La quête de ma robe : étape Auvergnate

La dernière fois, je t’ai laissée à mes rêveries de robes délicates, cintrées à la taille, avec peu de volume et beaucoup de douceur (ah, Natalia…). Aujourd’hui, je remets les pieds sur terre pour te raconter ma première séance d’essayages “juste pour voir”, à côté de chez moi, en Auvergne.

Première boutique

La première boutique repérée est la plus proche de chez moi, à dix minutes à pied seulement. J’y étais passée une semaine à l’avance pour demander un rendez-vous, ce à quoi on m’avait répondu qu’il était inutile de réserver et que je n’avais qu’à passer quand j’aurai le temps. D’accord.

Nous sommes donc le matin des premiers essayages, sont présents Mlle Babies, Mlle Poupinou et… J., le témoin de l’Ours, qui devait passer la journée avec lui mais qui s’est finalement retrouvé – suite à un malentendu – à la passer avec nous (haha !).

Je ne sais pas si c’est le fait de m’être dit « tous ces gens sont là pour moi ! » couplé à « arrggh je vais essayer des robes de mariées, c’est un truc de fou ! » et à « si ça se trouve je serai trop moche dans TOUTES les robes et ils n’oseront rien me dire… », mais je me suis réveillée avec un mal de ventre ABOMINABLE. Du genre à être pliée en deux, et à me dire qu’il allait falloir repousser les essayages parce que j’allais vomir sur les robes. Il faut savoir que je suis tout à fait du genre à me rendre malade quand je suis stressée (psycho bonjour). Du coup, mes copines qui me connaissent quand même bien ont essayé de me calmer, et m’ont amenée à la pharmacie pour me donner de quoi me détendre un peu. Après avoir failli vomir en pleine rue (glamour glamour !), j’ai fini par me sentir mieux, et nous sommes arrivés devant la boutique… dont nous avons été renvoyés illico. Les vendeuses étaient trop occupées, il fallait qu’on repasse dans une demi-heure et, entre parenthèses, « vous auriez dû prendre rendez-vous » (grrrrrr !).

La demi-heure passée, j’ai quand même pu essayer quelques robes, cinq au total. Les photos étaient interdites, donc je ne me souviens pas bien de tout, mais je sais que la première robe essayée faisait vraiment “princesse”, très volumineuse, pleine de tulle, et avec un laçage dans le dos… en me voyant dans le miroir, je ne me suis pas sentie très mariée, mais plutôt très imposante. Et LE détail qui tue, la robe faisait « frchh frchh » à chacun de mes pas. Je vais te passer la suite ; sur les cinq robes, quatre étaient du même style, très grosses, avec beaucoup de tulle, et aucune n’a trouvé grâce à mes yeux. J’avais tout de même un peu plus appréciée la deuxième robe essayée, qui avait de jolies bretelles et un peu de dentelle sur la jupe. J’ai donc demandé sa référence, et la vendeuse m’a répondu qu’elle ne donnait plus le nom de la marque, seulement un numéro, mais qu’il ne fallait pas s’inquiéter car « ici tout est de fabrication française ».

Mlle Babies a tout de même réussi à choper le nom de la marque en regardant l’étiquette d’une robe que j’avais essayée et, en rentrant chez moi pour la retrouver, nous nous sommes aperçues que ce n’était absolument pas de la création française… ne serait-ce que pour le principe, et parce que ce n’est pas beau de mentir, je n’achèterai pas ma robe ici.

Deuxième boutique (et plein de photos !)

La deuxième boutique dans laquelle nous nous rendons est beaucoup plus confortable et agréable que la première ; on entre dans un petit salon moquetté, entouré de grands miroirs, mes accompagnateurs peuvent s’asseoir dans de jolis fauteuils, feuilleter des magazines de robes pour patienter… bref, l’ambiance me plaît déjà !

La vendeuse me propose d’abord une première robe un peu au hasard pour voir ce que j’aime dedans, et ce que je n’aime pas. À partir de là, elle construit au fur et à mesure sa recherche.

La première que je montre à mes accompagnatrices arrache un petit « wouaw » à Mlle Poupinou. Je me sens plutôt jolie, mais là encore… trop de volume à mon goût ! Et trop de strass !

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

J’enfile ensuite celle que j’appelle en rigolant « La Marquise » à cause de son corset très ajusté. Sur le moment, elle ne nous plaît pas plus que ça, mais elle m’affine pas mal et elle me fait une poitrine de dingue (la fameuse robe qui me va mieux en photo que dans la vraie vie !).

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

J’essaie ensuite toute une série de robes à traîne (dont celle-ci qui était très jolie de dos, mais… pas trop de face !).

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

Une robe à manches longues (mais tellement bouffante en bas !).

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

Et je termine en enfilant deux robes de chez Lambert Création. Là, le volume me correspond davantage, mais je n’ai toujours pas de coup de cœur, même si la dernière (Apolline) me fait un peu hésiter.

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

Et pour toi, en bonus, voici J. super motivé pour les essayages (non, en vrai, il a donné plein d’avis super pertinents, c’est juste qu’au bout d’un moment il n’en pouvait plus le pauvre, et moi non plus d’ailleurs !).

Mes essayages de robe en Auvergne

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi, étais-tu stressée lors des premiers essayages ? As-tu tout de suite eu un coup de cœur, ou bien toi aussi tu as essayé pleiiin de robes sans trouver ton bonheur ? Avais-tu une « équipe de choc » pour t’encadrer ? Dis-moi tout !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “La quête de ma robe : étape Auvergnate”

  • Je trouve ça genial d’emmener un homme aux essayages. Ils ont souvent un avis bien plus pertinent que les femmes sur ce qui nous va ! Chaque fois qu’un vendeur s’occupe de moi dans les magasins c’est incomparable ! J’aime beaucoup l’encolure américaine sur toi ! Vivement la suite !!

  • Je me retrouve totalement dans ton expérience avec la première boutique et les robes qui font “frsh frsh” ! Les créations de Lambert sont magnifiques. Simples et élégantes, elles ont l’air très agréables à porter !

    Je suis certaine que celle que tu as choisie est parfaite. Mention spéciale pour le témoin de l’Ours qui a quand même eu une sacrée motivation 😀

  • Han !! Alors je ne suis pas toute seule !! Moi aussi j’ai trop paniqué pour les essayages de robes ! Je stressais déjà en prenant RDV que j’ai repoussé le plus possible ah ah ! D’ailleurs le tout premier essayage, je l’ai fait seule et ça m’a fait du bien je crois ! 🙂 Trop hate de savoir la suite !! En tous cas, tes copines ont bien fait de te calmer ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *