Quand le wedding blues te guette…

« Wedding blues : période de déprime, plus ou moins longue, qui suit le mariage. »

Pas de doute, j’en étais atteinte… Alors avant de te raconter mon mariage, je vais te parler de cette période un peu difficile que j’ai vécue. Je pense vraiment que ce wedding blues n’a aucun rapport avec le degré de réussite de ton mariage, le fait qu’il y ait eu des couacs ou que tout se soit parfaitement déroulé.

Comment ça s’est manifesté ?

Je dirais que ça a commencé le surlendemain du mariage.

Nous sommes rentrés chez nous le dimanche soir, et quand le lundi, nous nous sommes réveillés, tous les cartons de décoration et de vaisselle, ainsi que tous les restes du brunch étaient au milieu du salon. Là, j’ai vraiment compris que la féerie était bel et bien terminée, c’était le retour direct à la réalité…

Après plusieurs jours de labeur pour trier, ranger et jeter, notre maison a repris forme, mais ce sentiment de déprime ne s’est pas du tout estompé.

Wedding blues et solutions

Crédits photo : Photo personnelle

L’état de notre maison après le mariage

En fait, je pensais qu’une fois mariée, on flottait sur un petit nuage pendant des semaines, qu’on voyait la vie en rose et que tout nous semblait beau. Eh bien non, j’ai seulement ressenti un grand vide en moi. Et je n’avais qu’une envie, c’était de grignoter devant la télé pour m’abrutir et ne penser à rien.

Et pourtant, notre mariage a été génial, on en a tous profité et il n’y a pas eu de gros couac. De même, ça n’avait rien à voir avec mon couple, de ce côté-là tout allait bien : on était heureux d’être unis et on s’aimait très fort. Malgré tout, je me sentais mal, et j’avais envie de pleurer tout le temps.

De plus, j’avais l’impression en voyant les photos des autres mariages que mon mariage était moins bien. Et je ressassais toutes les petites choses qui ne s’étaient pas passées comme elles l’auraient dû, alors que sur le coup, je ne les avais même pas remarquées ! J’étais un peu en boucle : « Gnagnagna, le traiteur a oublié de mettre les verres à digestif… Gnagnagna, et on a oublié de servir les popcorns… Gnagnagna… » Je focalisais sur ces petits détails débiles et pas sur l’immense joie que nous avions ressentie, ni sur les sourires des gens que nous aimons.

On en arrive donc à la manifestation finale de ce wedding blues, à savoir la honte. Eh oui, car le mariage était super et nos familles et amis se sont hyper impliqués pour rendre ce jour magique, donc c’était un peu délicat de dire : « Non, ça ne va pas. »  C’est tabou car tout le monde s’attend à ce que tu nages dans le bonheur, et que tu sois en pleine lune de miel… Et c’est un peu un cercle vicieux car en gardant pour soi toutes ces émotions négatives, tu ressasses et tu n’avances pas.

Wedding blues et solutions

Crédits photo (creative commons) : Xavier Sotomayor

Mais pourquoi moi ?

C’est un peu l’éternelle question quand il nous arrive une tuile. Honnêtement, je pense qu’il y a eu pas mal de facteurs qui ont joué.

Je n’ai pas de boulot. Je me suis donc lancée à corps perdu dans l’organisation de ce mariage. Et d’un seul coup, je me suis retrouvée sans rien, sans repères. Je pense que c’est peut-être plus facile si on reprend rapidement le travail. C’est vrai que quand j’organisais notre mariage, mon agenda était archi plein, mais après cette date fatidique, je n’avais rien prévu. En fait, je n’avais pas du tout envisagé l’après-mariage, c’était comme si le temps allait s’arrêter et que le mariage était une fin en soi.

Nous n’avons pas eu de vraie nuit de noces. Après le mariage (où nous dormions tous au même endroit, donc sans trop d’intimité), nous sommes rentrés chez nous. Le quotidien a repris son cours : Monsieur Vegas s’est remis au travail et y passait beaucoup de temps pour rattraper le retard accumulé à cause du mariage. Tout a recommencé comme avant, sans moment romantique rien que tous les deux… J’aurais voulu avoir une journée magique de plus avec lui, à boire du champagne et nous reparler de tous ces beaux moments vécus.

Juste après le mariage, je dois reconnaître que je me suis laissée aller physiquement, et ce pendant plusieurs semaines. J’ai arrêté le sport, je mangeais des cochonneries : tout ce dont je m’étais privée ces derniers mois, en fait… C’est pour ça que je te conseille de ne pas trop te brimer ou t’imposer de choses avant le mariage, sinon attention à la frustration accumulée qui ressort d’un coup !

En dehors de ça, à l’arrêt des traitements, j’ai eu une grosse poussée d’acné, et je me trouvais tellement moche, surtout en comparaison des photos du mariage où j’étais bien apprêtée et coiffée…

Wedding blues et solutions

Crédits photo (creative commons) : Ryan McGuire

Mes solutions pour m’en sortir

J’ai vraiment senti qu’il ne fallait pas que je laisse cette situation s’installer, au risque de la voir dégénérer. Alors comment faire pour aller mieux ? Voici mes solutions (qui ne correspondent sûrement pas à tout le monde d’ailleurs).

  • Essayer de retrouver des repères et une nouvelle routine positive.
  • Manger sainement sans privations, et faire un peu de sport (mais pas trop !).
  • Trouver de nouveaux projets : j’ai envie de tester de nouveaux loisirs, pourquoi pas la photographie. Je me suis aussi plus impliquée dans l’entreprise de Monsieur Vegas. Et pourquoi pas un projet bébé ?
  • Partir en voyage de noces : nous nous sommes envolés pour le Canada un mois après le mariage, et ça m’a fait un bien fou ! Si j’avais su, nous aurions essayé de partir juste après le mariage.
  • Se retrouver pour des moments en amoureux le plus possible ! Rien de mieux !

Grâce à tout ça, au bout d’à peu près un mois, j’ai réussi à reprendre le dessus et à retrouver le sourire !

Et toi, as-tu eu un wedding blues ? Comment as-tu réussi à aller de l’avant ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Quand le wedding blues te guette…”

  • Mais comme je te comprends! J’espère de tout coeur qu’aujourd’hui tout va mieux et que des nouveaux projets sont en cours. J’ai eu le même ressenti que le tien et je me reconnais tout à fait dans ce que tu dis. J’ai fait un mélange de mes émotions en pensant que j’étais déçue de telle ou telle chose alors qu’en fait c’était surtout de la tristesse que tout soit déjà fini.

  • Je craignais beaucoup ce weeding blues, et j’ai eu la chance de ne pas avoir à y faire face.
    Je pense que le fait d’être partis en voyage de noces dans la foulée n’était effectivement pas anodin dans la balance, et puis ma vie avec 10000 projets a repris le dessus très vite au retour, presque trop.
    Mais je comprends tellement qu’il puisse y avoir une grosse sensation de vide après tout cela et que ce soit difficile à combler.
    Comme Mme Cerise j’espère surtout que tu vas mieux et que tu repenses aevc bonheur à ton mariage à l’heure actuelle!

  • N’étant pas encore mariée, je ne peux pas parler d’une expérience similaire… Toutefois je suis déjà Maman et j’ai vécu le « baby-blues » une fois – après la naissance de mon aînée. C’est sensiblement les mêmes ressentis je pense 🙁
    J’espère qu’aujourd’hui tu vas mieux (certainement puisque ton article prouve bien que tu arrives à mettre des mots sur ton mal-être post-mariage) et que ton regard sur ce Joli Jour ne tient compte que des beaux moments 🙂

  • Je pense que c est un sentiment qui arrive quand on a un gros projet qui prend tout notre temps et qui d un coup s arrête. Et il n y a pas d autres projets encore lancés. Ce n est pas que le mariage qui produit cela. Je l ai pour ma part ressenti avec un gros concours très difficile que j ai réussi d ailleurs et qui a conditionné le reste de ma vie. J étais folle de joie de l avoir reussi et triste à pleurer en même temps : j avais 4mois devant moi où je n avais rien à faire. Je me levais le matin en sursaut : »vite faut réviser » et puis « ah bah non, c est fini ».
    Pour le mariage, je n ai pas eu de wedding blues: le voyage de noce, les faire parts de remerciement m ont permis de prolonger ce joli jour, puis l album photo que j ai fait moi même sur un site en ligne (CEWE).
    Enfin le projet bébé nous a bien occupé aussi même si il a fallu attendre 3ans pour que bébé arrive.
    Tu as raison, il est très important d avoir un moment romantique à deux après.

  • Je suis toute désolée de lire que tu as traversé une période post-mariage pas très drôle… Et comme les filles, j’espère sincèrement qu’aujourd’hui, ce sentiment est loin derrière toi <3

    On réagit toutes différemment, parce qu'on a chacune notre propre expérience, et il ne faut pas en avoir honte… même si c'est bien plus facile à dire qu'à faire, j'en ai bien conscience. J'ai eu la chance de ne pas connaître le wedding-blues, parce que plus la fin des préparatifs approchait, plus j'avais envie de vivre le jour J à fond… pour pouvoir aussi me consacrer à d'autres projets ensuite. J'avais envie de profiter de notre journée évidemment, mais aussi de consacrer mon énergie à autre chose après deux longues années de préparation. Et puis trois jours après le mariage, nous sommes partis en amoureux quelques jours et comme tu le dis dans ton article, je pense que c'est un vrai bon moyen de prolonger la magie et le romantisme du jour J.

    Tout ça pour dire que nous sommes humains, nous avons tous notre sensibilité, notre propre représentation de la journée du mariage aussi, et donc nous réagissons forcément différemment une fois la grande fête passée… et il ne faut pas avoir honte de ce qu'on ressent <3 <3

  • Merci à toutes, vos commentaires sont vraiment gentils 🙂 En effet, comme vous dites on peut ressentir cela après chaque événement important de notre vie (bébé, concours, etc), pas facile à gérer ! Oui cela va beaucoup mieux, j’ai réussi à accepter que ce soit fini, et 4 mois après le mariage je ne garde en tête que les bons moments, et tous les petits couacs sont oubliés. Je vais bientôt commencer notre album photo, histoire de me replonger avec bonheur dans ce jour magique 🙂 Et je me concentre à fond sur de nouveaux projets !

  • Tu as visité mon pays! 🙂

    Mais je comprends ce que tu as dû ressentir, je suis moi-même impliquée à fond dans mes préparatifs (il ne reste que 40 jours, gniii!), je n’ai pas assez de 24 heures dans une journée!

    Par contre, une fois le mariage passé, un autre projet nous attend: la recherche de notre maison à la campagne, avec assez d’espace pour avoir quelques poules et des moutons! 🙂 Donc j’en aurai encore pour quelques mois à être hyper occupée je pense!

    Mais par la suite…rien de prévu! Et je sais que je vais devoir me trouver quelque chose à faire car je vais rapidement me sentir inutile et triste!

    J’espère que tu vas mieux maintenant!
    Gros câlin outremer pour toi! 🙂

    • Merci pour ton message 🙂 J’ai adoré le Canada, nous avons été à Montréal et à Québec ! Oui ça va beaucoup mieux ! C’est super que tu aies un autre projet derrière. Bon courage pour la fin des préparatifs, et je te souhaite un merveilleux mariage !!!

  • C’est grâce aux chroniques de Mlle Dentelle parlant du wedding blues que j’ai pu prendre des mesures pour l’éviter alors que je préparais notre mariage. Mais bon, la préparation ayant commencé 1an et demi avant le mariage, on a eu le temps de planifier le tout.
    Nous sommes partis en voyage de noces le surlendemain du jour J pour 15 jours. Les décorations florales du mariage ont été distribuées à tous nos invités le soir même .Ma belle sœur a gardé mon bouquet de mariée, et a conservé un pétale séché de chaque fleur qui le composait, pour me les offrir à mon retour dans une enveloppe. J’ai trouvé cette attention touchante, et je n’ai pas eu la tristesse de le voir se faner sous mes yeux mon superbe bouquet.
    Le retour à la réalité une fois de retour de notre lune de miel – boulot à temps plein en hiver super pluvieux et sinistre, fête de Noël approchant avec les cadeaux à préparer – a été un choc, il a fallu reprendre le rythme rapidement. Mais du coup on n’a pas eu de wedding blues!

    • Oui c’était une très bonne idée de partir juste après le mariage, je pense que si nous l’avions fait ça aurait été beaucoup moins dur comme retour à la réalité ! C’est super gentil ce que ta belle sœur a fait (c’est vrai que voir toutes les fleurs faner c’est un peu triste…!)

  • Mme Chihuahua je me retrouve trop dans ce que tu dis :  » j’avais l’impression en voyant les photos des autres mariages que mon mariage était moins bien. Et je ressassais toutes les petites choses qui ne s’étaient pas passées comme elles l’auraient dû, alors que sur le coup, je ne les avais même pas remarquées !  » EXACTEMENT PAREIL POUR MOI!!! Sans vraiment pouvoir parler de wedding blues dans mon cas, je suis passée par tout plein de phases. D’abord dès le lendemain du mariage, j’ai eu l’impression que j’étais beaucoup trop maquillée… Ensuite j’ai surpassé ça, mais je suis passée par la phase « le DJ était nul » puis « l’hotel ceci, l’hotel cela » plus recemment « on aurait pas du faire la séance photo sur la plage le lendemain, on aurait plutôt du organiser un « brunch » avec tous les invités… C’est dingue! Le jour J pourtant tout s’était déroulé à merveille, et j’étais hyper heureuse! Je m’étais empêchée de donner trop d’importance aux mini couacs… Je me retrouve donc vraiment dans ton article et je suis heureuse de voir que tu vas mieux maintenant!!

  • Bonsoir…. comme je me reconnais dans ce témoignage. J ai tres mal vécu l apres. C était un magnifique mariage avec pleins d émotions on était hyper heureux. Mais c est passé tellement vite que j ai eu l impression de ne pas assez en profiter. Puis apres vient les petits trucs négatifs « ah on a pas fait de photos comme ça », ou  » j aurai du lancer mon bouquet comme ça » ou  » j aurai du mettre ca sur les tables »….. des détails pour nous alors que les invités étaient ravis. Je me suis tellement investie et j ai tout prépare moi meme qu apres je n avais plus rien à faire. Enfin boulot enfants le quotidien a repris sa place et comme vous nous ne sommes pas partis ni avons eu un moment tous les 2, et ca m a énormément manqué! Cet été on a donné les enfants 2j à papi mamie j en pouvais plus j avais besoin de retrouver mon mari et de ne penser qu à nous!!! Je reste nostalgique de cette journée, le moral va mieux et nous avons déjà prévu de fêter nos 10 ans de mariage!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *