robe de mariée suspendue

À la recherche de ma robe de mariée – partie 3 : le choix… et les doutes !

Je te racontais dans mes articles précédents le choix de ma robe (épisode 1 et épisode 2). Mais je t’ai également dit que j’avais eu beaucoup de doutes et que je m’étais posée beaucoup de questions.

Il faut que je t’explique, car peut-être que toi aussi tu as ressenti ça et que tu n’as pas réussi à t’exprimer ?

Après avoir vu le prix de ma robe, j’ai eu envie de pleurer, car c’était absolument impossible de la faire rentrer dans notre budget ! À ce moment-là, j’ai maudit la vendeuse de ne pas avoir respecté le budget de départ…

Voyant ma déception, et surtout étant elle aussi persuadée que c’était bien ma robe, ma mère accepte d’augmenter le budget qu’ils avaient prévu de nous donner avec mon père.

Et ce que la vendeuse ne m’avait pas dit, c’est que comme nous étions allé au salon du mariage 15 jours plus tôt, le petit coupon qui m’avait était remis me donnait droit à une réduction assez conséquente sur le prix de la robe. Ouf ! Ça va déjà mieux !

Nous décidons de valider la commande. Je suis sur mon petit nuage car ça y est, j’ai ma robe ! Et surtout, c’est à ce moment-là que je me rend vraiment compte que je vais me marier !

Pour le plaisir, je repasse la robe, je me sens tellement bien dedans ! On en profite pour faire une petite séance photos (oui, une fois que l’on est sûr de commander, on a le droit de faire des photos !).

robe Mlle Pivoine

Finalement, j’ai annulé le second rendez-vous du lendemain. Car maintenant que j’avais ma robe en tête, je n’aurais pas profité du rendez-vous et aurais eu hâte que ce se termine.

Mais voila, quelques jours plus tard, je reçois les photos des essayages, et surtout de la fameuse robe très jolie que témouine n°2 adorait. Et là… Je suis prise d’un gros doute, car elle était surtout presque moitié moins chère. Et je dois avouer que j’ai honte d’avoir dépensé un telle somme pour une robe, même si BikeMan et mes parents me disent que j’ai bien fait.

Je me demande si j’ai fait le bon choix. J’en oublie même que je n’avais pas réussi à m’assoir avec, tellement je trouve qu’elle me va bien (oui oui, j’ai la mémoire sélective…). C’est comme ça que je me retrouve, à 6h du matin, à envoyer des messages à mes témouines pour avoir leur avis.

Mes copines me rassurent en me rappelant que même si je me trouve jolie dans la seconde, il n’y a que dans la première que j’ai eu les larmes aux yeux pendant les essayages (et ce les deux fois où je l’ai passée !). Et, détail qui a son importance, la première n’était pas à ma taille et tenait avec des pinces accrochées partout. Alors que la seconde était parfaitement ajustée. Évidemment, sur les photos, cela ne rend pas pareil !

Donc, si je peux te donner un petit conseil : ne regarde plus jamais les autres robes une fois que tu as choisi la tienne !

robe de mariée suspendue

Crédits photo : Shang Shen photography

Et pour finir, petit point sur mes critères de départ, je voulais :

  • une robe simple, qui ne fasse pas « trop » mariée : raté, parce que j’ai bel et bien l’air d’une mariée !
  • pas de bustier : (à moitié) raté
  • pas de traine : raté aussi !
  • pas de voile : réussi !
  • blanche ou ivoire, peu importe, mais une robe claire que je pourrais recouper et teinter pour la reporter par la suite : elle sera blanche, mais impossible de la reporter par la suite, même reteinte, donc… raté !
  • dans un budget de 500-800€, accessoires compris : raté.

Finalement, avec un seul critère sur 6 de complétement rempli, je suis contente d’avoir suivi le conseil de la vendeuse pour cette robe, parce qu’une fois enfilée, je me suis immédiatement dit « c’est celle-là ! ».

Et toi ? Comment s’est déroulé le choix de ta robe ? Est-ce que ça a été une évidence, ou un long parcours du combattant ? Tu as flashé sur une robe très au-dessus de ton budget ? Tu as pu l’avoir tout de même, ou tu as dû renoncer ? Raconte-moi !

Chroniqueuse du printemps 2013, je me suis mariée en Picardie avec Bikeman en Mai. Nous avons eu un mariage civil dans le village des mes parents, avec 140 invités au vin d'honneur, et un repas entouré de 80 proches dans un restaurant les pieds dans le sable. Déco blanche avec des touches de rose et d'orange, et bien sur: des pivoines !

Commentaires

  • Avatar
    Répondre
    8 février 2013

    Tu as bien raison sur le fait qu’il ne faut plus DU TOUT regarder d’autres robes après… Super conseil qu’il faudrait donner à toutes les brides to be!! J’en parle bientôt sur mon blog mais moi je n’ai pas suivi ce conseil et cela m’a tellement fait douter après…. En tout cas j’ai trop hâte de voir ta robe!!! Bon courage pour la suite des préparatifs 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle Ballerine
    Répondre
    8 février 2013

    Heureusement que tu as pu avoir les réductions du salon! Ça aurait été dommage que tu passes à coté de la robe de tes rêves!

    Je pense qu’il est normal de douté. Moi aussi j’ai eu des doutes, j’ai montré la robe à des collègues qui m’ont rassurée! Et mon 1er essayage fut top!

  • Avatar
    celine
    Répondre
    8 février 2013

    Elle a l’air sublime ! C’est génial si tu te sens ma-gni-fï ï ï ï ïque (à prononcer à la christina) avec. Pour le coup du « doutage » je te comprends totalement. Après avoir essayer une bonne quarantaine de robes (oui oui tu lis bien, une quarantaine), avoir enfin choisi MA robe m’a entrainé dans un tourbillon de doutes : toute une nuit à pleurer à me demander pourquoi j’avais commandé une robe si chère (pareil, cadeau de mes parents) et des tas d’autres questions. J’ai effacé immédiatement toutes les photos des précédents essayages mais j’ai quand même passé 2 jours pas à l’aise à re-re-re demander à mes témoins et à ma mère si j’avais fait le bon choix. Je pense sincèrement que si elle n’avait pas été si chère, je ne me serai pas mise dans tous mes états ! Au final je ne regrette pas. Bien sur j’en aurai bien essayé d’autres encore parce que j’ai adoré l’excercice, mais c’était une robe que j’ai adoré porter.

  • Avatar
    Adé
    Répondre
    8 février 2013

    Cette robe a l’air absolument sublime ! Tu as tout à fait raison sur le fait de ne pas regarder d’autres robes, mais ne t’inquiète pas une fois qu’elle sera sur toi pour LE jour, je suis sure que tous tes doutes s’envoleront !

  • Avatar
    Mademoiselle...mais plus pour bien longtemps
    Répondre
    8 février 2013

    Dac à partir de maintenant je regarde plus les autres robes de mariées!
    Mais je la reçois que dans 14 mois :s … ok je regarde plus!
    Mais quand je regarde les autres robes je trouve que la mienne est bien plus belle … bon d’accord promis je regarde plus les autres robes!

  • Avatar
    Madame Lutine
    Répondre
    8 février 2013

    Il y a quand même une question qui mérite d’être posée : les vendeuses ont-elles vraiment raison de proposer des robes hors-budget ?
    Parce que là, ok, c’est génial, happy end, tu as ta robe, c’est THE ONE, celle qui te sublime, celle qui te fait vibrer. Mais comment on fait quand c’est vraiment THE ONE, aucun doute… Et qu’elle est très au-dessus du budget, alors que le budget ne peut absolument pas être revu à la hausse ?
    Mince quoi, c’est l’horreur à ce moment-là ! Tu as trouvé la robe merveilleuse, mais elle demeure définitivement inaccessible.
    Alors très honnêtement, je suis ravie pour toi, qui a finalement eu la robe de tes rêves. Mais je trouve ça très malvenu et malhonnête de proposer une robe beaucoup plus chère que le budget annoncé. 🙁

    • Avatar
      Mlle Jeunette
      Répondre
      8 février 2013

      Je suis assez d’accord avec ça.
      Et j’ai eu aussi le cas lors de mes essayages : la vendeuse qui me propose d’enfiler une robe « juste pour voir ». Sauf que j’ai flairé le coup, et j’ai demandé le prix avant = 2 fois mon budget. Alors qu’il était précisé dès le départ ! J’ai dis non, et je ne me suis pas laissée prendre.
      Mais je pense que beaucoup en joue, malheureusement…

    • Avatar
      Répondre
      8 février 2013

      Je nuancerais, les futures mariées savent faire la part des choses et c’est beaucoup plus difficile de se laisser envouter par une robes très cheres (parce qu’on est beaucoup plus pénible sur la qualité, les petits détails… )
      Moi je suis restée de marbre dans une Yolan Cris à 3 000€ sublimes certes, qui m’allait parfaitement bien mais la robe valait-elle vraiment ce prix là, coup de cœur ou non ? Non ! mais j’ai adoré être une princesse le temps d’un essayage.

  • Avatar
    Nami
    Répondre
    8 février 2013

    Très jolie la robe en photo !!!!
    J’ai eu un peu le même soucis avec mon choix de robe, car j’hésitais entre 2, une à ma taille, et une 2 tailles plus grande. J’ai commandé celle qui était trop grande car c’était vraiment celle-ci que je voulais, mais en regardant les photos de ma témoin et de mes parents, gros gros moments de doute, j’ai même rappelé la vendeuse qui m’a rassuré en me disant que c’était normal que ça me fasse cela, qu’une fois à ma taille elle m’ira à merveille. Ça a été une épreuve d’attendre qu’elle arrive.
    Alors ne pas se fier forcément aux photos si la robe n’est pas à votre taille effectivement.

  • Avatar
    Marjolie
    Répondre
    8 février 2013

    Je reconnais la robe et effectivement pour le budget c’est carrément raté 😀
    Tu penses enlever le « gilet » à un moment? (rhaaaa, ils sont si beaux ces bustiers de cette série…)

  • Avatar
    Mlle pomme
    Répondre
    8 février 2013

    Dernier magasin, la vendeuse est à l’écoute (prix, style, matière) j’essaye une robe …
    Du même style que la première passée lors du tout premier essayage sur laquelle j’ai eu le coup de coeur … ((sauf que celle-ci n’a pas besoin d’être modifiée (l’autre je voulais retirer les bretelles pour en faire un bustier)).
    Je me sens bien dedans, elle est légère, elle a le style que je veux, la matière que je veux… bref je verse l’acompte…
    mais une fois maman et témouine rentrées chez elles… LE DOUTE…
    j’aurais qd même du réessayer la première…
    j’aurais dû réfléchir encore un peu…
    la taille ne se met pas exactement comme je voulais…
    puis si c’était LA bonne, je n’aurais pas ce genre de doutes…
    puis toutes les filles disent que quand c’est THE robe, on ne veut plus en voir d’autres…

    l’horreur…
    une nuit atroce, un dimanche mouvementé à me torturer…
    un mail à témouine 1 qui me confirme que « waouh »
    je sonne à maman qui me confirme qu’elle est très jolie, qu’elle ne voit pas pq je m’inquiète comme ça…
    un mail à témouine 2 qui ne l’a vue qu’en photo et qui l’aime bcp

    mais lundi matin, rien à faire, je veux envoyer un mail à la vendeuse pour lui dire d’attendre avant de passer commande… que je vais repasser la voir et peut-être ré essayer la même que la première…

    mais elle n’a pas mis de mail sur son site… juste un n° de téléphone et là je me rends compte à quel point c’est « ridicule » : je vais lui dire quoi ? je ne lui reproche rien à cette robe ! et en plus elle est dans le budget (même en dessous du budget…)

    j’ai relativisé et c’est passé, maintenant je la regarde en photo 10x par jour et je me réjouis 😀

  • Avatar
    Mademoiselle Zelda
    Répondre
    8 février 2013

    J’ai fait comme toi, j’ai acheté, ou plutôt je me suis fait offrir une robe totalement hors budget… Sur le coup j’ai eu un peu honte, et maintenant je suis juste contente !!

  • Avatar
    fi
    Répondre
    8 février 2013

    comme quoi, ce qui se dit sur les blogs est finalement vrai… on repart toujours (ou très souvent) avec la robe sur laquelle on ne s’arreterais pas au départ
    j’ai explosé le budget.. pour une création unique.. j’ai réussi a avoir le pas de jupon à cerceau, pas de bustier, la dentelle.. je ne voulais pas de court et long a la fois.. c’est a moitié raté (juste de quoi voir mes santiags) et la traine.. j’espére qu’elle sera moins grande en vrai que sur le dessin..
    je ne voulais pas la prendre, mais déja je me voyais me marier en jean’s.. mr a dit, aller valide, je paye ce qui manque… alors on a craqué le slip

  • Avatar
    Mongolita
    Répondre
    9 février 2013

    Aujourd’hui, j’ai choisi ma robe de mariée. Elle ne ressemeble pas à ce que je m’étais imaginée, mais après essayage, il s’est avéré que les robes qui m’attiraient le plus ne m’allaient pas du tout!
    Au final, j’ai une belle robe de créateur dans laquelle je me sens au top et à prix réduit (magasin de destockage). Comme quoi, rien n’est immuable!
    Par contre, je vais prendre ton message à la lettre: je vais détourner les yeux en voyant les autres robes de mariées et je n’irais plus sur des sites de vente, c’est promis!

  • Avatar
    Madame Tango
    Répondre
    9 février 2013

    A juste apercevoir ta robe, j’ai eu la certitude qu’elle était faite pour toi. Aucun doute à avoir ! Quant aux critères de départ et au résultat final… ça me fait toujours sourire, parce que c’est systématiquement comme ça que ça se passe, le choix de la robe ! 😀 D’où mon conseil, rabâché à longueur d’articles : ne vous fermez surtout pas, et essayez le plus de modèles possibles ! 😉

Poster une réponse