Un save-the-date, un faire-part et un site Internet plus tard…

Aujourd’hui, je vais te parler de nos save-the-date, de notre site Internet (tu verras, si j’ai réussi, tu peux aussi le faire !) et de nos faire-part… qui nous ont donné de nombreuses sueurs !

Notre save-the-date

Un save the quoi ?

Si comme moi, tu débarques dans le monde du mariage, tu n’en as sûrement jamais entendu parler ! L’idée est d’envoyer un petit mot à tes invités afin qu’ils réservent LA date sur leur calendrier. Tu n’as pas besoin d’y donner des détails car il y a fort à parier pour que 6 mois avant la date de ton mariage, tu ne connaisses pas encore l’heure de ton passage devant Monsieur le Maire !

Comme nous nous marions en mai, pendant les vacances scolaires et pendant un pont, nous avons voulu prévenir au plus tôt nos invités !

Après quelques minutes heures à surfer sur Pinterest et sur le site de Mademoiselle Dentelle, j’ai proposé à mon futur mari plusieurs options : un carton imprimé (mais ça ajoutait un coût dans notre budget déjà serré), un e-mail ou une vidéo en stop-motion. J’avais un gros coup de cœur pour la dernière option, surtout après avoir visionné celle de Madame Bovary.

Mais Mister Love Is All You Need a un esprit beaucoup moins original plus pratique ! Il trouvait que notre timing était suffisamment serré comme ça pour rajouter des tâches…

Nous avons donc repris l’une des idées dénichées sur Internet.

Et voici notre save-the-date !

Notre save-the-date avec les mains croisés

Crédits photo : Photo personnelle

Nous l’avons envoyé par e-mail (pour limiter le coût !), accompagné de cette citation d’Alfred de Musset que j’aime beaucoup : « Je ne sais pas où je vais ; mais je marche mieux quand ma main serre la tienne. »

Les retours ont été très positifs et certains plutôt drôles (comme : « Je n’avais jamais remarqué que Mister Love Is All You Need avait des mains si poilues ! »).

Bien sûr, il a fallu expliquer à ma grand-mère qu’un faire-part serait par la suite envoyé et fournirait toutes les informations complémentaires !

Un site Internet

C’est justement suite à ce retour que nous avons eu l’idée de créer un site Internet. Il nous permettrait de distiller des informations au fur et à mesure (et ainsi de rassurer les grands-parents… comment ça, ils ne savent pas se servir d’un ordinateur ?!).

Grâce au tutoriel d’Anne (et bien que quelques fonctionnalités soient aujourd’hui modifiées), j’ai réussi toute seule, comme une grande, à créer NOTRE site.

Voici une liste des grandes rubriques que nous avons mises sur notre site et qui peut-être pourront te donner quelques idées :

  • Un rappel de notre save-the-date
  • La présentation de la journée (cette partie sera complétée au fur et à mesure de l’avancée de nos préparatifs du jour J)
  • Les hébergements
  • Les transports (les gares, l’aéroport)
  • Les témoins (pour qu’on puisse les reconnaître et les contacter en cas de surprises)
  • Nos coordonnées (protégées par un mot de passe !)
  • Le voyage de noces (nous aimerions par la suite créer une cagnotte via Internet)
  • Un espace pour mettre un lien vers les photos de notre mariage
  • Un décompte (aïe, aïe, aïe ! Le temps passe si vite !).

Je voulais également créer une rubrique permettant à nos invités de confirmer directement leur présence mais je n’ai pas réussi… Puis, nous avons tout simplement oublié l’idée par la suite !

Je suis très fière du résultat et nos invités ont apprécié l’idée qui leur a permis de se tenir au courant des derniers détails.

Un site Internet pour mon mariage

Crédits photo : Copie d'écran de notre site Internet

La « grande » aventure des faire-part

Au tout début, si tu te souviens bien, j’avais en tête de faire simple… Mais j’ai vite changé mon fusil d’épaules.

Après plusieurs jours à comparer les différents faire-part sur Internet, aucun ne trouvait grâce à mes yeux… Et là, j’ai fait LE truc que je conseille déconseille aux futures mariées qui aiment fabriquer avec leurs petites mains : j’ai fait un tour dans une enseigne de loisirs créatifs !

Je suis sortie avec des idées en pagaille, du papier et des tampons… Et surtout, je suis arrivée avec un grand sourire (et des yeux suppliants !) à la maison : l’homme n’a pas eu le choix a fini par accepter !

Oui sauf que, tout ne se passe pas toujours comme tu l’as imaginé dans ta tête ! Heureusement, à chaque problème, sa solution…

  • Le papier choisi était trop épais pour notre imprimante (210 grammes). Après quelques essais infructueux, un ami nous a très gentiment imprimé nos faire-part.
  • Toujours à cause de l’épaisseur du papier choisi, quand nous pliions le faire-part, celui-ci avait tendance à se déchirer. L’Amoureux a alors eu l’excellente idée d’utiliser un cutter.
  • La dentelle prévue pour entourer le faire-part était en rupture de stock dans le magasin de notre ville. Une collègue s’est donc proposée pour nous de l’acheter dans la ville où elle habite.
  • L’Amoureux a perdu nos enveloppes lors d’une virée shopping. Heureusement, plus d’une semaine après (c’est le temps qu’il a fallu pour qu’on se rende compte de la disparition des enveloppes !), nous les avons retrouvées. Elles nous attendaient sagement à l’accueil du grand magasin.
  • Une erreur s’est glissée dans le carton réponse. Heureusement, Mister Love Is All You Need m’a demandée avant l’impression finale de vérifier si aucune faute d’orthographe ne s’était glissée dans le faire-part. Ce à quoi j’ai répondu que non, j’étais quand même enseignante. Mais que pour lui faire plaisir, j’allais le relire une dernière fois.
    Et grand bien m’a pris ! Il y avait une énorme coquille ! (Je crois que si je ne l’avais pas écouté et que tous les faire-part avaient été imprimés ainsi, j’en aurais entendu parler pendant des années !).

Le montage du faire-part a ensuite fait l’objet d’un véritable travail collaboratif (je n’en remercierai jamais assez mes demoiselles d’honneur !) autour de muffins… Il faut bien motiver ses troupes :

1) L’homme pliait le carton avec un cutter. Nous avons même réussi à éviter un drame !

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

2) Je tamponnais les faire-part.

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

3) Une de mes demoiselles d’honneur saupoudrait avec la poudre à endosser.

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

4) Une autre séchait (pour faire apparaître le motif en relief). D’ailleurs, si toi aussi tu veux te lancer dans ce genre d’activité, elle te donne un petit conseil : attention à tes doigts ! Ça brûle !

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

5) La dernière découpait et collait la dentelle (j’ai très vite abandonné l’idée de coudre).

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

En une heure et demie, nous avions réalisé environ une cinquantaine de faire-part. Ce fut vraiment une superbe journée : que de fous rires et de confidences échangées (une fois le travail terminé et l’Amoureux parti) !

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

Voici le résultat final…

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

La réalisation DIY de mon faire-part avec de la dentelle

Alors si toi aussi, tu veux te lancer dans cette grande aventure, réfléchis bien ! C’est loin d’être la solution la plus économique (en temps et en argent)…

Mais tu en retireras beaucoup de fierté et de très bons souvenirs.

Et toi, as-tu réalisé toi-même ton save-the-date et tes faire-part ? As-tu aussi mis en place un site Internet avec un tas d’informations pour tes invités ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Un save-the-date, un faire-part et un site Internet plus tard…”

  • Superbe boulot je suis fan 😉 les miens on les fait aussi nous même… la maquette est prête ou presque, impression prévue par un pro après il faudra plier coller et … graver mais je dis ça je dis plus rien je nourris le rêve secret de pouvoir vous en parler un jour dans un bel article moi aussi 😉
    je pense qu’il va y avoir du boulot aussi … mais comme tu dis : fierté d’avoir tout fait nous même 😉

      • L’avantage de ce save the date, c’est qu’il n’a demandé qu’un tout petit peu de notre précieux temps 😉 Comme nous savions que nous allions en passer bien davantage sur le faire-part !

        • Et surtout, n’hésite pas à envoyer ta candidature pour devenir chroniqueuse 🙂 Tu pourras ainsi nous raconter ton, j’en suis sûre, très beau mariage !

    • Gniiiiiiiiiiiiii ! Te voilà passer du côté des madames !! Toutes mes félicitations 🙂 J’espère que tu viendras nous raconter très vite ton joli jour…

      • Merci merci !!! Oui je suis enfin de l’autre côté !!! J’attends un peu pour raconter, déjà parce que je n’ai pas toutes mes photos et surtout je manque un peu de temps depuis le mariage (qui l’eût cru, moins qui pensait que j’aurais le temps de faire d’autres trucs maintenant que le mariage est passé) 😉

    • Accrochez-vous ! Ça vaut vraiment le coup !
      Tu peux trouver plein d’idées originales de faire-part « DIY » sur pinterest (le mal absolu mais une sacrée base d’images).

  • Tes faire part sont juste MA-GNi-FIQUE ! Bravo pour le travail réalisé. Les tampons pailleté en relief sont vraiment sympa. Dans quel magasin t’es tu fourni?
    Avec quel outil as tu créé ton site internet?
    Pour l’instant nous avons fait nous même nos STD, pas encore de projet fixe pour le faire part. Nous commençons doucement la réalisation du site afin de pouvoir le paufiner pendant qq mois avant de le mettre en ligne.

  • Super tout ça et quel boulot, nous les feront également nous – même. Et j’avoue avoir les mêmes questions que Kitie Chou.

    Plein de bonheur

    • Merci beaucoup !
      J’espère avoir répondu à toutes tes questions (via ma réponse à Kitie Chou). Si non, n’hésite pas à me demander 🙂

      • Oui, merci encore, je sens que je vais y passer du temps avec tout ce que nous avons prévu de faire nous-même.
        Avec un peu plus d’un an pour se préparer, j’espère que ça ira

        • Je pense que tu as largement le temps 😉 Mais prépare toi un sérieux rétro-planning… Et n’hésite pas à demander de l’aide dans ton entourage ! Cela permet de diminuer le temps de réalisation (et au bout de x heures, ce détail a toute son importance) et de partager un moment de complicité autour de votre grand jour !

  • J’ai jeté un œil sur ton site internet… oui, je suis très curieuse 😉 Quel travail !
    Félicitations et con courage pour les derniers préparatifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *