Notre rétroplanning mois après mois

Aujourd’hui, je vais te parler de notre rétroplanning ou plutôt de notre avancée mois après mois dans les préparatifs du jour J.

Quand nous avons pris la décision de nous marier en juin dernier, les préparatifs étaient encore quelque chose de très vague dans ma tête de jeune fiancée. C’est en me plongeant dans les blogs mariages et les récits de futures mariées que le stress a commencé à monter : je me suis aperçue que, si certaines choses peuvent être réalisées sans véritable contraintes temporelles, d’autres pôles doivent absolument être planifiés et fixés un certain temps en avance, sous peine de te retrouver coincée et de ne plus avoir le choix que tu souhaitais au départ…

Le retroplanning de notre mariage mois après mois

Crédits photo : LaTransfo

Attention, notre planning est loin d’être parfait ! Il doit être modulé en fonction de la région où tu te maries. Il est par exemple notoire que pour un mariage sur Paris et ses environs, il est nécessaire de réserver ta date + ton lieu + tes prestataires bien plus longtemps en avance que si tu te maries, comme moi, en Drôme Provençale. Il s’agit juste de te donner un petit point de comparaison par rapport à ton propre planning.

J’ai moi même beaucoup appris du rétroplanning des différentes futures mariées que j’ai pu lire pour 2 raisons :

  • ça te déstresse car forcément tu auras des pôles où tu es plus en avance
  • ça t’aide à ne rien oublier dans ton organisation (j’avais par exemple oublié qu’il fallait faire une playlist puisque nous n’aurons pas de DJ… d’où un réveil brutal à un mois du mariage !)

J-11 mois (juin 2013)

« Chouette on va se marier ! »

Sourires béats et bonheur naïf des futurs mariés qui ne savent pas encore ce qui les attend…

J-9 mois (août 2013)

  • date du mariage fixée
  • annonce à la famille
  • recherche du lieu de mariage. Sur ce point, tu auras une chronique complète très bientôt ! Sache que, pour notre région, les 4 lieux que nous avons visité étaient libres pour la date prévue mais cela tient aussi au fait que nous nous marions en province et en mai (qui est encore au début de la saison). Pour un mariage en juin/juillet/août, ces dates sont beaucoup plus demandées : je te conseille donc de t’y prendre un peu plus tôt.

J-8 mois (septembre 2013)

  • annonce aux amis : pas de save-the-date imprimé mais un petit mail leur demandant de réserver leur date pour le grand jour
  • réservation du lieu
  • réservation de notre photographe. Attention, certains sont réservés de longs mois en avance. Nous avons eu beaucoup de chance avec la nôtre, il ne lui restait plus qu’une place de disponible pour la saison 2014, et ce fut pour nous !
  • prise de contact avec notre paroisse et la paroisse du lieu du mariage. Comme nous nous marions loin de chez nous, dans la paroisse de ma mère, il y a un certain nombre de procédures à effectuer et notamment vérifier que les différents prêtres soient d’accord avec le fait que tu te maries hors de ta paroisse.
  • prise de rendez-vous dans les boutiques de robes de mariées. Attention, en septembre les nouvelles collections ne sont pas encore arrivées. Il vaut donc mieux attendre novembre pour tes essayages, car toutes les robes seront alors disponibles en magasin. Par contre, n’oublie pas de prendre rendez-vous longtemps à l’avance pour avoir le choix du jour et de l’heure, surtout si, comme moi, tes disponibilités se réduisent au samedi.

J-7 mois (octobre 2013)

NÉANT

Oui, tu as le droit d’avoir une vie en dehors du mariage et de mettre de côté tes préparatifs !

Cela dit, en ce qui nous concerne, nous étions occupés à finaliser notre mariage civil à Venise (du coup, notre pause n’en était pas vraiment une).

J-6 mois (novembre 2013)

  • essayages des robes de mariées. Oui, je le sais, tu trépignes d’impatience quand on aborde ce sujet ! Moi aussi, c’était le moment que j’attendais le plus. Tu auras droit à une chronique spéciale et même quelques photos !

À ce stade des préparatifs, tu n’es pas encore dans le stress, juste dans la joie et l’excitation de te transformer en princesse d’un jour…

J-5 mois (décembre 2013)

  • choix de ma robe et passage de la commande. Attention, certaines marques demandent un délai de plusieurs mois pour confectionner ta Précieuse. Il serait dommage que tu ne puisses pas commander la tienne pour cause de délai insuffisant. De plus, et tu le verras avec moi, il est parfois utile de recevoir sa robe plusieurs semaines en avance car tu peux avoir des surprises et pas mal de retouches à faire (et ça prend du temps !)
  • achat de mon alliance. J’ai profité d’une vente privée d’un joaillier de luxe : l’alliance de mes rêves à -66 % rentre ainsi miraculeusement dans mon budget !!!

J-4 mois (janvier 2013)

NÉANT

Oui, tu verras, il y a des moments où le mariage te passe par dessus la tête et tu n’as aucune énergie ni envie pour t’y plonger.

J-3 mois (février 2014)

  • commande des faire-parts. Une chose que nous avions failli oublié ! Surtout que nous n’avions pas tenu compte des délais pour réaliser les maquettes et l’impression. Figure-toi qu’il a fallu presque 1 mois et demi pour avoir le produit fini, entre les erreurs de l’imprimeur et les maquettes à re-re-re-valider chaque semaine ! Nous avons failli nous arracher les cheveux !

J-2 mois (mars 2014)

  • envoi des faire-parts
  • accélération du stress !!! Résidant à 700 km de notre lieu de mariage, nous n’avons pas eu la possibilité d’y retourner depuis l’été dernier. Nous n’avons donc à ce stade ni repas, ni déco, ni rencontre avec notre prêtre, et pour une control-freak comme moi, c’est juste incroyablement angoissant. D’ailleurs, je me suis mise aux plantes : un cocktail de passiflore et d’escholtzia que mon pharmacien confectionne et qui m’aide à m’endormir le soir quand mon cerveau décide d’entamer le marathon de New York…

Pour accentuer le tout, figure-toi que je suis en plein changement de boulot… ce qui ajoute encore un stress supplémentaire !

Nous avons donc décidé d’aller passer une semaine chez ma mère, lieu de notre mariage, pour avancer et rencontrer les différents prestataires. Voici le détail de ces derniers :

  • rencontre du prêtre qui va nous marier
  • choix du fleuriste
  • choix du menu
  • séance d’engagement avec notre photographe et mise au point avec elle de nos envies pour le jour J
  • nouvelle visite des lieux du cocktail et du dîner pour pouvoir mettre au point ultérieurement notre plan de table et notre décoration
  • choix du coiffeur et essais coiffure/maquillage
  • commande chez le traiteur pour le dimanche lendemain du mariage

J-1 mois (avril 2014)

  • weekend de préparation religieuse dans notre paroisse
  • choix de l’alliance de M. Venise
  • achat des cadeaux d’invités
  • achat de tous mes accessoires : bijoux, chaussures, lingerie… la plupart sur des sites étrangers (USA ou UK) : il faut donc prévoir un délai de livraison pouvant aller jusqu’à 4 semaines.
  • essayage de la robe enfin arrivée en magasin. Vision d’horreur, je découvre les mille retouches qu’il reste à faire pour qu’elle soit à ma taille (oui, les vendeuses l’ont commandée exprès plus grande car « on peut enlever du tissu mais pas en remettre »). Ok, mais moi je veux ma robe sur mon dos, pas sur mes chevilles ! Du coup, elle ne sera prête que mi-mai…

Dernier mois (mai 2014)

  • achat des éléments pour la décoration : livre d’or, urne + décoration des tables, de l’église, du candy bar
  • élaboration de la cérémonie religieuse : choix des textes, des prières et des musiques
  • élaboration de la playlist
  • élaboration de toute la carterie : livrets de messe, plan de table, marque-places, menus, etc.
  • choix des animations du cocktail et de la soirée

Derniers jours…

Dans les 15 derniers jours qui restent avant le jour J, voici ce qui nous attend :

  • récupérer ma robe en priant pour qu’elle soit à ma taille
  • acheter les accessoires de M. Venise (chaussures et ceinture)
  • faire les DIY maintenant que nous avons acheté les éléments de décoration (écris comme ça, ça n’a l’air de rien, mais si je te fais la liste détaillée, je tombe par terre…)
  • finir la carterie
  • ne rien oublier
  • essayer d’être Z-E-N

Et toi, as-tu élaboré un planning pour ne rien oublier ? Penses-tu avoir tout terminé bien en avance avant le jour J ou plutôt être, comme moi, dans le stress de la dernière ligne droite ? T’es-tu retrouvée face à des imprévus ou être obligée de revoir tes choix car tu n’étais plus dans les temps ? Raconte…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Notre rétroplanning mois après mois”

  • Et bien tout est sous contrôle mais j’avoue qu’au fur et à mesure de la lecture j’ai pris un peu peur…. Nous avons (j’ai) fait beaucoup de DIY donc 15 jours avant ça aurait été impossible…. Bravo et maintenant il ne reste plus qu’à savourer

  • Ah. la robe. Leurs délais de livraison peuvent être assez aléatoires.
    Je me marie samedi prochain, le 31. Heuuuureusement que je suis bien briefée par mes belles-soeurs qui se sont mariées il y a peu, et que j’ai donné le samedi 24 comme date butoir… Car elle est arrivée le mardi 20, essayage le 21, récupération le 22… Un peu juste quand même non ?
    Le rétroplanning doit absolument être fait, mais savoir garder de la souplesse et ne pas s’affoler est essentiel, car il existe des aléas qui ne dépendent pas de toi, mais de tes prestataires !

    • Ah, le stress de la robe qui arrive quelques jours avant le mariage! Ma belle soeur se marie prochainement et suite à une erreur du fournisseur, elle va recevoir sa robe 3 jours avant le jour J! Autant dire qu’il vaut mieux être zen dans ces cas là.. Il y a beaucoup de contretemps dans la préparation d’un mariage mais il y a toujours une solution pour chacun d’eux.

  • Mariée la semaine dernière, on a préparé notre mariage en trois mois chrono!
    Et j’avoue que c’est très agréable, et oui ^^
    La date a été posée quand on a su qu’une salle était libre ce jour là : une visite d’une seule salle et tout était bien : une grande salle avec du caractère, une grande cuisine pro aménagée, les tables & chaises de fournies, possibilités de louer la vaisselle, un prix très abordable, un parc de 15 hectares : que demande le peuple^^
    Du coup on a reservé, foncé dans la foulée au presbytère, la même date était possible avec 2 possibilités d’horaire, on a donc rempli les papiers directement et re-foncé à la mairie où la date du 17 était aussi libre, on a emmener notre dossier à remplir ( ramené les lendemain ) et … on a confirmé la salle par téléphone : 1 journée, 3 bonnes choses de faites lol
    Ensuite… bah tu sais qu’il te reste peu de temps pour tout faire, et c’est je crois moins stressant, parce que tu ne cherches pas la perfection lol
    J’ai pourtant fait faire ma robe sur mesure par une couturière, fait mes essais maquillage et coiffure, trouver les habits de Monsieur mon mari et des deux enfants, trouver un magnifique traiteur pas cher, trouver nos alliances, fait notre préparation au mariage, créer une immense playlist, pris un concert rock, louer des lumières, pris des fûts de bières, des tonneaux de vins du champ et des tonnes de boissons, préparer les décos… j’en oublie pour moins de 3.500 euros le tout et je vous l’avoue …. sans aucun stress
    et tous ont été merveilleusement contents de notre mariage
    …et nous donc 😉

  • Enfin un planning qui ne m’affole pas et me fait davantage penser à notre vision des choses à venir… Disons que c’est la 1ère fois que je ne me dis pas « mais ma pauvre kahlessi tu ne vas jamais y arriver ! » Alors merci Mlle Venise et aussi Mallotobuck (ton mariage fait rêver… jamais de contretemps ou de malchance ?! trop bien !)

    • En fait, on a eu quelques « soucis » mais ils se sont tous réglés tranquillement :
      Pour un souci d’économie, nous n’avions loué la salle que le samedi. Personne n’avait encore loué la salle le vendredi, ni le dimanche, et les propriétaires auraient laissé la possibilité de prendre la salle en fin d’après-midi le vendredi et rendre les clefs dans la journée du dimanche.
      Mais deux semaines avant le mariage, une entreprise a loué la salle le vendredi, flûte-zut, on a perdu au loto : plus de possibilité de mettre les boissons au frais la veille, d’installer les tables, la déco…. tant pis, mes amis se proposent d’aller le samedi matin à 8h tout installer pendant que l’on se prépare. (top les amis non?! )
      Mais finalement, le jeudi, Véronique, la personne qui s’occupe de la salle, me propose d’amener les boissons et autres dans un cabanon (avec frigos !!!) à 50m de la salle, ni une ni deux : direction le cabanon les voitures remplies de tout ^^
      Et pour couronner le tout : le vendredi elle me retéléphone en me disant que l’entreprise ne fera finalement que son AG dans l’après-midi et ne fera pas de barbecue et la soirée : la salle devrait être libre vers 20h/21h si on veut.
      Si on veut?!!! bien sur qu’on veut lol : téléphone en urgence aux amis pour qu’ils se tiennent prêts, pas de soucis pour eux, et Véronique me téléphone en effet à 20h30 pour me dire : « ils sont partis, jvais faire le ménage de la salle, vous pouvez arriver quand vous voulez »
      Haouuuu, on est monté à la salle et on a tout préparé tous ensemble : un super souvenir aussi (ah si j’oubliais.. malchance : j’avais oublié des ciseaux pour découper les nappes ^^ : heureusement qu’on avait des couteaux hihihihi)
      A minuit : on en a même profité pour « goûter » les bières, posés tranquillement à l’extérieur dans le parc, parce que quand même : faut pas intoxiquer les gens, faudrait pas qu’elles ne soient pas bonnes ou fraiches ces bières ^^

      Et puis, aussi quelques « soucis » avec le presbytère (qui il faut le dire n’a pas une organisation terrible, le secrétaire ayant été malade et en arrêt durant plus de 7semaines et remplacer par des pauvres dames bénévoles qui ne devaient pas connaître toutes les méandres d’une préparation ^^ )
      On a appris un mois avant le mariage que les portes de la Cathédrale serait fermées pour cause de concert 1h30 après le début de notre célébration ! (Heureusement que je n’avais pas choisi le deuxième horaire possible, ça aurait été pile en même temps que le concert hihi )
      Mais tout c’est réglé très « tranquillement » : notre prêtre, très gentil et parfaitement à l’écoute, nous a dit que notre célébration aurait bien lui malgré tout, et que « non, vous ne vous marirez pas dans la chapelle d’hiver comme le presbytère vous l’a dit, mais bien dans le Choeur comme prévu, ne vous inquiétez pas !  »
      Le sacristain lui a refusé de nous faire sortir par l’arrière de la Cathédrale comme le presbytère nous l’avez dit : « c’est un mariage, c’est hors de question de vous faire passer par là, ne vous inquiétez pas, je gère, je vous ferais passer par la grande porte ! »
      Et hop : 3 « soucis », qu’on nous avait énoncé et qui finalement n’ont jamais existés !, résolus.
      J’adore la gentillesse des personnes …qui a dit que cela n’existait plus !!

  • Alors nous, on a étalé les prépas sur un an et demi (on a choisi notre salle un an et demi à l’avance car mariage en juillet et sur un week end de 3 jours, et heureusement qu’on s’y est pris à l’avance). On a envoyé les STD un an avant, les faires parts 6 mois avant (tjs parce que c’était en plein été, pour que les gens ne partent pas en vacances et s’organisent pour pouvoir venir). La préparation au mariage religieux a commencé en novembre 2013 pour tous les mariage de 2014, donc on a fini bien en avance. Et les DIY, que je souhaitais nombreux, je les ai commencé plus d’un an à l’avance, mais c’est + cool quand on en fait moins. Au final, un an et demi, je peux vous dire que c’est long, on en a marre au bout d’un moment. Mais ça permet de faire des pauses, tout comme Mlle Venise, des mois où on ne pense pas du tout au mariage et ça fait du bien. Ca permet aussi d’être assez zen. Au final, je me marie dans un mois et demi, je récupère ma robe cet après midi (retouches faites) et il ne me reste que les livrets de messe à imprimer et le plan de table à faire…et me détendre.

  • Bon courage pour les derniers préparatifs Melle Ino! Effectivement il est important de se ménager des périodes où on ne pense pas au mariage mais plutôt à soi, son fiancé, sa famille, ses amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *