Récit de quête n°26 : nos enterrements de vie de garçon et fille – Partie 1 : la future mariée

Tiens, à ce propos, pourquoi on dit « enterrement de vie de garçon » et « enterrement de vie de jeune fille » ? Pourquoi pas « enterrement de vie de jeune garçon » ou « enterrement de vie de fille » ? Si tu as la réponse, fais-m’en part dans les commentaires !

Bon, tu l’auras compris, je suis là pour te raconter ce jour où mes copines se sont précipitées chez moi dès potron-minet pour m’emmener vivre une journée de folie !

Et tu auras même droit à la version de Chéri sur ce qui s’est passé de son côté, parce que, crois-moi, ça en vaut la peine !

Du côté de la mariée

Tout d’abord, sache que nous avions demandé à ce que nos journées respectives à Chéri et moi se passent en même temps et que l’on nous prévienne de la date. En effet, comme nous habitons loin de chez nos amis et familles, il fallait s’arranger pour revenir dormir la veille chez ma maman, et nos weekends étant très chargés, il fallait vraiment réserver la date.

Vendredi soir, après notre semaine de boulot, je prépare donc les affaires de Chéri (j’ai reçu une liste de la part de son témoin) et les miennes (rien de particulier à emporter de mon côté) et hop, dans la voiture. Je le dépose directement à la « coloc du bonheur » où une bonne partie de ses copains l’attendent (il ne savait pas que ça commençait dès ce jour-là et pensait dormir avec moi, au calme), puis je rentre faire dodo chez ma maman.

Samedi matin, j’entends plusieurs coups de sonnette. Je suis bien réveillée et veux donc descendre, mais je me fais gronder dans l’escalier et retourne dans mon lit. Quelques minutes plus tard, débarquent dans mon lit trois amies et ma maman. Ça démarre fort, on est en retard, j’ai trente minutes pour déjeuner et m’habiller.

Petit-déj royal avec croissants et pains au chocolat, douche express, et on me remet ma première tenue : une robe blanche toute simple, un peu beaucoup trop grande pour moi, mais ce n’est pas grave. Ma témouine me tend une perruque, qui est malheureusement trop petite pour ma grosse tête ! Je propose donc de reproduire la coiffure directement avec mes cheveux. Il s’agit de deux macarons tressés de part et d’autre de la tête. As-tu deviné quel personnage j’incarne ?

EVJF Star Wars : cours de sabre laser

Crédits photo : Photo personnelle

Oui, il s’agit de la princesse Leia de Star Wars ! Et pour cause, la première activité de la journée est une initiation au sabre laser ! Il faut savoir qu’une de mes amies présentes pratique ce sport trop stylé et amusant, avec de vraies armes qui s’allument et font zooooom comme dans les films !

L’instructeur est super sympa : il nous apprend les mouvements de base en attaque et défense, puis nous faisons quelques combats (naturellement, toutes les filles viennent m’affronter tour à tour). Bon, j’ai quelques réflexes de combat de GN qui ressortent (un peu, car je suis loin de savoir me battre à l’épée, hein…) et qui font que je ne me bats pas correctement, mais on s’en fiche car on s’amuse beaucoup !

EVJF Star Wars : cours de sabre laser

Crédits photo : Photo personnelle

Deuxième activité : un soin

Après avoir bien transpiré, nous embarquons dans la voiture direction un institut de beauté. Je m’attendais à ce que l’on fasse un hammam toutes ensemble, mais non ! C’est moi la fille à l’honneur, alors l’esthéticienne m’installe dans un fauteuil (toujours avec ma coiffure Leia) et zou : gommage, masque, épilation des sourcils, la totale pendant que mes amies me regardent et me posent des énigmes. Avec mes bonnes et mauvaises réponses, je gagne un bonus et un malus pour plus tard.

Après ça, nous commençons à avoir bien faim. Nous allons donc dans un centre commercial où, pour mériter mon repas, je dois demander aux gens la recette pour un mariage qui dure. Je réunis ainsi sept ingrédients : patience, honnêteté, communication, respect, amour, confiance et sexe. Ils ont tout bon, en fait !

Nous mangeons ensuite entre copines et papotons joyeusement. Mes trois amies ne se connaissaient pas du tout, mais le courant est bien passé, même si elles ont un caractère très différent.

Et l’apothéose de la soirée…

Nous rentrons ensuite chez ma maman, où je prends ma douche et enfile ma seconde tenue « à l’état sauvage ». Ma témouine me maquille ensuite à outrance (honnêtement, elle a été sage, je m’attendais à bien pire) et nous sautons dans la voiture, direction un petit patelin au sud de Lille.

Nous arrivons à une gare où de nombreuses filles fêtant également leur EVJF attendent une limousine (oui oui, une limousine !). Nous montons dedans, juste le temps d’en profiter (le trajet a duré une minute trente, mais ce n’est pas grave, on était dans une limousine !!!) et nous descendons à un lieu appelé « Au bonheur des dames ». J’appréhende un peu, je ne sais pas à quoi m’attendre, mais mes amies sont hystériques.

Nous entrons dans une grande salle avec des tables donnant sur une grande scène. Et là, je comprends : c’est un dîner-spectacle de strip-tease. Et mes copines ont pris l’option bonus « participative », c’est-à-dire que je devrai monter sur scène pour, comment dire, admirer le spectacle de plus près. (Très près. Trop près.) Malaise.

EVJF : tenue de femme sauvage

Crédits photo : Photos personnelles

Petite confidence pour toi, chère lectrice : je n’apprécie pas vraiment les spectacles de strip-tease et je suis très mal à l’aise à l’idée de toucher comme ça d’autres mecs nus, qui plus est devant tout le monde. Mon Chéri, ça, oui, si je pouvais coller mes mains sur sa peau tout le temps, je le ferais, mais ces mecs-là, ce n’est pas pareil…

Mes amies comprennent bien à ma tête que ça me plaît moyen pas du tout et ma témouine se porte volontaire pour aller sur scène à ma place. Ouf, j’ai vraiment des amies en or ! Je me détends donc et profite du repas (qui était super bon, soit dit en passant !) et je me prépare mentalement à voir nos serveurs, pour l’instant habillés élégamment, se mettre à poil plus tard dans la soirée.

Et en fait, ben ça va, c’était plus agréable que ce que je pensais. Je veux dire, bien sûr que le but principal, c’est d’enlever leurs habits, mais il y a des chorégraphies, ils dansent, chantent, bref, il y a un vrai boulot de spectacle, ce n’est pas « malsain ».

Par contre, il y a beaucoup de futures mariées qui vont sur scène profiter d’un show rapproché, et franchement, ça se voit qu’elles ne sont pas à l’aise. J’étais bien contente de rester sur ma chaise quand le serveur est venu chercher ma témouine (qui, elle, a beaucoup apprécié !).

À la fin du spectacle, nous avons même eu droit à deux photos avec ces messieurs (en bermuda quand même, hein), une rien que moi et une avec mes amies. Et je peux te dire un truc qui m’a beaucoup surprise : ils sentent hyper bon. C’est vrai, après deux heures de spectacle, je m’attendais à ce qu’ils puent la transpi mais non, ils sentent super bon (pas le déo hyper chimique, mais plutôt un parfum de gel douche). Je leur ai même dit et ils ont bien ri.

EVJF : au club de strip-tease

Crédits photo : Photo personnelle

Je suis plutôt bien entourée, non ?

Retour en limousine jusqu’à la gare, puis retour en Belgique en voiture. Je suis ravie de la journée et remercie mes amies d’avoir été sympas avec moi. Honnêtement, à cette soirée, il y avait des filles vraiment déguisées de façon humiliante (genre couche de bébé avec trace de pneu, poussin géant ou faux seins qui pendent, string et fausse fourrure qui dépasse…). Moi, j’étais un peu provocante sexy avec ma tenue courte et mon maquillage exagéré, mais c’est resté tout à fait acceptable, j’ai bien ri et j’ai apprécié autant les déguisements que les activités.

J’ai bien eu un moment de malaise quand j’ai compris que je devrais monter sur scène plus tard dans la soirée, mais mes amies ont tout de suite compris que ça n’allait pas le faire et ont modifié ça. J’ai vraiment des amies en or, car le malaise a duré deux minutes max, puis l’ambiance bonnes copines a repris de plus belle, et au final, j’ai vraiment apprécié ma journée.

EVJF : au club de strip-tease

Crédits photo : Photo personnelle

Et je peux te le dire à toi : même si les mecs du spectacle ont des corps de rêve, bien musclés et tout, ben mon Chéri, pour moi, il est bien au-dessus d’eux. Certes, c’est le modèle crevette 2.0, mais je préfère largement toucher le corps de mon Chéri, parce que c’est le sien, parce que je l’aime comme il est, plutôt que les corps d’apollons que j’ai vus ce soir-là. D’ailleurs, j’ai demandé un strip-tease privé à mon homme le lendemain de cette folle journée, et là, je n’ai eu aucun problème à participer !!

Et concernant la journée de Chéri ? Eh bien, je te la raconterai la prochaine fois, parce qu’il y en a, des choses à dire !

Et toi ? Quelles activités tes amies avaient-elles prévues pour ton EVJF ? Est-ce que certaines t’ont gênée ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Récit de quête n°26 : nos enterrements de vie de garçon et fille – Partie 1 : la future mariée”

  • Ahah, je suis exactement comme toi, et le strip-tease fait partie de ma liste de véto pour mon EVJF. Je serai tellement mal à l’aise… En tous cas, top que ta témouine se soit dévouée 😉

    En tous cas, elles ont assuré, ça avait vraiment l’air super sympa !!! 😀

    • Oui, même si je pense que je n’ai clairement pas mis de « veto », je n’aurais sincèrement pas pensé qu’elles m’auraient emmené à un spectacle de strip-tease…
      Mais comme je l’ai dit, le spectacle était finalement super et ma témouine s’est portée volontaire à ma place donc tout s’est bien passé et j’en garde un très bon souvenir !

  • Madame Ophrys ! Ça faisait longtemps, j’avais peur de ne pas avoir la suite de ton mariage !

    Trop bien l’initiation au sabre laser, c’est le genre de choses que j’aurais adoré et pour lequel j’aurais été à fond dedans !! Tu as dû t’éclater. Par contre le strip-tease… Jamais ! J’avais laissé carte blanche à ma témoin mais elle me connait bien donc il n’y a eu ni déguisement ni beaux mâles bodybuildés. J’aurais été aussi mal à l’aise que toi !

    J’ai eu droit à un spa, à un escape game et le soir à une méga surprise : mes amies et moi avons retrouvé mon chéri qui fêtait son EVG. Une grosse fête le soir tous ensemble 1 mois avant le mariage c’était super, tout le monde a fait connaissance ce qui a contribué à mettre une super ambiance le jour J. Je recommande !

    Du coup je suis très curieuse d’avoir l’EVG de ton futur !

    • Je suis contente de t’avoir manquée Aurore ! Ne t’inquiètes pas je suis bel et bien de retour et ne m’arrêterai que lorsque j’aurai TOUT raconté 😉

      Oui j’ai adoré l’initiation au sabre laser, c’est un vrai sport avec des règles précises et c’est très fun à faire ! Je ne l’aurais sans doute jamais découvert sans mon amie qui en fait régulièrement.
      Tu as l’air d’avoir grandement apprécié ton EVJF, c’est super ! Moi aussi j’aurais bien voulu que l’on se retrouve tous à la fin avec Chéri et ses potes (d’autant plus que c’était le même jour), mais avec le spectacle ce n’était pas possible, nous sommes rentrées très tard, d’autant plus que ce n’était pas la porte à côté !

  • OMG !!! Un strip-tease masculin… tout ce que je ne veux pas pour mon EVVF (oui vu mon âge, pour moi ce sera un Enterrement de Vie de Vieille Fille :P). Mes amies (ma témoin surtout) le savent bien, elles ont plutôt intérêt à respecter mes envies !!! ^^

    Comme Aurore, mon fiancé et moi souhaiterions nous retrouver le soir pour une grosse fête entre amis. A voir… 😉

    En tout cas l’ambiance à ton EVJF était bien présente, c’est génial. Super aussi que tes 3 amies se soient bien entendu 🙂
    Hâte de savoir ce que ton fiancé a vécu !

    • Et oui, je comprends que cela rebute pas mal de monde, moi-même j’étais un peu anxieuse… Mais finalement ça s’est très bien passé, ce n’était pas plus malsain qu’un spectacle au Lido ou au Moulin Rouge en fait !
      La journée entière s’est très bien passée et même si nous n’étions pas nombreuses, la mayonnaise a pris entre mes 3 amies et ça c’était génial !
      Et pour mon Chéri tu verras, ça vaut franchement le détour !

  • Comme je te comprend moi c’était mon véto et elles étaient au courant donc elles ont respecté mon souhait! Top que ton amie s’est dévouée et qu’elles n’aient pas insisté!! Tu as eu l’air de passer une super journée !

    • Et oui dès que j’ai dit que monter sur scène me mettrait mal à l’aise, ma témouine s’est tout de suite porté volontaire pour y aller à ma place, et elle a beaucoup apprécié !
      De fait le malaise a vraiment duré très peu de temps, et j’ai pu me détendre et apprécier le spectacle.

  • Pour ce qui est de la première question, je dirais que « fille » et « garçon » ne sont pas connotés pareil. Quand un adulte interpelle un jeune dans la rue il peut dire « mon garçon » ou « jeune fille » mais pas l’inverse. Jeune garçon ça veut dire enfant, non? Et après c’est « vieux garçon » qui veut encore dire autre chose…
    Bref ça ne me choque pas moi.

    • Ah merci pour ton commentaire, je n’étais pas sûre qu’il y en aurait qui porte là-dessus !
      Disons qu’en principe l’équivalent de « jeune fille » n’est pas « jeune garçon » mais plutôt « jeune homme », ce que je trouve bizarre…
      Pour moi fille et garçon signifient tous deux l’enfance / l’adolescence, donc moi ça me semblerait logique de dire « enterrement de vie de fille / garçon » et ne pas marquer une différence avec un « jeune » dans un cas et pas dans l’autre…
      Mais comme toi apparemment ça ne te choque pas, cela prouve que c’est très subjectif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *