Se marier sans se ruiner, c’est possible ! – Partie 1

Aujourd’hui, je vais t’expliquer comment faire en sorte que ton mariage ne soit pas une occasion de te ruiner.

On commence notre vie à deux ! Dépensons tout notre argent en une seule journée !

On commence notre vie à deux ! Dépensons tout notre argent en une seule journée !

Définir les postes de dépenses prioritaires

Premièrement, il va te falloir de la méthode et de l’organisation. S’il se sent impliqué, une petite concertation avec ton futur époux te permettra de définir avec lui les éléments qui vous apparaissent essentiels. Demandez-vous ce qui est vraiment important vos yeux. La décoration ? Le (les) repas ? La musique ? La photo ?

Chaque couple est différent, et les priorités ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Une de mes amies a tenu à trouver le meilleur photographe de la région pour son mariage, c’était capital à ses yeux. Pour moi qui regarde rarement des photos et qui déteste poser, ça n’aurait pas eu de sens de faire de même. À toi de voir ce que tu souhaites privilégier.

En ce qui nous concerne, par exemple, nous avons choisi de nous passer complètement de photographe.

« Oui mais c’est ce qui reste après le mariage, les photos » me répondras-tu.

Pas pour moi. À mes yeux, il va me rester deux choses bien plus importantes après le mariage : mon mari et les souvenirs.

Si toutefois nos invités souhaitent prendre la pause, un photobooth sera mis à leur disposition, grâce à l’application de Mademoiselle Dentelle.

Nous avons aussi choisi de ne pas engager de DJ. Vois-tu, comme je te l’ai déjà expliqué dans une précédente chronique, pour M. Nounours et moi, la danse, ce n’est pas vraiment notre truc. Nous allons donc diffuser de la musique, mais nous n’avons pas vraiment vu l’intérêt de faire appel à un professionnel à ce sujet. Nous nous contenterons d’un système d’enceintes et d’un ordinateur.

Je dois t’avouer que lorsque j’ai annoncé ça à mes parents, j’ai eu droit à deux réactions très amusantes de la part de mon Papa :

  1. Mais on va s’ennuyer !
  2. Mais tout le monde n’a pas les mêmes goûts que toi !!!

À cela, j’avais deux réponses :

  1. Tu peux danser si tu veux, personne ne t’en empêche.
  2. C’est notre mariage à nous, si les gens n’aiment pas notre musique, tant pis pour eux.

Et, dans la foulée, je lui ai fait écouter notre playlist en cours d’élaboration. Et il a été rassuré quand il a entendu ça :

Par contre, certains postes m’ont semblé nécessaires, tels que le wedding-planner, mais j’aurai le plaisir de t’en parler en détails lors d’une prochaine chronique.

Organiser ses recherches

Ensuite, une fois que vous avez fait le tour des éléments qui vont construire votre journée, je te conseille de réaliser un tableau, soit au format papier soit, si tu es moderne, sur un logiciel de tableur. Pour ma part, je me suis servie du système de feuilles de calcul proposé par Google Drive, ce qui me permettait de partager les infos en temps réel avec mon futur époux (et plus tard avec ma wedding-planneur).

Dans ce tableau, tu vas commencer par créer un certain nombre de colonnes.

Prenons l’exemple des salles, les colonnes que j’ai créées étaient les suivantes :

NOM / LIEU / PRIX / AMPLITUDE HORAIRE / PARKING / TÉLÉPHONE / COMMENTAIRES

J’ai commencé par répertorier toutes les salles dans la zone géographique que je souhaitais, avec l’aide du site www.abcsalles.com et j’ai saisi toutes les infos dans mon tableau. Puis, j’ai commencé un démarchage méthodique. J’ai aussi noté les infos de toutes les salles municipales de la région dans ce tableau.

Certaines salles proposaient un tarif qui n’était pas à la portée de notre bourse. D’autres devaient être rendues vers 22 heures, d’autres récupérées après 13 heures.  Elles ont donc été éliminées, et j’ai procédé ainsi de manière systématique, jusqu’à me retrouver devant un panel satisfaisant de salles.

Au final, nous avons choisi une petite salle charmante à Ambérieux d’Azergues, pour 1 750 € du vendredi 13 heures au dimanche 17 heures. Cette salle peut accueillir jusqu’à cent quatre-vingts personnes assises, ce qui est parfait pour notre liste d’invités en constante augmentation ! Comme nous devons tout de même être raisonnables à ce sujet, la place restante servira à accueillir toutes nos animations : bornes d’arcade, bar à cupcakes, candy-bar, photobooth, etc.

J’ai procédé ainsi également pour trouver ma robe, mais je te raconterai ça dans un article qui lui sera entièrement consacré.

Mon premier conseil pour un budget heureux, c’est donc beaucoup d’organisation. Mais tu verras dans ma prochaine chronique que ce n’est pas le seul élément déterminant…

Et toi, comment gères-tu l’organisation de ton mariage et le budget de celui-ci? As-tu défini des postes de dépenses prioritaires en fonction de vos envies ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Se marier sans se ruiner, c’est possible ! – Partie 1”

  • Ravie de voir que je ne suis pas la seule à n’avoir prévu ni photographe, ni DJ (j’avais l’impression d’être une sauvage)… De la même façon que toi je préfère garder des souvenirs en tête que de poser pendant 2h … Et A l’inverse, la musique est le point le plus important pour mon futur mari qui souhaite donc maîtriser complètement cette partie en choisissant sa playlist et en la confiant à des amis de confiance 😉
    Bon malgré ça … Le budget me fait quand même bondir ! Mais c’est le risque quand on dépasse les 200 invités au repas !

  • En fait il y a autant d’organisations differente qu’il y a de couples qui se marie ^^ . Ici le photographe rentre dans les priorités mais par contre nous avons pris une petite salle des fetes toute simple a 300 euros qui a juste l’avantage d’avoir 2 salles bien distincte et carrement pas de voiture… Mais je sais aussi que quand j’ai commencé a etablir un budget au tout debut je n’avait pas les meme envies, je voulais un petit mariage tout simple et je trouvais hallucinant de mettre 1000e dans une robe ou dans un photographe et puis… finalement a peu de chose pres c’est le cas ! le budget a finalement doublé mais bon j’etais un peu dans le monde des bisounours et je n’avais pas idée des prix !

  • Comme toi j’avais fait une liste des postes et ce qui nous semblait le plus important. Pas de DJ mais un couple de musiciens (350€) qui ont chanté que les chansons que nous souhaitions et qui nous ont accompagné depuis la mairie.
    On s’est marié un vendredi donc photographe bien moins cher (600€ au lieu de 1700€).
    Beaucoup de bricolages pour la déco,
    Repas fait par nous -mêmes mais des serveurs pour je jour J et 2 cuistots.
    Autant pour ma robe, c’est la couturière du village qui me l’a faite (250€ tissus compris en soie sauvage). Mais les alliances, on a un peu craqué parce que ma robe est dans une housse mais mon alliance je la regarde tous les jours.
    J’ai hâte de voir la suite.

  • Je me retrouve tellement dans ton article! Nous n’avions ni engagé de DA, ni de photographe ni même de traiteur… ^^ nous avons se très bon amis photographes qui se sont chargé de nos photos, nous avons fait une playlist pour la musique et c’est une amie très douée qui nous a fait tout le repas de A à Z (vin d’honneur et pièce montée de cupcakes inclus) nous avons eu la chance d’avoir une sublime salle avec beaucoup de cachet pour 180 euros les 4 jours! (Grâce au travail de ma belle mere) bref un très beau mariage mais très peu cher 🙂

  • Comme tu dis, à chacun de voir ce qui est important à ses yeux. Et surtout… penser à contacter des étudiants, des associations diverses… qui sont ravis de se faire un peu de sous mais dont les prix sont bien moins chers !

  • Je suis en plein dedans et c’est clair que certains postes peuvent être réduits. Pas de photographe pour nous, on a plein de passionnés dans notre entourage ils vont bien nous faire un petit reportage ! Pour la salle on a loué un grand gite sur un weekend, c’était beaucoup plus rentable. par contre j’avoue avoir pris un DJ, j’aime danser et mes amis aussi donc je ne voulais pas supprimer ce poste. En revanche pour le traiteur (marre des diner pouepouet) on a carrément prix un “foodtruck” qui va nous faire cochon de lait et poulet grillé, j’aime l’idée et c’est quand même 30 % moins cher ! Bref on peut faire de réelles economies, mais il faut savoir faire des concessions. 🙂

  • Alors étant photographe demi pro (même si depuis le démarrage de mon autre activité à mon compte la photo j’y touche plus sauf pour les mariages des copains) et chéri étant musicien nous on a voulu un bon photographe et des groupes ( mais pas de Dj !) pour animer la soirée. Nous ne dansons pas non plus donc nous écouterons et nous finirons la soirée avec une playlist (et danse pour certains, jeux de société pour nous).
    Par contre 200€ dans ma robe, pas plus, idem pour le costume de Mr. Et le repas juste plat/fromage/dessert après un vin d’honneur copieux (on privilégie la qualité à la quantité, on pouvait pas se permettre les deux). Et pas de champagne ni de fleurs (enfin si 500 fleurs en papier tout juste finies) car on n’aime pas ça …
    Et nombre d’invité bloqué à 100 au VH et 75 au repas quoi qu’il arrive 🙂

  • Pareil je ne voulais pas payer mon mariage sur les décennies à venir on va dépenser 4000€ je pense 1500 traiteur plat chaud et vin d’honneur 600€ Les bulles et soft 250€ Dj 320€ la salle une ferme avec un extérieur deco diy faire part creer par moi même les tenus environ 2000€ offertes par les parents on pense mettre 800€ pour les alliances

  • Comme Tiphainedesign, je pense louer un grand gîte puisque nous ne faisons qu’une cérémonie civile avec la famille très très proche et que nous serons donc maximum 30 personnes.
    Nous n’avons pas un très gros budget non plus et ne ferons appel ni a un dj (l’hom et moi ne dansons pas) ni a un photographe puisque m’a soeur adore prendre des photos et que je suis par conséquent sur d’avoir quelques photos souvenir, de plus un photobooth (appli damedentelle) sera mis en place.
    En fait nous aimerions faire une cérémonie du matin et loué un gite assez grand et si possible avec piscine afin de profiter d’une après midi jeux et fiesta en plein air.

    Si vous étiez invité à un mariage dans ce genre, aimeriez vous cela…?
    Donnez moi vos avis.

    • Athénadora, moi ça me plairait d’assister à un mariage comme ça. Cela fait très fête de famille. Je n’imagine pas mon mariage comme ça, mais ça ne me poserait pas de problème pour le mariage de quelqu’un d’autre. Et puis, pas de problème de “qu’est ce que je vais mettre?”, “c”est quoi le dress code?”. Un maillot de bain et une serviette, c’est tout, c’est top!

  • Cela me plairait aussi, même si j’adore danser. “L’originalité” m’attire et j’aime découvrir ! Moi, je dis OUI pour un mariage comme le tien : viens nous le raconter, hein ?!

  • Pour réagir à ce que dit Athénadora, je pense que les personnes que l’on invite à son mariage nous connaissent et que donc… elles s’attendent à un mariage classique pour tel couple, à autre chose pour tel autre couple. Nous ne dansons jamais et de mon côté, c’est musique classique et musiques du monde essentiellement. Du coup, on a engagé un groupe folk qui a entraîné les invités dans des danses du monde. Eh bien, même les personnes qui aiment les “mariages classiques” ont apprécié ; ils nous ont dit que ça nous correspondait et qu’ils avaient passé un super moment (ils ne seraient pourtant jamais allé à un bal folk d’eux même !). Nous avions mis plein de musiques sur une clef usb, en pensant “qu’il en fallait pour tous les goûts”… mais la clef usb n’a pas servi. Il y avait aussi des jeux de société, une ambiance “fête de village” quoi !!! Comme pour Pauline : plat/fromage/dessert, parce qu’on n’avait pas envie du côté “foie gras” et qu’on recherchait une ambiance conviviale (chacun allait se servir pour la paëlla). Mais je dois reconnaître que j’avais un peu peur : “les invités vont-ils aimer ou être choqués” ou “est-ce que les invités vont apprécier les danses folk, est-ce que les jeux vont servir”… mais oui, une fois le quart d’heure d’étonnement passé ! Donc FAIRE SELON SES ENVIES ET SON BUDGET (moi, je n’avais rien contre un goûter brioche/ tablettes de chocolat, mais on a eu la chance d’une part que nos parents nous aident, d’autre part d’avoir un copain cuisinier qui nous a fait de super gâteaux et petits salés pour l’après-midi pour pas bien cher). L’IMPORTANT EST DE FAIRE UNE FETE A L’IMAGE DU COUPLE.

  • Merci pour toutes vos chroniques que je dévorent.
    Je me marie le 10 septembre 2016 et j’avoue que je suis totalement perdue.
    En lisant vos commentaires, je reprends espoir.

  • Merci pour cet article très éclairant, même si j’arrive avec quelques années de retard ! (je suis toute nouvelle sur Mademoiselle Dentelle : je ne commente pas souvent, mais je dévore toutes les chroniques, j’adore !)

    J’avoue essayer d’adopter la même démarche : se marier, c’est super cool, mais quand on voit le budget moyen, c’est assez effrayant oO

    J’aurais une petite question, voyant les “bornes d’arcade” en fin d’article : aurais-tu de bonnes adresses à me conseiller ? Monsieur Poufsouffle et moi cherchons à faire un mariage vintage geek, et il est à fond dans les bornes d’arcade, donc toute recommandation serait la bienvenue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *