La robe de mariée : les premiers essayages

La dernière fois, je t’expliquais pourquoi j’avais pas mal appréhendé mes essayages. Aujourd’hui, on va rentrer dans le vif du sujet : les essayages !

Depuis le début, j’avais dans l’idée de faire réaliser ma robe sur mesure. Pouvoir tout personnaliser, avoir une robe unique et totalement à mon image… cette perspective me séduisait beaucoup. J’avais donc dans l’idée de faire des essayages dans des boutiques multi-marques et de prendre un ou deux rendez-vous chez des créatrices sur mesure ou demi-mesure.

J’ai contacté plusieurs créatrices, certaines ne m’ont tout simplement jamais répondu… Nous sommes fin janvier au moment des prises de rendez-vous, mais certains agendas sont déjà bookés jusqu’en septembre 2017, ce qui fait trop tard (à un mois de mon mariage !). Au final, quatre rendez-vous sont pris, étalés sur deux weekends. C’est parti !

Essayages robes de mariée grande taille

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Premier essayage : Mademoiselle de Guise

Bon, pour le coup, je crois que je n’ai vraiment pas assuré. Stressée par cette histoire d’agenda et de date qui approche, je n’ai pas fait attention et le rendez-vous pris début mars tombe avant mes essayages en boutique.

Je suis accueillie dans son showroom, un petit appartement parisien tout mignon proche de la gare Saint-Lazare.

Robe de mariée bohème Mademoiselle de Guise

Crédits photo : Mademoiselle de Guise - Robe Adelaïde

Ce sera donc la première fois que j’essayerai des robes chez elle. Mauvaise idée, car je débarque avec une idée claire en tête, mais ne sachant pas ce qui me va ou non. Résultat : je suis un peu perdue, et Chloé le ressent bien.

De plus, ne faisant pas un 36 mais un 46, difficile pour moi d’essayer des robes ici… À partir de ce moment-là, où je comprends que ce ne sera pas possible, le rendez-vous devient flou et je suis déjà ailleurs (en dépression). Ma principale crainte se confirme : je ne peux pas essayer de robes.

Bon, j’essaie quand même certains modèles, et Chloé est vraiment gentille et compréhensive. Ses robes sont vraiment très jolies et très travaillées. Elle me propose des bas à mixer avec d’autres hauts de robes, et même si je n’essaie pas tout, elle m’aide à me projeter en les superposant devant moi.

Le rendez-vous coupe court quand même car les essayages sont limités : elle me propose plusieurs petits croquis de ce qui serait possible de faire et me conseille d’aller en boutique faire des essayages et de revenir vers elle si son travail m’a plu : à ce moment-là, nous pourrons rentrer dans le vif du sujet de la création.

Même si cette rencontre ne m’a pas convenu, je te conseille quand même Mademoiselle de Guise si tu recherches une robe sur demi-mesure. La créatrice est vraiment adorable et ses robes sont toutes plus belles les unes que les autres.

Robe de mariée bohème Mademoiselle de Guise

Crédits photo : Mademoiselle de Guise - Robe Mathilde, top Jade

Je ressors encore plus angoissée de ce premier rendez-vous : je me dis qu’avec ma morphologie, je ne pourrai jamais essayer de robes et serai condamnée à « essayer de me rendre compte ».

De plus, j’étais dans un autre monde durant ce rendez-vous, j’ai eu l’impression que, oui, mon corps était là, mais ma tête non, je ne me souviens de rien et ne me suis projetée en aucun cas en mariée. La preuve, je n’ai jamais pensé à prendre des photos.

Je rentre chez moi dépitée. Prochain essayage dans six jours.

Deuxième essayage : Printemps mariage

C’est parti pour le deuxième essayage, après toute une semaine à me stresser. Les essayages ont lieu un vendredi après-midi (bonne excuse pour poser sa demi-journée au boulot, hé hé).

Ça commence mal quand le matin, je reçois un mail de la part d’une des vendeuses du Printemps :

« Nous avons quelques marques qui vont jusqu’à la taille 46 et au-delà (comme Atelier Emélia), mais je dois vous prévenir que nos prototypes sont généralement en taille 40. Je préfère vous annoncer tout ça avant plutôt que vous soyez déçue sur place. En espérant quand même que vous trouverez votre bonheur chez nous, je vous souhaite une excellente journée ! »

Ce mail part d’une bonne intention et j’apprécie le geste, mais ça ne m’empêche pas de finir en larmes dans les toilettes du boulot… Je me dis qu’encore une fois, je ne pourrai rien essayer.

Heureusement, ma maman et mes témoins sont là pour me remonter le moral et m’accompagneront toutes les quatre au rendez-vous. Mademoiselle M. me coiffe pour que je sois dans les meilleures conditions et que j’arrive plus facilement à me projeter. Je sèche mes larmes, et c’est parti !

Les essayages ont lieu au Printemps Haussmann, au dernier étage du magasin. L’espace mariage est vraiment très beau et il propose beaucoup de choix de robes de mariée, dont Marie Laporte et Laure de Sagazan, mes créatrices fétiches ! Nous sommes accueillies par deux vendeuses, qui nous accompagnent dans une immense cabine. C’est très intimiste, l’idéal pour des essayages !

J’explique mon souci de taille à la vendeuse, et elle me rassure tout de suite en me disant que tout va très bien se passer, et elle m’apporte un verre d’eau pour me détendre.

Elle nous propose ensuite de faire un tour pour regarder les robes, puis nous remet une tablette pour les sélectionner sur leur catalogue. Il n’y a pas de limites, je peux en essayer autant que je le souhaite (dans la limite du raisonnable, bien entendu). Me voilà vraiment rassurée : les essayages peuvent commencer !

Essayages robes de mariée fluide et bohème grande taille

Crédits photo : Photos personnelles

J’ai essayé en tout une quinzaine de robes en deux heures de rendez-vous, dont une robe « princesse » pour ne pas mourir bête, et j’ai pu prendre des photos à chaque fois. Les deux vendeuses étaient vraiment adorables avec moi et n’hésitaient pas à me dire quand le modèle m’allait ou non. J’ai même pu réessayer mes deux coups de cœur en fin de rendez-vous.

Je ne me souviens plus de toutes les robes que j’ai pu essayer, mais il y avait parmi elles des créations Marie Laporte, Laure de Sagazan, Atelier Émélia, Maison Floret et Maria Luisa.

Durant ce rendez-vous, j’ai pu affiner mes choix et me rendre compte de ce qui m’allait ou non. Exit mon envie de manches longues, ça ne me va pas. Exit également les robes trop fermées au niveau du col ou les cols en V qui mettent trop en avant ma poitrine. Exit les jupes en tulle qui m’épaississent et les tailles un peu trop basses. On valide les cols ronds, les petites manches et la taille marquée, ainsi que les jupes en crêpe qui ont le mérite de flouter un peu mes rondeurs.

Essayages robes de mariée fluide et bohème grande taille

Crédits photo : Photos personnelles

Allez, je te montre mes deux coups de cœur de l’après-midi. La première, une robe droite en crêpe de soie avec des petites manches en dentelle fleurie. Mais pardonne-moi, je suis une mauvaise chroniqueuse, je n’ai plus les références de ces deux magnifiques robes…

Essayages robes de mariée fluide et bohème grande taille

Crédits photo : Photos personnelles

Et la seconde : il s’agit d’une jupe et d’un haut agrémenté d’un caraco en dentelle. J’adore, je trouve ça vraiment original et j’aime le rendu sur moi.

Essayages robes de mariée fluide et bohème grande taille

Crédits photo : Photos personnelles

J’adore ces deux modèles et les vendeuses me laissent tout le temps nécessaire pour m’observer sous toutes les coutures. J’essaye également un voile, mais vraiment, je reste sur mon idée de faire sans. Au final, cet essayage est vraiment un enchantement : je suis rassurée et je retrouve le sourire. Oui, moi aussi je peux être une belle mariée, même si je fais un 46. J’ai pu me voir en mariée, en mariée qui me plaisait, et j’étais vraiment émue. Ma maman et mes témoins aussi, je crois bien.

Le rendez-vous s’achève et les vendeuses nous remettent une petite fiche avec les références et les prix des deux robes coup de cœur (que j’ai perdue, shame on me), mais ne nous mettent aucune pression quant à la commande. Je les remercie pour tout et nous quittons l’espace mariage.

Demain, nous avons deux autres rendez-vous qui nous attendent et je ne le sais pas encore, mais je ferai bientôt la connaissance d’une Mireille. Mais ça, je t’en parlerai la prochaine fois…

Et toi, comment se sont passés tes premiers essayages ? As-tu réussi à te projeter facilement en mariée ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “La robe de mariée : les premiers essayages”

  • Oh non, pas une Mireille… Alors que ces essayages là se sont si bien passés !
    J’aime beaucoup les modèles que tu as essayés, ils sont très beaux. Les matières ont l’air super fines en plus ! 🙂

    • Merci beaucoup, team robe fluide à fond <3.
      Oui les matières étaient vraiment magnifiques, c'était super agréable à porter, de vrais petits bijoux!

  • J’aime ton sourire, sur ces photos, ça fait plaisir!
    Et j’aimais bien aussi le décolleté en V, en particulier la robe de la 3ème photo, mais je comprends que ça puisse ne pas être le rendu que tu souhaitais (je suis de l’équipe « oeufs au plat », les jolis décolletés me paraissent élégants) 😉

    • je plussoie Banane, je trouve que le haut de la robe N3 te va très bien. certes la jupe est pas top, (il faudrait la jupe de la photo 4)
      mais de manière générale, les taille hautes ( voir empire) te vont mieux ( a mon sens).

      • Merci beaucoup les filles mais je trouvais que cela mettait trop ma poitrine en valeur et j’aurais été mal à l’aise, ce n’était pas l’effet que je recherchais

  • J’aime bien ton premier coup de coeur et tu vois cela s’est bien passé au final. Oh non tu as connue une Mireille.Ca doit être une jolie aventure de voir ta robe se créer sous tes yeux en tout cas.

  • Alors moi mes 2 coups de coeur sont : 1/ le 1er col V MA-GNI-FI-QUE, elle te va excellemment bien ! et, 2/ ton 1er coup de coeur, j’adore particulièrement les petites manchettes sur les épaules 😉 Ravie que cet essayage t’ait redonné le sourire et confiance en toi. Tu es très belle Mme Piglou !!! n’en doutes pas

    • Merciii beaucoup Madame <3! J'aimais beaucoup le première à col V mais elle mettait beaucoup trop en valeur ma poitrine et j'aurais été mal à l'aise je crois bien…

  • J’ai hâte de lire ta prochaine chronique. Je suis fraichement fiancée et j’angoisse déjà pour la robe.
    Je trouve que ton article est super rassurant parce que je pensais que les robes fluides n’allaient qu’aux tops modèles en 34/36, mais en voyant tes photos je suis époustouflée ! Ces robes vont aussi aux femmes avec des formes !

    • Je te comprends, c’était ma principale angoisse la robe et pendant pas mal de temps mais rassure-toi ça va bien se passer surtout si tu tombes sur des supers conseillères comme moi. Merci en tout cas pour tes compliments, ça me fait plaisir 🙂

  • Aaaah tu as essayé des robes de Marie Laporte toi aussi ! 🙂 🙂 J’avais aussi contacté Mademoiselle de Guise mais c’était hors budget et je n’y suis pas allée même si ça m’aurait bien fait rêver d’enfiler ses robes ! Dommage que ça ne se soit pas super bien passé pour toi <3 Et sinon, moi je te trouve toute belle avec ton premier coup de coeur ! Vite la suite 🙂

  • La couronne de fleurs te va divinement bien !
    J’aime beaucoup aussi ton premier col V et le décolleté cœur illusion sur toi, même si ce n’est pas ces styles que tu as retenus
    Je me reconnais dans tes essayages. J’ai angoissé pendant des semaines avant de faire mes premiers essayages, de peur de ne pouvoir rien essayer, tous les modèles d’expos étant 5 ou 6 tailles trop petites.
    Après 8 magasins, quelques Mireilles et quelques conseillères très bienveillantes, j’ai finalement réussi à trouver the one.
    Les critères étaient très difficiles, soutien gorge obligatoire, bustier interdit, coupe A et hanches gommées et un peu de dentelle délicate là dessus.
    J’ai finalement trouvé le modèle idéal, que j’ai commandé après l’avoir essayé en 38 (pour ma taille 50 bien tassée !! )

    j’ai hâte de connaitre la suite de tes préparatifs 🙂

    • Merci Elodie :). Je suis sûre que tu étais magnifique! Et je te comprends pour tes critères, moi aussi le soutien gorge était indispensable et si on pouvait flouter un peu les rondeurs c’était parfait 🙂

  • Je ne commente jamais sur ce site, mais là je me dois de te le dire : dès les premières photos de ces essayages, je me suis dit que tu allais être une des plus jolies mariées que j’aie jamais vues. Tu dégages beaucoup d’élégance et de charme et toutes ces robes te vont vraiment très bien, même si mes coups de coeur divergent des tiens. Tu es magnifique, non pas malgré ton 46 (qui a d’ailleurs peut-être diminué au moment de ton mariage si je me rappelle bien une de tes chroniques) mais avec lui, ta silhouette était déjà très harmonieuse à l’époque de ces essayages et tu as sans aucun doute été une mariée ravissante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *