Qui dit mariage, dit surprises ! Partie 2

La dernière fois, je te racontais les mauvaises surprises que j’avais eues avant mes mariages… mais ça ne s’est pas arrêté la veille, malheureusement ! Ah bah oui, tu crois qu’une fois qu’on est lancés, tout roule ? Bah non, tu peux encore avoir des surprises le jour même. Tu veux savoir les nôtres ?

L’entrée dans l’église en France… et au Liban

Foirées toutes les deux !

En France, Chouchou devait rentrer avec sa maman, suivis de Maman et de Beau-Papa, puis de tous les invités sur une musique somme toute classique, le “Canon de Pachelbel”. C’était pas mal, un peu solennel, trop pour moi, mais pour tout le monde, ça mettrait dans le bain. Je devais ensuite rentrer avec Papa, une fois Chouchou à l’autel, sur une version acoustique de l’ « Ave Maria » de Beyoncé, juste la guitare sèche, pas de paroles.

Bon bah, quand je suis arrivée, tout le monde était installé, juste devant moi, il y avait Chouchou et sa maman, Maman et Beau-Papa, et en fond sonore, Pachelbel. On a été priés de tous s’avancer et là, j’ai vu le prêtre prendre conscience que je ne rentrais pas sur la bonne chanson, et du coup, changer la chanson pour l’ « Ave Maria ». J’étais morte de rire avec mon père tout le long de l’allée. Ce qui l’a soulagé, en passant, parce qu’il était très ému. On a encore réussi à éviter les larmes !

Imprévus pendant le mariage : l'entrée // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Au Liban, le petit frère de Chouchou nous a fait la surprise de nous créer une cover de « Sweet Child of Mine » des Guns N’ Roses pour notre remontée de l’allée jusqu’à l’autel (tu te rappelles, j’avais parlé de “Hallelujah”, que nous espérions faire chanter à un des meilleurs amis de Chouchou, mais malheureusement, cet ami n’a pas pu venir). Parfait, la version était trop belle. Il chantait trop bien. J’étais aux anges.

Le jour J, le petit frère s’est lancé, et là, le prêtre, au beau milieu de la chanson, s’est avancé vers le micro et a dit : « Test 1, test 1, allô allô… » Du coup, R. s’est arrêté et tout le monde s’est regardé…

Imprévus pendant le mariage : l'entrée // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Le photobooth en France

Personne n’a osé l’utiliser en France. Une de mes témoins m’avait proposé de rameuter les gens, j’avais dit non, mais j’aurais dû l’écouter. Résultat : nous les mariés, nous avons dû aller devant pour lancer le truc et faire que les gens en profitent !

La première danse en France et au Liban

Oui, il y a des choses comme ça, une fois que c’est mort, c’est mort !

Imprévus pendant le mariage : la déco // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Rappelle-toi, en France, je devais faire ma première danse avec Papa sur notre chanson « Nantes » du groupe Beirut, et valser. Bon bah, on n’a jamais eu le temps de répéter les pas… en tout cas, pas assez pour être sereins pendant deux minutes !

Du coup, le DJ est venu me voir pendant la soirée et m’a demandé si c’était toujours OK pour la valse : « Ah bah non, j’ai oublié de te dire, on n’a pas eu le temps de répéter. Du coup, on la supprime, et on met directement la deuxième, merci. »

Oui, la deuxième, qui devait être celle où Chouchou me rejoignait après la valse et qui était censée mettre l’ambiance. On a donc mis l’ambiance directement (ce qui n’était pas plus mal finalement car les gens commençaient à s’endormir à table).

Imprévus pendant le mariage : la première danse // Photo : Lauren Kim-Minn

Crédits photo : Lauren Kim-Minn

Et au Liban ? Alors, nous sommes passés par une cover de « La vie en rose » de Daniela Andrade, par « City of Stars » de Lalaland, pour atterrir finalement sur… « Nantes » du groupe Beirut. Bah oui, on ne l’avait pas eue en France, donc Chouchou m’avait dit que ce serait bien de la mettre au Liban.

Avec le manager du restaurant et le DJ, on a imaginé un super truc. On met la chanson pendant deux minutes. On la coupe. On laisse un blanc de quelques secondes. On se fait un bisou. Et hop, on lance alors la chanson « Start a fire » de John Legend dans Lalaland, qui fait croire qu’on est encore sur un slow et qui lance ensuite une bonne ambiance. Tu l’écouteras : au moment où la musique démarre en trombe, après l’intro de John Legend, les frères de Chouchou devaient sauter sur la piste. Un truc rondement mené, quoi.

Bon bah, je te le donne en mille : rien de tout ça n’a eu lieu ! « Nantes » a été coupée au mauvais moment, et pour « Start a fire », bah on n’a pas entendu l’intro de John Legend. Ha ha ha. Tout le monde était sur la piste quand même, personne n’a rien vu, bon bah, roule ma poule, comme on dit…

Imprévus pendant le mariage : la première danse // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

L’animation glace au Liban

La moitié des invités libanais n’a pas vu le glacier traditionnel, alors on a dû faire une annonce pour que les gens comprennent où il était. Ça valait le coup de le payer en supplément !

La décoration au Liban

Je n’ai pas vu ma déco de salle au Liban car les serveurs ont tout enlevé pour mettre les plats, et comme ils servent les entrées froides avant que les gens ne soient installés, bah je ne suis même pas sûre que quelqu’un ait pu voir quoi que ce soit, en fait…

Les imprévus de notre mariage au Liban // Photo : Elias Visuals

Crédits photo : Elias Visuals

Et toi, as-tu aussi dû faire face à des mauvaises surprises le jour J ? Comment as-tu géré ? Dis-moi…


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



7 commentaires sur “Qui dit mariage, dit surprises ! Partie 2”

  • Olalah, quels imprévus ! Bon, ils n’ont pas été trop graves, et vous avez l’air de les avoir bien pris. Ça fait des anecdotes à raconter !! 🙂
    Mais c’est vrai que je commence à comprendre ta remarque à propos du prêtre, dans ta dernière chronique… Quel manque d’à-propos !

    • Il y en a toujours finalement, le principal reste que j’ai épousé l’homme de ma vie et en présence de tous nos proches. Le reste il vaut mieux en rire, ça aurait changé quoi (mais je te rassure sur le moment je ne rigolais pas toujours ahah)

      • J’imagine… Surtout pour les choses “loupé, c’est loupé”, parce que bon, les glaces, le photobooth, vous avez pu rattraper le coup en plein vol en fait 😉

  • Ah les imprévus…. Malheureusement je pense qu’il y en a toujours… En tous cas, heureusement rien de trop grave… tu as l’air de beaucoup relativiser dans ton article, c’est top 😀 !

  • Il y a toujours des imprévus mais l’important effectivement c’est de relativiser comme tu l’as fais. Mais le prêtre sérieusement son essai micro il ne pouvait pas le faire avant ou après? Quel manque de jugeote! Et c’est dommage aussi pour la déco pourquoi l’enlever? par manque de place?

    • et oui t’as tout compris par manque de place !!! heureusement que les photographes là bas sont rôdés et ont prévu dans leur timing de passer bien avant le service !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *