Mes recherches en amont pour ma robe de mariée ou comment j’ai écumé tout Internet

Maintenant que tu peux te représenter plus clairement le style de robe que je recherchais, en avant pour te raconter mon épopée ! Je vais commencer aujourd’hui par les nombreux repérages que j’avais fait en ligne.

Juste pour te prévenir, deux petites choses avant de commencer :

  • Je n’ai pas eu de chance pendant mes essayages et je ne suis tombée QUE sur des boutiques qui n’acceptaient pas qu’on prenne de photos. J’en suis vraiment désolée d’autant plus que je suis la première à adorer ce genre de photos sur le blog, mais les vendeuses ont toutes été intransigeantes à ce sujet.
    C’était d’autant plus contraignant que j’ai fait tous ces essayages à Paris, autrement dit à des heures de chez moi… donc difficile de reprogrammer éternellement des rendez-vous pour prendre une décision… J’avais donc bien intérêt à les garder en tête. Mais je ferai au mieux pour t’illustrer mon parcours avec les photos que j’ai minutieusement récupérées sur les sites Internet des boutiques !
  • Comme mon mariage n’est pas encore passé, je ne te montrerai pas le résultat final car je suis très secrète avec ma robe de mariée et je ne souhaite pas que mes invités tombent dessus… mais ça sera aussi l’occasion de te faire la surprise une fois le grand jour passé ! (Et j’adoooooore faire des surprises aux gens, donc comme ça tu n’échapperas pas à la règle !) Libre à toi de faire des pronostics ! J’adorerais savoir ce que tu penses que j’ai choisi.

Voilà je ferme ma parenthèse, et je me lance !

J’avais pour accomplir ma mission un très beau budget de 2500€. Je sais que c’est un budget conséquent pour la robe d’un jour… comme je le disais la dernière fois, la robe de mariée est un rêve de longue date pour moi, ça représentait donc naturellement un des postes important du mariage (que j’ai tout de même essayé d’équilibrer en faisant des concessions sur d’autres choses).

Un travail de recherche en amont sur Internet

Très tôt dans mes recherches (et même avant d’être fiancée, je l’avoue), je me suis prise de passion pour les robes de Rosa Clara. Malheureusement, beaucoup d’entre elles étaient un peu hors budget pour moi. Mais j’ai découvert que la marque avait une déclinaison de robes Aire Barcelona, à des prix plus abordables. D’autant plus que cette marque proposait plusieurs modèles à col bateau comme j’en rêvais !

Et je suis notamment tombée sur cette beauté :

Robe Azzaro Rosa Clara

Crédits photo : Robe Azzaro Rosa Clara

À part la fleur dont je n’étais pas fan (mais qui pouvait très probablement être retirée), je la trouvais superbe, très douce, quoique la traîne un peu longue (souviens-toi à la base, je m’étais dit « si possible pas trop de traine »… ahem). Je me suis posée la question de la dentelle, est-ce que cette matière était vraiment ce que j’imaginais… en fait je crois que je me projetais davantage dans une robe au tissu plus chaud pour ce mariage d’hiver.

Je me renseigne un peu, et je découvre finalement que c’est une robe de la collection 2014, et que plus aucune des boutiques que j’ai ciblées ne l’a en stock. Snif et double snif.

Puis je tombe sur celle-ci :

Robe Pronovias 2016

Crédits photo : Robe Pronovias 2016

Elle est très jolie, et tu vas me dire qu’elle colle à pas mal de mes critères… et tu auras raison. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle avait retenu mon attention. Mais je ne sais pas pourquoi, je n’accrochais pas du tout à la matière de la jupe. J’ai donc là aussi un peu laissé tomber…

À cette époque, j’étais déjà une fervente lectrice de Mademoiselle Dentelle et, un beau jour, je suis tombée sur la robe de mariée de Madame Vanille, et mon petit cœur a fait un bon quand j’ai découvert la matière de sa robe :

Rhéa 2015 Rosa Clara Two

Crédits photo : Rhéa 2015 Rosa Clara Two

Ça avait l’air tout doux, dans un tissu un peu chaud… j’avais clairement une préférence pour cette matière, plutôt que pour du tulle par exemple. Ni une, ni deux, j’ai vite écrit à Madame Vanille pour lui demander des infos (et j’en profite pour la remercier encore d’ailleurs !)… il se trouvait que cette robe appartenait à une autre déclinaison de Rosa Clara plus abordable : Rosa Clara Two, dans mon budget, yeah !

J’ai ainsi découvert tout une autre gamme de robes qui pourrait me convenir. Et je suis tombée sur plusieurs modèles qui me plaisaient beaucoup, comme celui-ci :

Robe Elisa Rosa Clara Two 2016

Crédits photo : Robe Elisa Rosa Clara Two 2016

Ou encore celui-ci :

Robe Exito Rosa Clara Two 2016

Crédits photo : Robe Exito Rosa Clara Two 2016

J’ai gardé précieusement ces deux robes de côté dans ma tête pour les essayages car je me suis dit qu’elles ressemblaient toutes les deux à la robe Azzaro de 2014 qui m’était passée sous le nez… mais dans la collection 2016. Je me posais cela dit vraiment la question de la matière… loin de la robe Rhéa.

Et soudain, parmi des dizaines de robes sur le site… BOUM BOUM BOUM, un coup de cœur immédiat :

Robe Emilia 2016 Rosa Clara Two

Crédits photo : Robe Emilia 2016 Rosa Clara Two

J’ai eu une musique de comédie musicale qui s’est mise en route dans ma tête, et mon cerveau a commencé à chanter quelque chose comme « I feeeeell in loooooove with youuuu ».

La forme que j’aime ! Dans la matière que j’aime ! Hop, hop, je note la référence, mais je ne m’emballe pas (c’est tout de même très différent de voir une robe sur un mannequin sur une photo de site que sur soi lors d’un essayage).

Bien sûr, toutes ces robes sur Internet, c’est bien beau mais, en pratique, c’est parfois plus difficile de les retrouver en boutique (et c’était malheureusement le cas pour beaucoup d’entre elles…). Je m’étais un peu préparée à cette éventualité, et je dois dire que j’ai bien fait car sinon j’aurais été énormément déçue (mais j’avoue… une petite partie de moi a quand même croisé les doigts pour que certaines m’attendent dans la boutique).

J’ai donc adapté mes critères aux modèles proposés par les boutiques (qui elles avaient sur leur site des modèles qu’elles avaient plus probablement en stock). La prochaine fois, je reviens donc te raconter si j’ai quand même réussi à en trouver quelques-unes en boutiques ou pas (suspeeeense), et je te parlerai du début de mes essayages ! (Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !)

Et toi, as-tu fait des recherches sur Internet avant d’aller dans les boutiques ? Comment t’y es-tu prise ? As-tu eu des difficultés pour retrouver des modèles en boutique ? Je veux tout savoir ! 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Mes recherches en amont pour ma robe de mariée ou comment j’ai écumé tout Internet”

  • Je lis souvent qu’il faut « une robe particulière » quand il s’agit d’un mariage d’hiver. Mais je trouve (ça n’engage que moi) que lorsque la mariée souhaite une robe blanche ou ivoire, ça ne choque absolument pas, même sans manches et dans un tissu d’été. Il faut juste alors penser à une cape, un manteau etc… Il n’y a que lorsqu’on a envie de certaines couleurs et de fleurs qu’on est un peu obligée de se marier au printemps (ou l’été) !!! Les découpes du haut de la robe que tu montres sont très belles ; mais… j’aurais toujours peur que les bretelles tombent ; sûrement une impression fausse, comme quand on refuse d’essayer un bustier de peur que ça ne tienne pas (expérience vécue, alors qu’en fait ce fut ce qui m’allait le mieux et… aucun souci de maintien !).

    • Sans vouloir une robe d’hiver à manches longues qui tienne vraiment chaud, j’avais besoin Comme Mlle Loup qu’il y ait une petite « touche » hivernale à ma robe.
      Mais tu as raison que l’atout de la mariée d’hiver c’est de pouvoir mettre le type de robe qu’elle veut et d’accessoiriser pour avoir bien chaud! Il y a tellement de possibilités

    • Et bien je suis en fait un peu d’accord avec ce que vous dites les filles… j’ai surtout ciblé des manches mais amovibles car le soir dans la salle la question du froid n’a plus trop de raison d’être ! Après j’ai adoré aussi comme vous en parlez la partie recherches accessoires d’hiver, même si je ne voulais pas une cape personnellement (mais pleins d’autres options possibles). Par contre pour moi le choix de la matière était important car une soie un peu épaisse garde tout de même surement plus au chaud qu’un fin tissu tout vaporeux.
      (et Véronique, à suivre pour la question du maintien du haut, je n’en dis pas plus pour le moment, mais je penserai à en parler dans mes futures chroniques alors ! 😉 )

  • Trop chouette, depuis quelques temps, c’est avalanche d’articles sur les robes sur Mlle Dentelle, je me régale ^^
    Ah oui, la dernière robe est super canon, le tissu a l’air douuuuux !

  • La dernière est vraiment magnifique!! et pourtant je suis une adepte des robes bohèmes et fluides mais là je dois avouer qu’elles sont toutes canons!

  • C est trop beau. C est quand même joli ces robes « princesse ».
    Notez que j adore le fluide aussi. ?
    Bref, quel que soit le style, qd c est beau, c est beau. (Mon commentaire est ultra pertinent…)

    • Hihi, je crois que j’ai compris ton sentiment Madeleine ! Moi aussi, même si ce n’est pas ce que je recherchais, je m’émerveille devant de belles robes fluides et champêtres…si délicates !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *