Robes, coutures et transformations pour Madame Sirène – Partie 2

Lorsque je t’ai laissée la dernière fois, j’avais eu un coup de cœur pour une robe « 2 en 1 ». Mais maman Sirène et fille Sirène sont du genre à réfléchir deux fois avant de faire un achat. Nous avons donc décidé qu’il serait bien d’aller voir ce que proposent les autres boutiques.

Quant aux avis extérieurs (ceux de ma wedding-team, les seules gardiennes du secret de la robe jusqu’au jour J), ils sont partagés. Certes la robe amovible est une bonne idée, mais la version courte pour la soirée est trop sage, trop longue, et pas assez cintrée….

Alors on repart en boutique. Cette fois sans maman Sirène (rentrée en Normandie, le travail oblige).

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo (creative commons) : Freddy G

Une matinée avec Mlle Palmée

Lorsqu’une boutique me propose des essayages uniquement en semaine, forcément, il n’y a pas beaucoup de monde disponible (comment ça les essayages de robe ce n’est pas un raison valable pour poser des congés ?). Mais Mlle Palmée a l’avantage de pouvoir se libérer.

Nous prenons rendez-vous dans une maison qui fait de la création sur mesure, tout en étant dépositaire de certaines collections des prêt-à-porter.

Compte tenu de mon budget, on me fait bien comprendre que la création sur mesure ne sera pas possible. La vendeuse me propose 3 robes. Elle me dit qu’elle n’aura que celles-là pour moi. Je trouve l’accueil un peu froid et j’ai l’impression de m’être trompée de boutique.

Et contrairement à la boutique de mes premiers essayages, les photos ne sont pas acceptées. Je sors la « bonne » excuse : maman Sirène finance une partie de la robe et elle doit pouvoir la voir ! Pas de photos, pas d’achat possible. Alors certes c’est une fausse excuse (je sais que ce n’est pas beau de mentir), mais ça fonctionne. Et comme ça, je peux te montrer les photos à toi aussi.

Là encore, on commence par une robe totalement différente de ce que je recherche : une Création Bochet (coucou Madame Saphir).

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

Le modèle essayé est un peu grand pour moi, et donc le dos n’est pas ajusté. La robe est vraiment élégante, légère… je sens encore le tissu sur ma peau et honnêtement, je crois n’avoir porté aucune robe aussi agréable. Mais voilà, le coup de cœur n’est pas là pour autant.

La vendeuse me propose ensuite une jupe cavalière que je peux assortir avec deux bustiers au choix : un avec bretelles, l’autre sans. Elle a compris que je voulais une touche un peu rock, que l’asymétrique ou le court n’était pas un soucis pour moi, et que le fluide sage et long ne déclenchait pas de réaction.

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

Je pense avoir une petite préférence pour le second bustier. Et pour le côté rock, là c’est réussi. Mais peut-être trop rock justement. Ça me rappelle mon jupon en tulle noir et rouge de ma période gothique (si on fait abstraction de la couleur et de la qualité du tulle qui est bien évidemment meilleure ici).

Cet essayage m’a permis de comprendre une chose très importante : je ne veux pas de tulle, mais de l’organza !

Nous sortons un peu déçues.

Un samedi fou en centre ville

Je retrouve mes demoiselles d’honneur à 14 heures chez Pronuptia. La vendeuse au téléphone m’avait dit de venir dès l’ouverture, car ils ne prennent pas sur rendez-vous les samedis après-midis (comprends : premier arrivé, premier servi).

J’avais également programmé un rendez-vous, dans une autre boutique, à 16 heures, à l’autre bout de la ville. Ça nous laissait le temps de tout faire.

Arrivées chez Pronuptia, nous sommes reçus par une dame qui nous explique ne pas être la gérante de la boutique, mais être là pour un remplacement. Elle ne peut nous recevoir à 14 heures car elle attend une future mariée qui a déjà pris rendez-vous. Quoi ???? Mais on m’a dit qu’il n’y avait pas de rendez-vous les samedis !! Imagine mon indignation. Et j’ai fait déplacer les copines pour rien. Me voilà bien désemparée.

Je lui explique que tout le monde s’est libéré spécialement pour faire des essayages CE samedi. Elle me propose alors un rendez-vous à 15h30. Ça nous laisse 1h30 devant nous. Mais ça sera trop juste pour être à 16 heures au second rendez-vous.

Nous décidons de jouer le tout pour le tout : nous traversons la ville à pied. Direction la deuxième boutique pour voir s’ils peuvent nous prendre plus tôt (ou plus tard). En arrivant, la dame nous dit ne pas avoir de rendez-vous à mon nom pour la journée (mais pourtant j’avais téléphoné). Elle accepte de nous prendre à 18 heures.

Voilà… nous avons passé notre début d’après-midi à courir en ville pour prendre des rendez-vous alors que j’avais normalement tout fait par téléphone.

La future mariée est un peu énervée, désolée d’avoir fait déplacer Mesdemoiselles Palmée et Lindy pour ça. Alors en attendant 15h30, elle leur paye un verre. Le temps de parler de tout, de rien, mais surtout des robes.

Quand tu peux enfin essayer les robes

Ça y est, nous sommes installées dans le salon d’essayage.

On commence avec une robe princesse (je crois que c’est une manie dans les boutiques de robes de mariée de nous proposer quasi-systématiquement une robe princesse). Je trouve le tissu de mauvaise qualité comparé à ma robe coup de cœur (à croire que je ne fais que confirmer mon choix), et le bustier cœur est peu flatteur.

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

La vendeuse me propose alors un modèle inattendu et qui allonge véritablement ma silhouette. J’adore le dos nu, mais je n’aime pas le gros nœud. Celui-ci pourrait éventuellement être remplacé par des boutons.
Je trouve le tissu lourd, et j’ai peur d’avoir vite trop chaud dans cette robe en plein mois de juillet. Sans compter que je ne vois pas comment je vais pouvoir danser avec.

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

La vendeuse me propose alors une robe avec un traîne amovible, que je pourrais enlever dans la soirée pour pouvoir bouger.

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

Déjà la coupe ne me va pas du tout : c’est droit, peu cintrée, je me sens empotée là-dedans, la démarcation sous les fesses ne me plait pas du tout. Et même en enlevant la traîne (traîne que je ne trouve pas très jolie et qui s’attache à la taille avec deux pressions) je ne vois pas trop comment je vais danser.

C’est à ce moment-là que je précise à la vendeuse que « pouvoir danser », dans mon langage, ça veut dire pourvoir faire des rocks et salsas endiablés avec mes invités, en ayant mes deux mains libres, et sans risquer de marcher sur ma robe. Effectivement, elle reconnait ne pas avoir vu les choses sous cet angle et que, par conséquent, les robes précédentes n’étaient pas vraiment adaptées à la situation.

Elle revient avec un dernier modèle. Une robe princesse (encore ?!), que j’enfile sans être convaincue. Dans ma tête, le choix est fait… en plus, je trouve que la ceinture de strass fait un peu bling-bling (ceinture que tu ne peux pas voir sur les photos, car la vendeuse me propose de la cacher avec une ceinture ivoire).

Mais la vendeuse a plus d’un tour dans son sac et me propose de raccourcir cette robe devant pour en faire une robe asymétrique.

Mes essayages pour une robe courte, rock et asymétrique !

Crédits photo : Photo personnelle

Elle nous explique qu’elle a déjà fait ces modifications sur ce modèle mais…. dans la boutique qu’elle tient à Reims. Elle n’est à Nancy que pour un remplacement, donc elle ne pourra pas s’occuper elle-même des coutures. Voilà qui ne me rassure pas, car je n’ai pas rencontré la couturière de Nancy pour discuter de la faisabilité du projet. Ça mérite réflexion…

Mais la réflexion devra être rapide : il ne reste plus qu’une robe dans ma taille en France (il s’agit apparemment d’une robe de la collection précédente), alors je dois me décider aujourd’hui si je la veux (réalité ou stratégie commerciale ? je me pose encore la question… mais je lui laisse le bénéfice du doute).

Commence alors une vraie bataille dans ma tête. J’hésite entre deux robes, et devoir choisir rapidement ne me plait pas. Surtout que, dans les deux cas, il y aura pas mal de coutures et modifications à faire sur les modèles.

Nous ressortons de la boutique sans rien avoir décidé… nous devons prendre le temps de débriefer entre copine, et je souhaite avoir l’avis de maman Sirène (c’est déjà assez difficile pour moi de ne pas l’avoir à mes côtés pour les essayages), et de Madame Scrap.

Quant au dernier magasin, je les appelle pour annuler mon rendez-vous de 18 heures.

Et toi, as-tu eu des difficultés à te décider pour ta robe ? Prendrais-tu le risque de choisir une robe où tout est à modifier sans être sûre du résultat final ?



12 commentaires sur “Robes, coutures et transformations pour Madame Sirène – Partie 2”

  • J’ai eu le même coup que toi. Pas de rdv première arrivée première servie et t’arrives et on te dit: qui a rdv?!? 😡😡😡😡😡

    • Pour sa défense, la personne qui m’avait dit qu’elle ne prenait pas de rendez-vous était la gérante de la boutique… et celle qui m’a reçue était sa remplaçante pour quelques jours qui a l’habitude de fonctionner autrement. Elle a surement dû prendre le rdv entre temps. Mais oui, ça m’a un peu énervé sur le moment.

      Comment ça s’est réglé pour toi ?

  • C’est franchement abusé ces histoires de rdv, j’aurais pété un gros scandale dans la boutique je crois. (et puis j’aurais dit « je fais des chroniques chez Mlle Dentelle, je ne vais pas vous faire une belle pub croyez moi!!! (non mais) » 😀 😀 😀 😀
    Certaines robes te vont tellement magnifiquement bien! (mais je ne suis pas impartiale) en tout cas c’est une chouette aventure que tu nous présente là, vivement la fin!!!

    • Je n’ai jamais utilisé le fait d’être chroniqueuse devant un prestataire…. Et puis,je préfère que les retours que je fait sur eux soient naturels, et non des « laisser-passer » de leur part car ils veulent une bonne pub.
      En tout cas, une fois prise en charge dans le salon d’essayage, tout s’est très bien passé. La vendeuse a été adorable avec moi et mes copines.

      Je te sens légèrement impatiente d’avoir le fin mot de l’histoire : ne t’inquiète pas, il arrive !!! 😉

  • Oh là là mais j’aurais fait une drôle de tête si on m’avait fait le même coup que toi pour les rendez-vous… Je n’ai pas connu ça mais j’ai quand même eu à faire à des vendeuses pas du tout aimables au téléphone que j’avais l’impression de déranger, pas très engageant pour la suite !
    En tous cas, tu es magnifique dans toutes ces robes !!! J’aime particulièrement le bustier de la dernière 🙂
    Hâte de voir la suite, quel teasing 😉

    • Merci Mlle Lemon !!!
      C’est vrai que beaucoup de ces robes sont belles…. Le verdict arrive bientôt, mais oui, j’adore le teasing 😅

      Je suis désolée pour toi que tu aies eu des mésaventures lors de tes essayages. Les vendeuses sont parfois très désagréables, et on se demande pourquoi elles font ce métier. :/

  • Tu as essayé de très jolies robes Mme Sirène, qui te vont toutes très bien (sauf celle avec le nœud dans le cou, que je n’aime pas du tout) 🙂

    J’ai connu la même mésaventure que toi chez Pronuptia « on prend sans rdv mais ce matin je suis toute seule, revenez à 14h »… et à ton retour, tu découvres que la nana qui se pointe après toi au magasin a en réalité rendez-vous !!! :/

    • Ohh oui, elles sont belles, je veux en ré-essayer !!! Je regrette d’avoir été trop nerveuse et de ne pas avoir pu profiter pleinement de tous les essayages. Car c’est tellement agréable.
      Pour la robe avec le nœud dans le dos, elle fait un joli port de buste, mais c’est ça seule qualité. Le nœud est trop gros, et fait un peu œuf de Pâques. 🤣

      C’est fou ces mésaventures chez Pronuptia. Je crois que beaucoup de mariées ont été déçues de l’enseigne malheureusement. Mais, je pense que ça dépend des boutiques, et de sur qui on tombe en magasin.

  • Le drapé du bustier de la dernière robe est canon. Une robe « princesse » à l’origine, mais aurais-tu réussi à rock’n’rolliser une robe princesse 😉 Comme tu dis dans les deux coups de cœur que tu as eu, il y a un sacré boulot à faire avant d’avoir la robe de tes rêves. Mais ça promet une robe unique et ça c’est génial.

    • Et oui, la perle rare est dur à trouver pour une Sirène… Résultat dans quelques jours 😉 Mais il y a déjà beaucoup d’indices pour deviner 😉

  • Pour ma part je ne voulais pas de robe de princesse mais une robe simple, fluide et légère. Ma 1ère robe essayé fût la bonne (j en ai essayé après mais celle-ci était un coup de coeur). En plus soldée. Bref tout ce que je recherchais ^^ ma maman voulait me payer la robe alors je ne voulais vraiment pas qu elle soit cher (une robe que je vais mettre une fois dans ma vie).
    J espere qu on aura des photos du mariage (surtout de la deco dans ce magnifique château qui est aussi mon lieu de reczprion ahah)
    Bonne journée 😘

    • On est d’accord sur un point : pas de robe princesse ! Et pas trop chère non plus… car ça peut monter très vite les prix des robes de mariées (et quand on a déjà le château, il faut faire des concessions).
      Ça avance tes préparatifs ? C’est en 2020 ou 2021 toi ? (je ne sais plus, désolé 😕 ).

      Je mettrai des photos du mariage, ne t’inquiète pas. J’ai fait le choix de reprendre mon récit où je l’avais laissé avant mon mariage : à savoir aux préparatifs. Et j’avance progressivement vers le récit du jour J (enfin dans notre cas du week-end W 😅 ). Mais si tu as des questions particulières qui peuvent t’aider dans tes préparatifs, n’hésite pas à me contacter en MP.

Commente ici !