Il était une fois la rencontre de 2 geeks sur internet…

Je n’aime pas particulièrement raconter ma vie, mais il faut bien que je t’explique comment un Nounours et une Poupée sont descendus de leurs étagères respectives pour se rencontrer.

Grimpons donc dans notre Tardis et remontons le temps !

Début 2012, j’apprends qu’un nouveau site de rencontre en ligne est mis en service, dédié à faciliter les échanges entre ces gens timides et peu sociaux que sont les geeks. Comme je me reconnais depuis longtemps dans la description, et que je commence à en avoir assez de mon célibat, je me dis que je tenterais bien ma chance, sans savoir trop ce que j’espère y trouver.

Le 14 février 2012, je reçois un message dans ma boîte de réception Geekmemore. Long, personnel (c’est rare, ça change du « Salut t’as l’air sympa, on peut bavarder ? »), et drôle. Très drôle.

Sur la photo, il est mignon. Ma sœur dans mon dos me pousse : « vas-y réponds-lui ! »

Je promets de le faire rapidement. Mais les jours passent et je ne trouve pas les mots qui l’éclabousseraient de l’humour et de l’intelligence que je rêve de posséder pour me montrer à la hauteur de ce jeune homme. Je procrastine donc pendant environ un mois.

Le lundi 5 mars, je reçois de très mauvaises nouvelles. Chagrinée, je décide que j’ai bien droit au bonheur qui me tend peut-être les bras, et décide de répondre à ce message une bonne fois pour toute, s’il n’est pas trop tard. Sans trop y croire (il sera sans doute déjà passé à autre chose), je rédige une réponse maladroite et croise les doigts. Moins de dix minutes plus tard, l’icône « nouveau message“ clignote. Youhouuuu !!

Il me fait remarquer en plaisantant que pour l’avoir autant fait attendre, je lui dois bien de prendre un verre avec lui. Je suis tout à fait d’accord, et lui donne rendez-vous le lendemain soir.

Le 6 mars, je découvre ce Nounours adorable, dont la voix douce me berce pendant que je me demande quel goût ont ses lèvres. Nous parlons, parlons, parlons, pendant des heures, au point qu’on en oublie l’heure du dîner, et c’est à 23h que, affamés, nous partons à la recherche d’un restau encore ouvert, pour finalement nous rabattre sur un fast food, pas le choix à cette heure avancée.

Il est drôle, j’espère ne pas l’ennuyer, sa conversation me fascine. On se raconte nos vies jusqu’à pas d’heure. Et on promet de se revoir très bientôt.

Un ours en peluche comme ça, je pourrais l'écouter pendant des heures !

Crédits photo (creative commons) : Clément Bucco-Lechat

Il m’invite à déjeuner le jeudi, dans un restaurant de sushi près de son lieu de travail, à deux pas de chez moi. Coïncidence ?

Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’on s’est dit, mais je lui trouve toutes les qualités du monde. Il me parle d’une association de geeks dont il est membre. J’en ai entendu parler, j’envisage de les rejoindre. J’aurais l’occasion de t’en reparler de nombreuses fois ici ! Il a un évènement avec eux ce week-end (dans le jargon, on appelle ça un « event », prononcé à l’anglaise), mais il adorerait voir un film avec moi le dimanche soir. Chez lui. J’accepte le cœur battant.

Le dimanche, je me prépare en jurant mes grands dieux que je rentrerai dormir chez moi. J’arrive chez lui vers 21h je crois. Nous mettons une demi-heure avant de nous décider pour Alien, le Huitième Passager. Assis côte à côte sur le canapé, je sens sa main descendre lentement sur mon épaule. Il est timide, c’est adorable ! Un petit encouragement, et hop !

Pendant un instant, le temps s’arrête. Je le regarde, il me regarde, il me dit la plus belle chose qu’on ne m’ait jamais dite : « tu sais, je ne te ferai jamais de mal. »

Et nos lèvres se touchent.

Nous aurons vu au total huit minutes du film !

Deux mois plus tard, nous emménagions ensemble, un an et demi après, nous adoptions un chaton, et en juillet 2013, j’ai eu droit à une demande en mariage assez épique, que je te raconterai une prochaine fois.

Je traverse la vie à dos de licorne, en semant des paillettes sur mon chemin. J'ai épousé M. Nounours le 22 novembre 2014, dans une ambiance bleu violet, autour du thème de la geekitude. Je suis heureuse d'avoir été invitée à te raconter ici mes aventures.

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Raviole
    Répondre
    28 avril 2014

    Haaaaa j’adore ces histoires de coup de foudre <3 <3 <3
    Ca me rappelle un peu mes debuts avec Loulou, cette histoire de film chez lui- promis je rentre dormir chez moi-oh et puis non un bisou c'est rien de mal 😀

  • Avatar
    Madame Nounours
    Répondre
    28 avril 2014

    J’en ai entendu parler de Geekmemore ou le fondateur en parlait sur une chaîne spécialisé dans l’univers geek (oui moi aussi je suis une geek et j’ai reconnu Docteur Who dans l’une des images de ton article ^^), je l’ai même conseiller à une copine célibataire d’ailleurs. C’est mignon votre rencontre, comme quoi la vie fait de jolies choses ^^. Moi aussi j’ai rencontré mon futur mari via notre passion pour la culture geek il y a plusieurs années de cela et je me dit que le destin a bien fait les choses.

  • Avatar
    Mademoiselle Bubulle
    Répondre
    28 avril 2014

    SO CUTEEEEE!!!!! C’est raconté avec tout le côté adorable de votre rencontre… je me retrouve un peu dans ce récit! Tous mes voeux de bonheur!

  • Avatar
    Mademoiselle Sourire
    Répondre
    28 avril 2014

    C’est trop mignon <3
    Tu m'as fait rire aussi !
    Merci de partager ce moment avec nous

  • Avatar
    Mademoiselle Gezillig
    Répondre
    28 avril 2014

    oooh c’est trop mignon 🙂
    (je pensais qu’on avait été rapide avec nos 30 min de film mais là, on est battu à plat de couture)

  • Avatar
    Maelisa
    Répondre
    28 avril 2014

    Merci pour ce joli témoignage ! Il en ressort tellement de tendresse…
    Et ce qui me touche, c’est que lors de ma première nuit avec mon chéri, il m’a dit une phrase similaire à celle de ton Nounours, presque mot pour mot. Et elle résonne encore en moi, car elle était la promesse d’une attention et d’une tendresse infinie… Je vous souhaite énormément de bonheur à tous les deux, et j’ai hâte de te lire à nouveau, Mlle Poupée !

  • Avatar
    Dame Cha
    Répondre
    29 avril 2014

    Kawaï !!
    J’adore ce genre d’histoires. C’est tellement romantique.
    Dis, le « promis, je dors chez moi ce soir », c’est un peu comme le « allez, cette année je recopie mes cours », non ? Un engagement-que-tu-sais-que-tu-vas-pas-tenir, hein ?

  • Avatar
    Mademoiselle Médicis
    Répondre
    29 avril 2014

    J’adore comme tu nous racontes ça ! C’est tellement mignon ! Gniiiii !
    J’ai hâte d’en savoir plus sur cette association, c’est un univers que je ne connais pas du tout.

  • Avatar
    mlle future madame
    Répondre
    29 avril 2014

    Le premier film du dimanche soir chez lui….moi dans mon sac j avais ma brosse à dent !! Maiiiiis bien sur j avais prévu de rentrer chez moi !….

  • Avatar
    MlleLys
    Répondre
    29 avril 2014

    c’est mignon, ça me rappelle trop mon nounours geek à moi, tout gentil et qui me faisait déjà bien rire sur le net, et un peu timide aussi ^^

  • Avatar
    Mademoiselle Loutre
    Répondre
    29 avril 2014

    C’est si touchant, j’adore ta manière de raconter 🙂 Merci pour ce partage <3

  • Avatar
    Sammartano
    Répondre
    3 mai 2014

    C’est quoi geek? merci d’éclairer ma lanterne

  • Avatar
    Mlle Crevette
    Répondre
    29 octobre 2014

    Aaaaahhh mais elle m’a mis les larmes aux yeux ton histoire! Moi aussi je vais me marier avec un geek, et ce genre de déclaration… pfffiou! Pour la petite histoire, il m’a fait sa demande dans le noir par ce qu’il est timide, quand je portais mon pyjama-papillon!

  • Avatar
    Athenadora
    Répondre
    19 novembre 2014

    Lol, je vient seulement de voir cet article et coincidence, l’homme et moi on s’est aussi rencontré sur Geekmemore…

  • Avatar
    Répondre
    19 septembre 2017

    Je ne tombe sur ce texte que maintenant… Et j’adore!!!! Du coup, je vais chercher tes textes ailleurs 🙂

Poster une réponse