Quand un jour, je suis devenue une Madame

La dernière fois, je t’ai laissé avec notre séance photo d’après mariage. Je vais maintenant te raconter comment s’est déroulé le jour J.

Je fais un peu tout dans le désordre mais ce n’est pas grave hein, tu as eu le droit de voir nos tenues et ça, c’est déjà pas mal !

La veille du mariage, comme le veut « la tradition », j’ai dormi chez mes parents. Et je peux te dire que je n’étais pas enchantée. Ce n’est pas vraiment dormir chez eux qui me dérangeait, mais plutôt ne pas dormir chez moi avec l’Amoureux qui m’énervait. Mais bref…

De mémoire, je me suis couchée à 1h30.

Moi qui ai toujours cru que, la veille de mon mariage, je serai obligée de m’exploser le front contre une table pour pouvoir m’endormir, je peux t’assurer que j’ai mis 3 minutes à sombrer. J’étais vidée.

4 heures plus tard…

Le réveil sonnait !

Mon programme était de me doucher et de me maquiller avant d’aller chez la coiffeuse. Mais ça c’était dans un monde de rêve et de paillettes. Dans la vraie vie, j’ai juste eu le temps de me laver et de me brosser les dents avant de courir chez la coiffeuse.

L’avantage de se maquiller toute seule c’est que justement on n’est pas vraiment tenue par un timing bien précis. Me voilà donc avec des cernes de 35 cm à chanter à tue-tête dans la voiture en direction du salon de coiffure. Je pensais que j’allais être hyper stressée mais en fait pas tant que ça. J’étais contente de me marier mais, en même temps, je crois que je ne réalisais pas vraiment encore. Et je ne paniquais pas. MIRACLE.

Une fois la coiffure parfaite réalisée par une coiffeuse tout aussi parfaite, je laisse la place à ma sœur (mon témoin) et je rentre sagement chez mes parents pour commencer le ravalement de façade.

En parlant de ravalement de façade, quand je suis arrivée à la maison, mes parents étaient en train de décorer la Dauphine qui allait me conduire à MON MARIAGE (rien que de l’écrire, j’en suis encore excitée comme un PUCERON). Je dois t’avouer que j’ai versé une larmichette à ce moment là quand je les ai vu.

Une Dauphine pour la voiture des mariés

Crédits photo : MMWstudio

Du maquillage, du stress, des larmes

Pour la préparation, ça a été un peu la foire. J’ai dû me dépêcher parce que le timing était serré (je te laisse te souvenir que 3 phrases plus haut j’ai dit que c’était trop cool de ne pas avoir de timing précis… allez, SALUT). Quand j’y repense, je me demande comment j’ai fait. Une mariée, normalement, elle a le temps de se maquiller et de s’habiller calmement, non ? Parce que je ne sais pas très bien pourquoi, mais moi je me suis maquillée sur un coin de bureau, debout devant un miroir, avec une lumière de côté (heureusement la lumière extérieure et pas une lumière artificielle sinon bonjour la tronche à la sortie de la chambre).

Pas de photo de mes préparatifs. On a dû choisir entre l’Amoureux et moi et, comme je ne m’aime pas vraiment en photo, j’ai laaaaaaaaaaaaargement préféré céder ma place !

Regarde-moi ça comme il est beau le petit !

Les préparatifs de Monsieur

Crédits photo : MMWstudio

Les préparatifs de Monsieur

Crédits photo : MMWstudio

Pendant ce temps-là, je suis en haut dans la chambre de mes parents, j’ai enfilé ma précieuse et je jette un œil par la fenêtre qui donne sur l’avant de la maison. J’ai l’impression que c’est Noël. Je vois les gens arriver avec leurs belles tenues, je les entends entrer dans la maison (c’est la chose la plus stressante au monde, le SOMMET de l’horreur pour moi. Mais je n’ai jamais rencontré de requin non plus, donc je ne sais pas si c’est plus ou moins stressant en fait).

La mariée attend...

Crédits photo : MMWstudio

Les invités eux, ils sont à l’aise hein. Et vas-y que ça discute, que ça mange, que ça boit. Pendant que MOI, je fais les 100 pas et que je me fais violence pour ne pas m’évanouir (et accessoirement me faire pipi dessus) !

L’idée, c’est qu’on attend que l’Amoureux débarque avec mon bouquet (bouquet qui se trouve dans le garage de mes parents et qu’il n’a pas pris la veille et que donc il a dû aller chercher dans le garage avant de faire son entrée dans la maison… oui), l’Amoureux se place au pied de l’escalier (avec tous les gens autour –> tu la sens la panique là ?) et moi je fais ma grande entrée. Tout ça, sans avoir l’air d’une bête fille et sans me casser la gueule.

En attendant l’arrivée de l’Amoureux, les invités ils ont été malins, ils se sont déjà placés sous l’escalier. Alors moi je les entends (pire, je les écoute… une vraie fouine). Et même que je les vois un peu parce que je ne peux pas m’empêcher de regarder de loin.

Les invités

Crédits photo : MMWstudio

Si tu es maligne, tu auras vite compris que cette photo de la porte n’a aucun rapport avec ce que je dis juste au dessus hein !

On avait décidé que je descendrais les escaliers au moment où j’entendrais « Easy » (version Faith No More). Quand j’ai entendu les premières notes, j’ai bien crû que mon cœur allait s’arrêter de battre. J’ai eu peur. Sincèrement. Pas peur de me marier non, peur de descendre et d’être regardée. Parce que ça, même si c’était ma famille, c’était dur pour moi. (Pour tout t’avouer, je chiale encore en entendant les premières notes de la chanson, quasi 1 an après. Je ressens la MÊME sensation qu’à l’époque. Le stress !).

Découverte des mariés dans l'escalier dans la maison décorée de fanions multicolores

Crédits photo : MMWstudio

Bon donc, tu peux constater que j’avais à peine posé un pied sur l’escalier que je pleurais. Et je n’ai pas arrêté de la journée.

Ce qui est bien c’est qu’une fois que je suis arrivée en bas, le stress s’est envolé ! J’allais me marier avec l’Amoureux et c’était top méga cool !

Découverte des mariés

Crédits photo : MMWstudio

Fleurs séchées pour lancer sur les mariés

Crédits photo : MMWstudio

Le départ vers la mairie

Crédits photo : MMWstudio

En route pour la commune !

Et toi, as-tu prévu de faire une entrée devant ton Amoureux et toute ta famille le jour J ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Quand un jour, je suis devenue une Madame”

  • Comme je comprends que cette descente d’escaliers t’ait stressée ! Il était hors de question de faire ainsi pour nous !!! Lui et moi et la photographe, c’est tout. Famille et amis ont attendu l’arrivée à la mairie pour nous voir (bon, les parents connaissaient les tenues, mais c’est tout)
    Eh… la tenue de ton homme est super !
    Si je peux me permettre, je trouve dommage que tu aies dormi chez tes parents la veille du mariage, juste pour obéir à la tradition alors que cela ne t’enchantait pas. Bon, il faut dire que je détestes ces traditions, qui sont pour moi le reflet d’une époque où on « donnait » sa fille, où ce n’était pas « unetelle se marie » mais « untel marie sa fille » (et il y a encore des gens pour dire ça !!!). Mais peut-être que pour toi c’était important, même si ça ne te plaisait guère.
    J’espère que tu as profité de ta journée, sans pleurer tout le temps ensuite !

  • C’était important pour moi de faire plaisir à mes parents sur ce point (même si ça m’a saoulé de ne pas dormir avec l’Amoureux…)

    Ceci dit j’ai dormi 4h30, donc à la maison ou pas finalement, ça n’a rien changé du tout 😀

  • Je suis toute contente de te lire de nouveau !
    J’adore les photos des prepaparatifs de ton mari et je trouve la photo où tu descends le bel escalier, pleine de sentiments et très émouvante. Tu étais superbe.

  • Olala comme je te comprends, pour le stress avant la découverte avec ton futur mari. Je me marie dans un mois et je sens le stress monter, la pression d’être vue par 100 paires d’yeux, même si ce ne sont que des amis et de la famille. On n’a pas l’habitude de cela ! Hâte de lire la suite de ton mariage !

  • @Véronique: En effet, malheureusement il y a encore des parents qui insistent pour que ce soient EUX qui invitent, même sur les faire-part …
    Et moi, je prends un malin plaisir à exiger de dormir avec mon Chéri la veille 🙂 Ca les embête, mais tant pis (tant mieux? ^^)
    En plus, je fais beaucoup d’angoisses et je pense vraiment que j’aurai besoin de Lui la veille pour surmonter ce stress!

    Il y aura une descente d’escalier devant la famille, mais comme l’escalier est « fermé », jusqu’à arriver en bas je ne verrai que mon Chéri, donc je pense que tout ira bien ^^ <3 J'ai hâte!

  • Cet article m’a fait stresser rien qu’en le lisant… Mon Dieu que ça a dû être difficile de descendre l’escalier tout en sachant que de nombreuses paires d’yeux te regardaient (et bien sûr, c’est le moment que je choisirai pour me casser la figure si cela devait se faire chez moi…)!
    Nous n’avons pas eu à insister pour dormir ensemble le dernier soir, car mes parents n’y tenaient pas. Et même si j’y avais pensé, je sais que je n’aurai pas bien dormi sans mon chéri, surtout avec toutes les angoisses que je peux avoir !

  • Et là, c’est Noël pour Mlle Peps! Mme FaitLaGueule reprend la plume après 10 mois d’absence! Et je suis toujours fan^^ (et j’ai peur aussi de ces foutus escaliers, même si je veux faire plaisir à mes parents qui feraient bonne figure mais auraient mal au coeur que je ne démarre pas de chez eux… Connaissant ma capacité à stresser, je me demande si c’est vraiment une bonne idée de descendre toute rouge et tremblante!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *