Entre rêves de petite fille et réalité d’adultes : comment on a choisi notre salle

La salle est ce qu’il faut réserver en premier, dit Martha Stewart.

Comme beaucoup d’entre nous (avouons-le), j’ai rêvé de mon mariage depuis que je suis petite, endroit compris. Et quand Prince Charming et moi avons décidé de nous marier, tout naturellement, j’y ai repensé. Sauf que je me suis rapidement rendue compte qu’il y avait des détails qui ne collaient pas trop :

  • Le château de Cendrillon, à part me marier à Disneyland, ça va être dur.
  • De toute façon, sans carrosse-citrouille, ça le fait pas.
  • La salle de bal dorée rococo avec miroirs partout, disons que mes goûts ont évolué (et pas les moyens de louer Versailles)…
  • Et l’ouverture de bal dans les nuages style Belle au Bois Dormant… Heu, comment dire…  La technique n’a pas évolué assez en 15 ans pour satisfaire mes rêves de petite fille.

Belle au Bois Dormant

Qu’à cela ne tienne, je me marierais quelque part ! Na ! Mais où ? Quand on a vécu seulement deux ans dans un pays étranger, on n’a pas vraiment d’idée.

Alors, je brainstorm un peu. Je suis allée à plein de mariages en France mais toujours dans le même style : mairie la semaine, henné éventuel, synagogue le dimanche, et fête gigantesque dans le salon d’un hôtel le dimanche soir. Mais tout ça, ça ne me dit rien.

De plus, si je suis juive, Mr. Floride est athée et sa famille protestante, je ne veux offenser personne. Et pour couronner le tout, aux Etats-Unis, on ne se marie qu’une seule fois : pas besoin de mairie + église ou temple ou synagogue ou autre. Tu peux te marier dans ta baignoire si ça te dit. Et un prêtre, pasteur, rabbin, imam, notaire, employé de mairie, capitaine de bateau, Elvis (et j’en passe) peuvent signer ton contrat de mariage et te voilà officiellement mariée.

Donc j’en parle à Mr. Floride. On se dit tous les deux qu’on a envie d’avoir la cérémonie de mariage sur notre lieu de réception, un peu comme si on faisait une cérémonie laïque en fait. Alors, on dégaine notre ordinateur et on bombarde Google de questions.

On trouve de nombreuses salles. Certaines sympa, certaine bof, certaines franchement moches et/ou summum kitsch. Genre des salles qui s’appellent Crystal Ballroom et dont la déco était moins moderne que chez mon arrière-grand-mère (véridique) ! Je n’ai rien contre l’ancien, mais il faut que ce soit vrai ancien et non faux-vieux en carton pâte (j’habite près de chez Mickey, je sais de quoi je parle !).

Finalement, on trouve quatre salles qui nous disent bien.

  • Le musée d’art du coin. Des collections d’art modernes sympas + un parc attractif. On appelle pour avoir une idée du prix. Et gloups, oublié le musée !
  • Une Painted Lady, maison victorienne bleue ciel. Chouette. Un coup de fil plus tard, on sait que la maison n’est pas disponible le jour du mariage.
  • La cité des sciences de notre ville. On adore ce musée. Super interactif et avec une belle terrasse. Prix okay. À visiter.
  • Une ancienne gare de fret qui sert maintenant de halle de marché le samedi matin, dans une petite ville toute mimi à côté de chez nous. Prix défiant toute concurrence. À visiter.

On appelle les deux salles pour prévoir une visite.

On a rendez-vous dans la gare en premier. Mr. Floride et moi sommes un peu excités : on ne sait pas trop à quoi s’attendre, mais on a dans l’idée que se sera un moment spécial de s’imaginer se marier. C’est effectivement un moment fort : Mr. Floride a une migraine aiguë. Le pauvre a du mal à tenir debout.

Mais on visite et on se dit que c’est vraiment différent et que ça a du charme. Des murs en briques, un sol de ciment, des portes de granges, des monte-charges en fer forgé… On aime aussi l’idée que c’est une salle de marché : les marchés ne sont pas très communs aux États-Unis, mais j’ai grandi à Paris où j’adorais aller au marché avec mes parents. De plus, la salle a un patio sur lequel on pourrait faire notre cérémonie.

salle ancienne gare

salle ancienne gare

Extérieur de la gare

Quelques jours plus tard, on va visiter la cité des sciences. Là, grosse, grosse déception. Le prix annoncé sur le site n’a pas été actualisé, et le prix actuel est 1,5 fois le prix annoncé. La terrasse sympa sera en réaménagement le jour de notre mariage.

Il reste deux autres salles. L’une d’elles est une galerie du musée. Jusque-là, ça va, sauf que… Sauf qu’il y a un squelette de T-Rex et des animatromiques de dinosaures qui bougent et font du bruit ! Nous n’avons pas une liste d’invité avec 30 enfants en bas âge, mais nous ne voulons pas nous faire maudire des parents pour les 50 prochaines années parce que Ludivine n’a pas arrêté de pleurer pendant 5 heures tellement elle avait peur. Donc celle-ci est out !

La dernière est une salle ronde (sympa) avec une véranda et vue sur un parc (très sympa)… Mais qui abrite, de jour, la cafétéria du musée, et notamment un Subway ! Je te laisse, chère bride-to-be, imaginer l’odeur !

Finalement, le choix est vite fait. On signe pour la gare. On retourne d’ailleurs régulièrement y faire notre marché le samedi, sans migraine cette fois. C’est pour cela que mes photos ont des tables avec des nappes et des gens bizarres dessus, on les a prises  pendant le remballage du marché. Et à chaque fois, on se dit, oui, c’était le bon choix, c’est là qu’on va se marier !

Et toi ? As-tu eu des sueurs froides en lisant le nom des salles autour de chez toi ? Tu as envisagé de te marier dans un musée ? Ou chez Subway ? Tell me everything !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Entre rêves de petite fille et réalité d’adultes : comment on a choisi notre salle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *