Ma robe de mariée sera réalisée en famille !

Si tu as bien suivi ma première chronique sur la recherche de robe, tu te rappelleras, Bride-to-be, que trouver LA robe n’était pas une mince affaire.

J’avais espéré me retrouver dans le même état que Gollum en voyant la robe et en scandant : « Ma Préciiiieuse » ! Mais malheureusement, je n’ai pas eu de coup de cœur. Il y avait toujours un détail qui n’allait pas : le col, le bas de la robe, le décolleté, le prix ou bien encore, le lieu où l’acheter !

Dans mes choix cependant, on pouvait remarquer que j’aime beaucoup les coupes droites, les dos-nus et les lignes simples. Pas de froufrous pour moi.

Donc, récapitulons.

Les robes meringues : non ce n’est pas pour moi, je ne me sens pas moi dans ce genre de robe, quand bien même elles sont magnifiques.

La mariée et la robe meringue

Et il y a aussi les robes cupcakes !

Hein ? Quoi ? Les robes cupcakes, c’est quoi ? Eh bien ce sont des robes qui ont tellement de fioritures – de la meringue, plus plein de décorations au-dessus – que j’ai l’impression de me sentir comme une pâtisserie, dedans ! Oui, j’aime les choses simples et je le revendique !

Robe de mariée cupcake

Après moult réflexions, j’ai décidé de passer par une couturière.

Cependant, je n’avais pas le temps d’en trouver une. Et je dois avouer que les quelques articles de mésaventures de certaines mariées ne m’ont pas rassurée non plus, même si, pour d’autres, tout s’est formidablement bien passé. Alors que faire.. ?

Il se trouve que ma grand-mère maternelle était couturière. C’est elle qui m’a appris à me servir d’une machine à coudre, quand j’étais adolescente. Ma grand-mère paternelle est très douée en couture et a réalisé elle-même sa propre robe de mariée. A dix ans, j’avais déjà fabriqué « ma robe de mariée » dans une chute de tissu blanc. J’aime la couture, je me suis déjà fait plusieurs robes. Donc, je me suis dit : « Je vais tenter de la faire moi-même ». Et c’est comme ça que l’aventure a commencé !

Alors oui, faire sa robe soi-même, ça fait un peu peur.

Mais j’ai demandé de l’aide à ma grand-mère paternelle et j’ai une amie qui a suivi une formation de stylisme à Taïwan, qui est venue passer quelques mois en France pour apprendre le Français et m’aider dans cette longue aventure qu’est la réalisation de LA robe.

Le premier pas vers cette décision a été la profusion de tissus à Toronto, au Canada.

Si tu as bien suivi mes aventures, tu devrais savoir que j’ai vécu là-bas pendant un an. Et il y a un quartier appelé « The fashion district » : littéralement « le quartier de la mode ». Dans ce petit carré de 600m2, il y a des magasins de tissus tous les 2 mètres qui ne coûtent presque rien ! C’est un peu comme la rue des tissus à Paris, mais en mieux : magasin de tissus, restaurant japonais, re-magasin de tissus, magasin de matériel de couture, re-restaurant japonais, boutique vintage ! Plus de choix et meilleur prix !

Résultat : outre le fait que j’ai acheté je-ne-sais-combien-de-mètres-de-tissus là-bas, j’ai aussi acheté un magnifique tissu blanc pour Ma robe.

Le voici : un brocart chinois avec des fleurs de cerisiers…

brocart pour confection robe de mariée

Il me fallait aussi un modèle, et là, c’est bien plus compliqué.

Je me suis donc inspirée des robes que j’aimais bien : ligne plutôt droite ou légèrement en sirène, un dos ouvert, un col ou des bretelles car je ne veux pas de bustier, sûrement une fermeture en corsage, et surtout un Obi – une ceinture japonaise – et une sorte de kimono en guise de boléro/veste.

Voici quelques exemples de modèles, je ne vais quand même pas te donner tout de suite le modèle que j’ai fait ! Ma robe est sur ce dessin. Sauras-tu deviner laquelle c’est ? (Je n’ai ni mis la ceinture, ni le kimono sur le dessin, sinon on ne verrait plus la robe !)

Dessins modèles de robes de mariée

De plus, j’ai eu droit à une petite surprise !

Mon amie américaine m’a offert de magnifiques tissus pour réaliser le kimono ! Elle me les a ramenés de Taïwan !

Tissus pour confection kimono de mariée

Ma robe continue d’être un long voyage : du tissu du Canada et de Taïwan, deux alsaciennes et une américaine à la couture, mais à 4 mois du mariage, elle est presque finie ! Le jupon aussi. Malgré tout, l’aventure est loin d’être finie ! Et à peine terminée, un autre petit problème pointe le bout de son nez… Affaire à suivre !

Allez, je suis gentille, aujourd’hui, une petite photo de mon équipe en plein travail :

réalisation robe de mariée couturières amateurs

Toutes photos et illustrations : D.R.

Et toi ? Ta robe est-elle aussi une belle aventure ? As-tu osé la faire toi-même, ou passes-tu par une couturière ? Comment as-tu choisi le modèle et/ou les tissus pour sa confection ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



30 commentaires sur “Ma robe de mariée sera réalisée en famille !”

  • Bonjour Mademoiselle Yéti
    Merci pour ton article sur la confection de ta robe…hâte de lire la suite
    Et surtout de connaître le couac que tu annonces et comment tu vas savoir le gérer!
    Moi aussi je me lance, sauf que j ai trouvé une robe d occasion et que je me suis inscrite avec Maman Trilingue pour un atelier de customisation en avril …à 3 mois du mariage…espérons que j ai fait le bon choix
    Bon courage pour la suite des préparatifs
    Et merci pour tes dessins!!

  • waouh! je dis respect! déja parce que confectionner une robe en tant normal c’est pas facile, mais s’attaquer à sa robe de mariée… chapeau! j’adore ta représentation de la robe meringue et cupcake, je n’avais jamais vu ca sous cet angle là… et tes croquis de robe, tous magnifiques! Hâte de savoir finalement à quoi elle ressemble!!!

  • Le tissu est magnifique, tes dessins sont magnifiques, ça va être magnifique, mais c’est quoi tout ce teasing ????? 😛

  • je pense que c’est la 3ème robe!
    j’ai aussi fait faire ma robe par une couturière en tissu brocart! c’est un magnifique tissu
    vivement la Suite!

  • Je me débrouille assez bien en couture mais je ne voulais pas faire ma robe de mariée car j’avais peur de me loupée royalement dans la confection et surtout au niveau du timing vu que quand je fait ce genre de robe je mets six mois voir plus pour la faire et avec le stress des préparatifs je ne me voyais pas la faire. Du coup, je suis passée par une couturière qui m’a fait la robe de mes rêves et j’en suis totalement satisfaite ^^. Sinon pour le modèle de ta robe, je dirai que c’est le modèle avec les cheveux bleu.

  • Très chouette article ! Ta robe restera un très beau souvenir de ton mariage, je pense. Toutes ces petites mains réunies pour ton beau jour, c’est quelque chose 🙂 Personnellement, je pense que ta robe est le 5ème modèle, celle où le dos nu est bordé d’un liseré rouge. 🙂

    Pour ma part, je ne l’ai pas faite faire. J’ai trouvé la robe de mes rêves mais j’ai choisi de faire réaliser mon boléro et mon bibi par une modiste. Verdict pour le 2ème essayage dans 10 jours, j’ai hâte !

  • Faire sa robe de mariée en famille, je trouve ça super ! D’ailleurs, je le fais aussi ! Enfin, ce n’est pas moi qui la réalise : je ne couds pas depuis suffisamment longtemps pour être apte à réaliser une telle création…
    Ton tissu est absolument splendide : heureusement que je n’ai pas sur qu’il existait un tel quartier des tissus quand je suis allée en vacances à Toronto, je crois que l’Amoureux en aurait fait une crise – j’ai tendance à passer de trèèèèès longues heures dans les magasins de tissus…
    Pour le modèle de robe, je vote le modèle « japonisant » !
    Hâte de connaître la suite !

  • Ton tissu est trop beau, si j’avais trouvé le même avant on mariage, je l’aurais forcément utilisé d’une manière ou d’une autre (notre thème était fleur de cerisier).
    J’ai hâte de voir ta robe et ses accessoires, d’autant plus que j’imagine mal la plupart de celles que l’on voit sur ton dessin avec un obi. Aurais-tu choisi la dernière ? (J’aime beaucoup celle avec le biais rouge).

    • les fleurs de cerisiers en thème : ah j’ai des étoiles pleins les yeux là ! ça devait être beau !
      et le tissu, c’était un coup de coeur ! je voulais absolument du brocart chinois et de préférence avec des fleurs de cerisiers (ah bon ça colle pas à mon thème ? et bien tanpis !)

      • Ben moi non plus ma robe n’était pas dans le thème parce que je n’en ai pas trouvé avec des fleurs de cerisiers (et que les quelques unes qui avaient du rose ne me plaisaient pas). Mais bon, pour nous le thème c’était surtout pour trouver des idées de déco et avoir une harmonie. On l’a surtout retrouvé sur la papeterie et dans la déco bien sur. Et ça a défini les couleurs du mariage : camaïeu de rose puisqu’on trouve toutes les couleurs de rose dans les fleurs de prunus.

  • Youpi ! Une autre future mariée de mai qui coud sa robe !
    C’est aussi ce que je suis en train de faire, aussi pour mai !
    Un très beau challenge, surtout lorsqu’il est réalisée avec des gens qu’on aime … et qui nous permettra d’avoir de très belles histoires à raconter pour plus tard : )
    As-tu créé le patron toi-même, à partir de patrons existants ? Si c’est le cas, chapeau ! Je parie aussi sur la 4ème robe, celle à liséré rouge (très très belle).
    De mon côté, j’ai fait appel à une couturière-styliste qui m’a fait un patron sur-mesure à partir d’un modèle existant. Je viens de couper la robe et de monter la jupe, et j’avoue que je suis un peu déçue de ce système, car en fin de compte le modèle n’est pas tout à fait le même que celui qui a servi de modèle … sans compter que je redoute un peu l’étape du corsage, qui est forcément plus compliqué à coudre, surtout quand il est bien décolleté comme le mien ! ça ne tolère pas l’approximation !
    En tout cas mille mercis pour ton article qui me redonne la pêche ! Et hâte de lire la suite !

    • on a réalisé le patron à deux, avec mon amie (les cheveux noirs sur la photo). elle a fait une formation de stylisme et réalisation de patron à Taîwan, donc elle m’a appris en même temps à faire les patrons ! j’ai beaucoup de chance sur ce point là.
      après, toutes les robes ne conviennent pas à la réalisation d’un patron, donc c’est normal que ça soit un peu différent entre le modèle de base qui te plaisait et la réalisation avec le patron. il devait y avoir des choses qu’on ne peut pas mettre dessus.

      bonne chance pour ta robe en tout cas !!

  • Le tissu est magnifique ! Faire soi même sa robe c’est le top ! On est sure que quelqu’un n’aura pas la même.
    Et pour celle que tu aurais choisi je penche pour la 3 (elle est juste CANON). Vu que tu rajoutes une ceinture japonaise et un kimono il faut (je pense) que la robe en elle même reste assez sobre.

  • On avait dit plus de teasing avec les copines ! :p (ben oui, parce que j’ai oublié quel modèle tu vas faire…)
    Hâte de voir en tous cas!

  • Quel beau challenge ! je suis admirative et ta robe sera je l’imagine magnifique et unique !
    Je pense aussi que c’est la 3e avec le dos en laçage rouge et le noeud dans le cou.

  • Rôh les tissus sont splendides ! Dis-moi ça t’aura pris combien de temps ? Tu penser respecter tes prévisions ? En tout cas tu gères très bien le teasing ! Hâte de voir ça 😉

    • Ah pour gérer aussi bien le teasing c’est des années de pratique et des centaines de bande-annonces et films à suspens de vus !
      blague à part : je ne sais pas trop combien de temps en tout on a dû y passer, mais je pense une grosse semaine. c’est surtout qu’on a fait ça pendant les après-midi en une semaine seulement et que j’y ai encore passé quelques autre après-midi en plus toute seule, donc une bonne grosse semaine je pense.

  • WAOUUUUU!
    Super, magnifique projet!
    Je suis vraiment fan de la robe avec les cheveux bleus.

    (je suis aussi assez à l’aise avec la couture, mais n’etant absoluement jamais satisfaite de ce que je réalise et ayant eu un enorme coup de coeur, j’ai acheté ma robe en magasin.)

    Bon courage, j’imagine la patiente qu’il faut avec le nombres d’heures de travail… mais la satisfaction de la voir se construire petit à petit!

    J’ai vraiment hate de connaitre la suite!

    • il y a effectivement la satisfaction de la voir se construire au fur et à mesure mais aussi le stress : « est-ce qu’on va réussir à faire le modèle » ou « est-ce que ça va rendre aussi bien sur moi que en dessin » Mais je suis très contente du résultat pour l’instant ! (il n’y a plus que un ou deux détails à finir) !
      après tu as eu beaucoup de chance d’avoir le coup de coeur en magasin !

      • Oui j’image la pression que ca doit engendrer, mais je suis certaine que tu vas très bien t’en sortir.
        Et surtout, tu as employé le MOT qui m’a le plus stressé durant mes essayages: DETAILS! En magasin, (dans des budgets raisonnables) je trouve que les robes manquent parfois cruellement de détails (c’est pour ca que je vais en coudre quelques uns en plus sur ma robe d’ailleurs…) ce qui est sur c’est que ca ne sera pas le cas sur la tienne au regard des dessins.
        Tu es parti d’un modèle préconçu ou tu as monté ton patron entièrement seul?
        Bises

  • 😀 L’illustration de la robe meringue et de la robe cupcake… Mais j’ADORE, c’est trop bon ! 😀 (Bon… pour des pâtisseries… Haha hem.)
    C’est juste génial la symbolique d’une robe internationale, tant dans la forme, que les tissus, que les couturières. 🙂 J’ai hâte de voir le résultat ! ♥

  • Roh!!! J’ai hâte de lire la suite et de voir le résultat! J’adore l’idée de faire soi même sa robe, je trouve ça superbe comme idée, et encore plus quand c’est fait en famille. Je commence en couture et comme mon mariage n’est pas pour tout de suite j’avoue que je me pose la question. Ou en demandant à une cousine qui a été couturière. En tout c’est une magnifique aventure!!

  • J’ai des étoiles plein les yeux depuis le début de ton article !
    Je suis archi fan de tout ce qui touche au Japon. J’avais contacté une styliste pour le civil afin qu’elle me fasse une veste façon kimono, mais c’était beaucoup trop cher :'(
    J’ai eu des soucis de Golum aussi, pour la robe, il n’y a eu que la dernière essayée qui n’avait rien que j’aurais voulu changer…
    Quel que soit le modèle choisi, la robe va être sublime et toi aussi !!

  • tout pareil pour moi je fais ma robe avec ma mère et une amie à elle, le plus dur étant de trouver un patron dans le style mais je continue de chercher. j’ai hâte de lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *