Mariage et déceptions : tout ne se passe pas toujours comme prévu…

Je ressens un peu d’amertume quand je pense à mon mariage et je crois que personne n’a envie d’avoir ce genre de sentiments en se remémorant ce jour qui est censé être beau et rempli de bisounours et de licornes à paillettes.

Il y a quelques événements qui me restent, encore maintenant, en travers de la gorge et je ne sais pas par quel bout commencer pour te raconter tout ce que j’ai encore à te dire…

Alors, aujourd’hui, je te raconte tout ce que j’ai sur le cœur pour extérioriser un peu et pour dire que, non, tout n’est pas forcément rose.

Commençons par le début du début : mon mariage civil et une fin de soirée désagréable !

Les mariés s'embrassent cérémonie civile

Si tu as suivi un petit peu l’histoire, c’était une journée globalement agréable pour quelqu’un enceinte de 34 semaines. J’étais épuisée mais j’avais passé une bonne journée entourée de mes très proches. Sauf que, comme évoqué dans les commentaires, le tableau est venu se noircir un peu en fin de soirée.

Les mecs commençaient à être un peu ronds, ils étaient marrants jusqu’à l’ouverture d’une nouvelle bouteille de champagne…

Là, mon beau-frère a voulu ouvrir la bouteille et a dit un truc de genre « attention ça va péter » sous-entendant qu’il allait tout lâcher ! Mais, si je te remets un peu dans le contexte, on était dans le salon de ma mère (qu’on venait juste de refaire soit dit en passant) et qu’elle ne voulait pas risquer un pet au plafond. On lui dit mais on lui laisse la bouteille. Bouteille qu’il fait péter 2 secondes après, mort de rire de sa bêtise ! Dans une autre situation, j’aurai ri. Mais là, c’était clairement un manque de respect vis à vis de ma mère et moi.

Son frère (mon mari donc) lui fait remarquer qu’il aurait pu éviter et basta. On continue de papoter avec d’autres gens mais j’entends du coin de l’oreille (si, si, on peut avoir des coins d’oreilles) quelqu’un qui rumine. Mon beau-frère qui se plaint à un ami que si on voulait pas qu’il le fasse péter fallait pas lui laisser la bouteille et ça en boucle pendant… trop longtemps ! Faut savoir que dans la famille de mon mari, les hommes ont un défaut : ils radotent quand un truc les perturbe et je crois, qu’avec l’âge, ça ne s’arrange pas car le père c’est le pire (Beau-Papa si tu me lis, je t’aime quand même) !

Du coup, pour désamorcer, j’envoie une petite vanne « héhé arrête de radoter on dirait ton père ! »

Houla ! Bien mal m’en a pris ! Je ne le savais pas encore mais j’avais enclenché le drame de la soirée.

Après ça, je me suis pris des petites réflexions moyennement sympas et totalement gratuites dans les dents du style primaire (par exemple « ben vas-y puisque t’es Madame je sais tout »). Et avec le combo enceinte-fatiguée-émotionnée, j’ai craqué et j’ai filé pleurer discrètement dans mon coin. Je n’ai pas dû être assez discrète étant donné que mon mari m’a vue… Du coup, il était fâché après son frère mais, comme il a horreur des conflits, il a préféré se taire.

Oui, il n’a rien dit jusqu’à ce que son frère lui sorte « va falloir qu’on parle parce que là ça ne va plus ». Euh … what ?

Bref, tout est parti en cacahuète. S’en est suivie une explication de 20 minutes. Les parents pleuraient. Moi, j’avais arrêté mais j’avais bien les boules. Et tout ça pour rien parce qu’à l’heure actuelle on ne connait toujours pas le fin mot de l’histoire.

On aurait dû rentrer heureux de s’être mariés. On est rentré triste de cette soirée. On a débriefé et pleuré pendant une heure avant de s’endormir. Youpidou…

Voilà pour le civil.

Et de nombreuses déceptions s’enchaînent lors de mon mariage religieux…

Suite à la cérémonie civile, j’avais peut-être trop d’attente pour mon mariage religieux. Je voulais qu’il me fasse oublier cette vilaine histoire. Qu’il me remette des paillettes plein les yeux. Mais pour diverses raisons ça n’a pas été le cas.

Raison n° 1 : la pluie ! Mais genre la grosse pluie qui te pourrit bien la journée. On devait faire le vin d’honneur sous les arbres juste à la sortie de l’église dans le tout petit village de mon mari. Résultat, on a été rapatrié dans des vieilles granges bien sombres et moches que je n’ai même pas eu le temps de décorer un peu. Du coup on était tout serré, les gens avaient froid et je n’ai jamais pu atteindre le buffet de petites bouchées sucrées :’(

Raison n° 2 : les gens ! Au vin d’honneur, sans exagérer, je ne connaissais pas les 3/4 des gens. Pourquoi ne pas avoir insisté pour ne pas les inviter me diras-tu ? Et bien vois-tu, pour moi, un mariage ça n’est pas juste une petite fête personnelle. Pour moi, c’est la célébration de l’union de nos 2 familles. Alors, je ne me voyais pas dire à mes parents et beaux-parents que je ne voulais pas qu’ils invitent leurs amis, que je ne voulais pas qu’ils partagent leur joie avec leurs proches à eux.

Sauf que j’ai des tendances agoraphobe. La faute à mon boulot surement : je bosse seule depuis plusieurs années maintenant alors les bains de foule ça n’est pas trop mon truc.

Et puis j’aurai bien aimé pouvoir mieux profiter de MES invités sans avoir à faire des politesses à ceux que je ne connaissais pas. Mais bon, c’est le jeu ma pauvre Lucette !

Raison n°3 : mon mari ! Ou plutôt son empressement ! Lorsque nous nous sommes fiancés, nous étions déjà en “essais bébé” et je lui avais dit que si jamais ça marchait enfin, nous pourrions toujours décaler d’un an. Sauf que, le moment venu, il n’a pas eu la patience d’attendre plus longtemps. Il voulait que ça se fasse l’année suivante. Et l’opportunité que nous avons eu pour la salle a fini de me convaincre. Si j’avais su la galère, la fatigue et les absences lors du mariage que ça allait engendrer, je ne me serais sans doute pas laissée convaincre aussi facilement.

Nous avions pris des nounous qui ont été très bien d’ailleurs, mais mon fils était tout patraque depuis quelques jours alors, au moment du dernier biberon et du coucher, je n’ai pas pu faire autrement que d’y aller moi-même. Pas par obligation entendons-nous bien, mais par envie de passer ce petit moment pour lui faire des câlins. J’ai donc raté tout l’apéro et je suis vraiment déçue…

Raison n°4 : tous les petits détails futiles et inutiles que je n’ai pas pu peaufiner mais ceux-là je sais que j’en ferai le deuil plus facilement.

Petit bilan

On rêve aujourd’hui d’organiser, avec juste nos amis, un renouvellement de vœux sur la plage ou dans les bois, à la cool, feu de camps, grillades et bières ! Et juste profiter du bonheur d’être ensemble.

Mais si je te raconte tout ça, c’est que je vais me concentrer sur le positif pour le reste de mon récit de mariage. À venir donc : de l’amour et des arcs-en-ciel !

Et toi ? As-tu peur de la réaction de tes proches le soir du mariage (pris dans le tourbillon de la fête) ? As-tu tes enfants aussi qui seront présents le jour J ? As-tu prévu des nounous pour qu’elle les gère ? Raconte-moi !



16 commentaires sur “Mariage et déceptions : tout ne se passe pas toujours comme prévu…”

  • Merci pour cet article et sa franchise. Ça fait du bien quand on a vécu des choses un peu similaires, de se sentir moins seule. Pour moi aussi fin de soirée un peu compliquée à cause de l’alcool, et j’ai encore beaucoup de rancœur pour les protagonistes… Mais il fait savoir tourner la page et se concentrer se les belles choses. Alors j’attends la suite, qui j’en suis sûre sera magnifique !

  • Oh la la, Mademoiselle Bidou…je suis désolée que la rancoeur et de mauvais souvenirs viennent égratigner ces beaux jours.
    On ne peut malheureusement pas tout gérer ni tout anticiper lors d’un mariage : le mauvais temps, les réactions des gens, l’état de santé sont des événement imprévisibles ! Evidemment, ils paraissent hors de propos dans un monde de licornes et de paillettes, mais ils font partie de la vie, du quotidien, et on n’est jamais à l’abri de faire exploser une vieille histoire pour une toute petite blague innocente…
    J’espère que tu arriveras à passer outre ces mauvais souvenirs pour te concentrer sur l’essentiel (à mes yeux) : tu es mariée avec l’homme que tu aimes, les gens que tu aimais étaient auprès de toi, et vous avez un magnifique bébé !
    Et, comme tu le dis, il y a plein d’autres occasions d’organiser une nouvelle cérémonie, à votre image !

    • Là où je n’ai pas compris c’est qu’il n’y avait jamais eu d’histoire entre les 2 frères. C’est d’autant plus rageant que ça ait pété ce jour-là …
      Mais oui je me focalise sur mon petit garçon et petit à petit j’espère que seul le positif restera 😉

  • Je suis heureuse de te lire à nouveau. Le plus important c’est que tu aies dit oui à ton mari. Vous avez un adorable petit bout en plus !
    Sinon niveau réactions des proches le jour J on ne peut pas trop prévoir. Je croise les doigts pour que tout se passe bien surtout que je ne pourrai pas le mettre sur le compte de l’alcool dans la mesure où il n’y en n’aura pas.
    Concentre toi sur le positif comme tu le dis si bien !

  • Je comprends que tu sois triste, avec toutes ces petites choses agaçantes qui se sont accumulées ; mais je suis sûre que tu gardes quand même de bons souvenirs aussi ? Des sourires, des proches émus, de belles photos, et surtout, un mari aimant à tes côtés, qui s’était fait beau pour toi comme tu t’étais faite belle pour lui, avec plein d’amour dans les yeux… N’est-ce pas là l’essentiel ? C’est vrai qu’il y a toujours des imprévus, mais comme tu le dis, pour effacer ce genre de regrets, tu peux toujours faire une cérémonie de renouvellement de voeux en petit comité ! Et je serai ravie de t’aider à l’organiser à l’île Maurice si tu veux !! 😉

  • Ohh Mademoiselle Bidou, je suis désolée qu’il y ait eu toutes ces mésaventures! C’est écrit, c’est sorti. Tu vas pouvoir maintenant chasser ces mauvais souvenirs! Ne garde que les bons souvenirs, de vous 3 à dos de licorne suivis d’un cortège de bisounours sous une pluie de paillette! ^__^

  • J’ai un peu le même bilan de mon mariage religieux : pluie (au revoir photos de couple en pleine nature), 3/4 d’inconnus au vin d’honneur (même chose, je ne voulais pas gâcher le plaisir de Belle-maman, je considère aussi que le mariage est une fête familiale) et un bébé qui m’a empêché de profiter (sauf que moi, il était encore dans mon ventre, à l’état d’embryon). Heureusement, personne n’a été assez malpoli pour me chercher des noises alors que j’étais enceinte et hypersensible (y’a bien une fille qui parait-il a critiqué toute la soirée, mais personne ne savait qui c’était -un ajout de dernière minute, la petite fille de vieille tante éloignée de mon mari qui s’est retrouvée là un peu par hasard- alors c’est pas ça qui a gâché ma fête 😉 Hâte de lire les bons moments 😉

  • Comme je me retrouve, et comme ça fait du bien de voir que c’est normal d’avoir cette réaction là.
    Mariage civile et réligieux le même jour. Pluie horrible qui n’a pas césser de 7h le matin à 20-21h. On devait se voir avant la mairie et faire les photos de couple, finalement annulé car pas possible, j’attendais ce moment avec impatience, une decouverte juste à deux en toute intimité et de pouvoir en profiter avant le grand oui. Grosse déception.
    Pas du tout de sortie en triomphe aprés les cérémonies dû à la pluie donc tout le monde partait assez rapidement aprés chaque cérémonie.
    Un vin d’honneur ou j’ai rien vu, trop a m’occuper de deux invités pas vu depuis 2 Ans et demi.
    Un repas gâché par le traiteur car rien ne correspondait a notre demande, et une attente interminable entre les plats, donc une ambiance qui est tombé a l’eau. LEs témoins ont pas su prendre le relais, mauvaise gestion entre eux. Et déçu de n’avoir eu aucune surprise alors que tant de chose était annoncé durant les préparatifs. Enfin beaucoup de choses MAIS le bonheur reste les yeux de mon mari quand il m’a vu et cette danse a deux, seul moment de complicité.

    Si je pouvais je referais cette journée, je songe a renouveler mes vœux aussi. 1 An de mariage bientôt donc peut-être pour les 5 Ans.

  • J’en suis toute triste. J’espère que tu arrivera à faire le “deuil” de cette journée et à te rappeller que des belles choses (genre vous étiez canonissimes avec ton mari ^^)
    J’ai aussi eu 3/4 d’inconnu pendant le cocktail, mais au lieu de les voir comme des intrus qui m’empêche de voir mes copains, je les ai vu comme des gens prêts à traverser toute la france pour venir au mariage des enfants de leurs amis. Et j’étais super contente de les rencontrer (même si je ne me rappelle plus du tout qui j’ai rencontré !) et entendre d’en la bouche de parfaits inconnus que la mariée est très belle et bien ça fait du bien au moral !

  • Oh Madame Bidou! C’est moche quand ça se passe comme ça.L’Amour ce n’est pas d’être heureux avec son mari même quand rien ne tourne rond. Quand tu te couches au près de lui et que tu te sens bien même si ton beau frère a déconné, même s’il a plu, même si tu ne connaissais pas la moitié des invités…. Le plus important c’est lui, enfin eux, maintenant en plus tu as ton pitchounet. Et puis si tu as tout ça encore en travers dans quelque mois remet peu être les choses à plat avec ton beau frère, simplement en lui expliquant que tu as été blessé. Et plein de bonheur pour la suite.

  • Les précédentes l’ont bien dit, le principal reste vous et votre petite famille. Je trouve ça super de vouloir refaire un petit truc tranquille avec les “vrais” amis, et c’est vrai que sur une plage ça peut chasser les mauvais souvenirs de pluie pour les remplacer par de bien plus chouettes ! En tout cas ton récit me conforte dans mon choix de tout petit comité et de ne pas me pourrir mon mariage avec ma famille. Je te souhaite vraiment tout plein de bonheur et hâte de lire les autres aspects plus positifs 😉

  • Merci les filles vous êtes adorables ! J’espère sincèrement que seuls les bons moments resteront dans ma petite tête d’ici qqs mois, années … En attendant ça ne m’empêche pas de vivre, je profite de mes hommes, je les aime tellement !

  • Bonjour à toi,

    Ca me rend triste de lire des témoignages comme ça. Mais surtout ça me dépasse tellement de voir qu’il y a des proches qui peuvent venir vous gâcher votre journée de cette façon. la mauvais temps on ne peut rien y faire (c’est par contre bien de le prévoir!) mais ça vraiment j’en reviens pas ! ça doit être mon côté bisounours.

  • Je n’ai pas eu de vrais drames comme ça, mais il y a pas mal de couacs qui me sont restés en travers de la gorge pour le civil. Surtout quand moins d’une semaine après, j’ai récupéré les photos, crise de larmes (en plus Chou était en déplacement à l’étranger), impossible de dormir, etc.Je me suis même fait porter pâle le lendemain, car je ne pouvais pas aligner 2 mots sans me remettre à pleurer. Pourquoi ? Je n’avais qu’une seule photo avec mes parents et mes frères, et elle n’était pas exploitable (trop sombre, des gens tout autour, avec ma mère à moitié cachée par une épaule). Et par la suite, tout le monde a voulu sa photo et je n’ai pas pu réunir mes parents pour en refaire une. Heureusement ma belle-soeur a réussi à prendre la même mais sous un meilleur angle. Ouf, je pouvais commencer à passer à autre chose !
    Et pourtant, ce n’est pas grand-chose une photo quand même ?
    Je sais que j’ai mis plus d’un mois à effacer mes griefs (bon, le photographe je l’ai définitivement effacé, lui, pour les mariages suivants on a changé), et que je me chauffe très vite dès que le sujet revient !
    Résultat pour les deux religieux, j’étais vachement plus pointilleuse sur ces détails (qui a dit cass-c*** ?)

  • Bonjour a toutes!
    Je me suis mariée samedi 13 septembre et moi aussi j’ai eu pas mal de complications pendant la soirée a commencé que mon mari et moi devions être au fourneaux car personnes est venus nous aider. Pourquoi pas avoir pris des serveuses? Et bien parce que nos chères mères nous on convaincu que cela ne servait a rien et qu’elle serait là pour tout préparer. .. résultats? Un vin d’honneur manqué et une soirée qu’on a rien vu, on a juste eu le temps de faire 2 ou 3 danses pendants la soirée. J’essaye d’oublier mais c’est dur!

  • Dur dur de faire la part des choses ! J’en sais quelque chose. J’espère que ça a évolué avec le temps. Par ailleurs, j’aime beaucoup la vision de Madame Irbis ; les gens qui traversent la France pour assister à ton mariage alors que tu ne les connais pas directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *