Notre save-the-date : une grande et longue aventure pour un petit bout de papier

Pour notre save-the-date (STD), on veut faire simple, rapide et efficace. On tient vraiment à éviter de reproduire la prise de tête pour la salle mais, comme c’est le premier contact qu’auront nos invités avec notre mariage, le premier élément qui le matérialise, on ne veut pas le bâcler non plus.

Arrêt préliminaire sur la déco

Puisque je suis un tantinet perfectionniste je veux que TOUT soit coordonné. Il faut donc que la papeterie colle avec la déco que nous aurons.

On commence alors par définir notre thème. Pour nous, pas de thème à proprement parler, juste un thème de couleurs. Nous aimions prune, blanc et argent mais, avec les boiseries, les rideaux en velours rouge et pampilles dorées du château de Nandy, nous devons abandonner cette idée. Donc on cherche des couleurs susceptibles d’aller avec du marron, du rouge et du doré, sans ajouter trop de couleurs afin de mettre en valeur le lieu. On veut éviter de le travestir. Nous l’aimons tel qu’il est donc il ne faut pas trop en faire.

Après un peu de réflexion, nous nous décidons pour le trio suivant : rose pâle, argent et blanc. Or, nous avons justement flashé sur ce menu (à gauche sur les deux photos). Nous aimerions qu’il y ait une gravure en argent.

Nos save-the-date en rose pâle, argent et blanc

Crédits photo : Photo personnelle

Et après ?

Début juin, ayant trouvé nos couleurs, je me mets à arpenter le net. Rien ne me plaît. Cependant, tout ça m’a inspiré et j’ai réussi à définir assez précisément ce qui me plairait pour le faire-part. Monsieur est convaincu par mon idée donc pour le faire-part et invitation c’est réglé.

C’est bien tout ça mais le premier truc à envoyer c’est le STD et non le faire-part.

Nous décidons d’aller chez La Petite Baleine. Le travail est très propre et raffiné sauf qu’il n’y a pas beaucoup de choix dans les STD. Il nous faudra nous décider sur la base de nos capacités à nous projeter. Nous en profitons pour interroger la conseillère sur la faisabilité de nos faire-part car nous avons une idée précise de ce que nous aimerions. Une de nos demandes coince sur le plan technique* donc nous ne pourrons pas avoir exactement ce que l’on veut si on passe par cette boutique. Mince !

De plus, j’aimerais beaucoup avoir un chiffre (un monogramme si tu préfères) pour qu’il soit le fil rouge de notre papeterie mais voilà, avec nos deux prénoms, ça ne fait pas quelque chose de très heureux … « PD », ahem … Or, la seule alternative qui nous est proposée est de mettre nos prénoms l’un à côté de l’autre avec un « & » entre les deux.

On quitte la boutique plutôt déçus. Nous espérions trouver un modèle qui nous plaise et, aussi, on trouve que c’est un peu cher.

Au fil de mes lectures de magazines mariage, je tombe sur un article vantant les mérites d’une graphiste**. J’en parle immédiatement à Monsieur Médicis qui m’encourage à la contacter. Je m’exécute donc. Je lui dis qu’on sait ce que l’on veut pour le faire-part : du rose pâle, de l’argenté en gravure et du blanc sur un format carré, le tout avec un chiffre mais qu’en revanche, on a besoin de propositions pour le STD. On est début juillet.

Très rapidement nous en recevons plusieurs : carré, rectangulaire, avec ou sans nœud, même aimanté mais pas de gravure à l’horizon.

Nous optons pour un format carré mais nous demandons une épreuve pour être sûrs des couleurs. C’est vraiment difficile de tout faire par écrans interposés.

À la réception de l’épreuve, on se rend compte qu’il y a eu une incompréhension quant à l’intensité du gris. Je t’en laisse juger par toi-même sur les deux photos ci-dessus.

La graphiste, très réactive, le modifie. Pour éviter de perdre du temps et de faire une dépense en plus, nous décidons de les commander sans demander une nouvelle épreuve. ERREUR ! À réception, on les trouve finalement moins sympa. Le contraste entre toutes les teintes n’est pas assez marqué à notre goût.

Nos save-the-date en rose pâle, argent et blanc

Crédits photo : Photo personnelle

Dès lors j’arpente le net pour trouver une idée. Je retiens un modèle sur Pinterest qui me plaît bien…

Bon, maintenant, il faut trouver la couleur la plus adéquate et trouver des napperons en papier ! Pas facile. J’en trouve malgré tout sur Etsy dans la boutique The Paper Doily. Après plusieurs échanges en anglais avec la créatrice pour m’assurer que nous parlons bien de la même teinte (là pas possible de recommencer), je passe commande.

Je sais que ça va être long car les napperons sont teints à la main et viennent d’Outre-Atlantique donc, entre-temps, je commande nos timbres personnalisés. Ma mère qui, depuis le mois de mai dit à tous les invités ou presque, qu’ils allaient recevoir très vite un STD puisque nous avons la salle, commence à s’impatienter.

Cependant, le temps passe et le statut de ma commande ne change pas. Pour faire patienter ma mère, je mets le retard de l’envoi des STD sur le compte de La Poste (mea culpa). En effet, je lui dis que nos timbres personnalisés ne sont pas encore arrivés. On évite les conflits comme on peut, hein !

Il s’avère que la créatrice a un décès dans sa proche famille et qu’elle a dû mal à s’y remettre. Elle me présente ses excuses et parvient à se remettre à ma commande. Je reçois mes supers napperons 2 semaines plus tard que prévu, rien de très gênant pour moi, nous sommes à M-10.

Dans la foulée de la réception, je planifie l’atelier découpage avec ma mère pour le samedi qui suit et je cours acheter du ruban. Bien entendu, il n’y a pas assez du ruban qui nous plaît, et impossible de l’avoir avant la Saint-Glinglin, tant pis ma mère ira à côté de chez elle et, même si ça contrarie mon côté bridezilla, les invités ne sauront pas qu’ils n’ont pas eu le ruban initialement choisi.

Après une soirée de travaux pratiques, voilà le résultat :

Nos save-the-date en rose pâle, argent et blanc

Crédits photo : Photo personnelle

Nos save-the-date en rose pâle, argent et blanc

Crédits photo : Photo personnelle

Je suis d’accord avec toi le contour vert est moche !

Au final, je suis plutôt fière de moi. Ma mère est tellement convaincue que je lui dis la vérité, elle ne m’en veut pas. À peine chez moi, je mets sous le nez de Monsieur Médicis mon chef-d’œuvre, aussi fière qu’une enfant qui vient de décrocher sa première étoile au ski ! Lui aussi est ravi par le résultat.

Nous envoyons le tout à M-9, en décembre 2013. Je suis déçue d’envoyer ça si tard. Nous avions prévu de les envoyer un an à l’avance. Alors sache que si tu veux de la papeterie personnalisée, il faut AN-TI-CIPER ! Avec de la papeterie “clé en main”, tu peux t’y prendre 2 mois avant la date à laquelle tu souhaites les envoyer mais avec du sur-mesure compte au moins 4 mois.

Les retours des invités sont positifs et m’aident à relativiser. On me dit que c’est très élégant, raffiné et même original avec le napperon autour. Oufff ! Je suis vraiment soulagée.

Niveau budget

Nous nous étions fixés 200 € tout compris, ce qui nous semblait pas mal pour 60 STD.

Au final :

  • STD en eux-mêmes + enveloppes : 149 €
  • Napperons de l’autre bout du Monde : 52 €
  • Timbres personnalisés : 54 €
  • Rubans : 12,50 €

Total : 267,50 € soit 4,46 € le STD et une augmentation de 33,75 % du budget initial. Aïe, ça commence mal !

Et toi, tu as fait un save-the-date ? Tu as tenté la papeterie personnalisée ? Par un pro ou tu l’as fait toi-même ? Tu as fait appel à un prestataire que tu n’as pas pu rencontrer ? Tu as été satisfaite ? Raconte !

* Quelques semaines après notre visite chez La Petite Baleine, une conseillère m’appelle et j’apprends qu’il doit s’agir d’une incompréhension car ce que nous demandions est techniquement réalisable.

** Elle ne travaille plus aujourd’hui. Il s’agissait de L’Atelier du Graphisme.


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Notre save-the-date : une grande et longue aventure pour un petit bout de papier”

  • Madame Médicis, ton article ne pouvait pas mieux tomber: je passe mon après-midi à réaliser notre save the date.
    Le votre est vraiment très joli. Et je préfère la 2nde version, certes moins contrastée, mais tellement plus douce. Accompagné du napperon gris il est juste fantastique. Comme quoi ça valait le coup d’attendre 😉

  • L’idée de ce save the date est très jolie!
    J’aime beaucoup aussi l’idée du napperon qui donne un effet dentelle… 🙂 C’est un peu ce que je voulais aussi faire ce type de présentation pour un projet faire part mariage sur le thème gatsby 😉 A suivre !

    • Merci Laure. Je pense qu’avec le thème Gatsby le napperon peut rendre très bien. En le bombant en doré ça peut être magnifique.

  • Contente du retour de madame Médicis ! Même si votre mariage très chic ne correspond visiblement pas du tout à notre style, c’est très agréable à regarder. Vraiment très joli (et comme mademoiselle Saxo je préfère cette deuxième version plus douce) mais… dommage qu’il ait fallu commander outre-atlantique. Mais je garde l’idée : une feuille de couleur et un napperon blanc (ben oui, parce que je ne m’amuserai pas à peindre chaque napperon !). Hâte de voir le faire-part maintenant !

    • Merci Véronique pour votre gentil message. Je n’ai pas pu m’y remettre comme je voulais en novembre dernier mais maintenant que j’ai davantage de temps libre c’est reparti pour de bon. J’ai envoyé deux chroniques à la relecture.

  • C’est classe ! 🙂 Avec le napperon gris, je crois que je préfère aussi la version plus douce du carton. Je ne pense pas que ça aurait aussi bien rendu avec la version plus contrastée.

    • Merci Madame Plumetis. Clairement, ça aurait été moins joli. Au final on a eu ce qu’on voulait et on a pu l’envoyer tout de même suffisamment à l’avance donc c’est déjà pas mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *