Détente, rires et folies : les secrets d’un EVJF réussi – Partie 1

Ah l’enterrement de vie de jeune fille… Ce passage presque obligé désormais pour toutes les mariées… Lorsque nous en avions discuté avec mes témoins – Doudou-sœur et Mme Tourbillon donc – j’avais été très claire : elles auraient ma confiance totale ! Je sais qu’elles me connaissent suffisamment pour organiser quelque chose qui me plaira.

Détente, rires et folies : les secrets d'un EVJF réussi

Crédits photo (creative commons) : Brooke Lark

Faire confiance et lâcher prise…

Tu commences à me connaître et je te l’ai déjà dit, j’ai un petit côté “obsédée du contrôle” mais pour cet EVJF je t’avoue que je me suis surprise à juste faire confiance à mes témoins. Je leur avais glissé quelques mois auparavant de petites indications pour les aider :

  • Mon envie pour ce jour était surtout d’avoir mes amies autour de moi pour passer un moment de détente et qu’elles se rencontrent avant le mariage.
  • La liste de mes invitées et leurs coordonnées (primordial n’est-ce pas ?)
  • Si elles veulent me “déguiser” ok mais si elles pouvaient éviter de me faire déambuler Place de la Concorde avec un costume de licorne… j’apprécierais !

Mais une fois ces indications transmises, je ne m’en suis plus préoccupée si ce n’est pour taquiner les filles quand à la date choisie ! Rhoooo il fallait bien que je les embête un peu tout de même ! Parce qu’autant te le dire, elles ont été totalement muettes ! Aucune indication à aucun moment ni sur ce qu’elles prévoyaient ni quand cela se déroulerait. Je ne leur connaissais pas un tel sens du secret…

Bon, je dois quand même te faire une confidence, j’ai fini par deviner cette fameuse date. Je ne saurais pas bien t’expliquer comment ni pourquoi mais je sentais que j’avais mis le doigt sur la bonne – mon intuition me trompe rarement. J’ai néanmoins préféré la garder pour moi et jouer le jeu. Après tout, je savais qu’elles se donnaient du mal depuis plusieurs mois pour organiser un moment juste pour me faire plaisir et je ne voulais pas gâcher leurs efforts.

Pour te situer un peu le contexte, le weekend précédent mon EVJF – à moins de deux mois de notre jour J ! – nous avons emménagé dans un joli appartement tout neuf ! Pendant toute la semaine, j’ai passé mes journées à défaire mes cartons, aménager l’appartement, ranger, déranger et ranger encore… Le tout sans électricité ! Oui, les jours fériés de mai et l’emménagement ne font pas bon ménage… En gros, c’était champ de bataille et camping à l’appartement ! J’ai eu de l’aide pendant ces jours bien chargés – merci les copains/copines ! – mais cela n’a pas empêché la fatigue de s’installer. Tu as déjà compris, j’avais vraiment besoin d’une pause.

L’EVJF comme si tu y étais : allez viens je t’embarque !

Bon, voilà donc le début du weekend ! Doudou-sœur m’a indiqué un peu plus tôt dans la semaine qu’elle a un rendez-vous pas très loin de chez moi et qu’elle pourrait si j’étais disponible passer me voir ensuite pour déjeuner avec moi et voir notre nouvel appartement. Comme je sais qu’elle ne sera pas là avant midi, je profite donc de cette matinée plutôt maussade côté météo pour découvrir le marché de la ville. Lorsqu’elle sonne à la porte, je suis occupée à faire un brin de ménage en l’attendant. Elle fait le tour de l’appartement et je lui dis de s’installer confortablement pendant que je prépare le déjeuner. Elle m’annonce alors qu’elle va s’occuper du déjeuner parce que moi je dois faire… ma valise ! Ahah ! Je le savais !! Youhou !!

Je dois donc mettre dans ma valise :

  • une tenue confortable
  • un pyjama (oui !! ça va durer plus d’une journée)
  • un tee-shirt que je n’aurais pas peur de salir/abîmer
  • mes baskets et ma tenue de sport (euh… vous êtes sûres là les filles ?)
  • mon maillot de bain
  • une tenue plus habillée pour la soirée

Et elle m’indique également de porter pour cet après-midi une tenue classique avec des chaussures confortables. Je boucle donc la dite valise et me prépare en un temps record !

Nous déjeunons tranquillement, aucun stress à l’horizon, nous sommes dans les temps. Le déjeuner terminé, j’embarque ma valise, nous nous dirigeons vers la station de RER. Je m’attends à tout moment à voir surgir la joyeuse troupe mais non, nous sommes toujours toutes les deux ! Nous montons donc dans le train qui est pile à l’heure et nous voilà en route pour une destination mystère.

Arrivées dans le quartier d’Opéra, elle prend d’autorité ma valise et me conduit à travers les ruelles. J’aperçois au loin une enseigne qui me laisse deviner ce que sera notre première activité du weekend (ce teasing de fou !) et au moment où je pose la question à Doudou-sœur, les filles surgissent en criant de leur cachette – une voiture judicieusement placée pile au bon endroit – et m’entourent joyeusement. Elles ont toutes un accessoire ou un vêtement coloré et sont parées de leurs plus beaux sourires. Il y a la Team Piment dont je t’ai déjà parlé et presque toutes celles que j’avais souhaité avoir ce jour-là et qui ont fait le déplacement de plus ou moins loin pour venir passer ce moment avec moi. Cela me fait tellement plaisir de les voir !

Elles commencent en me passant des accessoires qui ne devront plus me quitter à partir de maintenant : un mini voile surmonté d’un nœud en satin, une tiare “Future Mrs”, deux sautoirs en fausses perles, une petite bague que je passe à mon annulaire et un badge “Mariée” que j’accroche en évidence contre mon cœur. Je suis totalement ridicule, hilare et prête pour la suite !

Mme Tourbillon prend la parole et m’indique que les réjouissances vont pouvoir commencer. Tout au long de l’EVJF, je devrais relever des défis pour prouver que je suis prête à épouser Monsieur Gatsby. Le premier défi nous attend et je te dirai tout dans ma prochaine chronique…

Et toi, connaissais-tu la date de ton EVJF ? As-tu donné des instructions à tes copines pour l’organisation de cette journée ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Détente, rires et folies : les secrets d’un EVJF réussi – Partie 1”

  • Hello Miss Piment ! Quel laisser aller incroyable ! C’est vraiment chouette d’avoir à ce point laisser le champs libre à tes témoins et de ne pas avoir chercher à en savoir plus ! Perso je ne suis pas contrôle freak mais je n’aime pas trop les surprises car j’ai toujours l’impression que je passe un peu à côté du moment, contrairement à quand je me prépare mentalement ! Du coup je demandes plein d’indices à mes copines ! Ton récit me laisse sur ma faim : j’ai hâte d’en connaître la suite.

    • En temps normal, je te l’avoue, je ne suis pas fan des surprises non plus mais pour cette fois, je dois dire que leur laisser le champ libre a été une très bonne décision. J’ai passé un week-end magnifique !

  • Ce teasing de folie ! On veut savoir ce qu’était la première activité, dis-donc !
    En tout cas, tu as bien raison de faire confiance et lâcher prise. C’est ce que j’ai fait aussi et je ne l’ai pas regretté une seconde. Elles sont douées, nos témoins, pour nous faire passer de super moments. 😉

    • Et elles se donnent souvent du mal en plus ! Ca m’a fait chaud au coeur de voir tout ce qu’elles m’avaient préparé surtout que c’était tout à fait ce que j’aime. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *