Light and Stories

Se remarier à l’église après une cérémonie laïque : pourquoi ?

Pour que tu comprennes un peu mieux ce qui nous a conduit à nous marier de nouveau à l’église, je vais t’expliquer rapidement mon rapport à la religion, ainsi que celui de Loulou.

Pour ma part, je n’ai jamais été croyante, d’aussi loin que je me rappelle.

Light and Stories

J’ai été baptisée à l’église lorsque j’avais un an, plus par tradition que par conviction car mes parents ne sont pas croyants non plus. Ma grand-mère maternelle, chez qui je passais presque toutes mes vacances, est au contraire très pratiquante. Elle m’emmenait avec elle le dimanche lorsqu’elle allait à la messe, mais je m’y ennuyais tellement…

En plus, je n’avais même pas le droit d’aller manger la « petite biscotte » à la fin ! Cédant sous la pression de ma grand-mère, ma mère m’a inscrite au catéchisme, quand j’avais 7 ans. J’y suis restée 3 semaines, jusqu’à ce que le prêtre convoque ma mère pour lui expliquer que ce n’était pas vraiment la peine de continuer, car il était clair que «je n’y croyais pas» et que «je perturbais le cours avec mes questions».

Mes questions ?

  • « Pourquoi vous parlez d’Adam et Eve, alors qu’à l’école on parle du squelette de Lucy ? »
  • « Comment vous savez que c’est Eve qui a mangé la pomme ? »
  • « Pourquoi on dit que Jésus c’est le fils de Dieu, alors que Dieu ce n’est même pas une vraie personne ? » Et ainsi de suite…

Je crois que je ne suis pas tombée sur un prêtre très ouvert ! Et depuis, mes sentiments vis-à-vis de la religion n’ont jamais vraiment changé.

Puis, vint le jour où j’ai rencontré Loulou.

Light and Stories_Mr&Mrs

Tout mon contraire, sur le plan religieux ! Loulou a été élevé par une maman très croyante et très pratiquante. Il ne s’est pas fait renvoyer du caté, lui. Il a même passé toutes les étapes : baptisé, communié et confirmé. Il a également étudié dans un lycée jésuite pendant 5 ans (lycée + classe préparatoire). Il va à la messe de temps en temps et prie presque tous les soirs.

Tu veux savoir ma réaction, quand j’ai appris ces détails au bout de quelques jours de relation ? Je me suis dit «Ah… C’est bizarre, pourtant il a l’air normal» ! Ahem… Moi, des préjugés ?!

Quand est venue la demande en mariage, une des premières discussions qu’on a eu – qui s’est vite transformée en débat – a été : « église ou pas église ? »

Pour Loulou, c’était très important de se marier à l’église, pour que Dieu puisse protéger notre union de la même façon qu’il protège la vie des gens qu’il aime. De mon côté, je n’étais pas du tout d’accord. A quoi bon nous unir devant Dieu si ni la mariée, ni la famille de la mariée, ni les amis du couple ne sont croyants ?

A quoi bon perdre une heure de notre journée, à écouter un discours qui ne parlerait qu’à 20% à peine de nos invités ? En plus, sur les 3 mariages religieux auxquels j’ai assisté, la cérémonie n’était pas émouvante, l’homélie du prêtre pas du tout en accord avec mes principes moraux… Ça ne jouait pas vraiment en la faveur de l’Eglise !

J’ai expliqué à Loulou qu’on pouvait remplacer la cérémonie religieuse par une cérémonie laïque en plein air, avec l’intervention, pendant un temps, d’une personnalité religieuse. Pas emballé pour deux ronds, le Loulou… Mais à force de persuasion, il a finalement trouvé que la cérémonie laïque pouvait être une bonne idée !

Seul point noir : ni le prêtre, ni le diacre qu’il connaît, ne voulaient participer à la cérémonie laïque. Car une célébration religieuse doit forcément se faire dans l’enceinte d’une église… C’est ainsi que petit à petit, l’idée de refaire une cérémonie religieuse, plus tard, a émergé. Et me voici aujourd’hui, à t’expliquer le pourquoi du comment de cette décision !

Light and Stories

Du fait de mon absence de foi, nous avons beaucoup réfléchi à la construction de la cérémonie.

Par exemple, comme je n’ai pas fait mes communions, je ne peux pas participer à l’eucharistie – le moment où on mange l’hostie, à la fin de la messe. Seul Loulou aurait pu la faire, et ça nous a paru étrange qu’il soit le seul à communier, au moment où on est censé s’unir tous les deux. Donc on a décidé de complètement sauter cette étape. Une messe de mariage sans l’eucharistie, ça s’appelle une bénédiction, et ça dure un peu moins longtemps : environ 45 minutes.

Nous serons également très attentifs au choix des textes et des chants. Lors d’une cérémonie religieuse à laquelle nous étions conviés, nous avons entendu le prêtre dire «Dieu n’est pas témoin de votre amour, il est au cœur de votre amour, il en est le fondement et la raison d’être». La non-croyante que je suis refuse d’entendre ça pendant son propre mariage !

Ce même prêtre a forcé nos amis à choisir leurs vœux entre 4 textes, tous plus misogynes les uns que les autres… Bref, tu auras compris que je n’ai pas vraiment une image très reluisante des mariages religieux ! Heureusement, Loulou est du même avis que moi : et un débat évité, un ! Si tu es sage, dans loooongtemps, je pourrai te donner la construction détaillée de la cérémonie. Pour l’instant… C’est un peu flou !

J’espère que ce billet t’aura aidée à comprendre notre choix.

Toutes photos : Light & Stories Photography

Et toi, tu pourrais te marier à l’église même si tu n’es pas croyante ? Tu fais une bénédiction ou une messe complète ? Tu choisirais plutôt des textes religieux ou des textes qui parlent d’amour et/ou de famille ? Dis-moi tout !

Fraîchement mariés en juillet 2013 avec cérémonie laïque, nous avons tenté d'organiser une cérémonie religieuse 9 mois après, qui a finalement été annulée pour "incompatibilité d'humeur". Pour me faire pardonner, je te donne toutes mes astuces pour réussir ton mariage en extérieur et à petit budget !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Zelda
    Répondre
    20 octobre 2013

    Je me reconnais pas mal dans ta position par rapport à l’Eglise et je comprends bien votre choix. Il y a beaucoup de choses qui me déplaisent dans certaines cérémonies de mariage à l’église, mais nous avons eu la chance de tomber sur un prêtre à l’écoute et pouvoir vraiment construire la cérémonie à notre image. Comme toi, certains textes me hérissent le poil (en particulier ce magnifique texte qui dit que la femme doit être là le soir à la maison pour répondre aux moindres désirs de son mari, j’adore !). Mais au final, nous n’avons pas regretté notre choix. et comme vous aurez fait les deux (cérémonie laïque et cérémonie à l’église), au moins vous êtes sûrs de ne rien regretter. (ps : tu m’as bien fait rire avec ton histoire de biscotte, ça fait plus vestiaires de rugby qu’église ;-p)

  • Avatar
    Mademoiselle Snow
    Répondre
    20 octobre 2013

    Je me reconnais tout à fait dans ta description. Issue d’une famille très catholique et pratiquante j’ai suivi des cours de cathé dès le primaire où j’ai moi aussi posé des questions assez « dérangeantes » pour l’intervenant… la messe le dimanche ce n’était pas mieux… pas croyante pour un sous nous n’avons pas du tout envisagé le mariage religieux .En tout cas c’est une très belle preuve d’amour pour ton mari que d’accepter une union religieuse! J’espère que tu réussiras à trouver un prêtre « moderne » pour votre bénédiction!

  • Avatar
    Leaureine
    Répondre
    20 octobre 2013

    Bonjour !
    Je comprends ton choix quant au mariage religieux.
    De notre côté, c’est différent car le mariage à l’Eglise est pour nous l’étape essentielle. Nous avons tous deux aussi le parcours « classique » : baptême, communions, confirmation, participation au caté, puis à l’aumônerie, puis à un groupe de jeunes adultes…
    Pour autant, nous nous considérons comme ouverts : pour le mariage des prêtres, pour aussi le mariage homosexuel, pour le fait de ne pas mettre dans un coin les personnes divorcées sous prétexte qu’elles ont divorcé !!! bref, certains catholiques autour de nous font grise mine quand on expose notre point de vue !
    Nous avons eu la chance, l’un comme l’autre, d’être accompagnés par des laïcs et des officiants (prêtres et diacres) ouverts au dialogue, à l’échange, à la confrontation. Pour moi aujourd’hui, et je pense que cela est partagé par l’Amoureux, Dieu est effectivement au coeur de notre amour car Il nous accompagne chaque jour et nous aide à le renforcer et à le protéger continuellement.
    Nous aussi optons pour une célébration, afin que chacun, croyant, non croyant, croyant d’une autre religion, puisse y trouver des choses qui lui parle, des éléments qui pourront lui apporter un éclairage au quotidien, sans imposer la « lourdeur » d’une messe. On est là pour partager un bon moment, pour que chacun puisse témoigner de l’Amour du couple qui se marie, quelque soit sa (non) croyance.
    Et finalement, on pourrait reprendre le slogan d’un célèbre fast food : lors d’une célébration d’un mariage catholique (c’est le seul « type » que je connaisse), venez comme vous êtes !

  • Avatar
    Mimi
    Répondre
    20 octobre 2013

    Ton article trouve un immense échos en moi!
    Je n’ai pas testé le cathé, mais je suis baptisée (j’avais quelques mois). Ma grand mère paternelle était très croyante, mais je ne l’ai pas assez fréquenté pour que ça ai une influence sur moi. Mes grands parents maternels et mes parents quant à eux n’ont jamais manifesté une quelconque croyance, et ma mère aurait même plutôt une dent contre les prêtres de son enfance qui leur faisait la morale pour un rien. Et je suis prof de SVT, alors forcément ça ne colle pas!
    Zhomme en revanche est croyant, d’une famille doublement croyante. Il ne prie pas tous les jours mais il va régulièrement à la messe.
    Pour autant, on se mariera à l’église et pour moi c’était évident, sans doute pour le côté plus solennel que la mairie (à mon avis très personnel!). Mais comme toi, le choix des textes sera pointilleux, ils sont trop nombreux ceux qui me déplaisent!
    J’ai hâte de te lire et de découvrir vos choix!!

      • Avatar
        Cyçou
        Répondre
        21 octobre 2013

        Coucou
        Sujet toujours très intéressant ! moi aussi j’ai étudié la bio, et effectivement, même si avec un esprit scientifique tout ne colle pas avec les textes bibliques (heu…presque rien en fait !), cela ne m’empêche pas de croire en Dieu. Il ne faut pas oublier que tous ces textes ont été écrits à une autre époque, d’où les connotations misogynes un peu dérangeantes aujourd’hui !!! Donc pour nous ce sera un mariage à l’Eglise, et nous avons la chance d’être accompagnés par 2 prêtres très ouverts, jeunes et dynamiques. Et pour éviter que certains « s’ennuient » nous allons essayer d’avoir une cérémonie « à l’africaine » : je veux de la joie, du dynamisme, des rires et du rythme !

  • Avatar
    Miss Littlebulle
    Répondre
    20 octobre 2013

    rholala…je me reconnais totalement dans ton article !
    Jusqu’à ce we, j’avais mis un véto sur le fait de se marier à l’église.
    Mais Mister Littlebulle n’arrivant pas à conceptualiser la cérémonie laique, sa famille pareil, je ne me sentais pas la force d’imaginer ça toute seule !
    Du coup, je lui ai suggéré une éventuelle bénédiction…on a eu un premier contact avec le prêtre de notre ville et rien qu’à l’entendre, ça me fait envie ! (il a laissé un message sur le répondeur de mon futur)
    On doit le rappeler pour convenir d’un RDV…je suis curieuse de comment il me présentera la chose, moi qui ai peur d’être la seule à ne pas être émue le jour J à l’église…(moi non plus je ne me vois pas lire/entendre des textes qui ne parlent pas et moi aussi j’ai posé des questions style « c’est dieu qui a créé la Terre ou c’est le big bang ?! » j’étais en CM1)

  • Avatar
    Répondre
    21 octobre 2013

    Etant croyante, je ne me suis pas posée les mêmes questions que toi. Par contre, je te rejoins complètement sur la cérémonie, qui doit avant tout ressembler aux mariés. Nous avons pris le temps de chercher un prêtre ouvert d’esprit, qui nous a laissé une complète liberté pour créer nitre cérémonie. Une cérémonie qui fût très émouvante et chaleureuse comme nous en rêvions 🙂

  • Avatar
    So
    Répondre
    21 octobre 2013

    Nous sommes tous les deux croyants, alors le passage par l’église s’est imposé de lui-même. En revanche, nous avons tous les deux un parcours très différent : moi classique (baptême bébé, caté puis confirmation), lui plus atypique (baptême et communion ado, puis plus rien) et j’ai été très pratiquante à une période de ma vie, même si ça n’est plus le cas aujourd’hui. Donc notre conception du mariage religieux était légèrement différente et nous avons dû en discuter pas mal!
    Néanmoins, j’ai eu la chance enfant de faire mon catéchisme avec un prêtre très moderne et vraiment très ouvert, que j’ai présenté à Mister dès que l’occasion s’est présentée. Nous avons également assisté il y a quelques temps à un mariage célébré par ce même prêtre et, malgré certaines résistances dans l’entourage de chéri, c’est une évidence pour nous : ce sera Lui et personne d’autre pour notre cérémonie de mariage!
    En ce qui concerne le déroulement de cette cérémonie, nous avons opté pour une bénédiction, car très peu de nos proches sont croyants ou pratiquants, donc nous avons plutôt opté pour une bénédiction : nous trouvions un peu dommage d’être les seuls à communier et puis nous ne voulions pas mettre mal à l’aise une partie de m’assistance…
    En tout cas, tu as raison : ne te laisses pas faire en ce qui concerne les textes : c’est ce qui personnalise ta cérémonie et fait que c’est TON mariage et pas celui de X&Y…
    Bon courage pour la conception et un très beau (re)mariage à vous deux!

  • Avatar
    Céline
    Répondre
    21 octobre 2013

    Bonjour
    Ca a aussi été une grande question à la maison, étant donné que pour plusieurs raisons, la religion ne fait plus partie de notre vie.
    C’est pour bien d’autres raisons que le religieux sera célébré. Nous attendons avec impatience la préparation de la bénédiction avec ces textes mysogines… Ca risque fort de nous déplaire alors espérons que le prêtre sera conciliant.
    Bref, je ne vous raconte pas tout. Peut être ca fera l’objet un jour d’une nouvelle sur le blog.
    Mais merci pour ce témoignage. On se sent moins seule 😉

  • Avatar
    Céline
    Répondre
    21 octobre 2013

    Oui, ca devrait bien se passer 😉
    Pour nous, j’ai très peur que nous ayons des fous rires à écouter ou lire des textes qui ne sont plus de notre époque.
    Nous verrons bien 😉 Dans un an

  • Avatar
    Sempéa
    Répondre
    22 octobre 2013

    Pour nous pas de mariage religieux pour une simple raison c’est que je suis apostat, donc la question est réglée. Coup de chance mon homme ne tenait pas particulièrement à une cérémonie religieuse même s’il a été élevé dans une famille catholique pratiquante et qu’il a été jusqu’au lycée dans un internat catho. Donc un débat de moins 🙂 Mais j’ai assisté à une très chouette cérémonie religieuse pour le mariage de ma soeur, et j’ai lu un très beau texte, vraiment plein d’amour (et même empreint d’une touche de sensualité) qu’elle avait choisi, extrait du cantique des cantiques. Comme quoi ça dépend aussi du prêtre ^^

  • Avatar
    sylvie
    Répondre
    26 mai 2014

    Bonjour a toute! Et oui,les ceremonies religieuses ne sont pas forcement au coeur de nos projets au moment ou nous choisissons de nous marier! Pour notre part,cheri et moi avons attendu 25 ans pour notre mariage religieux, bon, d’accord,on a mis le temps a se decider!mais,il y a 25 ans, nos convictions religieuses n’etaient pas tres claires et moi, je ne voulais pas aller a l’eglise juste pour « rallonger »le temps de celebration du mariage ou pour avoir un lieu pour faire de belles photos.Aujourd’hui, il y a la ceremonie laique et je trouve ca geniale!On peut y declarer combien on s’aime et faire cela tres joliment sans deplacer le cure,et au moins,faire une ceremonie qui nous ressemble.Le mariage religieux ne doit pas etre juste un truc que l’on fait par tradition, il faut y « croire ».Pour notre part,25 ans apres la mairie,nous avons pense que c’etait le bon moment.Le plus?et bien on prepare vraiment a 2 ce mariage,on va encore faire la fete(et je vais aussi avoir la belle robe!)et ce mariage, il nous « appartient », pas de parents ou d’amis qui vont nous pousser a faire ce qu’on ne veut pas,beaucoup de complicite entre cheri et moi,un peu plus de moyen qu’il y a 25 ans et donc un peu moins de stress et surtout, une merveilleuse facon de nous dire combien nous nous aimons,combien nous sommes importants l’un pur l’autre et maintenant que nos enfants sont presque tous grands,nous allons pouvoir penser un peu plus a nous 2,faire enfin des choses ensemble et quoi de plus beau que ce mariage pour accomplir ce nouveau chemin de vie?non,je ne regrette pas d’avoir fait ce choix et au moins aujourd’hui, nous le faisons avec foi et conviction.Notre mariage est prevu pour le mois de Decembre.Bonne preparation a tous et toutes et que vous fassiez votre ceremonie religieuse en meme temps que la celebration civile ou non, l’essentiel est que vous croyez du plus profond de votre coeur a votre couple,la vraie valeur de votre mariage se trouve la!je vous souhaite une vie a 2 pleine de douceur et d’amour!

Poster une réponse à cancel reply