Salons du mariage ou comment prendre quelques repères

Bon, maintenant que tu me connais (à peu près) et que tu sais que notre mariage sera bi-culturel, on commence par les choses sérieuses (et oui, il faut s’y mettre !).

Les salons du mariage… quoi dire ? C’est un endroit idéal pour aller chercher quelques idées, rencontrer des prestataires, voir ce qui est fait et comment…

Salons du mariage ou comment prendre quelques repères

Crédits photo (creative commons) : Sergio Vassio

Une aide pour définir nos priorités

Monsieur TLC et moi sommes allés au salon du mariage de Lyon même avant d’avoir commencé à discuter sérieusement de ce que l’on voulait exactement comme cérémonie ou réception. On était curieux de rencontrer le plus grand nombre de personnes possible et, surtout, d’avoir les bons plans. C’était intéressant de faire le tour et d’entendre discrètement ce qui était discuté par les autres couples, histoire de prendre les bonnes idées.

Directement, on tombe sur une wedding-planner. Ne connaissant pas exactement leur rôle (et oui, c’est permis car on vient à peine de se fiancer !), on passe quelques minutes avec elle. Elle était charmante et son discours très correct et surtout, ça nous a permis de voir (même un peu de loin) dans quelle aventure on allait se lancer. Elle nous parle budget (vous êtes sûre qu’on ne peut pas faire ce que l’on veut sans avoir un budget ?), des salles, des traiteurs, animations, couleurs et bien plus encore… Eeeeuuuhhhh Chéri, j’ai mal à la tête !!!

Suite à notre discussion avec cette professionnelle, nous avons découvert qu’il y a 4 grands postes importants pour nous : salle, traiteur, photographe et DJ. Ceci t’aidera à comprendre mes prochaines chroniques. Et oui, parfois je suis quelqu’un de très logique, mais il faut aussi savoir que Monsieur TLC est très organisé et qu’il souhaite s’impliquer à fond dans la préparation d’un événement qui nous ressemble (et oui, mon Chéri est au top ! Sauf quand il me dit non car il n’aime pas ou il trouve ça ridicule… je te le dis, le choix des couleurs va finir par nous tuer !).

Avec cette idée en tête et puisqu’on ne peut pas rester assis toute la journée avec elle, nous continuons avec la visite. Nous regardons beaucoup de salles et on commence la discussion de ce que l’on aime, ce qu’on veut comme cadre, le nombre d’invités, la date, etc. On nous demande beaucoup d’informations et, bien sûr, nous n’avons pas pris le temps de discuter de tout ça avant car nous sommes là justement pour prendre quelques repères. Erreur !!!

Pour améliorer cette visite et ne pas avoir l’impression qu’on court comme un poulet sans tête, on aurait dû prendre le temps de parler un peu sur le sujet car après, les prestataires ont l’impression qu’ils perdent leur temps. C’est gênant de répondre toujours “non” ou tout simplement “nous n’avons aucune idée”. Alors, si je peux te donner un conseil, oui, les salons sont supers et ils vont t’aider à organiser le plus beau jour de ta vie (je te le souhaite vivement !), mais n’y vas pas à l’improviste (comme nous l’avons fait). Crois-moi, ça change la vie.

Rencontrer des prestataires et imaginer son mariage

Les traiteurs… ça donne faim ! Les photos te feront saliver et tu vas tout vouloir goûter.

Cependant, ce sont les DJs qui me mettent le plus mal à l’aise. Comment peux-tu évaluer la qualité de leur travail ? Ce n’est pas comme si tu pouvais aller à l’un de mariages qu’ils vont animer. Tu peux très bien écouter la musique qu’ils ont sur leur ordinateur portable, mais comment déterminer si leur prestation correspond à ce que tu cherches ? Un DJ qui parle beaucoup au micro ou plus un DJ qui ne dit rien de la soirée ? Un DJ avec plein de lumières qui te laisseront aveugle ou quelque chose de plus calme ? Beaucoup de questions qui nous viennent à l’esprit et que nous ne savons pas comment aborder. On les note dans notre cahier (bientôt je te raconterai l’aventure “Cahier mariage”) et on les garde pour la suite.

Plus on avance dans le salon et plus on fait des rencontres, plus on arrive à la conclusion qu’il faut qu’on discute sérieusement de nos idées et de ce que l’on veut. Ça ne sert à rien de faire une collection de cartes de visites car tu as vu tellement du monde, que tu ne sais plus ce qui a été dit ou par qui.

Tout d’un coup, le défile de mode qui commence. Il y a des robes et de costumes qui nous font rêver et d’autres qui ne sont pas à notre goût. Soudainement, il y a une robe d’une marque célèbre qui sort. Elle n’est pas particulièrement belle, mais Monsieur TLC tourne la tête et me dit à l’oreille “Tite, si tu rentres dans l’Église avec cette robe, je sors par la porte latérale et on discute plus.”. Merci mon Amour de me mettre cette pression ! Heureusement que je partageais son avis mais, si j’ai bien compris, si tu n’aimes pas la robe, on ne se marie pas. Je suis déjà d’une nature très nerveuse et je vous laisse imaginer mon état d’esprit après. Au début, j’ai rigolé mais plus j’y pense, plus je stresse (Monsieur TLC, si tu lis ça, je t’aime de tout mon cœur !).

En conclusion de cette journée inoubliable (car je me suis amusée quand même et ça m’a donné encore plus envie de tout organiser), mes conseils pour toi sont :

  • Discute un peu préalablement des idées de ce que vous recherchez. Je ne te dis pas de savoir exactement le nombre de personnes que vous allez inviter, mais ça vous évitera de passer par un “prospect” qui fera perdre du temps au prestataire.
  • Amène un cahier avec toi. Oui, je sais que c’est lourd, mais noter tout dans des publicités ne t’aidera pas à retrouver toute l’information que tu auras besoin après. Tu verras, tu ne finiras pas avec ta tête de la taille d’une pastèque.
  • Regarde sur le site Internet, en amont, les prestataires qui seront présents. Si tu cherches quelque chose de particulier et tu ne le trouves pas dans la liste, ne perds pas ton temps ni ton argent (et oui, les salons représentent une fortune parfois !). De plus, de temps en temps, tu trouveras des invitations ou des entrées à prix réduit.
  • Prends ton temps ! Ce n’est pas une course ! Oui, les prestataires ont beaucoup de personnes qui les sollicitent, mais tu es aussi à la recherche d’information. Si tu as des questions ou tu souhaites discuter plus en profondeur, prends un rendez-vous. Le pire qui peut arriver après, est que tu lui dises “merci pour votre temps mais, après réflexion, je ne suis plus intéressée”.
  • N’oublie pas de porter de chaussures confortables. Ça peut paraître stupide et je sais que tu as envie de ressembler à une belle fiancée, mais tu n’as pas envie de dire à ton cher et tendre de s’arrêter tous les 5 minutes car tu ne peux plus marcher.

Raconte-moi… tu as déjà participé à un salon sans avoir préparé ta visite ? C’était quoi ton ressenti après avoir rencontré toutes ces personnes ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Salons du mariage ou comment prendre quelques repères”

  • Nous avons eu une expérience a la fois similaire et très différente. Nous sommes allés au salon du mariage de notre coin mais avec tout de calé ou presque et au final nous avons perdu notre temps.
    Cela m’a juste permis de confirmer que je n’aime pas vraiment les robes de mariee et de trouver qu’elles étaient pas spécialement bien finies pour le prix demande… Et ça a confirmé mon envie d’Internet pour la robe …

    • Salut. Je suis tout comme toi. J’ai vu les robes en “vrai” et tout d’un coup, je me suis dit que ça allait mieux se passer sur Internet. Bientôt je vous raconterai cette aventure, mais je peux te dire que j’ai vite changé d’avis. En tout cas, j’espère que ça ne sera pas de même pour toi. Mais pour les prix, c’est sûr qu’Internet est une bonne option et dans mon cas, j’ai aussi voulu la choisir à l’aide de ma maman (qui habite loin!!). Bientôt tu sauras tout!!

  • Pour le DJ, choisissez quelqu’un qui vous écoute et suivra vos indications et non ses envies au cours de la soirée.
    Nous avions déniché un super DJ que tout le minde a adoré, et complètement par hasard en plus. En fait nous nous étions attaqués à la salle, au repas etc et seulement après nous avons commencé à réfléchir au DJ. Sauf que 10 mois avant la date, un grand nombre de DJ que nous avons contacté étaient déjà pris pour la date en question. Puis en cherchant sur internet j’en ai trouvé quelques autres, dont celui qui s’edt occupé de notre soirée. La 1e fois que nous l’avons rencontré, il a passé 2h30 à essayer de comprendre ce qu’on voulait, ce qu’on aime ou au contraire ce qu’on déteste comme musique, s’il y aurait des animations etc. A ce moment là nous étions 6 mois avant le jour J. Evidemment nous n’avions pas encore tt choisi. J’ai donc créé une liste de chansons que nous voulions entendre durant le dîner et qq idées pour la soirée dansante.
    Le jour j il a assuré : tous nos souhaits ont été respectés, il a même aidé ma belle-soeur à refaire son power point qu’elle voulait projeter dans la soirée, et plusieurs personnesmnont demandé si c’est moi qui avais fait la playlist de la soirée dansante telkement elle nous ressemblait !!!
    Désolée pour le roman, j’espère au moins que ça t’aidera pour choisir le DJ si ce n’est déjà fait !

    • Merci beaucoup pour tes conseils !! Oui, nous avons trouvé notre DJ. De tous les choix que l’on a fait jusqu’ici, c’était le plus facile. Je vous dirai tout dans une prochaine chronique, mais c’était au “feeling”. ça s’est super bien passé lors de notre RDV. En tout cas, on a décidé vraiment en avance car on était à 9 mois du mariage. Et en ce qui concerne les romans, je les adore!! ça donne plein d’idées et de suggestions 🙂

  • Ton récit me fait un peu penser quand on avait débuter les recherches pour le mariage, et c’est vrai qu’on avait été pas mal perdu mais bon il faut dire que ce salon du mariage auquel nous avions été n’était pas vraiment tip top et on était repartie sans trop d’informations. Pour le DJ, ce qui peut-être pas mal parfois, c’est de chercher des vidéos sur internet pour voir ce que donne leur prestation. Après il est vrai que pas tous les DJ le font, ce qui est fort regrettable mais il ne faut pas hésiter à demander à voir une vidéo si ils en ont.

    • Nous avons fait 4 salons jusqu’ici. On s’est dit qu’on pouvait découvrir différents prestataires, mais à la fin, c’est presque toujours les mêmes qui sont présents. A chaque salon, il y avait des avantages et des inconvénients mais je n’ai pas forcément l’impression d’avoir perdu mon temps car à chaque fois je cherchais quelque chose de différent. Je suis repartie avec 1000 prospectus et j’ai beaucoup d’info en double, mais nous avons des amis qui vont se marier aussi l’année prochaine et on profite pour partager avec eux ce que l’on a plus besoin.

      En tout cas, je suis bien contente des entrées à prix réduit, voir gratos!!

  • J’avais fait un salon du mariage il y a deux ans pour le mariage de ma soeur. J’avais détesté !!! Je me suis donc jurée de ne pas y remettre les pieds pour mon propre mariage. Et pour tout dire je trouve que les salons du mariage sont surtout utiles si tu te maries dans la ville du salon ou aux alentours. Ce qui n’est pas mon cas. Après je précise que je n’aime pas trop les grandes foules. Donc cela n’a sans doute pas dû aider.

    • Dans notre cas, on était d’accord qu’on voulait se marier pas très loin de Lyon (surtout car on ne voulait pas compliquer la logistique pour transporter tous les membres de ma famille). Donc, les salons auxquels nous avons assisté sont Lyonnais. Je ne m’imagine pas payer un billet de train ou d’avion pour aller à Paris pour un salon. Je pense que c’est une perte de temps (sauf si tu cherches vraiment une robe de créateur et tu ne la trouves pas en Province) donc je suis bien d’accord avec toi.

      Tout comme toi, je ne suis pas fan des foules. Mais tu vois, mon mariage m’a donné tellement de petites étoiles derrière les yeux que je suis trop enthousiaste et j’adore l’environnement “mariage”. De plus, si je veux faire changer d’avis à Monsieur TLC (vu comme il a des idées bien précises), il faut que je lui montre en “vrai” les options qu’il existe. Bientôt je te parlerai des couleurs…

  • Ce que j’ai appris en faisant les salons du mariage, c’est qu’il ne faut pas se laisser distraire ! C’est très utile si on cherche un prestataire en particulier… Sinon on va aller voir tous les stands sans vraiment savoir ce qu’on veut, récupérer des dizaines de cartes de visite, et au final on n’aura pas avancé d’un pouce et on aura perdu du temps.
    Nous on a fait le premier pour trouver notre salle, le deuxième pour le traiteur, et le troisième pour le fleuriste. Un poste à la fois, c’est plus simple. Comme dit toujours mon père, chaque chose en son temps, un temps pour chaque chose. Et je trouve ça encore plus vrai pour de gros préparatifs comme le sont ceux d’un mariage !

    • Oui, c’est un bon conseil. Au dernier qu’on a participé, dès l’entrée nous étions en train de dire “c’est fait”, “c’est fait”… et à la fin on s’est regardé et on s’est dit : mais pourquoi on est venu ? Et juste après, on est tombé sur une liste de mariage… ce qui a fait qu’on n’a pas perdu notre temps. Voilà pourquoi je suggéré de bien préparer sa visite. Autrement, je suis bien d’accord que 1000 fois la même pub est un vrai gaspillage de ressources. Je me demande pourquoi les prestataires qui ont déjà inclut leur flyer dans le sac de bienvenu donnent encore une deuxième fois leur info. Je pense que c’est une dépense de trop aussi (pour le prestataire je veux dire)….

  • Merci pour tous ces conseils !! Nous n’avons pas encore arpenté les salons de mariage mais avons déjà la salle (qui est dans le beaujolais comme toi !! D’ailleurs tu te maries où exactement ?). Quels salons conseilles-tu sur Lyon ?

    • Sans vouloir répondre à la place de Mlle Tite, mais profitant d’avoir eu des expériences différentes, je conseille à tout le monde le salon AAM (l’Amour l’Amour le Mode) qui se tient à Lyon en octobre et qui rassemble la crème des prestataires.
      Adieu les stands impersonnels des grands salons, les allées à numéro, les prestataires qui veulent se faire la plus grosse clientèle possible….
      A l’AAM, il y a de la poésie, du charme, de la proximité, des paillettes plein les yeux, du temps pour discuter, et des rêves plein la tête… Les prestataires sont “triés sur le volet” pour leur côté qualitatif et esthétique. Et “de qualité” ne veut pas (forcément) dire cher !
      Il y a de plus en plus de salons “alternatifs” comme celui-là un peu partout en France 😉

      • Ne t’inquiète pas si tu réponds un peu à ma place. C’est bien si ensemble nous trouvons la réponse :-).

        Pour répondre à Petite_Olive, je vais me marier dans un beau domaine viticole mais je ne veux pas trop dévoiler. Tu vois, c’est le sujet de ma prochaine chronique et je souhaite maintenir le mystère un peu plus longtemps (et oui, je sais, “méchante” est mon deuxième prénom).

        Autrement, en ce qui concerne les salons du mariage, le premier que j’ai fait c’est le “Salon du Mariage” qui a lieu le troisième week-end de Janvier, après j’ai fait “Ouika”, suivi par “AAM” (que d’ailleurs est très beau) et fini par “Les Coulisses du Mariage”. Après, c’est comme je te disais, il y a pas mal de prestataires qui sont présents. Par contre, je conseille vivement les “petits” salons car c’est là où on trouve les artisans un peu plus modestes ou ceux qui viennent juste de lancer leur activité. C’est comme ça que tu peux négocier de bons prix et tu est sûre et certaine qu’ils vont bien travailler car ils ont une réputation à construire.

  • Ah le salon du mariage …Une grosse déception pour ma part ! je compte d’ailleurs en faire une chronique pour mettre “en garde” certaines futures mariées qui pourraient elles aussi s’avérer déçues … En tous cas je suis ravie que tu y es trouvé ton bonheur

    • Oui, je peux comprendre que ça soit une déception. Je suis d’accord que je n’ai pas toujours trouvé mon bonheur, mais j’ai souvent trouvé de choses que je ne souhaitais pas. Donc, je pense qu’en soit, c’est bien une réussite. Et toi, tu as participé à combien de salons?

  • Pour ma part, j’attendais avec impatience le salon du mariage en novembre dernier à Rouen (des post-it sur le frigo, j’ai fait changer le planning de mon cher et tendre…) et malheureusement j’ai été terriblement déçue. Peu de prestataires, pas forcément à l’écoute des futurs mariés… des pompes à fric ! Seul point positif, un très beau défilé. Nous avons terminé au salon d’à côté “vins et produits du terroir”, nettement plus intéressant.

    • Ici sur Lyon, il y a aussi un salon vins et produits du terroir. C’était le même week-end qu’un autre salon du mariage (je suis désolée mais je ne me rappel plus du nom). Donc, j’ai fait comme toi. Je suis allée aux 2. Sinon, tu as pu négocier le vin et le champagne??

      • Nous avons déguster de très bons vins mais comme nous n’avons pas le menu du mariage c’était compliqué de négocier maintenant mais les prestataires nous ont proposé de se contacter dans l’année quand notre menu sera défini et de commander (à prix négocié) et d’éventuellement récupérer notre commande l’année prochaine lors du salon. C’est plutôt bien.

  • C’est marrant que vous ayez ressenti de la gêne en répondant aux prestataires que vous ne saviez pas encore ce que vous vouliez, car de mon côté (prestataire), je me sens parfois gênée de “sauter” sur les couples pour leur présenter nos services alors qu’ils n’ont pas encore réfléchi à ça. Comme quoi les ressentis ne sont pas si différents d’un côté et de l’autre :).

    • Oui, je suis bien d’accord avec toi. Les ressentis ne sont pas les mêmes. En tout cas, vu la personnalité de Monsieur TLC (qui n’aime pas du tout perdre son temps), c’était une vraie prise de tête la premier fois qu’on est allé au salon. En tout cas, ça nous a donné quelques directives et quelques idées, et je continue à dire que les salons peuvent te donner de repères. Même si c’est uniquement pour te montrer ce que tu veux surtout pas lors de ton Jour J…

  • Habitants à 300 km de notre ville de mariage, nous ne pouvions pas nous rendre au salon de cette ville (on ne rentrait pas le bon we !) Alors, on a fait celui d’une grande ville pas loin de chez nous. Il nous manquait le costume, les alliances, le voyage de noces (en gros, ce qu’on pouvait faire à distance). Nous n’avions pas pu avoir accès aux noms des exposants, c’est donc en “touristes” que nous sommes venus (avec un carton d’invitation pour ne pas payer l’entrée, quand même ^^). 1er stand, nous avons trouvé nos alliances. D’une ville de notre région d’origine (Chéri va les récupérer mardi !), avec des réducs de folies, qui nous ont fait à peine dépasser le budget initial, alors qu’on l’avait doublé une fois qu’on avait vu les prix en bijouteries 😉 Donc ce fut une bonne expérience pour nous de ce côté-là 🙂 Par contre, ce sera le seul que nous aurons fait avant le mariage (c’est bien suffisant pour nous !)

    • Tu as la chance d’avoir trouvé beaucoup de choses sur un seul salon. Nous avons passé pas mal de temps à nous promener mais je vais garder cette période comme quelque chose de magique. Au moins maintenant quand j’entends quelque chose sur le mariage, je peux donner des idées, des noms de prestataires et autres. C’est super de pouvoir aider nos amis qui vont se marier plus tard.

  • oh! quel plaisir trouver une future mariée de Lyon! Nous commençons à penser à l’organisation de notre mariage qui aura lieu en 2016 et je suis déjà stressée! On aimerait aussi trouver quelque chose dans le Beaujolais, donc j’attend ta chronique sur le lieu avec impatiente!
    Je trouve quelques ressemblances entre nous puisque moi je suis espagnole avec une mère d’Amérique latine et mon homme est lyonnais et ça fait 5 ans que j’habite en France 🙂
    Arg! je vais rater le salon de mariage de janvier alors 🙁 on est pas encore rentrés d’Uruguay!
    Je suis assez perdue avec tous les préparatifs, je devrais me faire des tableaux et des plannings mais j’arrive pas, et puis quand mon homme voit tout le travail que c’est organiser un mariage je pense qu’il regrette tout de suite de m’avoir demandé 🙁 J’aimerai te poser un tas de question en tout cas!

    • Salut!! Je suis désolée de prendre si longtemps à répondre. J’ai oublié de mettre un suivi des commentaires. Je suis là pour t’aider et pour partager mon expérience, donc n’hésite pas à m’envoyer un mail sur mlletite@mademoiselle-dentelle.fr et on parlera tranquillement. Bon préparatifs!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *