La quête du lieu de mariage idéal

Après la demande en mariage de Monsieur Boots, il n’a pas été question de se projeter de suite dans notre mariage. Nous venions d’avoir notre Bidouille, d’acheter un appartement dans cette même année… ça faisait beaucoup d’émotions et de dépenses, et nous avons préféré savourer ces moments sans nous lancer dans le mariage.

C’était sans compter sur mon éternelle impatience, et forcément, quelques mois après, je pressais Monsieur Boots de « tu penses qu’on va se marier quand du coup ? Quelle année ? Quel mois ?« .

Je lui ai mis la pression un peu beaucoup, je l’avoue ahaha et finalement, c’est en septembre 2018 qu’il m’a dit « nous pouvons faire ça l’année prochaine, propose une date« . Ni une ni deux, je lui proposais une date avec un chiffre un peu symbolique. À peine avait-il dit oui que je déposais notre dossier à la mairie et bloquait notre date : on allait se marier.

La première chose que j’ai faite, une fois le go donné, c’est de chercher un lieu pour nous marier, LE lieu parfait.

J’ai commencé à chercher tous les lieux de réception à 30 minutes de chez nous maximum. Et je me suis rendue compte que des lieux, en tout genre, et de tous les prix, ce n’est pas ce qui manquait !

Définir nos critères

À ce moment-là, il faut savoir que nous avions fait une estimation de ce que nous voulions et pouvions mettre financièrement, mais très vaguement. Donc pas d’idée de budget pour la salle, juste une idée de nos attentes (enfin surtout les miennes) et du nombre de personne moyen (et donc la capacité attendue).

Si c’était à refaire dans ma réflexion, je l’avoue, je ferai différemment. Je prendrai le temps de poser mon budget avant de me lancer dans une recherche de quoi que ce soit, mais ça, j’en reparlerai sûrement.

Mais la joie du mariage est plus forte que tout, et me voilà donc à voir tous ces lieux plus beaux les uns que les autres, à me mettre du rêve dans les yeux.

J’ai commencé à envoyer à Monsieur Boots beaucoup de liens pour des tas d’endroit trop sympas (sur le papier) et, très vite, il a calmé mes ardeurs : nous n’allons pas aller visiter tout ça, faut faire du tri.

Du coup, j’ai fait du tri de telle manière :

  • trop loin = exit
  • trop petit = exit
  • trop bling bling = exit
  • trop loin = exit (plus de 30 minutes en voiture entre la mairie et le lieu)
  • trop grand = exit (parce que trouver un lieu à un coût abordable mais pour une capacité de 300 personnes assises quand tu prévois 80/100 grand grand max, ça ne le fait pas trop)
  • hors budget = exit (pas de château faut pas déconner)

Restait à définir nos ambitions. Lui n’avait aucun critère particulier, moi j’en avais des tas : je voulais des extérieurs spacieux mais pas trop non plus (il ne faudrait pas que nos invités se perdent dans des espaces verts quand même), je voulais de la pierre et du charme, du rustique, des couchages, plusieurs espaces…

Au fil de mes contacts, je finis par tomber sur deux lieux qui sortent du lot : deux corps de ferme réhabilités.

La quête du lieu de notre mariage : la ferme d'Armenon // Photo : Naïs et Isaa

Crédits photo : Naïs & Isaa

Visiter les lieux

Le premier, abordable et charmant sur les photos, s’avère se trouver à très forte proximité d’une Nationale. Je l’avoue, ça m’a refroidit de suite, pourtant j’ai quand même envoyé une demande de renseignement un peu plus poussée.

Le second est un corps de ferme transformé en chambre d’hôtes avec également un espace de réception. Sur les photos, ça a un charme de fou. Je tombe en amour sur leur salle Mondrian et ses lumières au plafond, et sur toutes les possibilités que cet endroit semble offrir. J’envoi un mail pour plus d’informations, j’ai une réponse rapide mais notre date est « bloquée »… Pas prise, mais en attente de retour des futurs mariés. On nous demande si on veut tout de même visiter, je m’empresse de dire oui malgré la réticence de M. Boots. Rendez-vous est pris le weekend qui suit. Et tout va très vite.

Nous nous y rendons à un an quasi pile poil de notre mariage d’octobre, et le temps est fabuleux. Nous imaginons tout de suite ce que notre mariage pourrait donner, tant ce lieu est parfait. J’aime la salle, mais aussi la grange et la bergerie, j’aime l’extérieur, j’aime le cachet des lieux, et les propriétaires sont adorables.

Mais il y a 2 bémols :

  • le prix car c’est au dessus de nos prévisions ;
  • la disponibilité puisqu’au moment de la visite, une option est posée mais rien n’est encore garantie.

Si le prix est un vrai obstacle, il comprend cependant des prestations que d’autres n’offrent pas, en plus des multiples espaces que ça inclut : des chambres d’hôtes et un dortoir, le matériel du DJ et la disponibilité des lieux dès le vendredi matin jusqu’au dimanche soir. Aucun prestataire n’est imposé, une liste de leurs prestataires recommandés à disposition, et c’est tout.

Nous rentrons donc ce jour-là mitigé. Moi, j’ai des paillettes dans les yeux. Je veux cet endroit. J’en ai oublié l’autre lieu que nous devions visiter, pour voir si la Nationale à proximité était un problème. Nous discutons du coût, en comptant les avantages proposés, est-ce que ça reste correct et envisageable. Monsieur Boots m’accorde que cet endroit est parfait, et si il me plaît tant, il veut me faire plaisir sur ce point important et me laisse décisionnaire.

Le suspense n’aura pas duré longtemps, moins d’une semaine après nous apprenions que le couple précédent ne retenait pas ce lieu, il était donc disponible à notre date… et nous sautons le pas : notre mariage aura lieu à la Ferme d’Armenon !

La quête du lieu de notre mariage : la ferme d'Armenon // Photo : Naïs et Isaa

Crédits photo : Naïs & Isaa

Nous avons fonctionné au coup de cœur, au feeling, avec les lieux et les propriétaires, nous n’avons pas fait de concession sur ce point important du mariage, et si j’ai regretté pendant un temps de ne pas m’être donnée le temps de visiter d’autres endroits, si j’ai eu peur de regretter le jour J ce lieu, le résultat final a fini de m’assurer que oui, ce choix fut bien le bon !

Et toi, as-tu trouvé facilement ton lieu de mariage ? Ou cela fut-il difficile de faire un choix ?



4 commentaires sur “La quête du lieu de mariage idéal”

  • Comme toi, un lieu visité, le coup de cœur absolu 🙂 Vous avez eu de la chance sur ce coup, que l’autre couple ne retienne pas la salle!

  • Oh bah ça alors, le monde est décidemment bien petit… c’est dans ce lieu que se tiendra la convention annuelle de mon entreprise le mois prochain ! 😅 Je passe à proximité chaque matin en allant travailler d’ailleurs ☺
    La ferme était sur notre liste de lieux potentiels au début de nos recherches, mais clairement hors-budget…

  • Franchement s’il y a un coup de coeur, il n’y a pas de raison de regretter. Nous n’avons rencontré qu’un seul photographe et c’était le bon. Visité seulement deux lieux et bien que l’autre était bien moins cher, on a préféré mettre notre budget dans le Lieu qui a fait chavirer nos coeurs. Je suis sûre que c’était super à votre ferme avec les chambres d’hôtes.

Commente ici !