Le retour de Madame Feliner !

Petite surprise cette semaine sur Mademoiselle Dentelle ! Les anciennes chroniqueuses reviennent !!!

Certaines sont là le temps d’une chronique, pour te donner des nouvelles ou t’adresser un faire-part de naissance à travers la rubrique “Carnet Rose”, et d’autres reprennent l’écriture pour te raconter la suite de leur récit laissé depuis (trop) longtemps à l’abandon…

Bref, si tu suis Mademoiselle Dentelle depuis longtemps ou si tu veux te plonger dans de nouvelles aventures et des jolis mariages, reste avec nous toute cette semaine, tu vas être ravie !

Je ne sais pas si tu te souviens de moi : je suis Madame Feliner, ancienne future mariée de l’année 2013 (ça ne nous rajeunit pas tout ça !).

Il s’est passé beaucoup de choses dans ma vie depuis mon mariage, du très bon, du beaucoup moins drôle, bref : la vie quoi. Si tu n’as pas suivi mes péripéties sur les autres sites gérés par l’équipe de Mademoiselle Dentelle, je reviens te donner quelques petites nouvelles.

Le retour de Mme Feliner

Crédits photo : Studo Cabrelli

L’amour (fou)

Oui, je suis toujours avec Mister Feliner, nous allons fêter très prochainement nos 4 ans de mariage… et donc nos 14 ans ensemble (tu te souviens ? Je me suis mariée le jour de notre 10e anniversaire !).

Le mariage n’a pas forcément changé grand chose dans notre vie de tous les jours. Disons que d’un point de vue administratif, beaucoup de choses ont été simplifiées pour moi comme pour lui (coucou les impôts !). Mais le mariage a rendu les choses ni plus compliquées entre nous, ni plus simples. Nous devons toujours faire des compromis, nous avançons toujours pas à pas dans notre vie commune. Bref, le mariage n’est pas une formule magique en soi qui rendrait tout beaucoup plus évident dans la gestion du quotidien.

En revanche, ces 4 dernières années ont été ponctuées de sacrées montagnes russes, et je pense que quelque part, les liens du mariage ont renforcé notre complicité, notre partenariat.

Les bébés

Oui, je suis devenue maman. Deux fois.

La première fois, d’un bébé qui n’a malheureusement pas eu le temps de vivre. J’ai accouché d’une superbe petite fille à 6 mois de grossesse. C’était en juin 2014 : le deuil a été long, douloureux. Nous l’avons inscrite comme notre premier enfant dans notre livret de famille. Nous l’avons tenue dans nos bras. Nous lui avons donné un prénom. Nous parlons d’elle souvent. Et je crois que nous parlerons toujours un peu d’elle : elle fait partie de nous, de nos vies. Elle restera notre premier enfant.

J’ai eu la chance de retombe enceinte très vite : j’ai accouché d’une petite princesse en août 2015. Une petite “Kate” (c’est son nom de code sur mon blog), rapport aux nausées qui me sont tombées dessus pendant la grossesse (Kate Middleton si tu m’entends !). Kate nous comble de joie, c’est une petite fille absolument parfaite… et heureusement, vu que je suis devenue maman presque solo pour quelques mois !

Car oui, Jean-Mi (aka Mister Feliner, son autre nom de code) a repris ses études. Il fait un MBA en région parisienne, il est donc très souvent absent. Moi, j’ai changé de travail, après une reprise extrêmement mouvementée sur mon ancien poste (euphémisme bonjour !). 4 mois d’arrêt maladie pour me sortir de la situation et me requinquer, et me voici sur un nouveau poste génial. Mais très exigeant. Les journées sont longues, la fatigue a vite tendance à s’accumuler…

J’ai ouvert un blog pour parler de tout ça : tu peux me retrouver ici.

Les autres et moi

Je te parlais de relations chamboulées par le mariage, tu te souviens ? Eh bien, même si sur le moment je ne m’en suis pas forcément rendu compte, le mariage m’a aidé à faire le tri, certes, mais surtout à m’imposer.

J’ai appris à dire “stop, là, tu me fais du mal”. J’ai appris à laisser partir certaines personnes, j’ai appris à dire non. J’ai appris à dire “moi aussi, je mérite d’être respectée et écoutée, pour ce que je suis, pas pour ce que tu attends de moi”. Avant que les choses ne dérapent. Si elles dérapent, j’ai appris à dire “non, ça, tu n’as pas le droit de le faire”. Y compris dans ma vie professionnelle.

Tu vois, quand je te parlais de mes 4 mois d’arrêt maladie ? C’est dur, on est d’accord. J’ai dû changer de poste en urgence. Mais j’ai changé de poste. Je ne suis pas restée à me laisser maltraiter parce que “c’est comme ça que les choses fonctionnent” (Diantre ! Et puis quoi encore ?). Je suis aujourd’hui dans un environnement de travail sain. Très exigeant, mais sain. Je ne suis pas certaine que la “moi” d’il y a 4 ans aurait osé le faire. Je peux même te certifier que je ne l’aurais pas fait. J’aurais pleuré pendant des mois, je me serais résignée, je serais même sans doute devenue un peu cynique. Mais je serais restée dans ma zone de confort. Et bien à la place, j’ai choisi de partir.

En conclusion : ma (nouvelle) philosophie de vie

C’est un mantra que j’applique dans ma vie de tous les jours : la vie est trop courte pour perdre son temps. Avoir été confrontée au deuil périnatal n’a fait que renforcer cette conviction. On ne peut pas anticiper ce que la vie nous réserve. Mais on peut choisir d’être heureux, bien dans ses baskets, bien entourée. Et pour ça, il faut savoir ce que l’on veut.

Ça implique de se poser des questions (beaucoup), de se mettre en danger (parfois), et de savoir s’arrêter quand on ne se sent plus en phase avec ce que l’on voulait (ou croyait vouloir). Et ça, ça fait du bien.

Depuis que je sais dire non (même à ma zone de confort), mes relations sont beaucoup plus saines. Je me sens mieux dans mon corps (ah non, pardon, ça c’est une pub pour un yaourt). Ce qui ne veut pas dire que parfois, je ne dois pas me faire violence (Bisounours un jour, Bisounours toujours !). Ce qui ne veut pas dire non plus que je suis satisfaite de TOUS les aspects de ma vie. (J’ai pris beaucoup de poids à cause de mes deux grossesses rapprochées, si tu veux tout savoir). Mais je sais apprécier ce que j’ai.

Un mari que j’aime, un bébé formidable, un boulot pour lequel je me lève avec plaisir le matin. C’est l’essentiel, non ?


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



6 commentaires sur “Le retour de Madame Feliner !”

  • Je n’avais pas suivi ton mariage en direct sur MD, mais je l’ai lu avec attention car je me retrouvais dans pas mal de tes envies, le moment venu.
    Je t’ai ensuite suivi sur DMT et sur ton blog perso, toujours avec plaisir malgré les importantes épreuves.
    La vie n’a pas été facile avec vous mais j’admire beaucoup votre faculté de résilience et la solidité de votre couple. J’espère que la vie sera plus clémente à l’avenir et je vous souhaite le meilleur.

  • C’est vraiment chouette d’avoir des nouvelles des anciennes chroniqueuses, moi qui ne suis pas familière de DMT et SMT. Merci d’être revenue nous faire un récap des moments importants depuis ton mariage !

  • Ca me fait hyper plaisir de te voir prendre la plume (enfin le clavier d’ordinateur) une dernière fois sur MD, et ce même si je te suis sur dmt et ton blog … J’avais adore ton mariage ❤️
    Et puis, je te souhaite plein de jolis moments avec Jean Mi et Kate ! Plein de bonnes choses Mme Feliner (ou urbanie, je sais plus à force …) 😀

  • Je crois que tu es une des premières chroniqueuses que j’ai suivi ici pendant le s préparatifs de mon mariage en 2014.
    Tu n’as pas été épargnée pendant ces 4 années et j’espère que l’avenir avec Kate et Jean-Mi sera plus clément <3
    A bientôt avec grand plaisir sur DMT, SNT ou ton blog 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *