que le maquillage. Un joli chignon, mais un peu flou. Des jolis yeux (de biche) marqués, mais pas trop. Bref la tendance bohème/nude du moment !

Ma recherche de prestataires beauté

Crédits photo : Capture d'écran Pinterest

Pinterest est encore et toujours mon meilleur ami !

Comme je voulais des photos de mes préparatifs, mais aussi de ceux de Monsieur Cerf, il fallait qu’on se prépare au même endroit : la maison attenante à notre salle. OK, donc il faut une pro qui se déplace.

Je voulais aussi passer un moment privilégié avec toute ma team filles : Maman Biche, ma sœur Milou, mes demoiselles d’honneur, et puis évidemment mes témoins ! Ça en fait une ribambelle de filles à coiffer et à maquiller. Le tout pour être prêtes à 11h (la cérémonie à la mairie démarrant à 11h30)… OK… il faudra sans doute plusieurs pros !

Maman Biche me conseille sa coiffeuse à domicile : jeune, sympa et dont le style pourrait me plaire. Durant l’été, elle s’arrange pour prendre son prochain rendez-vous à un horaire où je peux venir afin de la rencontrer. Le contact passe bien, elle me donne quelques conseils pour préparer encore mieux mes cheveux et comprend bien ce dont j’ai envie (et ce dont je n’ai pas envie !). Nous convenons de nous rappeler début octobre pour fixer la date de l’essai.

Comme toute future bridezilla qui se respecte et qui stresse à mort, je la rappelle donc début octobre… Je laisse un message, j’essaie de rappeler, j’envoie un texto, je rappelle… je laisse un peu passer de temps pour ne pas paraître trop insistante et parce que je suis trop gentille.

Jusqu’au jour où ma patience atteint ses limites : je change de plan. Tant pis, je suis sûre que la coiffure et le maquillage auraient été top, mais je ne peux pas prendre le risque d’attendre plus longtemps : on est fin octobre, je me marie début décembre et je n’ai toujours ni coiffeuse, ni maquilleuse… et mes proches non plus n’ont rien !

J’abandonne donc mon idée de coiffeuse à domicile et j’appelle un salon tout proche de notre salle. « Combien de filles je dois coiffer et maquiller ? … OK ! Je regarde ça et je vous rappelle dans la journée pour vous dire comment on peut faire ! » Deux heures plus tard : « C’est bon, par contre, vu le nombre de personnes et l’heure à laquelle vous devez être prêtes… on devra commencer à 6h30 pour les premières. C’est OK pour vous ? » Oui, oui et oui ! Ouf, ça c’est bon : Anne sera ma coiffeuse-maquilleuse !

Et si ton essai chez elle ne te plaît pas, Mademoiselle Biche, qu’est-ce que tu fais ? Eh bien franchement, ça ne m’a pas effleuré l’esprit : ce simple coup de fil (et un petit tour sur le site du salon pour voir son travail) a suffi à me convaincre !

Fin novembre, à deux semaines du mariage, je rencontre en chair et en os Anne pour mon essai coiffure. Maman Biche m’accompagne. J’explique ce qui me plairait : un chignon flou avec du tressé et une couronne végétale d’hiver. Ma tante, qui s’est occupée de la majeure partie de notre décoration, m’en a d’ailleurs préparé plusieurs prototypes.

Verdict : la tresse, non, à cause de mes cheveux trop fins, et la couronne idem, car ça écrase toute la coiffure : je n’ai pas assez de masse. Petite déception sur le coup, mais Anne me propose de suite une idée de chignon avec des boucles plus floues et entremêlées pour créer par endroit une impression de tressage. Et pour le côté végétal, on mettra quelques petits branchages et elle me laisse quelques neigeuses à customiser avec des mini pommes de pin !

Allez, sans plus attendre, le résultat de cet essai : regarde-moi cette belle illusion de masse de cheveux !! Désolée pour la qualité des photos : on va dire que ma maman était émue de savoir que sa fille n’allait pas avoir besoin de porter une perruque !!

Ma recherche de prestataires beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Ma recherche de prestataires beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Et le maquillage ? Pas d’essai, non ! Elle n’en fait jamais et à nouveau, je l’ai tellement bien sentie que ça ne m’a pas dérangée. Vu comme l’essai coiffure s’était bien passé, je n’avais pas de doute pour le maquillage ! Et figure-toi que c’était exactement comme je l’espérais !

Sur ce petit spoil, je retourne nager avec les poissons dans l’océan Indien !

Et toi, as-tu changé tes habitudes avant le mariage ? Que penses-tu des cosmétiques maison ? Et pour ta mise en beauté, as-tu trouvé facilement LE pro qu’il te fallait ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Quand on se fait belle”

  • Merci pour tous ces conseils Mme Biche ! Je note dans un coin de ma tête la crème de jour anti imperfection, car ma peau me fait la tête depuis le mariage… (Bon heureusement que ce n’était pas avant me diras-tu)!

    Et ta coiffure était juste CANON ! On a vraiment vraiment hâte de voir la suite 😀 Et puis merci de nous faire rêver et voyager avec tes photos des Seychelles !

    • De rien, je suis heureuse de les partager, ça m’a tellement aidé tout ça que je ne peux que le transmettre 🙂
      Merci pour le joli compliment sur la coiffure : j’ai détesté mes cheveux pendant quelques temps et le mariage m’a réconciliée avec eux !!

  • Très sympa ton article Mme Biche, et surtout plein de bons conseils pour des soins beauté « home made » que je note précieusement 🙂 Régulièrement je me dis qu’il faudrait que je m’applique à préparer moi-même mes produits, mais par flemme ou par manque de temps je ne l’ai pas encore fait…

    Tu as dû avoir quelques frayeurs avant de trouver ta coiffeuse-maquilleuse, quel stress je trouve ! Dommage que la coiffeuse à domicile de ta maman n’ait pas donné suite à la période convenu 🙁 Même si ce fut un mal pour un bien, finalement ^^

    Quant aux Seychelles… profitez bien de votre séjour avec M. Cerf, j’espère que tu nous raconteras tout cela à votre retour 😉

    • Je te comprends, Nala, c’est pas évident de se lancer là dedans : j’ai longtemps repoussé aussi, même si j’en étais convaincue. Au début, ça prend du temps, parce que tu ne connais pas les recettes, les façons de faire et les produits etc… puis ça devient une routine et tout va plus vite !
      La coiffeuse-maquilleuse c’était stressant oui, mais finalement tout était absolument parfait et si je n’habitais pas aussi loin du salon, je pense que j’y irai à chaque fois pour me faire couper les cheveux !
      Bien évidemment, je vous raconterai les Seychelles ! Le mariage, puis les Seychelles 😉

  • Merci pour ces bons plans. Comme toi je cherche à éliminer les produits « cracra » de ma vie mais j’avoue avoir du mal à trouver des alternatives. Le fait-maison est une excellente idée et bien plus simple qu’il n’y paraît !

    • Je dirais plutôt que les bonnes alternatives qui nous conviennent sont dures à trouver : il y a une tonne d’alternatives, mais souvent ça peut être très contraignant à mettre en place. Celles-ci me conviennent, parce que c’est un bon compromis facilité-temps-efficacité 🙂 Je suis une convaincue… c’est plus dur de convertir mon Monsieur Cerf au fait maison !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *