When Mister Fox met Mlle Crapate

Aujourd’hui, avant de te parler de la demande et de nos préparatifs, j’aimerais te raconter un peu notre histoire. Rapport que tu nous connaisses un peu mieux Mister Fox et moi !

Notre rencontre au lycée…

Comme je te le disais dans ma présentation, nous deux c’est une longue histoire qui a débuté au lycée. À l’époque, il ne parlait pas aussi bien français qu’aujourd’hui ce qui a donné lieu à quelques fous rires.

Quand je suis arrivée en seconde, une de mes camarades de classe n’arrêtait pas de parler d’un charmant garçon dont elle s’était éprise. Histoire de l’aider avec une de mes amies nous avons décidé de prendre les choses en mains et de parler à ce garçon. Mais voilà, ledit garçon ne semblait pas vraiment partant et ça nous a un peu énervé. Comme nous étions pestouilles, nous nous sommes un peu moquées de son accent et de sa phrase «  Je ne veux pas la faire du mal ». Ouais c’est moche de rire comme ça des étrangers, mais que veux-tu j’avais 15 ans et on sait tous que ce n’est pas l’âge où l’on est le plus intelligent de notre vie. Et c’est donc comme ça que j’ai fais la connaissance de Mister Fox.

Heureusement, comme nous étions tenaces et, en fin de compte, pas méchantes on lui a reparlé à de nombreuses reprises. Si bien que si il n’est jamais sortie avec notre camarade de classe il a fini par devenir notre ami.

À cette époque aucun signe de romance à l’horizon : j’étais moi-même en couple avec Mickey et Mister Fox avait des vues sur une amie.

En première cependant les choses changent légèrement : Mister Fox et moi nous rapprochons et devenons meilleurs amis. Et tous les samedi matins on va à la piscine. Un vrai périple : bus à 7H30, trente minutes de trajet, encore une heure de marche et une heure de plus à attendre l’ouverture (la joie de vivre dans un coin paumé !). Et de petits gestes innocents, mais néanmoins ambiguës,  qui s’installent : se mettre à côté dans le bus, lui prendre la main pour marcher, des étreintes. Mais je ne me pose pas vraiment de questions et la vie continue. Je suis toujours avec Mickey et tout va bien. Mister Fox a quelques copines par-ci par-là, mais jamais rien de sérieux. Je sais qu’il a des vues sur une autre de mes amies et j’essaie de jouer les entremetteuses (sans succès je dois dire).

L'histoire de notre rencontre

Crédits photo : Photo personnelle

Mister Fox et moi-même lors d’un afternoon tea dans mon jardin.

La terminale arrive, mais ce n’est plus la même chanson : Mister Fox a redoublé et même si nous n’étions déjà pas dans la même section (Classe littéraire : les meilleurs !) là nos horaires ne se rejoignent jamais ! En plus, pour diverses raisons, on arrête d’aller à la piscine le samedi : on se voit de moins en moins souvent. De mon côté, les choses périclitent avec Mickey et je me rapproche d’un autre groupe. Dans le lot un garçon attire mon attention et malheureusement je me fais avoir. Je romps avec Mickey et me rapproche de ce type (spoiler alert : ce type était franchement un gros c** qui m’a bien retourné le cerveau le temps que je l’ai fréquenté et qui aura réussi l’exploit de me faire perdre toute la confiance en moi que j’avais en moins d’un an !).

Cette année-là, Mister Fox est peu présent, mais il se distingue tout de même par un geste à mon anniversaire qui sera le commencement d’une vraie introspection dans mes sentiments à son égard. Durant la fête organisée pour mes dix-huit ans il me propose de danser un slow avec lui. Il me serre vraiment fort et me murmure qu’il veut qu’on soit amis pour toujours. Sur le coup je trouve ça un peu effrayant et je refuse une deuxième danse : je me demande si il n’aimerait pas qu’on soit plus que ça justement et je ne suis vraiment pas dans cette disposition d’esprit à ce moment donné. Mais cette danse restera gravée dans un coin de ma tête, cette danse et un rêve que j’ai fait peu après où on s’embrassait.

… et lorsqu'(enfin) on se met ensemble !

Alors que je pars à trois heures de train de chez moi pour l’université je commence à me poser des questions. Mais l’autre type me rejoint pour faire nos études et il a une grande emprise sur moi et pendant deux mois je ne fais pas grand-chose pour changer ça.

Mais mes sentiments pour Mister Fox sont bien là et s’affirment de jours en jours. Je rentre presque tous les weekends espérant passer quelques heures avec lui, l’appelant de plus en plus souvent au téléphone. J’évite le plus possible l’autre abruti. Et le 12 décembre 2012 (tu te rappelles, c’était le jour de la fin du monde), je lui soumets l’idée d’un mariage avec moi, sous forme de blague. À partir de là je me fais bien plus engageante, lui faisant clairement du rentre dedans.

En février, je fini par mettre fin à tous contact avec l’autre type et, trois jours plus tard, je suis chez mon père où j’ai rendez-vous avec Mister Fox. On passe la journée ensemble avant d’enfin s’embrasser. Je dois t’avouer que je ne m’attendais pas vraiment à ce que ce soit si rapide, mais bien sûr je suis ravie. Ça y est on est ensemble ! Joie et paillettes ! Quand il me regarde j’ai l’impression d’être la chose la plus précieuse qu’il possède au monde et j’ai des papillons dans le ventre. S’ensuivent nos premiers « je t’aime » sur le quai d’une gare un mois plus tard. Il me présente à sa famille en Angleterre quelques mois plus tard. Nous affrontons des deuils ensemble, partons voir ma mère en Nouvelle-Zélande pendant un mois.

L'histoire de notre rencontre

Crédits photo : Photo personnelle

Hobbit Town et ses maisons trop mignonnes

Au bout d’un an, nous nous installons ensemble dans un petit appartement à Aix-en-Provence. En parallèle de nos études, nous travaillons dans un fast-food. Nous, nous disputons, mais ce n’est jamais grave. On déménage encore deux fois dans la même ville. J’obtiens mon diplôme de licence pro en librairie et je pars travailler deux mois dans notre coin d’origine. Le job ne se passe pas très bien. Et je supporte mal la séparation. D’autant que j’ai l’impression qu’elle n’atteint pas vraiment Mister Fox. Il se montre distant au téléphone. À mon retour j’ai l’impression que quelque chose ne va plus. On se dispute beaucoup. Un soir on remet sérieusement notre couple en question. Ça a été une période difficile, mais on en ressort plus forts.

À ce moment-là, j’ai fait le deuil d’un éventuel mariage : visiblement il ne trouve pas ça nécessaire. Mais de son côté il se sent prêt à avoir un enfant. Ça me convient. Les choses en restent là jusqu’à Noël. Mais ça c’est une autre histoire que je me ferais le plaisir de te raconter bientôt ! En attendant j’espère ne pas t’avoir ennuyé avec notre histoire !

Et toi, comment t’es tu mis avec ton Amoureux ? Étiez-vous amis avant d’être ensemble ? As-tu parfois eu peur pour ton couple ? Raconte-moi ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “When Mister Fox met Mlle Crapate”

  • Quelle merveilleuse histoire que vous avez tous les deux! 🙂

    De notre côté, (je vais faire ça très court…enfin je vais essayer!) Nous nous sommes connus en 2005 (j’habite au Québec et lui dans le 92, il est libraire en langues étrangères chez Attica sur Paris), grâce à un site Web acadien. Je m’y étais inscrite en 2002 dans le cadre d’un de mes cours universitaire (j’ai fait un bac – une licence pour toi – en linguistique. Il y avait une section correspondants sur ce site, que j’ai découverte en 2005, et futur chéri y était inscrit.

    Comme je venais de débuter la série de livres Le Chardon et le Tartan (Outlander) et que je désirais apprendre le gaélique (oui j’ai de ces lubies parfois!), je suis entrée en contact avec lui et de là une belle amitié est née. Quelques mois plus tard, il est venu faire une visite au Québec et nous nous sommes vus, et l’amitié s’est rapidement transformé en quelque chose de bien plus fort! Il a tout plaqué et il a immigré chez nous en avril 2017 (ce fut le plus beau vendredi 13 de ma vie!)

    Mais même si nous nous parlions tous les jours, nous ne nous étions vus qu’en novembre 2005, avril-mai 2006 quand je suis allée le voir et en octobre 2006, avant qu’il n’arrive pour de bon, alors ce fut un gros coup de dés d’emménager directement ensemble (oui, les 3 premières semaines j’ai failli lui reprendre un aller simple pour la France, haha!)

    Nous avons eu un garçon en 2009 (j’avais 2 fils avec mon ex-conjoint, qui ont aujourd’hui 19 et 16 ans) et nous nous sommes mariés le 28 octobre 2017 au Québec (mon récit est dans le mariage des lectrices si tu veux en savoir plus!)

    Voilà pour nous! 🙂

      • Merci pour ton commentaire ! Ton mariage avait l’air vraiment chouette ! Je me souviens d’avoir lu ta chronique : ca semblait vraiment convivial ! Vous étiez tres beaux sur les photos. En tout cas votre rencontre et votre histoire sont tres belles. En plus ton mari est (était?) libraire ce qui n’enleve rien 🙂
        Encore merci

  • Une superbe histoire, on se croirait dans un film! J’en ai eu des frissons !!! Tu es vraiment douée pour le story telling ! Hâte d’avoir la suite 🙂

  • Trop mimi votre histoire. Et je valide la photo à Hobbiton, héhé ! 😉
    Par contre, tu nous fais un peu languir, en nous faisant miroiter le récit de la demande… sans nous expliquer tout en détail ! 😉

    • Merci ! Hobbiton… qui fut en fait un calvaire car Mister Fox, ma mère et mon beau-père s’arrêtait toutes les secondes pour prendre en photos ! On a fini par partir devant avec ma petite soeur et ca a été beaucoup plus chouette. Surtout le cidre à l’auberge à la fin ! Sinon la demande fera l’objet d’un autre article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *