Récit de quête n°8 : nos choix à propos du mariage – Partie culinaire

J’écris aujourd’hui cet article pour te parler de nos choix qui, sans être extravagants, sortent du cadre « habituel » du mariage. Oui, tu sais le fameux “ça ne fait pas mariage” ? Et bien pour certaines personnes de notre entourage, nos choix ont fort surpris, et nous avons parfois dû justifier expliquer calmement plusieurs fois les raisons de ces choix, qui ne sont pourtant pas si extravagants…

Buffet ou repas assis ?

Buffet de mariage

Crédits photo (creative commons) : tunechick83

Commençons calmement : nous voulons un buffet, et non pas un repas assis. Alors il y a plusieurs raisons à cela. Premièrement, il est impossible de contenter tout le monde. Et je ne parle pas uniquement des « cultures » différentes (religion, vegan, coutumes culinaires étrangères, …), mais aussi des allergies, des femmes enceintes et puis tout simplement des goûts de chacun. Nous avons environ 120 invités prévus, statistiquement, il est IMPOSSIBLE qu’il n’y en ait pas au moins un qui rouspète (parce que c’est trop chaud/froid, trop cuit/pas assez cuit, « maismoijenaimepaslepoisson », etc). Au moins avec un buffet varié, il est impossible de ne pas trouver son bonheur dans le large choix proposé.

Deuxièmement, les enfants. Bon dans ce domaine, je parle en tant que profane, car je n’en ai pas, mais je sais que ça peut être très difficile de contenter un enfant. Si on lui sert un plat défini et qu’il n’aime pas, il boudera son assiette et se jettera sur le dessert (pas forcément très bon pour la santé tout ça), et de fait il aura faim jusqu’à assez tard. Et je ne me voyais pas non plus leur servir un repas trop « simple » type sandwich ou spaghetti bolognaise (j’adore hein, ne vous méprenez pas, mais pas pour mon mariage…). Et puis un « repas enfant », ça s’arrête à quel âge ? Ceux de 12 ans, je leur sers quoi, spaghetti bolo ou selle d’agneau à la moutarde ? Ça dépend des goûts propres de chaque enfant, je dirais… Bref, pas envie de me prendre la tête, donc ils se servent eux-mêmes et basta.

Comment ça, c’est pas classe un buffet ?

Troisièmement, pour ceux qui disent que ça ferait « moins classe » ou « trop convivial », je dirais que ça dépend du buffet. À vous de choisir ce que vous mettez dedans, si vous êtes plutôt brochettes tomates/mozzarella ou duo de foie gras, c’est à vous de donner le ton. Ensuite, à ceux et celles qui disent que c’est chaotique et que ça prend du temps pour se servir, je réponds ORGANISATION. Déjà, on ne laisse pas les enfants gens se servir seuls, foutre en l’air ta déco  risquer de faire tomber quelque chose et remplir leur assiette jusqu’à ras-bord on leur permet de goûter à tout. Donc pour gérer tout ça, des serveurs seront prévus derrière le buffet et ce sont eux qui rempliront ton assiette te serviront une portion adaptée de ce que tu leur demandes. Ensuite, pour pallier au chaos de « tout le monde se lève en même temps », on définit un ordre avec le maître de salle : la table d’honneur en premier, puis celle des prestataires (oui, car ton photographe doit manger vite fait pour choper le discours que Tonton Marcel aura la bonne idée de faire une fois que tout le monde sera servi), celles des parents et beaux-parents, etc.

Quatrièmement (oui, je suis inspirée), ça évite aux gens de rester trop longtemps le c** sur leur chaise et ça permet aux mamies de se lever régulièrement pour éviter les crises d’arthrose, aux enfants d’avoir 5 min de retard (le temps de revenir de leur chasse au trésor) sans que leur assiette ne soit froide, etc.

Cinquièmement (et puis promis, j’arrête), le prix. C’est encore plus vrai en France visiblement, mais même en Belgique la formule « repas assis » revient souvent plus cher, tout simplement parce qu’il faut plus de serveurs. Dans le cas du buffet, le gain fait sur le service peut être employé à étoffer le choix des plats ou en renforcer la qualité. Et bonus pour la France (car cela se fait rarement par chez nous), le reste des plats pourra être resservi le lendemain lors du brunch (et on évite de faire à nouveau appel à un traiteur, moins d’organisation et vive les économies !)

Brunch ou pas brunch ?

Ensuite, notre deuxième choix qui peut sembler étrange, surtout pour les Françaises, mais en Belgique (du moins dans ma région) nous n’avons pas pour habitude de faire un “retour de noces” le lendemain.

À la limite, si on doit faire appel à de petites mains pour le nettoyage, l’enlèvement de la décoration, la désinstallation des tentes, etc, alors oui, on peut quand même leur offrir un petit truc à manger pour les remercier. Mais en temps normal, après avoir fait la fête toute la nuit, chacun rentre chez soi et on en reste là.

J’avoue que je préfère faire ainsi, car je pense que ça me filerait le cafard de les voir partir un à un le dimanche et de me rendre compte que la fête est finie pour de bon (en attestent de nombreux témoignages de chroniqueuses sur ce blog). Après, je comprends parfaitement que ça dépend des envies de chacun(e) et je trouve ça normal de vouloir profiter de la présence de ses proches réunis autour de soi le plus longtemps possible.

Ah, et LE point positif à ne pas faire de brunch : tu peux te lâcher à fond le samedi soir sans penser que tu dois « assurer » le lendemain matin midi. Moi, je sais que je n’aurais pas supporté de devoir me lever tôt le lendemain. D’ailleurs, c’est prévu dans mon agenda : dimanche je comate jusqu’à au moins midi.

Pour nos autres choix « pas si bizarres que ça, mais peu communs tout de même », ce sera dans un prochain article.

Et toi, que prévois-tu pour le repas du mariage ? Buffet ou repas assis ? Et le lendemain ? Brunch ou grasse mat’ jusqu’à très tard ? Dis moi tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “Récit de quête n°8 : nos choix à propos du mariage – Partie culinaire”

  • Un buffet ça peut très bien être chic si on veut, et puis quand bien même on ne fait pas le choix du buffet chic, je ne vois pas le problème avec une ambiance plus conviviale après tout! On l’a envisagé aussi mais finalement c’est le menu qui a décidé du type de repas et non l’inverse! Concernant le brunch, j’en voulais un car beaucoup de mes invités viennent de loin donc je veux les voir un maximum, mais comme je ne voulais pas renoncer à mon sommeil ce sera à 14h 🙂

    • Oui l’avantage du buffet c’est que tu y mets ce que tu veux dedans !
      Bonne idée pour le brunch à 14h ! Surtout si la fête se termine à max 1h du mat, vous devriez pouvoir récupérer un minimum pour faire bonne figure le lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *