Carnet d’aventure 3 : État des lieux, ou la quête de notre lieu de réception – Partie 2

Me voici de nouveau avec toi pour te narrer la suite des recherches pour notre lieu de réception.

Tu te souviens, la dernière fois, M. Flow et moi avions convenu de nous marier en région parisienne, lors d’une journée unique et inoubliable afin de nous assurer un château pour nos noces.

Louer un château pour mon mariage... en région parisienne !

Crédits photo (creative commons) : João Gustavo Rezende

Recherche château désespérément

Forts de notre décision, nous commençons à écumer les sites de recensement des lieux de réception, et il faut dire que le choix est définitivement bien plus large qu’en Province. Nous devons cependant quand même admettre une chose : ce qui est appelé région parisienne peut concrètement s’en éloigner d’une bonne heure, voire plus.

Nous voici donc à fouiner de-ci, de-là à la recherche de la perle rare. Et nous déchantons vite : les bâtisses sont sublimes, il faut le reconnaître, mais certains détails nous laissent parfois un peu pantois.

Suite à ces recherches, et à ces détails inattendus, nous établissons une charte qui contient 3 critères non négociables :

  • le château doit être le lieu de réception : crois-le ou non, certains propriétaires te proposent de louer un château pour la vue. Oui, la vue. Que signifie cela ? Concrètement, tu peux voir le château, et parfois même le visiter, mais ta réception se passera ailleurs, dans une annexe, les écuries ou même sous un barnum monté dans le jardin. Quand au prix, lui, il ne varie pas. Tu l’auras compris, exit donc pour nous ce genre de prestation.
  • Le château doit se situer à moins d’une heure de route de notre domicile. Eh oui, une heure de temps de trajet ce n’est déjà pas l’idéal question confort, mais si en plus on perd la moitié des invités, bonjour la cata ! Et puis, je suis malade en voiture… Alors si on peut éviter les photos au teint jaunâtre, j’aime autant…
  • Il ne doit y avoir qu’une seule salle de repas. Ce critère-ci est difficile à satisfaire car malheureusement beaucoup de châteaux ont gardé l’esprit du XVIIe/XVIIIe avec de petites salles en enfilade. Il était hors de question pour nous de fractionner nos invités et de les répartir dans des pièces séparées, ce qui nous a contraint à abandonner certains lieux absolument sublimes.

Pour ce qui est des prestataires, à vrai dire, à cet instant, on n’y avait pas vraiment réfléchi. Nous entrions tout juste dans le monde du mariage, et l’idée d’une liste imposée ne nous était même pas encore venue à l’esprit. Nous étions totalement focalisés sur le cadre que l’on voulait féérique.

Avec le recul cependant, je ne pense pas qu’en connaissance de cause, cela m’aurait posé problème, à condition qu’il s’agisse bien d’une liste imposée, et non d’un prestataire imposé. Mais je t’en déjà dit trop, je reviendrai sur ce point plus tard.

Nos critères en tête, nous commençons à sélectionner les châteaux où l’on pourrait se projeter.

Le petit plus qui vaut de l’or

C’est à ce moment-là, qu’intervient de nouveau mon frère, M. Pitchou (rappelle-toi, il est déjà à l’origine du choix de notre thème). Sage et étant déjà passé par là, il m’a donné son premier conseil en matière de mariage (car tu le verras, ça arrivera à plusieurs reprises, j’aurais pu le surnommer le « Sahasrahla » de nos préparatifs).

Crédits photo (creative commons) : http://fr.zelda.wikia.com

Sahasrahla, le sage de « Legend of Zelda – A link to the past »

Ce conseil, je te le donne à toi à présent, et il est valable pour n’importe quel lieu, et pour n’importe quel événement : visite en hiver.

Alors je t’entends déjà t’étonner : « En hiver ? Mais je me marie au mois de juin, moi ! Ça n’aura plus rien à voir ! » Eh bien justement. Je dois être tout à fait franche avec toi, j’ai quelque peu raccourci le conseil. Le voici donc en entier : « Visite en hiver, car si le lieu te plait alors qu’il fait froid, que les arbres sont dénudés, et les jardins sans fleur, alors le jour de ton mariage, tu le trouveras encore plus beau, car il ne pourra qu’être sublimé par une nature d’été. »

Malin, non ? Alors, j’ai écouté son conseil. Nous avons donc décidé de commencer à visiter les lieux au mois de février, soit un an et demi avant, histoire de pouvoir analyser, comparer, réfléchir et mûrir posément notre choix. Après tout, on ne se marie qu’une seule fois, autant prendre son temps. Un an et demi avant, nous pouvons nous octroyer ce luxe.

Du moins, c’est ce que je pensais…

Et toi ? As-tu établi une charte avec certaines exigences pour ton lieu de réception ? Les as-tu respectées ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Carnet d’aventure 3 : État des lieux, ou la quête de notre lieu de réception – Partie 2”

  • Je n’avais pas M. Pitchou comme conseiller, mais c’est ce que nous avons fait ! Nous avons visité notre lieu un jour très pluvieux de mars. Il faisait froid, il faisait gris, c’était boueux. Et on est tombés sous le charme, pour nous impossible d’envisager un autre lieu après ça !! Depuis on y est retournés durant les beaux jours et c’était encore plus fabuleux…

    Je me demande ce que vous avez trouvé comme château…

    • Oh vous vous mariez à quel endroit? Nous n’avons pas encore eu la chance d’y retourner mais les photos du château parlent d’elles même…. je n’ai aucun doute sur le cadre, car même en plein hiver, l’endroit était superbe…

  • Idem, je n’ai pas vu M.Pitchou, mais il se trouve que nous avons visité nos lieux à l’automne et début hiver. Et c’est vrai que si tu le trouves beau à nu, il ne pourra être qu’exceptionnel le jour J (enfin j’espère !!!). La suite maintenant !!!

  • Pareil, nous avons visité le lieu en mars, donc pas hyper engageant…mais on a adoré quand même! mais c’était pas fait exprès…
    Bon, tu nous fais attendre là !! :p

    • et oui ! il faut bien tout expliquer et donner des conseils avisés avant le dénouement… Qu’est-ce que ce sera pour la robe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *