Carnet d’aventure 3 : État des lieux, ou la quête de notre lieu de réception – Partie 1

Aujourd’hui, j’entame avec toi le récit de ma recherche de lieu. Eh oui, se marier c’est bien. Encore faut-il savoir où. Et comment.

Pour le comment, ce fut assez facile : avec M. Flow, nous voulions quelque chose de traditionnel qui nous ressemble. Sans grande surprise, nous avons donc opté dans un premier temps pour un mariage en un seul jour, avec mairie et église. La question plus épineuse fut le où…

Étape 1 : leçon de géographie

Parlons d’abord géographie.

Ouvrez votre manuel p.47, et puisqu’on prône aujourd’hui la pluridisciplinarité et la transdisciplinarité (comme je te le disais, je suis enseignante, nous parlerons donc ici de déformation professionnelle), je te propose un petit cours de problégraphie (ou géograblème à toi de voir ce que tu préfères…) qui alliera, tu l’auras deviné, problème et géographie.

« Soit Mlle Solène et M. Flow vivant en région parisienne et leur famille respective, en Alsace (pour celle de M. Flow), et dans le Nord et en Bretagne (pour celle de Mlle Solène).

Évaluer et calculer le point de mariage, à équidistance des différents lieux de vie. »

La réflexion pour nous fut de courte durée. Nous avions concrètement le choix entre 4 lieux stratégiques :

  • La petite ville alsacienne des parents de M. Flow avec mairie récente (peut être un peu trop), église jolie et traditionnelle, mais loin du Nord et de la Bretagne, et un peu loin également de chez nous, ce qui posera sûrement quelques soucis d’organisation (tout comme le Nord et la Bretagne),
  • La petite ville bretonne de Papa Vador (Oui parce que comme il se plait à le dire “Il est… mon père.” Eh oui, que veux-tu, chez nous la geekerie c’est dans les gènes) : jolie petite mairie de village, et petite église rurale, loin de l’Alsace et encore plus du Nord, et toujours un peu loin de chez nous,
  • La petite ville du nord de Maman Mounette : mairie récente qui fait face à l’église traditionnelle, loin de l’Alsace et encore plus loin de la Bretagne, un peu moins loin pour nous, bien que toujours complexe côté pratico-pratique,
  • La grosse ville de banlieue parisienne de Mlle Solène et de M. Flow, au centre des trois régions, avec une horrible mairie (Bonjour, immeuble vert anis des années 70), et église traditionnelle en bas de la maison.

Pour chaque lieu donc, des avantages et des inconvénients.

Mais, il me reste cependant une carte en main qui fera toute la différence, et qui va pouvoir à elle seule, nous aiguiller. Un point sur lequel je ne transigerais pas pour le lieu, et qui, tu vas le voir, sera décisif pour le choix de la zone géographique

Château en Espagne et autres péripéties

Eh oui ! Mon rêve à moi, c’était de me marier dans un château.

Tu te souviens certainement de ma passion pour le baroque que j’évoquais ici et qui a bien failli être mon thème ? Eh bien dans ma tête, qui dit baroque, dit château…

Si j’étais multi-milliardaire, je pense que sans hésitation, je louerai Vaux-Le-Vicomte, aussi connu comme le petit Versailles (alors que techniquement, on devrait plutôt surnommer Versailles le grand Vaux-Le-Vicomte, mais là, je m’égare…). Comment ? Versailles ? Ah, non ma chère… Point de mariage en la demeure du Roy. Tout juste dans l’Orangerie.

Malheureusement, sauf erreur de mon banquier, ce n’est pas le cas… Adieu donc Nicolas Fouquet, Louis XIV et les jardins à la française de Le Nôtre.

Louer un château pour mon mariage !

Crédits photo : http://www.vaux-le-vicomte.com/

Je me renseigne tout de même auprès de M. Flow pour savoir si lui aussi, être châtelain d’un jour le fait rêver. (Rappelle-toi de son arme fatale à 3 lettres.) Fort heureusement pour moi, cette perspective l’enchante. Exit donc fermette et salle des fêtes : un château, sinon rien !

Me voici donc en pleine recherche, enquêtant pour trouver la perle rare. Et pour ça je ne néglige aucune région : c’est le coup de cœur qui parlera… Enfin, en théorie.

En effet, il me faut vite me rendre à l’évidence : des locations de châteaux pour les mariages, il n’y en a pas tant que ça… En tout cas en Province.

Et mes critères ne sont pas simples, car n’est pas château à mes yeux qui veut. Entre les châteaux qui ressemblent à des fermettes réhabilitées, les châteaux designs ou presque en ruines, et ceux trop éloignés de notre point de convergence, la liste est plutôt courte.

Avec M. Flow, on décide donc de trancher une fois pour toutes et être réalistes : si l’on veut un lieu de réception qui soit en accord avec nos attentes, et facile d’accès pour tous nos invités, nous n’avons pas d’autres choix que de nous marier en région parisienne.

Alors tant pis pour la mairie. De toutes façons, argue M. Flow, ce sera tellement rapide que personne n’aura le temps de s’en souvenir, et puis, il y a devant un jardin japonais qui rattrape l’horrible immeuble. Soit.

Tant pis aussi pour le coût, car se marier en région parisienne sale énormément la note, mais soyons honnête, je croyais vraiment m’en sortir avec un mariage “petit budget” ?… Soit.

Alors d’accord, la mairie de ma ville n’est pas celle que j’espérais, et oui le coût sera un peu revu à la hausse, mais tu te rends compte nous allons nous marier dans un château. Une demeure digne d’un aristocrate.

J’ai le cœur qui bat vite et des papillons dans le ventre.

Ne reste plus qu’à trouver un château : le Nôtre.

Et toi ? Où te marieras tu ? Château, fermette ou salle des fêtes ? Vite, vite, raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Carnet d’aventure 3 : État des lieux, ou la quête de notre lieu de réception – Partie 1”

  • Viiiiite je veux savoir ce que vous avez choisi 🙂
    Pour notre mariage, ca fait 2 mois que monsieur a fait sa demande, on est à J-1 an, j’ai contacté plus de 60 salles/fermes/châteaux et autres, on en a visité 4 et aucun ne correspond…

    • Oui la recherche de la salle est compliquée je pense qu’il faut vraiment fonctionner Au coup de coeur… et même 1an avant c’est compliqué! Bon courage en tous les cas ! Et pour la suite… patience! Bientôt vous saurez tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *