Il était une fois… de l’histoire de notre rencontre à mes envies de mariage

Mère Blizzard raconte-noouuuus uuuuuune histoire, Mère Blizzard…

Aujourd’hui les enfants, tu vas tout savoir sur notre rencontre et sur les premiers pavés qui ont cimenté la route qui nous a mené au mariage (hé, je ne serais pas un peu poète dans l’âme moi ?)

En réfléchissant à cette chronique, j’ai réalisé que Chouchou et moi, on a quand même un parcours amoureux radicalement différent. Si on ne compte que mes amoureux, j’ai été 16 ans en couple. En ajoutant les petites histoires de quelques mois à 1 an, on doit pouvoir ajouter 2 ans facile. Et des amoureux j’en ai pas eu des centaines ! Je fais partie des gens qui ont besoin de stabilité donc quand je rencontrais un garçon bien, je passais en mode “huître” (oui on m’aime pour mon côté glamour). Accrochée à mon rocher, vas-y pour me virer !

Chouchou a eu une relation d’un an qui fut très violente et des relations sans avenir et assez courtes. Maintenant que tu as le contexte, assis-toi, prends un chocolat chaud, kidnappe ton chat et détends-toi.

Le jour de notre rencontre… au détour d’un couloir d’hôpital !

Il y a 5 ans presque jour pour jour, je me suis rendue à l’hôpital pour un examen bénin de l’estomac.

J’arrive habillée à l’arrache, à jeun donc très aimable, pas maquillée ni vraiment coiffée (yeah i’m a sexy bitch !). Je vais enfiler leur pyjama d’hôpital si saillant et j’attends qu’on vienne me chercher. Le brancardier me demande ce que je veux manger et boire à mon réveil… café, pour l’estomac oublie, le thé je n’en buvais pas, bon ben de l’eau quoi… Face à mon air radieux, il me propose un chocolat à la place. Et là le troll s’est transformé en princesse et c’est avec un grand sourire que j’ai accepté ce breuvage magique.

Je passe au bloc, je râle en salle de réveil pour partir vite, J’AI FAIM et je me retrouve brancarder jusqu’à la salle des collations. Là, le jeune homme me donne un post-it et me dit que c’est le numéro de son copain qui m’a montée (au bloc !). Ma pauvre, je devais encore être dans les vapes parce que j’ai éclaté de rire, mais genre le truc improbable, à gorge déployée. Son pote m’a prise pour une tarée sur le coup…

À ce moment là, j’étais en couple depuis presque 5 ans. Mais, ça n’allait pas du tout : relation je t’aime-moi non plus, avec quelqu’un qui m’a prise pour un acquis et qui était trop immature émotionnellement et trop différent de moi. Et, je vais être honnête, j’avais 2 collègues qui me tournaient autour. Ajoute à ça que je ne réponds JAMAIS au mec qui donne leur numéro comme ça.

Du côté de Chouchou, le début de l’histoire est plus drôle. Figure-toi que ce rustre adorait brancarder les gens avec un nom difficile à porter. Et bingo, c’est mon cas. Donc au départ, il voulait juste voir à quoi ressembler cette Mlle nom-à-la-c**. Et, dans l’ascenseur, quand il m’a proposé le chocolat, mon sourire l’a juste envouté (c’est ce qu’il me dit en tout cas). Mais il ne voulait pas me donner son numéro, il était au boulot et en CDD… Et là une collègue lui a dit la phrase qui a tout changé : “imagine que c’est la femme de ta vie ?”.

Et notre histoire a commencé…

Sans que je sache pourquoi, je lui ai écris.

Et j’ai été honnête : mon gars, tu n’es pas le premier sur la liste et, en plus, je ne me rappelle pas du tout de toi !

Comme c’est un guerrier, il a décidé qu’il gagnerait et il s’est arraché ! Il m’a convaincu de le rejoindre en ville et m’a invité dans un bon restaurant. On a passé un bon moment. Les jours suivants, on a passé des heures au téléphone. On se voyait tous les jours ou presque. J’en ai oublié les autres… Je devais partir en vacances avec mon ex. J’avais des doutes. Il le savait. Alors, il a fait des pieds et des mains pour partir avec moi. C’est comme ça que je suis parti dans un pays étranger (l’Espagne quand tu ne parles pas espagnol c’est l’étranger !), avec un homme que je connaissais depuis 1 semaine après avoir mis un terme à une relation de 5 ans sur un coup de fil (je sais, ce n’est pas bien mais il l’avait un peu cherché).

Après une relation de 5 ans qui n’avançait pas, j’avais besoin d’engagement, qu’il me prouve que je n’avais pas tout plaqué pour rien. Alors, au bout de 6 mois, on s’est pacsé.

Comme ça, un 4 janvier, sur notre pause déjeuner. Et, pour fêter ça, on a mangé un sandwich à la boulangerie à côté du TGI…

Mais, tu sais quoi, c’est un souvenir génial parce que Chouchou a pensé à prendre du gel en partant bosser le matin pour se faire beau pour moi, parce qu’on a vécu ça tous les deux, un peu en cachette, et en plus j’ai eu cette belle bague !


Il était une fois... de l'histoire de notre rencontre à la demande en mariage

La vie commune commence

6 mois après, on aménageait ensemble.

Tout ça s’est fait naturellement. Aujourd’hui, Chouchou reconnaît qu’il n’avait pas trop réalisé les enjeux à l’époque.

Au bout de 2 ans, on a pris un engagement important pour nous : on a acheté un chat ensemble. Je rêvais d’avoir un main coon mais les prix sont… outch ! Et puis on a croisé une éleveuse, on a suivi les portées et l’une d’elles nous a fait franchir le cap. Je voulais un gros mâle gris (surtout pas de roux) et Chouchou a craqué sur la seule femelle de la portée, rousse et complètement frappadingue !

Et un compromis, un !

En même temps, quand tu vois cette bouille :

Il était une fois... de l'histoire de notre rencontre à la demande en mariage

On était bien, amoureux et, surtout, on s’entendait très bien, trop bien.

J’ai toujours eu des relations conflictuelles avec les gens que j’aimais. Pour moi, amour et violence étaient des sentiments indissociables. Pour Chouchou pareil. Mais non, on ne se disputait jamais ! Des chamailleries, des discussions pour se réajuster mais il n’y a jamais eu de clash.

Donc, un jour, on s’est retrouvé à se demander si finalement on n’était pas juste des amis, s’il ne fallait pas envisager la rupture pour ne pas perdre de temps dans nos vies… nous étions 2 abrutis en train de pleurer à 2 heures du matin sur le canapé. Ben oui, on n’avait pas trop envie de rompre quand même…

Et puis on s’est rendu compte qu’on était 2 idiots très chanceux.

Et là, on a attaqué le cap des 3 ans, qui a failli nous avoir mais, tel un chevalier, Chouchou a pourfendu ce vil dragon ! Et oui, 3 ans de relation, on allait sur nos 26 ans, 2 ans de vie commune, 2 chats dont un en commun… Et oui, le mariage a commencé à s’imposer à moi.

Et là, c’est le drame !

Chouchou était extrêmement réfractaire. Au point que si, en ville, je m’arrêtais pour regarder les vitrines de robes de mariées en rêvant un peu, il me tirait le bras pour me traîner (des fois, on aurait dit que ma vie était en jeu !). Dès que j’abordais le sujet, il devenait agressif. Au début, je le taquinais en lui demandant si, à chaque fois qu’il entendrait le mot mariage, il me ferait une crise d’épilepsie ! Sauf que ça n’évoluait pas. Il se braquait de plus en plus, incapable de me dire quels étaient ses freins. Il refusait de parler du mariage, point.

Alors, je lui ai dit qu’il devait accepter d’y penser et d’en parler avec moi de manière constructive (que je comprenne au moins !) ou sinon que je partirais car je ne l’aimais pas assez pour faire le sacrifice du mariage et des enfants (parce que oui les gosses c’était pareil).

Comme tu es trop balèze, tu te doutes bien que ça a changé… mais pour savoir comment, il faudra patienter !

Toi aussi, as-tu rencontré ton homme d’une manière originale ? Êtes-vous un couple super calme et communiquant ou les assiettes volent chez toi ? Aurais-tu mis une croix sur le mariage et les enfants par amour pour ton Groom ? Les “caps” dans ta relation, comment les as-tu vécus ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Il était une fois… de l’histoire de notre rencontre à mes envies de mariage”

  • Coucou !
    Encore une fois, j’adore te lire, car je me trouve énormément de points communs avec toi !
    Mon chéri utilise la même expression que toi pour me qualifier à une différence près, il parle de “moule accrochée à son rocher” 😀
    Quand je l’ai rencontré, il avait aussi un maine coon ! Et j’ai moi aussi eu une histoire très compliquée avant d’être avec lui ! J’ai hâte d’en savoir plus sur votre mariage !!!

    • Ca fait plaisir à lire! Pour être honnête, j’adore le vocabulaire marin et les comparaisons à base de mollusques ^^

  • J’adore ce chat !
    Par contre il doit y avoir une coquille ou bien euh… tu as 27 ans et tu as passé 16 ans de ta vie en couple + 2 ans d’histoires courtes ?

    • et oui c’est bien ça !
      J’ai passé 16 ans dans des relations stables, sérieuses et monogame (trois fois 2 ans, 1 fois 5 ans et ça fait 5 ans que je suis avec mon homme). Je suis en couple depuis le CM2 mdr

  • Une introduction d’article sur l’air de “Père Castor” ça donne tout de suite envie d’en savoir plus !
    Que de mères chats sur ce site, on va bien s’entendre…
    Hâte d’en savoir plus sur votre histoire et vos deux mariages !

  • Belle rencontre, comme quoi les décisions les plus réfléchies ne sont pas toujours les meilleures! Hâte de voir la suite.

  • Nous aussi parfois on se comporte plus comme des amis que comme des amants, mais c’est je pense ce qui rend notre relation aussi forte. C’est mon meilleur ami et je lui confie tout et pareil de son coté, du coup en 6 ans de relation on s’est peut être pris la tête hummm 3fois? Et les main coon c’est trop beau!!! Mais ca a trop de poils 😉

    • Je me sens moins seule ^^
      Les main coon ça a la beauté des poils longs sans les inconvénients, comme ça a peu de sous poil il faut peu d’entretien. On la brosse tous les jours mais pour le plaisir en fait

  • Ca c’est de la rencontre originale ! Vous aurez quoi raconter à vos enfants (au fait, j’ai hâte de lire la suite de l’article pour savoir comment tu l’as convaincu !). Et pis le chat, mais qu’elle est adorable !!! Mais elle me parait bien grise pour une femelle rousse non ? Ou vous avez pris le mâle au final , j’ai pas compris ?
    Mais du coup, l’autre chat dans ta photo il vient d’où ? Le tien ou le sien ?
    Bon allez, j’arrête avec les matous (j’adore ça, mais on avait compris) et j’attends avec impatience la suite !

    • J’adore raconter notre rencontre surtout qu’on a le profil d’un couple internet vu qu’on décroche pas de nos PC.
      [mode HS on] En fait la pépette est écaille-de-tortue avec du beige, du noir et du roux (limite orange / feu). J’ai accepté la femelle à condition qu’on l’a fasse reproduire vu qu’elle a un bon pédigré. Mais elle a très peu de chaleur donc on hésite à acheter un mâle et à laisser faire la nature. Le chat sur ma photo c’est mon bébé, je l’ai depuis 8 ans presque. Comme il a un gabarit main coon (6kg en étant mince), je te dis qu’il en faut de la place dans le lit ^^ [mode HS off]
      Je vais vite me remettre au clavier pour écrire la suite !

  • Votre rencontre est vraiment originale, digne d’un film romantique. Effectivement, vous devez prendre plaisir à la raconter, ça change.
    Quand au fait d’aller vite dans votre relation, ça ne me semble pas bizarre du tout, vu que chéri et moi avons eu un début de relation très rapide nous aussi.
    Hâte de lire la suite.
    PS : je fonds totalement devant la bouille d’amour de votre boule de poils !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *