Notre séance photo « day before »

Nos photographes nous ont proposé de faire une séance photo « day before » (dans leur jargon, ils appellent ça une « love story », avec l’accent russe qui va bien – tu sais, « lavstari » – qui me fait trop rire), afin de se familiariser avec eux d’une part, et avec le fait de se faire canarder dans tous les sens de l’autre. Nous nous sommes dit que c’était l’occasion d’avoir de belles photos de nous (en plus de celles du mariage, et surtout, dans un autre cadre et d’autres tenues).

Ils nous ont proposé de le faire assez tôt, dès décembre, mais je voulais un joli temps et une belle lumière, du coup, nous avons repoussé à la prochaine occasion des garçons, qui tombait la semaine avant notre mariage. Oui, parce que nos photographes ont une contrainte logistique un peu particulière. Laisse-moi te parler un peu d’eux !

Quand nos photographes viennent de loin

Je le disais un peu rapidement dans une autre chronique, nous avons trouvé nos photographes au salon du mariage. J’ai envie de dire : « un peu par hasard », mais tu me diras, trouver un photographe de mariage au salon du mariage, ce n’est pas exactement du hasard, n’est-ce pas ? Ça ne retire en rien cette impression que j’ai eu d’un coup du destin, d’une rencontre imprévue, et à la fois tellement évidente… Bref, j’ai eu le coup de foudre pour nos photographes.

Je te les présente : Sergueï et Denis, les Samonov Brothers, et les vidéastes Pacha et Guena, de Flycam productions (leur site montre surtout des vidéos publicitaires, et c’est dommage, car la qualité de leurs films de mariage est juste à tomber par terre : je te montrerai notre teaser un peu plus tard).

Déjà, leur stand est canon, et pour des gens qui vont s’occuper de l’image qui restera de notre mariage, c’est important, n’est-ce pas ? Et puis surtout, leurs images, qui tournent sur un écran sur le stand, nous nous disons avec M. Chat qu’elles valent des images de films ou de clips musicaux, quelque chose de « pro » au sens « c’est pour un usage commercial et grand public et ça pourrait passer à la télé » du terme !

Il y a trois personnes sur le stand : une jeune femme, qui parle français avec un accent, et deux jeunes hommes, qui ont l’air de parler anglais avec d’autres clients potentiels. Nous posons toutes nos questions à la jeune femme, et décidément, cet accent…

À la fin de la conversation, nous sommes déjà drôlement emballés avec M. Chat, alors j’y vais au culot, et je lui demande d’où elle vient : ils viennent tous les trois d’Ukraine, et ces deux messieurs, ce sont l’un des photographes, Sergueï, et l’un des vidéastes, Pacha. Ils sont ukrainiens, vivent en Ukraine, mais ont un pied-à-terre en région parisienne, donc ils parlent potentiellement russe (un peu comme un Belge a de grandes chances de parler français, si tu veux), alors on y va, on switche en russe, et du coup, on peut discuter librement et facilement avec les garçons !

Dans leur organisation, Daria s’occupe plus de l’aspect commercial/administratif, alors c’est vraiment intéressant de pouvoir échanger directement avec les personnes qui prennent les images, qui sont les « artistes », pour le coup. Attention, ils parlent très bien anglais, hein, parler russe n’est pas une condition sine qua non pour travailler avec eux, mais pour nous, c’était aussi simple ! Et ça nous confirme dans notre sentiment…

Nous quittons le salon avec leur carte et la certitude que nous passerons par eux. Et aussi avec une ligne « vidéaste » à faire tenir dans le budget, alors qu’elle n’était pas prévue…

Flash forward : nous sommes en avril 2017

Nous avons donc convenu de faire une séance photo dans Paris aux beaux jours. J’ai fait quelques recherches, afin de proposer des lieux pour prendre les photos. Nous avons aussi très envie de faire des photos avec la moto, toute neuve et franchement photogénique. Voici mes inspirations :

Inspirations séance d'engagement à Paris

Crédits photo : Capture d'écran Pinterest

Nous nous arrêtons donc sur trois lieux : le pont Alexandre III (qui a doublement du sens : nous avons habité dans le quartier pendant quatre ans avant de déménager à Saint-Cloud, et puis le côté russe, évidemment), le Trocadéro (pour la vue sur la tour !) et enfin le pont de Bir Hakeim (tu sais, celui d’Inception) qui est quand même hyper canon…

Nous nous levons donc à 5h30 le jeudi avant le mariage, pour éviter la foule et profiter de la jolie lumière du matin. Je ne te raconte pas la galère pour me maquiller, me coiffer et mettre mes lentilles à cette heure, avec la tête dans le brouillard…

Mon papa a eu l’extrême gentillesse d’accepter de nous accompagner : sans lui, nous n’aurions pas pu prendre des tenues de rechange, nous y serions allés en moto tous les deux. D’ailleurs, c’est assez rigolo de se changer dans la voiture, de se tortiller dans tous les sens pour glisser dans mes différentes robes…

Nous arrivons sur place à 7h30, et il fait drôlement froid, surtout pour moi dans ma robe longue et dos nu ! Malheureusement, les garçons, qui ne connaissent pas encore bien les aléas de la conduite à Paris, sont tombés dans un accident sur leur trajet (ils sont arrivés la veille d’Ukraine et sont basés dans la banlieue est de Paris) et auront au total une heure de retard… Je t’avoue que j’ai été bien démoralisée et que j’ai failli tout annuler. Je suis heureuse de ne pas l’avoir fait !

La séance photo se passe très bien, on rigole beaucoup avec M. Chat : il me raconte des bêtises et je ris vraiment sur les photos ! Les gens nous regardent, certains touristes nous prennent même en photo, mais je m’en moque, je suis bien ! Entre deux shootings, nous discutons avec nos photographes, ils sont deux frères, ils se ressemblent beaucoup. Nous passons vraiment un bon moment !

Ce que je tire de cette séance photo (en plus des superbes images !), c’est que nous avons pu faire connaissance avec les garçons : ils me plaisaient déjà avant mais là, c’était confirmé. Pour moi, le feeling est très important avec les prestataires, a fortiori avec les photographes.

Et puis, cette séance a aussi été l’occasion de se familiariser avec le « shooting » en lui-même. Au début, j’étais assez nerveuse sur la manière de me tenir, de sourire, je ne savais pas où regarder ou ne pas regarder, et finalement, j’ai pu me détendre et presque oublier les garçons assez vite (je trouve d’ailleurs que ça se voit un peu sur les photos).

Et du coup, le jour du mariage, non seulement j’avais grand plaisir à retrouver des personnes que j’appréciais, mais en plus, j’étais super à l’aise avec eux, c’était tellement naturel !

Si tu as l’occasion de faire une séance photo avant le mariage, je te le recommande, et d’autant plus si tu n’es pas à l’aise avec l’objectif. C’est comme une « répétition générale », qui te permettra ensuite d’oublier la présence du photographe le jour J. C’est un entraînement que je trouve intéressant !

Allez, trêve de bavardage, place au moment « Narcisse », je te montre mes photos préférées de ce shooting !

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Sur le pont Alexandre III

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Devant la grille d’honneur du Petit Palais, tant qu’on est dans le coin. Je suis vraiment fan de la moto ! 

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Changement de robe pour le Trocadéro et la Tour Eiffel

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Séance photo d'engagement à Paris // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Et le pont de Bir Hakeim

Et toi ? As-tu fait une séance photo avant le mariage ? Comment t’es-tu sentie devant ton photographe ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “Notre séance photo « day before »”

  • Elles sont juste sublimes ces photos ! Franchement à tomber par terre ! Et puis cette moto, j’adore =) On est fan de motos aussi avec chéri, alors je ne peux que comprendre !

    Hâte de voir les photos du mariage maintenant 😀

  • Elles sont sublimes vos photos de vrais manequins!!
    Une bonne idée cette séance avant le mariage! Ah je connais ce pont je travaille pas très loin!

  • J’adore le terme de « love story » ou « love session » employé par certains photographes pour cette séance photo.
    Les tiennes sont magnifiques en tout cas ! Je suis davantage champêtre que citadine, mais j’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage ici 🙂

  • Comme Nala, je préfère le côté champêtre, mais il y a une telle fraîcheur dans vos photos qu’on oublie complètement l’environnement citadin et du coup j’adore 🙂

  • Que ces photos sont belles !! J’imagine que l’aspect très « touristique » plaira à vos invités russes 😉
    Ta robe blanche est simplement sublime, elle rend merveilleusement bien dans ce décor citadin … C’est très poétique ! D’ailleurs, d’où vient-elle, par curiosité ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *