La robe de mariée : mes inspirations

Ah, la recherche de la robe ! J’ai mis le temps, mais j’y viens…

Je mentirais si je te disais que je ne m’étais jamais imaginée en mariée. Le mariage, j’en rêve depuis toute petite (merci les princesses Disney), mais une fois fiancée, c’était plus compliqué. Déjà, comme je te le disais la dernière fois, j’ai du mal à réaliser que je vais me marier, encore aujourd’hui à M – 3, alors m’imaginer en mariée ? Encore plus difficile…

Robe de mariée rêve de petite fille

Crédits photo (creative commons) : luciana_ferraz

Première étape : définir les critères

Quand j’étais petite, je me rêvais en princesse bien entendu, et la robe de Cendrillon avait ma préférence. Avec les pantoufles de vair en plus, la classe ultime ! Heureusement, on n’a pas toute sa vie 6 ans et nos goûts évoluent.

À l’adolescence, je rêve d’une robe avec bustier en perles et jupe de tulle maxi volume avec des orchidées dans l’histoire (l’obsession fleurs avait déjà commencé). Je bave devant la robe de mariée d’Amélie de Secret Story pour son “mariage” avec Senna (ouais, j’ai de super références). Le comble du bon goût, non ? C’est sûr, quand je me marierai, je veux une robe comme ça. Heureusement, on n’a pas toute sa vie 17 ans non plus !

J’ai grandi et j’ai commencé à imaginer quelque chose de moins “fille” et de moins compliqué. Exit la robe princesse, le bustier, les perles, les strass et la meringue, notre histoire s’arrête ici. Bonjour Pinterest et tes multitudes de photos de robes.

Mon cœur bat un peu, beaucoup, énormément pour les robes fluides et bohèmes. J’adore, c’est féminin et surtout, c’est SIMPLE ! La simplicité, il n’y a que ça de vrai : pendant les repérages, je n’avais que cette phrase à la bouche : “Jolie, mais trop compliquée…”

Donc OK, je sais à peu près ce que je veux à 26 ans. Récapitulons les critères :

  • Une robe fluide
  • Ivoire de préférence
  • Un décolleté cœur, rond ou carré
  • Un petit décolleté dans le dos car il me faut un soutien-gorge
  • Un peu de dentelle fleurie et/ou du plumetis
  • Une jupe en tulle
  • Des manches
  • De la SIMPLICITÉ

Ce que je ne veux absolument pas :

  • Une robe princesse volumineuse
  • Un jupon ou un cerceau
  • Un bustier
  • Des strass ou du relief
  • Un laçage dans le dos
  • De la transparence sur le col (tu sais, comme les patineuses artistiques)

Crédits photo : Marie Laporte

Marie Laporte, modèles Célestina – Lizea – Andréa

Je bave devant les créations Marie Laporte, Laure de Sagazan, Maison Floret, Elsa Gary… C’est ça que je veux pour mon mariage ! Je peux passer des heures et des heures à les admirer…

Crédits photo : Elsa Gary - Laure de Sagazan

Elsa Gary, modèle Zélie – Laure de Sagazan, modèles Allen et Baudelaire

Deuxième étape : bien appréhender les essayages

Comme je te le disais dans une précédente chronique, j’ai perdu beaucoup de poids suite à la demande en mariage et j’ai parfois du mal à me reconnaître dans le miroir : c’est difficile d’appréhender un corps qu’on n’a pas vu comme ça depuis une éternité. En jean/tee-shirt, c’est compliqué, alors en robe de mariée…

Je redoute beaucoup mes essayages et je recule l’échéance le plus possible. Normalement, c’est le moment que toute future mariée attend avec impatience, mais moi, je suis terrifiée.

Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai perdu du poids en vue de ces essayages et que j’ai peur que ce ne soit pas assez, j’ai peur de pas pouvoir essayer de robes car je ne fais pas un 38 et j’ai peur que rien ne m’aille. J’ai peur de devoir prendre une robe princesse parce que c’est ce qui me va alors que je n’aime pas ça et que je ne veux pas me retrouver en meringue le jour de mon mariage. J’en fais même des cauchemars (terrifiée, je te disais).

Crédits photo : Jenny Yoo - Rebecca Schoneveld - Élise Hameau

Jenny Yoo, modèle Mia – Rebecca Schoneveld – Élise Hameau, modèle Clémentine

En février, alors qu’on traîne à l’espace Printemps mariage avec mes témoins (ouais, on aime bien ça), une vendeuse essaye de me rassurer en me disant que je serai une très belle princesse le jour de mon mariage. Princesse ? OK, je suis encore moins rassurée !

Mais bon, au bout d’un moment, il faut se bouger et je commence donc à booker quelques rendez-vous pour le mois de mars, soit sept mois avant le mariage… Plutôt bon dans le timing, non ?

Plus la date fatidique approche, plus je stresse. J’ai même envie d’annuler tous mes rendez-vous. Je suis assez contradictoire car au quotidien, j’adore les fringues, je porte le plus souvent des robes et je ne me vois pas me marier autrement qu’en jolie robe longue. Mais là, ça bloque, j’ai peur d’être déçue.

Début mars, le jour J arrive, et j’y vais la boule au ventre malgré les paroles réconfortantes de ma maman et de mes témoins…

Et toi, comment as-tu appréhendé tes essayages ? Étais-tu excitée ou apeurée ? Raconte-moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “La robe de mariée : mes inspirations”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *