Ma robe de mariée in extremis

Je me suis lâchement arrêtée à la seconde robe dans mon dernier article, j’espère que tu es prête, je continue mon récit !

La troisième robe

Nous sommes donc mi-décembre, je me marie dans 2 mois, je n’ai toujours de robe et, même si j’ai perdu mes kilos de grossesse, je n’ai pas tout à fait le même corps qu’en début d’année. Je n’ai plus la contrainte de l’allaitement et j’ai (naïvement) l’impression qu’il me sera plus facile de trouver chaussure à mon pied.

Je recommence mes recherches et vois défiler des centaines de robes mais j’ai beaucoup de mal à m’imaginer dans quoi que ce soit ! Je fouille encore et toujours en boutique et sur Internet et je tombe, sur une jolie robe La Redoute : forme patineuse, dentelle mais pas trop, manches…  Je la commande dans ma taille, ça se tente.

Je la reçois quelques jours plus tard, elle me va parfaitement. Mais je n’avais pas fait attention, elle est très décolletée dans le dos et, même si le dos est couvert de dentelle, impossible de porter un soutien-gorge classique avec. S’en suit donc la recherche du soutien-gorge, avec l’aide des Dentelles, qui me permettrait de porter cette robe malgré ma nouvelle poitrine (souviens-toi, je viens d’avoir un bébé).

Et c’est un échec, après avoir essayé plusieurs modèles en boutique et en avoir renvoyé d’autres, je dois me rendre à l’évidence : soit je décide de ne pas porter de soutien-gorge, soit je dois changer de robe. Retour à la case départ.

Ma robe de mariée... trouvée à J-7 du mariage !

Crédits photo : La Redoute

La quatrième robe

Je réfléchis beaucoup. Mes critères principaux sont les suivants : il faut que je puisse rentrer ma poitrine dans ma robe et qu’elle ne marque pas mon petit bidou qui se remet gentiment de son aventure. Dans l’idéal, je voudrais une robe avec un col pas trop haut, qui ne fasse pas été, avec des manches, sans fioritures… À vrai dire, je n’ai pas l’impression de demander la lune, je rêverais d’une robe type patineuse avec un joli décolleté, des manches ¾ et un tissu blanc mais texturé. Impossible de mettre la main sur ce que je cherche en boutique, pas plus de succès sur mes sites préférés.

J’ai des alertes en pagaille sur Vinted et je profite de mon congé maternité pour écumer très régulièrement Asos et La Redoute notamment. Et un jour, par hasard, je tombe sur une jolie robe qui a l’air de rassembler tous mes critères. J’envoie un message à la vendeuse sur Vinted, je la montre à Monsieur Jedi (oui, quand tu en es à ce stade-là, tu oublies totalement la tradition) qui valide, je la commande sans rien dire aux copines parce que ça fait déjà 3 ratés et que ça commence à bien faire et j’attends sagement mon colis.

Ledit colis arrive mi-janvier, je file dans la chambre enfiler la robe : elle me va, je me sens bien dedans, pas de tache, mais je ne me regarde pas dans le miroir. Je descends, je me quille au milieu du salon devant Monsieur Jedi qui câlinait Mini-Cactus et quand il lève enfin la tête, il a des étoiles plein les yeux ! Seulement voilà, je la trouve drôlement jolie cette robe, mais le col est trop large pour cacher mes bretelles de soutien-gorge et on devine mes sous-vêtements au travers. J’embarque ma robe avec moi et je file faire toutes les boutiques du coin pour trouver un ensemble qui marque moins.

L’opération shopping est un échec ! J’envoie un SOS aux Dentelles qui ont de nouvelles références à me suggérer mais rien n’a faire, je commande et je renvoie plusieurs body et bustiers. Puis Madame Kot me fait LA proposition : elle s’est mariée il y a presque 3 ans, elle portait un bustier très simple qui pourrait bien m’aller. Banco, elle me l’envoie ! Le bustier arrive, je l’essaye, il me va parfaitement mais on le voit encore trop sous ma robe…

Ma robe de mariée... trouvée à J-7 du mariage !

Crédits photo (creative commons) : Michel Gaida

J-7

Ça passe ou ça casse : je tombe sur une robe vraiment canon sur Boohoo. J’hésite, c’est une robe en néoprène, je n’ai aucune idée de l’épaisseur de la robe, mais je suis joueuse et je la commande. Elle arrive dès le lendemain, je l’enfile et je n’ai plus aucun doute ! Le bustier de Madame Kot, ma nouvelle robe et c’est parfait !

Je dois admettre que j’ai eu pas mal de chance et qu’entre nous, j’étais en train de me préparer psychologiquement à me marier en jean et pull blanc ! Plus que quelques jours de suspense et je te la montre… Mais la prochaine fois, je te raconterai comment, à un mois du mariage, nos faire-part trônaient honorablement dans la salle à manger !

Est-ce que je suis vraiment la seule à avoir trouvé ma robe au dernier moment ?

Bonjour, bonjour ! Je suis Mademoiselle Cactus et j'épouse Monsieur Jedi. Pour faire durer le plaisir, on a décidé de faire ça en deux fois : un mariage civil, en petit comité, en région parisienne fin février 2020 et une cérémonie laïque avec options fiesta, famille nombreuse et copains du monde entier fin 2021, en Bretagne. J'ai hâte de t'en dire plus !

Commentaires

  • Avatar
    Madame chaton
    Répondre
    23 avril 2020

    Mais que d’aventures !! Tu devais légèrement commencer à désespérer. Ouf, tu as trouvé ! Hâte de voir cette jolie robe qui t’a donné tant de fil à retordre 🙂

  • Avatar
    Mlle Ginger Boho
    Répondre
    23 avril 2020

    Eh bien tu nous as fait un remake de 27 robes dis donc !!
    En tout cas super l’idée de Vinted, Asos, La redoute et Bohoo !
    Pas besoin d’une robe de créateur pour faire de l’effet !
    (Dixit la fille qui vient de commander sa robe de cérémonie civile sur Shein 😅)
    Je suis sûre qu’elle était parfaite, hâte de la voir !!!!

Poster une réponse