Récit de quête n°1 : la demande en mariage – Partie 1

Aaaaah, la demande en mariage… Ce sont les chroniques traitant de ce sujet qui sont mes préférées. Au même titre que la recherche du lieu, de la nourriture, des vêtements, la demande constitue une étape quasi obligée dans les préparatifs du mariage. Mais selon moi, la demande en mariage est ce qui rend chaque couple unique.

Même s’il peut y avoir des similitudes entre certaines demandes, notamment au niveau des lieux et moments choisis (au restaurant, à la Saint-Valentin…), elle peut également être très spontanée (au saut du lit, par exemple) et ne suit pas vraiment un schéma prédéfini par la société. En effet, contrairement aux autres étapes obligatoires du mariage, qui certes sont propres à chacun, mais qui ne sortent jamais d’un certain carcan (tu peux a priori trouver quelqu’un qui s’est marié au même endroit que toi, a porté une robe similaire, etc.), chaque demande en mariage est particulière et ne ressemble à aucune autre (de mon point de vue, bien entendu).

Crédits photo (creative commons) : OpenClipart-Vectors

D’ailleurs, la demande n’est même pas vraiment obligatoire (comme pour Madame Snow) et n’a pas le même sens pour tout le monde.

Pour beaucoup d’entre nous, c’est un moment que nous attendons avec envie et parfois un peu beaucoup d’impatience (un peu comme Madame Blizzard). Dans certains cas, comme celui de Mademoiselle Licorne, c’est une surprise totale, et dans d’autres, comme celui de Mademoiselle Presque Relax, la décision de se marier a été prise en amont et la demande est plutôt symbolique. Enfin, certaines d’entre nous n’hésitent pas à prendre les devants lorsque l’attente se fait trop longue (n’est-ce pas Mesdames Jo et Alchimie ?).

Pour ma part, avant de te parler de LA demande (car oui, il y en a eu une « officielle », et elle était super !), je voudrais te parler un peu de nous, de notre histoire et de notre rapport au mariage.

Au commencement

Chéri et moi nous sommes rencontrés à l’université. Nous n’étions pas dans la même section, mais nous avions le même groupe d’amis. Nous sommes restés amis plusieurs années avant de nous mettre en couple (notamment parce que nous étions déjà pris l’un et l’autre).

Après nos études, nous avons emménagé ensemble (premier appart), puis nous avons déménagé près de Wavre (soit à une heure et demi de notre ville d’origine… si, pour nous, c’est loin !) pour des raisons professionnelles, et ça fait maintenant plus de six ans que nous sommes ensemble.

Crédits photo : Photo personnelle

Ceci est notre première photo de couple, prise par une amie le jour où on a annoncé qu’on était ensemble

Durant ces six ans, nous avons connu les déboires de la recherche d’emploi (ou comment te sentir moins que rien avec un diplôme universitaire…), le premier emploi (qui te met en burnout au bout de trois mois) puis le deuxième où ça va (un peu) mieux et le troisième qui commence pour tous les deux en ce début d’année.

Il y a eu une période de flottement entre deux boulots pour Chéri, où j’ai dû assumer seule les revenus du ménage pendant quelques mois. Depuis, il m’a largement remerciée, et au final, ça a beaucoup consolidé notre couple, chacun encourageant l’autre dans ses projets.

Nous nous sommes récemment lancés dans la recherche de notre chez-nous définitif, qui impliquera d’ailleurs de très gros changements dans nos vies privées et professionnelles (mais ça, je t’en parlerai peut-être un jour dans Sous Notre Toit). Nous n’avons pas encore de « mini-nous » (ce sera avec joie, mais chaque chose en son temps), en revanche, nous avons deux lapins et deux furets à pouponner, donc nous avons déjà une « famille ».

Et le mariage, dans tout ça ?

Bref, revenons à nos moutons. Le mariage n’a jamais été un sujet tabou pour Chéri et moi, il s’agissait simplement d’une étape de plus à franchir dans notre vie de couple, comme habiter ensemble ou avoir un enfant. Il était évident que l’on se marierait un jour, mais nous n’étions pas pressés et la situation n’était pas idéale (nous étions encore étudiants, puis nous n’avions pas de chez-nous, puis nous n’avions pas assez d’argent de côté, etc.).

Et puis est venu le jour de nos cinq ans. J’ai emmené Chéri dans un chouette hôtel pas loin de chez nous, pour un petit weekend en amoureux. Et là, j’ai réalisé que j’avais concrètement envie de me marier, je VOULAIS qu’il me fasse sa demande à ce moment-là. Sauf que Chéri ne sachant pas lire dans mes pensées (quoique des fois il y arrive très bien), il ne s’est rien passé.

Nous avons alors eu une franche discussion sur le fait que je me sentais prête et que c’était quand il voulait (dans pas trop longtemps si possible). Et là, la grosse claque : Chéri n’était pas prêt. En fait, Chéri a une vision bien particulière des choses, que je vais tenter de t’expliquer.

Crédits photo (creative commons) : myphotojourneys

La recherche de la femme idéale pour Chéri

Nous sommes tous deux issus de parents divorcés, et si dans mon cas, ça s’est plutôt bien passé, de son côté, le divorce a complètement déchiré sa famille. Alors oui, il croit toujours au mariage, mais il ne veut en aucun cas faire subir un divorce à ses enfants (Euh, OK Chéri, mais là je te parle de se marier, pas d’avoir des enfants…). Selon lui, il ne peut se marier qu’avec la mère de ses enfants, qui restera à ses côtés toute sa vie pour le bien de ceux-ci (OK Chéri, mais je ne veux pas avoir d’enfants tout de suite…). Et donc, c’est l’envie d’avoir des enfants qui déclenchera chez lui l’envie de leur chercher une maman, et donc de se marier avec elle (Aaaaah… Bon OK, c’est tordu, mais j’ai compris… Je crois.).

Bref, comme ni lui ni moi ne nous sentions prêts à avoir des enfants dans l’immédiat, autant te dire que je voyais mon projet de mariage s’éloigner loiiiiiiiiiin là-bas. Mais j’ai encaissé difficilement. Cependant, par la suite, le souci est venu de nos familles… Toi aussi, après un certain temps passé en couple, on te rabâchait tout le temps la fameuse phrase : « Alors, le mariage, c’est pour quand ? » Je ne connais pas ton chéri, mais le mien, il a horreur qu’on lui dise ce qu’il est censé faire : ça lui met la pression et il a encore moins envie de le faire. Quant à moi, j’avais des envies de meurtre à chaque fois que quelqu’un prononçait cette phrase…

Il ne me restait plus qu’à être adorable et tellement indispensable qu’il n’oserait même plus envisager son avenir sans moi à ses côtés. Est-ce que ça a marché ? A priori oui, sinon je ne serais pas ici, mais comment ? Tu le sauras bientôt…

Et toi ? Tu as attendu longtemps ta demande en mariage ? Ton amoureux avait-il des raisons particulières pour repousser ? Lesquelles ? Viens en discuter…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Récit de quête n°1 : la demande en mariage – Partie 1”

  • Mon chéri aussi déteste qu’on lui mette la pression. Même sans ça, il a mis des années à se décider ! Mais comme il jurait ses grands dieux qu’il ne se marierait jamais, qu’il ait fait une demande est déjà un miracle.

    Je me rends compte que quand on veut se marier, on essaie toujours de deviner quand la demande va être faite. Le plus beau, c’est quand notre cher et tendre se lance quand on ne s’y attend absolument pas ! J’ai hâte du coup de savoir la suite !

    • Et oui c’est vrai que quand l’envie n’est que dans un seul sens, même si on fait très attention on met forcément un peu la pression à l’autre…
      Et quand ça vient pas de la chérie, ça vient de la famille ou des proches !
      Nos pauvres chéris quand même, ce qu’on ne leur fait pas subir (nous et la société) 😉

  • C’est curieux ce trait recurrent chez les garçons issu d’un couple divorcé de ne vouloir se marier qu’apres avoir trouvé la mere de ses enfants.

    J’ai hate de lire la suite Mlle Ophrys, tu nous mets l’eau à la bouche!

    • Alors d’après Chéri, à qui j’ai fait lire ton commentaire, “je n’ai jamais entendu cette opinion de la part d’un autre homme”.
      Par contre je peux comprendre honnêtement qu’un enfant ayant mal vécu le divorce de ses enfants ne veuille pas leur infliger ça à son tour.
      Justement, dans cette optique, c’est déjà super qu’il croie encore au mariage et à sa signification 🙂

      • Ah ben moi avant M. Patate à raclette, je suis sortie avec 2 hommes qui m’ont dit exactement pareil.

        M. Patate à raclette etait beaucoup plus catégorique dans ses propos par contre. C’était non pour le mariage avant ou meme apres les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *