Le quart d’heure santé beauté

Un jour, au milieu de mes pérégrinations sur Internet dans le monde de la blogosphère mariage, j’ai dû tomber sur un article parlant des préparatifs de la mariée. Je ne sais plus où, ni quand, mais je me souviens encore de ma réaction : franchement agacée.

L’article expliquait que, pour le jour de ton mariage, tu devais te remettre en forme. Faire du sport. Manger sainement. Avoir une belle peau. Passer chez la pédicure une semaine avant, l’esthéticienne 3 jours avant, la manucure la veille et surtout avoir un magnifique teint de pêche. J’ai été effarée de tous les efforts qu’on te demande de faire spécifiquement pour ce jour-là. Des camps d’entrainement spécial mariée pour rentrer dans ta robe (coucou les USA), et de ce rétro-planning de folie, que tu DOIS faire (et payer aussi, accessoirement).

Alors, j’ai pris la réflexion à l’envers. Pourquoi est-ce qu’on impose tout ça pour un mariage ? Est-ce que ça me rendrait vraiment plus heureuse si, ce jour-là, j’avais la peau douce et aucun durillon sous les pieds ? Et quand la réponse à certaines question a été oui (par exemple, oui je veux me sentir belle et avoir une jolie peau), j’ai étendu la problématique : pourquoi juste pour le mariage ?

Pourquoi se faire belle uniquement pour le jour J ?

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

J’ai beaucoup de mal avec l’idée de tant d’effort pour ce jour unique. J’ai aussi du mal à me dire que ce jour sera celui où je serai la plus belle. De toute ma vie (c’est ce qu’on te vend beaucoup sur Internet). Personnellement, et vu mon historique d’estime de moi et de mon corps, je risque de me sentir très très triste, après coup, de regarder ces photos où (espérons-le) je serai magnifique, et de ne pas me reconnaître, de me comparer à cette sublime mariée qui ne sera probablement plus jamais moi.

Donc, j’ai fait l’exercice suivant : j’ai visualisé mon mariage, j’ai visualisé comment je voulais être, toutes les situations où je me disais « oh, ce serait dommage de ne pas profiter parce que *insérer ici un problème de santé ou un stress sur mon aspect physique* », et je me suis demandée si vraiment, au quotidien, ça me ferait du bien ou pas.

C’est oui ? Ça rentre sur ma liste d’amélioration personnelle de mon quotidien, mariage ou pas mariage.

C’est non ? On verra si j’ai le temps / le budget / vraiment l’envie plus tard (coucou l’esthéticienne, au revoir le régime !).

Du coup, je fais quoi, comment, pourquoi (que de questions passionnantes) ?

Le jeûne thérapeutique

Il a été fait très en amont (fin 2014), mais il rentrait déjà dans cette problématique. Depuis longtemps, j’ai mal au ventre de façon chronique. Je mange, j’ai mal. Du coup, quand je suis chez moi ça va, quand je suis à l’extérieur je n’ose pas trop manger de peur d’être malade. Tu la vois la question « Est-ce que je vais trouver ça dommage au mariage ? » Ben oui ! Je trouve ça dommage tout le temps, ça me pourrit la vie !

J’avais déjà vu des médecins, mais j’avais très envie de tester depuis longtemps le jeûne thérapeutique.

Pendant 10 jours, j’ai arrêté de manger, à l’exception d’une mixture citron/érable/piment/eau pour éviter de tomber dans les pommes.

Et ça a été super efficace ! J’avais clairement besoin d’une épreuve (c’est très intéressant de se rendre compte que oui, tu en es capable), et mon estomac avait besoin de paix. C’est aussi un bon moyen de repartir sur des bases alimentaires plus saines. Ce furent 10 jours très intenses, mais depuis mon estomac va beaucoup mieux, merci !

J’en ai refait un 1 mois et demi avant le mariage, le temps de m’en remettre tranquillement, mais j’ai adapté un peu la recette après ma première expérience (je suis donc passée à juste 1 jus d’agrume filtré le matin et des tisanes le reste de la journée, le tout également sur 10 jours).

Attention ! Ce n’est pas un régime. Tu perds beaucoup de poids parce que tu stresses ton corps et que tu perds aussi beaucoup d’eau. Tu reprendras tout. C’est normal, et il ne faut pas du tout imaginer faire ça comme régime minceur.

La tournée des médecins

J’ai donc dans la foulée (et parce que après des années sans, j’ai de nouveau une couverture sociale, wouhou !) fait la tournée des médecins pour m’occuper de tous ces petits tracas mineurs qui te pourrissent la vie mais dont tu n’as jamais le temps et le courage de t’occuper : refaire les lunettes, passer chez le dentiste (un bon petit détartrage, hop), aller consulter le dermato, virer la pilule (et ouais, aujourd’hui je te dis TOUT).

Résultat ? Ben une fois que c’est fait, ce n’est plus à faire. Ça arrête de te bouffer du temps quotidiennement en te stressant, t’es plus zen, t’es plus heureuse, t’es plus jolie, BINGO !

Le sport et la diététique

KEUHWA ? Je dis au revoir régime et je te parle de sport et diététique ?

Ben oui. Je refuse de faire ça pour une occasion particulière. Par contre, je suis honnête avec moi-même : je sais que je suis en surpoids, je sais que ça me pose des problèmes d’égo.

Mais je sais aussi que, plus que le poids indiqué sur la balance, je me préfère à poids égal quand je suis dans une période « sportive » (je mets des guillemets parce que bon, c’est très relatif tout ça).

Je me sens quand même mieux et plus énergique si je fais un minimum d’activité sportive par semaine, et je préfère ne pas me sentir trop « molle ». Du coup, j’essaye de faire un peu de sport. Pas trop, sinon je vais me lasser et arrêter au bout de trois semaines, et ce n’est pas l’idée. Je veux continuer à faire du sport pour le plaisir d’en faire et la sensation de tonus et d’énergie que ça me donne, pas pour atteindre un poids.

La diététicienne a été vue dans la même idée : mincir le plus sainement possible (et donc le plus lentement possible). En gros, on a fait un bilan de mes habitudes alimentaires. Là encore, l’idée est plus de me sentir bien parce que je fais ce qu’il faut (trouver le bon équilibre pour le petit-déjeuner par rapport à mes besoins réels par exemple, et donc être plus énergique) que de mincir.

Finalement, j’ai laissé tombé la diététicienne que je ne trouvais pas très utile : rendez-vous super espacés juste pour me dire ce que je sais déjà (plus de légumes, moins de gras / sucre, pas de grignotage, blablabla). Mais au moins pas de regrets ! J’essaye de garder la motivation et de me cadrer toute seule comme une grande.

Le mariage est dans un peu plus d’un mois, j’aurais probablement rien perdu d’ici là, mais pour moi c’est ok (comme ça je me trouverais bien plus belle dans un an, et je forcerais Monsieur à faire une séance de photos de couple pour fêter ça héhéhé).

Bref mieux manger, mieux vivre = happy Mlle Pattern !

Pourquoi se faire belle uniquement pour le jour J ?

Crédits photo (creative commons) : huweijie07170

Quand un jour, j’ai commencé à me mille-feuiller en beauté…

(…et à faire de ma salle de bain l’annexe de la cuisine)

Spécial dédicace à Mlle FaitLaGueule ! Je pense qu’elle a titillé beaucoup d’entre nous avec cet article. Je te laisse le relire mais, en gros, je m’en suis fortement inspirée.

Ma routine actuelle et perfectible (j’achète, je teste au fur et à mesure, etc.) du soir

  1. Démaquillage à l’huile d’amande douce (+ massage)
  2. Nettoyage au miel
  3. Un petit coup d’eau thermale
  4. Sérum
  5. Crème hydratante

Le matin :

  1. Un petit coup d’eau micellaire
  2. Un petit coup d’eau thermale
  3. Sérum
  4. Crème hydratante

Je rajoute que je fais une fois par semaine un gommage miel/sucre.

Non seulement j’aime le rituel et prendre le temps de prendre soin de moi mais, en plus, j’ai noté une nette amélioration de ma peau. Que demande le peuple ?

Dans la foulée salle de bain / cuisine, j’utilise également du bicarbonate de temps en temps en plus du dentifrice pour blanchir légèrement les dents. Et de la farine en shampoing sec.

(En fait, je devrais me contenter de manger des cookies, c’est pareil niveau ingrédients non ?)

Coiffure & maquillage

Je ne prévois pas de maquilleur pro ou de coiffeur pour le jour J. Par contre, j’ai vu le coiffeur… 3 mois avant ! Mes cheveux naturels ne sont ni bouclés ni ondulés ni lisses mais un peu tout en même temps, ce qui a le don de m’agacer prodigieusement. Du coup, je leur fait subir les pires horreurs depuis mes 14 ans (en fait pas du tout). Ils sont juste permanentés, car je préfère avoir des jolies boucles que mon n’importe quoi naturel. Coup de bol pour moi, mes cheveux sont très dociles et subisses (et tiennent !) tout sans broncher. Ma dernière permanente d’il y a… pfiou… plus de deux ans commençait à s’estomper. J’ai profité du budget mariage pour la refaire, mais suffisamment à l’avance pour éviter le côté caniche le jour J. Je referais probablement ma couleur (de brun à brun roux) quelques semaines avant aussi. Je cale juste mon planning habituel sur celui du mariage pour éviter les trop grosses racines ou les traces rouges sur les oreilles.

Et pour le maquillage ? J’ai toujours regretté de ne pas savoir me maquiller (pendant longtemps tout ce que j’ai mis, de temps en temps c’était du mascara et du rouge à lèvre), et d’acheter toujours d’horribles produits de grande surface que je ne mettais jamais (coucou le pot de fond de teint tartine).

J’ai envie d’être maquillée au mariage, mais (c’est toujours pareil) de me sentir moi, et pas déguisée. Je me maquille donc quasi quotidiennement depuis septembre dernier, et petit à petit j’apprends. Je dois dire que je suis devenue une grande fan des « cat’s eyes » que j’adorais et que je n’osais jamais faire avant. En ce moment, j’essaye de comprendre ma carnation et de me lancer dans le fond de teint minéral (avec kabuki et tout le tralala).

Mais le jour même, je te rassure, je ne ferais pas tout toute seule ! Je compte abuser de Mamie, qui maîtrise tout ça d’une main de maître (en tout cas plus que moi), et qui à l’habitude de m’aider quand nous avons des soirées ensemble (elle gère trop bien les coiffures).

Et… Voilà ! Je crois qu’on a fait le tour ! En tout cas, je pense que tu as saisi l’idée pour mon mariage : que surtout, ça ne soit pas pour mon mariage !

Et toi, quelle routine beauté as-tu mise en place en prévision de ton mariage ? Raconte-moi !

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



31 commentaires sur “Le quart d’heure santé beauté”

  • Ca me déculpabilise tellement cet article ! Tu ne peux pas savoir. J’ai réagi comme toi en lisant les bêtises servies aux américaines (les pauvres …) sur les choses à faire absolument pour ton mariage. Et depuis, je me dis souvent que je ferais bien des efforts de façon générale, et Chéri aussi. Mais je ne parviens pas à rester motivée, parce que quelque part je n’ai pas envie de faire ça “pour mon mariage”, mais si ça marchait pour le mariage ça serait chouette. Du coup, forcément, je n’arrive à rien, puisque je me mets la pression.
    Tu as réussi à tenir le coup sur le long terme ?

    Je crois que je vais essayer de faire comme toi. Tant pis si ça ne marche pas pour le mariage (je me sens belle dans ma robe de toute façon), au moins je n’aurais plus besoin de culpabiliser si je fais un écart sur mon programme d’amélioration de ma santé.

    • Je suis contente si mon article te sert à te sentir mieux !
      Il y avait un certains nombre de chose dans ma liste qui une fois faites ne sont plus à faire, du coup ça déjà, c’est passé tout seul…
      Et puis une fois que tu commences à améliorer ta qualité de vie, le reste suis doucement, parce que forcément tu te rends compte que c’est agréable d’être bien. Mais je pense qu’à trop se mettre la pression et à vouloir faire plein de choses d’un coup c’est plus dur de s’y tenir, il faut avancer petit pas par petit pas !
      Pour ce qui est de mes progrès à moi : j’ai arrêté de regarder la balance de peur de déprimer en voyant le chiffre. Par contre, je mange mieux et je fais un peu plus de sport, donc je me sentais mieux dans ma peau au jour du mariage. Par contre aucune idée si j’ai minci ou pas, et je préfère ne pas savoir. Pour la peau le rituel est plutôt bien rentré dans mes moeurs 🙂
      Surtout, ne te mets pas trop la pression !

  • “Je risque de me sentir très très triste, après coup, de regarder ces photos où (espérons-le) je serai magnifique, et de ne pas me reconnaître, de me comparer à cette sublime mariée qui ne sera probablement plus jamais moi.” Cette phrase est ô combien vraie pour moi !!
    Je trouve ton article vraiment super, car il reflète très bien mon propre ressenti. En effet, si j’ai envie d’être la plus jolie possible pour mon mariage, je ne veux pas faire plein d’efforts (alimentation, sport, soins de la peau, etc) juste pour une journée, mais je veux le faire pour tous les jours de ma vie. Le mariage n’est qu’un prétexte, un élément déclencheur on va dire, pour changer mes habitudes de vie, adopter de nouvelles routines pour me sentir mieux dans mon corps au quotidien, et que cela continue bien après le mariage.
    Se mettre la pression pour un seul jour de ma vie, je dis non ;-).

    • C’est ça, le mariage a déclenché toute cette réflexion, c’est intéressant. Ça n’a pas toujours été facile de faire la part des choses parce qu’il y a un grand martelage général de l’industrie du mariage ou parfois des proches pour être “parfaite” ce jour là, ce n’est pas toujours facile vivre !
      Tu t’es découverte de nouvelles habitudes et de nouvelles routines aussi du coup ? 🙂

      • De nouvelles routines, pas encore.
        Mais j’ai enfin pris rendez-vous avec un naturopathe, car cela fait maintenant 2 ans que je me dis qu’il faudrait que j’aille en voir un, et je pense qu’il pourrait m’aider mieux qu’un médecin (je crois beaucoup aux médecines douces qui sont finalement plus efficaces sur moi que le reste, car j’y crois justement).
        J’ai également décidé de reprendre à zéro un coaching alimentaire auquel je m’étais inscrite l’an dernier et que je n’avais pas pris le temps de terminer. Etant végétarienne, réapprendre à manger correctement et savoir équilibrer mes repas était important.

  • C’est fou, en début d’année, je m’etais mise au défi : régime et sport pour le mariage. Et en fait j’en suis incapable. Alors j’ai fais du sport, mais pour moi, pas pour le mariage. Et a 1 mois du jour J, je sais que je n’ai pas perdu 1 gramme. Mais je m’en moque. Comme vous, je veux me reconaitre sur les photos !

    En tout cas j’ai hâte de voir le resultat sur les photos !

    • J’attends encore mes photos (c’est horrible, je meurs d’impatience), mais je suis bien contente de voir que je ne suis pas la seule à penser comme ça !
      En tout cas je ne doute pas que tu seras rayonnante 😉

  • C’est clair que quand on y réfléchit c’est absurde de faire tant d’efforts pour un seul jour surtout si c’est pour tout laisser tomber après ! Il faut le faire pour soi, pour tous les jours et en restant raisonnable sur les objectifs (manger plutôt sainement et faire un peu de sport ça ne peut pas faire de mal mais se mettre une pression pas possible pour atteindre la perfection physique alors que c’est de toute façon impossible à quoi bon?). Et puis si on se marie c’est qu’a priori notre fiancé nous trouve jolie comme on est non ? En revanche je ne trouve ça normal de vouloir être un peu plus jolie que d’habitude. Je me vois bien montrer les photos de notre mariage à nos futurs petits enfants dans quelques dizaines d’années et j’espère qu’ils diront “waou comment t’étais trop belle mamie”! Je sais bien que mon physique (et celui de mon mari) auront changé mais ce que j’espère vraiment c’est qu’on s’aimera toujours, c’est ça le plus beau !

    • Je n’ai aucun problème avec le “un peu plus jolie”, sinon je me marierais en jean et sans essayer de coiffer ma tignasse. Je comprends bien qu’il y a des jours où on veut être plus jolie que d’autres, des occasions pour lesquelles on privilégie l’esthéticienne etc.
      C’est le fossé demandé pour ce jour là spécifiquement que je trouve effarant, on exige de la mariée tellement de perfection, de coller à un espace d’idéal que j’ai du mal à reconnaître.
      Mais j’espère bien qu’on me trouvera jolie sur mes photos de mariage 😀

  • le mal de ventre chronique… comme je comprends! Je souffre de ça aussi, ça m’a pris des années et pas mal de médecin avant qu’on me dise que c’était juste un mauvais fonctionnement du système digestif. Et j’ai ENFIN trouvé ma solution miracle, les probiotiques. Si comme moi tu as un syndrome du colon irritable, fais une cure de temps en temps. Ça met quelques semaines à faire effet mais après je suis tranquille pour des mois! Ça m’a changé la vie!

    Sinon pour la mise en beauté, oui je vais faire une effort évidemment car je veux être belle. Mais je ferai mon maquillage moi-même, j’ai préféré prendre un cours et rentabiliser l’argent investi et tout le reste en dehors de la coiffure (là je sais pas faire) ça sera moi! Et je ne change pas mon hygiène de vie pour autant, pas de régime, et pas plus de sport que d’habitude (mais j’en fais déjà)

    • Pour les mots de ventre, mon médecin à l’époque c’était penché sur la question mais n’avait pas tranché pour le syndrome. Il y a plus que probablement chez moi un grande part de psychosomatique, et c’est pour ça que le jeûne marche si bien. Non seulement ça remet tout à zéro à l’intérieur, mais savoir que je peux faire ça calme beaucoup mes angoisses sur la gestion de ce problème (qui participait à me rendre encore plus malade, cercle vicieux, tout ça…)
      Je n’ai pas eu l’occasion de prendre un cours, mais ça doit être top ! Et effectivement, c’est pile dans le concept d’amélioration personnel 🙂

  • C’est marrant, nous les défis sport on les a calé pour après le mariage! Et je confirme qu’en Amérique du Nord être une future mariée ce n’est pas de la tarte… La pression de ouf que les prestataires te mettent. Mais bon, après chacun ses choix hein! On est pas obligé non plus d’intégrer un camp d’entrainement.

    • Oui heureusement que c’est pas obligatoire, y aurai vachement moins de mariage sinon !
      Mais bon c’est comme pour les pubs : c’est pas parce que tu reconnais ton libre arbitre et que tu sais que personne ne te force que ce n’est pas frustrant d’être martelée de clichés et d’incitation à coller à un idéal…

      Vous avez fait quoi comme défis sportifs ?

  • Je me suis mise au régime l’année dernière car je n’etais plus du tout en accord avec mon corps. J’ai commencé le rock avec mon mari (maintenant je peux dit ça), et du coup je me suis bien affiner. Au mois de mars la créatrice m’a dis qu’il fallait que j’arrête pour ma robe du coup j’ai arrêté de faire hyper gaffe et j’ai pas bougé. Pour ta routine beauté j’ai un peu la même depuis quelques mois et j’ai aussi vu une amélioration au niveau de ma peau.

  • Moi aussi j’ai pris de bonnes résolutions il y a maintenant près d’un an, mais comme toi le mariage n’a été que l’élément déclencheur! Je me suis aussi mise au layering, j’ai appris à prendre soin de ma peau, de mes cheveux, et cela est maintenant devenu un rituel auquel je tiens vraiment! Et oui, après deux enfants, qu’est ce que ça fait du bien de prendre soin de soi, même si ce n’est que quelques minutes par jour!!

    • Je n’ai pas deux enfants mais j’approuve : le côté rituel est particulièrement apaisant, c’est son temps pour soi, son espace…
      Je mets même l’éclairage d’une certaine façon dans ma salle de bain le soir pour ne pas avoir à allumer la ventilation qui fait trop de bruit, et juste pouvoir me relaxer en prenant soin de mon visage, c’est trooop bien.

      Pour les cheveux je suis curieuse, tu fais quoi ? Je ne me suis pas trop penchés sur les rituels capillaires (à part changer de shampoing et passer à des produits beaucoup moins agressifs)

      • Si tu t’intéresse aux soins naturels pour les cheveux, je ne peux que te recommander le blog de Pauline, http://www.lescheveuxdemini.com/, une mine d’informations pour les débutantes comme je l’étais dans le naturel. Grâce à ses conseils, mes cheveux qui ressemblaient de plus en plus à de la paille sont redevenus beaux, doux et souples. Un vrai miracle ! J’ai simplement arrêté d’utiliser le sèche-cheveux, espacé mes shampoings (je suis passée à 1 par semaine au lieu d’un tous les deux jours) et j’applique régulièrement un masque hydratant au miel. Simple et efficace.

        • Bonjour,
          Je rebondis sur votre commentaire car j’essaye depuis plus d’un an d’espacer mes shampoings et je réussis difficilement à passer d’un tous les deux jours à un tous les trois jours. Je rêve de faire un shampoing par semaine! Quelle méthode avez vous adoptée ?
          Merci d’avance!

          • Bonjour Martine

            Cela ne s’est pas fait comme ça, il m’a fallu environ 1 an pour réussir à ne faire qu’un shampoing par semaine. On commence par un tous les 3 jours, puis 4, puis 5, etc.

            Il faut en fait arriver à accepter l’idée de passer une journée avec les cheveux un peu gras, même si on a très envie de les laver. On fait une coiffure qui masque un peu, on porte un foulard décoratif pour cacher les racines, ce genre de choses. Les shampoings agressent le cuir chevelu qui se défend en produisant du sébum. Le laisser tranquille le plus longtemps possible lui permet de se calmer.

            Pour arriver à tenir un peu plus longtemps, j’ai deux options :
            – soit utiliser un peu de bicarbonate sur les racines grasses (je laisse poser quelques minutes sur cheveux secs, la poudre absorbe le gras et ensuite un bon coup de brosse ou de peigne),
            -soit faire un lavage doux à la poudre de sidr sur les racines qui me permet de tenir 2 à 3 jours supplémentaires (le sidr a le double avantage de laver et apaiser le cuir chevelu, ce qui l’aide à se réguler). Tu auras plus d’infos dans cet article : http://www.lescheveuxdemini.com/2014/02/mon-shampoing-soin-100-naturel-et-bio.html

            Voilà j’espère avoir pu un peu t’aider. (Et désolée pour le pavé de texte, mais c’est un sujet qui me plait beaucoup et dont j’aime bien parler !)

          • Je suit aussi le blog des cheveux de mini. Tout à fait d’accord avec Mademoiselle Teddy.
            La technique du Sidr je l’ai vu mais pas appliquée. Il existe aussi des shampoing sec a base de farine de mais et d’huile essentielle de citron. Ca me permet souvent de repousser d’un à deux jours le shampoing.
            J’ai également éliminé les quats et SLS des shampoing. Actuellement je me lave les cheveux avec le savon d’alep et ça marche plutôt bien (bien que légèrement asséchant). Le rinçage avec de l’eau vinaigré est également génial pour la sébo régulation.

      • Et bien tout a été dit! J’allais également te recommander le blog des cheveux de mini, qui est pour moi une référence pour apprendre à prendre soin de ses cheveux au naturel. J’ai appliqué quasi la même recette que Mademoiselle Teddy : je suis passée aux shampoings bio, sans silicones et autres cochonneries, j’ai espacé les shampoings (de tous les jours à 2-3 fois par semaine, et mon objectif c’est un par semaine), j’applique un masque hydratant (yaourt-miel) une fois par semaine + un masque nourrissant en alternance, j’applique un après-shampoing bio toujours, et enfin je rince à l’eau froide avec un peu de vinaigre de cidre pour bien fermer les écailles des cheveux et les faire briller. Et puis aussi : je brosse, je brosse! (avec une brosse douce, en poils de sanglier)

  • Bien que je n’aie pas de problème de poids (je suis même plutôt en bas de l’échelle sur l’IMC), j’ai développé le petit bidou-bouée depuis plusieurs années, après avoir arrêté le sport & la danse que j’avais toujours faits. Au quotidien je n’assume pas trop ce petit ventre qui fait croire que je suis à 3 mois de grossesse alors que ce n’est pas le cas, et même si je m’étais dit qu’il serait plus joli de ne pas l’avoir pour le mariage, je ne me suis pas trop pris la tête dessus. J’ai juste changé d’avis sur la robe qui me faisait fanstasmer car je ne me sentais pas à l’aise et que je refusais de porter gaine/culotte renforcée/baleines le jour du mariage…
    Et au final je me fais gronder par mes copines quand je leur dis ça.. Chacune ses complexes…

    Pour le côté du rituel beauté, je me suis toujours maquillée très légèrement : poudre libre/mascara/crayon ou liner sur les yeux, alors je ne voulais pas ressembler à un pot de peinture pour le mariage ce que ma maquilleuse a très bien compris, et j’étais ravie de son maquillage frais & naturel pour le teint, un peu plus soutenu pour les yeux.
    J’ai aussi profité du mariage pour me mettre aux rituels beauté naturels, avec gommage au miel, démaquillage et lotion le soir, eau micellaire… Et ça fait un bien fou de sentir sa peau s’adoucir.
    D’ailleurs chéri a aussi apprécié de voir que ces efforts étaient faits dans le but de se sentir mieux au quotidien, et de continuer à lui plaire en dehors du ”grand jour”…

    À J+4, je me régale de continuer ces rituels, et à prendre 5 min le soir pour me poser un peu et ne penser qu’à moi !

    • Je te rejoins tout à fait. Le mieux dans les rituels ce n’est pas que le coté esthetique, c’est le coté je prend soin de moi pendant 5 minutes !
      C’est vous qu’il faille attendre l’approche du mariage pour prendre des résolutions ainsi ^^

  • La partie sur le layering m’a titillée, du coup j’ai aussi été lire celui de Melle FaitLaGueule et ça m’intrigue d’autant plus. J’aimerais prendre plus soin de moi. Je m’étais fixé cet objectif avec mon entrée dans la trentaine mais force est de constater que je ne suis nulle part.

    Le matin, c’est plutôt minuté niveau timing (se lever avant 6h est un pas psychologique que j’espère ne plus avoir à franchir de manière régulière avant l’arrivée d’un bébé non encore prévue). Par contre, si je pouvais déjà me créer un rituel du soir, ce serait déjà un bon pas…
    Question stupide : comment vous faites pour déterminer votre type de peau ? Parce que moi, les questions types des magazines féminins me laissent toujours perplexe. ^^

    • Je ne sais pas quel type de peau j’ai, par contre je sais que si ça tire/ça gratouille c’est que je manque d’hydratation profonde (le sérum), si ça brille trop c’est gras et si ça rape c’est sec !
      (Parce que j’ai fini par comprendre que tu sec et déshydraté c’est pas la même chose en fait).
      Du coup je pense que commencer par un rituel de soi le soir ça peut être très bien 🙂
      Démaquiller/laver même si on ne porte pas de maquillage pour enlever la pollution, hydrater en profondeur (le sérum) et un petit soin, et voilà !

      • Je viens de voir ta réponse Madame Pattern et c’est vrai que finalement si l’étape du matin est sans doute un super plus, adopter déjà l’étape du soir ne peut pas faire de mal… Il ne me reste plus maintenant qu’à me lancer et trouver les produits adéquats.

  • Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule! Cet article est vraiment intéressant!
    J’ai la “chance” de m’être mise au régime avant la demande de Monsieur Carl, donc j’avais commencé cette démarche en amont (détail qui a son importance pour mes essayages de robe), mais pour mon poids, pas encore pour mon visage que je trouve bien terne des fois!
    Du coup, je vais me permettre de m’inspirer de ta routine ^^
    Juste une chose, quel sérum utilises-tu? Au niveau des produits, tu as demandé conseil,

    • Oups, les vacances sont passées par là, je réponds avec du retard !
      Pour le sérum j’ai pour l’instant testé celui de Vichy, que je trouve bien, mais j’ai envie d’en tester d’autres. Je n’ai pas vraiment demandé conseil (en tout cas pas à des pros), j’ai testé i ça m’allait, changé si je n’aimais pas la texture, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *